ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


GE Aviation (et power)

Partagez

Philidor
Whisky Quebec

Re: GE Aviation (et power)

Message par Philidor le Mar 18 Sep 2018 - 18:51

Poncho (Admin) a écrit:Le plus simple serait que Safran la rachete (je sens les amerloques open sur le sujet... Même les moteurs militaires ça devrait passer crème
Pour les moteurs civils, peut-être, ce serait un coup de tonnerre ! Je crois en revanche que les militaires tiennent à conserver deux fournisseurs de moteurs, ce qui exclurait une fusion avec P&W ou un rachat par une entreprise étrangère.

Beochien
Whisky Charlie

Re: GE Aviation (et power)

Message par Beochien le Mar 18 Sep 2018 - 19:32

GE est en train de vendre (Il y a des bruits) sa division Leasing, un sacré paquet de milliards, plus de 1000 avions, c'est énorme.
Je ne les vois pas se séparer de CFM ... qui va plutôt bien ... sauf à refaire un moteur 20-40 000 lbs, et plus, toujours possible, en GTF ... 
B797, et B737 avec la même techno GTF ...
Mais des accords sont signés jusqu'à 2040 (Je crois), avec Safran, on ne s'assoit pas dessus, comme ça ...

Philidor
Whisky Quebec

Re: GE Aviation (et power)

Message par Philidor le Jeu 20 Sep 2018 - 12:05

Beochien a écrit:GE est en train de vendre (Il y a des bruits) sa division Leasing, un sacré paquet de milliards, plus de 1000 avions, c'est énorme.
Je ne les vois pas se séparer de CFM.
Il ne s'agit pas d'une éventuelle vente par GE de sa participation dans CFM, mais du sort des différentes composantes du gros ensemble que forme GE.

GE est une sorte de conglomérat, ce qui est peu apprécié des milieux boursiers car une telle entreprise est en général moins valorisée que ne le seraient, au total, ses différentes composantes  si elles étaient cotées séparément. Une holding possédant des participations disparates peine à justifier son existence, car les aspects négatifs sont nombreux : les dirigeants doivent disperser leur attention et risquent de mal gérer certains secteurs, les filiales les moins dynamiques réclament un soutien financier qui pénalise les secteurs en croissance, les risques sont si divers que leur évaluation est difficile. Telle est la trame de fond de l'interrogation sur GE. Les difficultés financières lui donnent aujourd'hui plus d'acuité et poussent à un éclatement du conglomérat.

Si l'éclatement est inévitable, il peut être réalisé soit par vente de gré à gré de certaines activités, soit par introduction en bourse de certaines filiales avec mise sur le marché de ses actions par la maison-mère.

Dans le premier cas, je pense que c'est l'ensemble de l'activité 'turbines aéronautiques' qui serait mise en vente (et non CFM). Dans le second cas, cette activité serait séparée du groupe et cotée séparément, devenant pour nous le vrai successeur du GE actuel. Il est aussi possible que d'autres activités soient séparées du groupe actuel, celui-ci continuant ses activités aéronautiques après s'être délesté du reste.

Dans tous les cas, je pense que la partie conservant les activités militaires (et donc probablement toute l'aéronautique) restera très américaine.
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: GE Aviation (et power)

Message par Beochien le Lun 1 Oct 2018 - 16:24

Ho Ho, qq Pb dans le groupe GE ... La division énergie (Bonjour Alstom ...)
Chgt de PDG, l'action remonte ...


https://fr.finance.yahoo.com/actualites/general-electric-nomme-nouveau-pdg-112923183.html

Plus clair en Anglais, chez Reuters.

https://www.reuters.com/article/us-ge-ceo/general-electric-replaces-ceo-and-shares-soar-idUSKCN1MB2CY
avatar
Paul
Whisky Quebec

Re: GE Aviation (et power)

Message par Paul le Lun 1 Oct 2018 - 17:06

une charge de 23B$, wow!

Flannery ne passera pas à l'histoire Razz

avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: GE Aviation (et power)

Message par Poncho (Admin) le Lun 1 Oct 2018 - 17:57

Comme tu dis


_________________
@avia.poncho
avatar
Philidor
Whisky Quebec

Re: GE Aviation (et power)

Message par Philidor le Lun 1 Oct 2018 - 19:05

Paul a écrit:une charge de 23B$, wow! Flannery ne passera pas à l'histoire Razz
Flannery, nommé en 2017, n'a aucune responsabilité dans ces pertes qui découlent de l'acquisition sur-payée d'Alstom en 2015 (donc imputable à son prédécesseur Immelt). 

Ce que le conseil d'administration a reproché à Flannery, c'est de ne pas aller assez vite ... En quelque sorte, de flâner en route !
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: GE Aviation (et power)

Message par Beochien le Lun 1 Oct 2018 - 19:13

Mouais ...

14 mois ... pour un Wharton ....  Rolling Eyes

Larry Culp (Harvard MBA)  reprend la barre ...  Razz

Du mouvement pour montrer que l'on fait qq chose ...  Wink

https://en.wikipedia.org/wiki/John_L._Flannery

https://www.ft.com/content/9af63ce0-c56a-11e8-8670-c5353379f7c2

https://online-learning.harvard.edu/author/larry-culp

https://www.washcoll.edu/live/profiles/2214-h-lawrence-culp-jr-85

Contenu sponsorisé

Re: GE Aviation (et power)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 18 Oct 2018 - 18:22