ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Partagez
avatar
aubla
Whisky Quebec

Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par aubla le Sam 30 Oct 2010 - 12:22

Bonjour à tous

L'hélicoptère venait de l'Astrolabe (bateau qui ravitaille la base de la Terre d'Adélie en Antarctique).
L'équipage était composé de quatre Français, dont deux membres de l'Institut polaire Paul-Émile Victor (Ipev).
Il n'y a pas de survivant.

http://www.lefigaro.fr/sciences/2010/10/29/01008-20101029ARTFIG00596-un-helicoptere-francais-de-crashe-en-antarctique.php

Triste nouvelle
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Poncho (Admin) le Sam 30 Oct 2010 - 21:27

Triste nouvelle effectivement


_________________
@avia.poncho
avatar
c.foussa
Whisky Quebec

météo, whiteout et automédication

Message par c.foussa le Jeu 11 Fév 2016 - 10:48

avatar
Aviator

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Aviator le Jeu 11 Fév 2016 - 13:34

Encore un rapport "trés administratif" dont le but est de "dédouaner" l'Adiministration de toute responsabilité.  cherry
Cette agence, l'IPEV, est un groupement d'intérêt public administré par de hauts fonctionnaires.

  • Un représentant du ministre chargé du budget
  • Un représentant du ministre chargé de l’environnement
  • Un représentant du ministre chargé de l’Outre-mer
  • Le commissaire du gouvernement
  • Le contrôleur d’état


  • Le directeur de l’Institut


  • Deux personnalités extérieures désignées en raison de leurs compétences par le CA ( par les fonctionnaires cités ci-dessus).

Je note parmi les attributions de ce conseil d'administration :" la conclusion de contrats dont le montant excède une somme qu’il détermine et la passation d’accords de collaboration avec des sociétés ou organismes extérieurs aux Membres du groupement"
Pour des raisons d'économie ces hauts fonctionnaires ont décidé de passer contrat avec une entrepreprise aérienne équipée pour ne voler que par beau temps. Cette entreprise devait assurer des missions dans un secteur où les conditons météo sont les pires , et ce avec trés peu de moyens ( absence de renseignement météo notamment, donc à l'encontre des nombreuses réglementations pour" entreprendre un vol" émises par ces mêmes fonctionnaires).
Ces mêmes fonctionnaires ont choisi le moins-disant, financièrement parlant, malgré le constat ( par d'autres fonctionnares ) de graves carences dans cette entreprise aérienne.
Il est évident que pour de genre de missions il est impératif de sélectionner des entreprises spécialisées dans ce type de mission ( plateformes pétrolières par exemple).
Et non des entreprises qui ne peuvent travailler que par beau temps ! Oui mais c'est bien plus cher.
Donc les fautifs comme d'habitude sont les pilotes et l'exploitant.....et le "rapport de fonctionnaire" dédouane les fonctionnaires de toutes leurs responsabilités.
CQFD  pale
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Beochien le Jeu 11 Fév 2016 - 13:45

Bien vu Aviator et bravo !
C'est digne du Canard Enchaîné ...
Big Brother veille sur nous...
avatar
Papyrus

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Papyrus le Jeu 11 Fév 2016 - 15:15

Aviator a écrit:Encore un rapport "trés administratif" dont le but est de "dédouaner" l'Adiministration de toute responsabilité.  cherry
C'est tout à fait normal de la part d'un organisme dont la vocation...est de faire des enquêtes administratives. Leur but est de déterminer factuellement les causes de l'accident et de proposer des améliorations:
-de la réglementation
-des matériels
-de tout ce qui est immatériel: formation, documentation etc
En aucun cas le BEA ne cherche à établir des responsabilités, et si d'aventure il en constate, il ne hiérarchise pas les causes.
Comme pour tout accident de personnes, il y a une enquête de gendarmerie et ouverture d'une information judiciaire. Si les gendarmes n'ont pas les moyens ou les connaissances suffisantes pour mener l'enquête technique à son terme, le juge nomme un ou plusieurs experts auxquels il peut demander de donner un avis relatif aux responsabilités.

Les Experts peuvent participer, en observateurs, aux enquêtes du BEA, mais doivent mener, séparément, leur propre enquête. Ils peuvent très bien donner des avis différents.
Mais  le Juge n'est aucunement obligé de suivre les conclusions  des Experts.

Aviator a écrit:Donc les fautifs comme d'habitude sont les pilotes et l'exploitant.....et le "rapport de fonctionnaire" dédouane les fonctionnaires de toutes leurs responsabilités.
Je ne vois pas ce qui vous permet de dire cela : le but de ce rapport est celui exposé plus haut, et rien d'autre.
avatar
c.foussa
Whisky Quebec

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par c.foussa le Jeu 11 Fév 2016 - 19:56

@ aviator : je rejoins "papyrus sur son appréciation du rapport; faut-il citer le préambule figurant sur chaque rapport en France ou à l'étranger ?


Ce rapport exprime les conclusions du BEA sur les circonstances et les causes de cet accident.

Conformément à l’Annexe 13 à la Convention relative à l’Aviation civile internationale et au Règlement européen n° 996/2010, l’enquête n’a pas été conduite de façon à établir des fautes ou à évaluer des responsabilités individuelles ou collectives. Son seul objectif est de tirer de cet événement des enseignements susceptibles de prévenir de futurs accidents.

En conséquence, l’utilisation de ce rapport à d’autres fins que la prévention pourrait conduire à des interprétations erronées.


Le chapitre 4 du rapport est consacré aux recommandations. On ne peut pas dire que rien n'est évoqué. Ce pourrait être toutefois plus directif et précis comme recommandations.
avatar
Aviator

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Aviator le Ven 12 Fév 2016 - 1:26

Bonjour,
La mission de BEA est aussi d'émettre des recommandations.
J'aurais juste aimé voir des recommandations exprimées envers le "donneur d'ordre", c'est à dire l'Etat français.
Ce donneur d'ordre est responsable de la partie aéronautique de la logistique. Avouez que pour des raisons économiques il a une sacrée responsabilité dans ce crash: faire voler une machine "d'aéro club" là où il faudrait une machine "IFR/conditions givrantes" ??? Pour cette partie aéronautique de la logistique c'est bien le BEA qui peut évoquer des recommandations.
Que le BEA inclut ça dans leurs recommandations ne m'aurait pas choqué . Dans mon esprit les recommandations du BEA servent à éviter la rééedition d'un même crash. Et pour la partie aéronautique de cette mission il a son mot à dire au donneur d'ordre je pense.
Que le BEA "recommande" à l'IPEV une couverture météo conforme à la réglementation. Ce sont les seuls sur place à pouvoir le faire et ils ont les moyens de le faire.
Sinon qu'il "recommande" à l'exploitant pour les missions IPEV de n'exécuter que des vols VFR....ce qui sous-entend tout de même un dossier météo complet !
Sinon qu'il dise clairement dans ses conclusions qu'une machine "VFR" est inapte à exécuter ce genre de mission.
C'est un peu la politique de l'autruche que de laisser voler une machine VFR dans un lieu où l'on est sûr de rencontrer des conditions IMC.
En faisant ces recommandations il ne juge pas. Il fait son travail de prévention des accidents.
Qu'en est-il aujourd'hui? Volent-ils toujours sur des machines de tourisme dans les conditions météo que l'on connaît? Avec toujours aussi peu de moyens pour préparer un vol selon la "réglementation"? 
Ce n'est que mon avis ......... Smile
avatar
Aviator

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Aviator le Ven 12 Fév 2016 - 18:00

Afin de préciser ma pensée:
"De plus, une enquête sur un accident peut couvrir un domaine sensiblement plus étendu que la seule combinaison d’événements et de facteurs qui explique, ou pourrait expliquer, l’accident. De ce type d’enquête proviennent des recommandations qui ne sont donc pas nécessairement liées aux facteurs ayant déclenché l’accident."


Il arrive au BEA, et à juste titre, d'émettre des recommandations n'ayant rien à voir avec l'analyse des causes.
Il peut émettre des recommandations à un Etat, français ou étranger, à un aérodrome, à ADP, aux entités chargés des secours, etc...
Il n'adresse pas ses recommandations qu'aux seuls exploitants, constructeurs ou équipages.
C'est la raison pour laquelle je n'aurais pas trouvé idiot d'adresser des recommandations à l'IPEV sur l'utilisation inadaptée de leurs machines à leurs missions et sur la nécessité de fournir un dossier météo "réglementaire" lors de vols dépassant le "vol local".
C'est tout à fait dans l'esprit des recommandations du BEA d'habitude.
Par "rapport trés administratif" il s'agissait d'ironie. Entendez " rapport de fonctionnaire qui évite de mettre en cause d'autres fonctionnaires" 
Quelques recommandations à l'encontre de l'IPEV me paraissaient utiles, voire indispensables.

Contenu sponsorisé

Re: Crash hélicoptère lors d'un ravitaillement de la base Dumont d'Urville

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 16:37