ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Nov 2010 - 23:24

Bonsoir Macintosh

Ouais, le retour a été assuré !
Et finalement oui, la situation semble avoir été gérable par les automatismes de bord
Avec toutes les protection d'enveloppe

J'attends ce rapport ATSB "factuel" avec impatience

Et plus tard, vu la tête du longeron avant de l'aile : la marge résiduel de résistance du longeron

Dans le buzz, il y avait aussi

- Pb de centre de gravité (transfert de carburant avant arrière et droite/gauche)

A suivre...


Vector
Whisky Quebec

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Vector le Jeu 18 Nov 2010 - 23:47

Bonjour à tous,
Au vu de tous ces rapports d'évaluation partielle des dommages, on peut conclure que le gros débris (sans doute 1/3 du disque en cause) a causé un maximum de dégâts et peut être comparé à un obus antiaérien de gros calibre, du genre de ceux qui coupaient en deux un B1-17 ou un Liberator. Les dommages au longeron sont impressionnants et avec le moteur hydraulique éclaté, il est normal que les becs soient restés rentrés (heureusement).
Concernant les autres éclats, y a-t-il eu des signes de dépressurisation ? Il ne devait pas être trop haut en tout cas.
A part le fait que les deux faisceaux électriques ont été coupé en même temps, on ne peut pas reprocher grand chose à la redondance prévue par Airbus. La question du réservoir est préoccupante, mais il n'y a pas grand chose à faire, c'est un avion, pas un tank. Et quand on aura un 787 touché par un tel projectile on en reparlera.
J'ai hâte de lire le rapport préliminaire de l'AAIB.

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Mar 23 Nov 2010 - 10:29

Bonjour !

Bien vu Poncho, on s'est croisé !Very Happy

Petit point de Qantas qui va remettre prudemment 2A380 "En route" sous les dernières normes d'inspection recommandées !

Thrust settings limités, et pas de vols vers les USA, trop "P" demandeurs !

Et aussi : 16 moteurs démontés, pour les échanges (Ou lesréparations ??), donc 4 avions attendent des T900 qui soient MAJ par RR et suffisamment sécurisés !
Avec 2 avions neufs à venir avant Noël, Qantas pense pouvoir passer les fêtes, avec 4 avions en service !

Pas d'indications de délais pour le rythme des MAJ des moteurs !

Bien, Qantas remet en route doucement, après les émotions passées, pas vraiment rassurés pour autant !

-------------- le lien AP , trouvé depuis AvWeek c'est long !---------------------

http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5gQPFeRgWwpBzOUl9MxPpOFqrGa7w?docId=7752d38b890847c59506af4f109123f6

JPRS

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Poncho (Admin) le Mar 23 Nov 2010 - 10:44

Ok merci

J'édite le lien



SYDNEY (AP) — Qantas said Tuesday it would put some of its superjumbos back into service but will keep A380s off routes from Australia to the United States while it investigates whether extra thrust it uses to power those flights puts too much stress on the engines.

CEO Alan Joyce announced that two of Qantas' six A380s would resume commercial flights starting Saturday — 23 days after the disintegration during flight of a Rolls-Royce engine on one of its planes triggered the most serious safety scare yet for the world's largest and newest jetliner.

The blowout caused serious damage to some of the plane's flight systems, and pilots scrambled for an hour to deal with a cascade of warnings before making a safe landing in Singapore. Qantas grounded its superjumbo fleet within hours.

Joyce said two A380s would be flown without passengers to Sydney from Los Angeles, where engines had been replaced or modified and exhaustive checks carried out, and then they would resume passenger flights from Sydney to London via Singapore.

"After those extensive checks with Airbus and Rolls-Royce we are completely comfortable with the operation of the aircraft," Joyce told a news conference in Sydney on Tuesday. "We believe it is appropriate to start the services this week."

A380s would be kept off routes to Los Angeles from Australia's two largest cities — Sydney and Melbourne — while Qantas conducts tests on the engines of those planes returned to service. Joyce said Qantas wants to be sure the airline is not using too much power to get the giant aircraft off the ground.

The Australia-U.S. flights are among the longest non-stop commercial flights in the world, and the A380s must load up on more fuel than on other flights to make them. That means the planes heavier when they take off, and need more thrust from the A380's four engines.

Joyce said the thrust settings Qantas uses is within the certified specifications of the Trent 900 engine fitted to its planes, and the manufacturers and the European regulator responsible for ensuring safety standards consider it is safe to fly those routes.

"We're imposing this restriction on ourselves until we're comfortable with the history and the information we'll get from the continued operation over the next few weeks," Joyce said. "Once we're comfortable with that we'll operate them again."

"We want to make sure that we're 100 percent sure of the aircraft before we put them on the LA route, which requires this extra use of thrust. So it's very precautionary on behalf of Qantas," he said.

Investigators say leaking oil caught fire in the Qantas engine on Nov. 4 and heated metal parts, causing them to disintegrate before the jetliner returned safely to Singapore with 466 people aboard. Experts say chunks of flying metal cut hydraulics and an engine-control line in the wing of the A380, causing a cascade of problems including the loss of control of a second engine and some braking power, fuel leaks and more than 50 on-board warnings.

It was the most serious safety scare for the world's largest and newest jetliners, and prompted Qantas to ground its fleet. Other airlines using the Trent 900 engine aboard A380s, Singapore Airlines and Germany's Lufthansa, also briefly grounded some planes while safety checks were carried out.

Between them, the three airlines fly 20 A380s with four Trent 900 engines apiece.

Some experts say the extra stress caused by the thrust Qantas uses on its longest-haul flights may have contributed to the problem showing up first in the Australian airline's A380s. A detailed investigation by air safety authorities is still underway and has not released any conclusions yet.

Peter Marosszeky, a jetliner maintenance expert at the University of New South Wales, said the decision to keep the A380s suspended from the long flights suggests Qantas is being extra careful rather than raising concerns there may still be a problem with the engines or with Qantas' thrust settings.

"They are trying to limit stressing the engine to its maximum, to prevent any aggressive deterioration or anything like that," Marosszeky said. "It is a very wise decision. You don't want to operate something at its maximum thrust capability then find out that you are prematurely creating a problem."

In addition to the two A380s from the existing fleet returning to the skies, Qantas would take delivery of two new superjumbos from Airbus that the airline will put immediately into service, Joyce said. Qantas expects to by flying four A380s by the time the busy Christmas holiday period starts.

The rest of Qantas' fleet will remain on the ground as it waits for new or modified engines to be supplied. So far, 16 engines on Qantas planes have been removed, Joyce said. The damaged plane will remain in Singapore for repairs.

Qantas has declined to say publicly what its thrust settings for its A380s are. The airline reportedly uses a maximum thrust setting of 72,000 pounds for A380s taking off on the two Australia-United States routes. That's below the engine's certified maximum of 80,000 pounds, according to Rolls-Royce documents.


Effectivement limitation de volontaire des missions assignées aux A380 et donc limitation à la kangaroo line qui est aussi accessoirement celle sur laquelle Qantas a une concurrence frontale et en A380
Y a personne qui fait du Australie / Californie en A380 à part Qantas? Les 747-400ER souffriront moins de la comparaison


Bonne journée


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Mar 23 Nov 2010 - 13:37

Bonjour !

D'aprés cette info Australienne ..;
Les A380 qui vont revoler viennent de LAX, et auraient été modifiés ???
Un peu bizarre comme info ... on n'apas entendu parler de T900 démontés à LA, encore moins transportés ...
Bien, la "MAJ" rapide est peut être seulement le Soft ..; le limiteur de sur-vitesse IPT, quoi !
Perso, je crois bien qu'il reste pas mal de boulot, et les moteurs descendus recevront les premières modifs "Hard", pour les "dernières" on verra, à mon avis, le feuilleton va durer !
Noté que le 380 KC de Singapore, le Nancy Bird Walton, sera réparé à moyen terme !

--------------- Extrait du Brisbane Times -------------

http://www.brisbanetimes.com.au/travel/travel-news/qantas-a380s-to-return-to-skies-20101123-184pp.html


But Qantas is far from out of the clouds yet.

The airline has imposed thrust limitations on the aircraft's troubled Trent 900 engines, so as to keep them well within safe operating parameters. This means that they won't be operating on the Los Angeles route in the immediate future.

"In line with its conservative approach to operational safety, Qantas is voluntarily suspending A380 services on routes that regularly require use of maximum certified engine thrust, and will do so until further operational experience is gained or possible additional changes are made to engines," the airline said.

"This is an operational decision by Qantas and pilots still have access to maximum certified thrust if they require it during flight.

"It is not a manufacturer's directive."

The planes that will be flying have been retro-fitted with the latest technical modifications to the engines' components, after an oil fire was identified as a likely cause of the violent engine explosion on the Nancy Bird Walton on November 4, which caused significant damage to the airframe.

The new planes to be delivered will have the latest Rolls-Royce modifications already installed.

Following those modifications, "we are completely comfortable with the operation of the aircraft," said Mr Joyce.

Mr Joyce said Rolls-Royce understood the impact the grounding of the fleet had on Qantas' operations and brand image, that the airline would be seeking compensation and the financial markets would be kept informed.

But compensation discussions with the engine maker would be had after the technical issues were fully understood, Mr Joyce said.

"We will have that dialogue, but now is not the time," he said.

As regards the damaged Nancy Bird Walton, it was repairable and would be returned to service, though timing of its return was in the "medium term", Mr Joyce said.

JPRS

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Jeu 2 Déc 2010 - 10:02

Bonjour !

Un raccord de tuyauterie à 2€ ... très mal usiné, et visiblement non contrôlé (Même à Brico-Marché, ils l'aurait renvoyé en Chine)
Et même le Plombier de votre Quartier n'en aurait pas voulu, et l'aurait poubellé ce raccord !

C'est presque certainement le principal acteur de la cata A 380 à Singapore ???

Bon, parler, d'alarmes de pression, et d'auto-obturation et autres monstruosités d'engineering, à des gens qui travaillent comme cela, c'est presque une grossièreté !

Dans les 200 millions de dégâts effectifs et induits, et une addition s'accroissant tous les jours!

Bravo RR !

Quote Aweb, Le Cousin !

------------ Le lien et la Photo sur Aweb -----------------

http://www.aeroweb-fr.net/forum/aviation-civile/5166/3

Et ... Chez Ben Sandilands !

http://blogs.crikey.com.au/planetalking/2010/12/02/new-safety-defect-found-in-qantas-a380-engines/

Et la Com de Qantas, toujours proches de la parano aussi ... Quote Aerotec de A.web !

http://www.qantas.com.au/regions/dyn/au ... dec10/5048

Bien, le rapport préliminaire, c'est pour demain !

JPRS

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Poncho (Admin) le Jeu 2 Déc 2010 - 10:31

Bonjour à tous

Donc "Manufacturing Issue"
Pas de pb de conception alors ?
Mais ce pb est-il répétitif sur les autres Trent900 ? mauvaise série de tuyaux ? Combien de moteurs concernés ?
Est-ce un tuyaux rapporté sur la structure ou un passage "usiné" dans la structure !
Bonne nouvelle si c'est ça
Par contre... inspection tout les deux cycles !
Pas très clair tout ça

Et très étonnant

J'aimerais bien savoir comment ils vont pouvoir faires les inspections... l'accessibilité de la pièces...

Bonne journée


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Jeu 2 Déc 2010 - 11:12

Salut Poncho!

Ponctuellement, Manufacturing issue (J'entend déjà danser sur la table les fanas de RR)On change le tout petit raccord et le tout petit défaut disparaît, ben c'est réglé ... Oui, mais !
Ca ressemble bougrement à ce que je décris comme une "Radicelle Cause"

Je dirais un PB de qualité de sous traitance (Fabriqué ou ça ??)
Et comme on à vu chez Boeing, ça peut être plus général, le phénomène "Grottaglia" et/ou étendu à des tuyaux, et il y en a partout des tuyaux ... et si c'est le même Charlot qui les fabrique !

A priori, j'ai encore assez de considération pour RR pour penser qu'ils n'auraient jamais travaillé comme ça, eux, chez eux !

Aggravé par :
Des manques de sécurités et de contrôles (Alarmes, mesures de débit etc)sur les tuyauteries d'huile (Conception)
Des arbres qui se baladent et qui vibrent trop, un manque de rigidité de l'ensemble IP qui n'arrange rien, ils parlent de tuyaux qui touchent ... je ne sais pas quoi !

J'ai bien peur que les causes (Et les inspections)ne s'additionnent, et qu'il faille surveiller bien plus d'un point , et pour un bon bout de temps !

Au fond le "Non relationné" des PB de RR, est sûrement juste ... et ce n'est pas mieux !

Des PB, Rolls Royce, dans leurs Trent'S avec CR , ben ils en ont dans tous les coins et étages des Turbines ... et en particulier autour de l'IP, un arbre pas assez rigide, ça affecte TOUT autour !

M'est avis que tant qu'ils ne réforment (Renforcent) pas drastiquement leur arbre IP, plus ses fixations, butées et roulements ... ne serait ce que pour pousser de nouveau à 72 000 lbs

Ben on n'a pas fini d'en parler et de l'inspecter ce foutu T900, sans parler de son descendant direct le T1000, et en espérant que tout soit corrigé pour le TXWB !

JPRS

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Ven 3 Déc 2010 - 9:00

Le rapport préliminaire de l'ATSB ..;
Ca vient Ca vient (Pas encore publique) mais déjà commenté !
49 secondes de "Signes de déréglage moteur", c'est court et bien assez long pour qu'un soft le détecte ... et coupe au moins le pétrole ...
Vu par Ben Sandilands !

----------------- L'article , avec le lien ----------------

http://blogs.crikey.com.au/planetalking/2010/12/03/a-quick-look-at-the-qf32-preliminary-report/

The ATSB preliminary report into the QF32 Airbus A380 incident on November 4 shows that the giant airliner remained controllable at all times during the crisis.

However it was an issue that was repeatedly tested and discussed by the flight crew, which fortuitously comprised the normal roster of a captain, first officer and second officer plus a second captain and a supervising check captain.

The Rolls-Royce Trent 900 engine that disintegrated when the intermediate pressure turbine failed began to diverge in its engine data from the other three engines 49 seconds before the power plant fired significant amounts of debris through critical parts of the wing and its system and some fuel lines and tanks.

A more detailed post on the ATSB report follows this afternoon. There will also be a report in the Crikey subscriber ulletin shortly.

------------- Et du moins facile à copier ---------------

http://blogs.crikey.com.au/planetalking/2010/12/03/incredible-insights-into-the-saving-of-qf32-revealed-in-the-atsb-preliminary-report/

JPRS

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par jullienaline le Ven 3 Déc 2010 - 9:34

Bonjour à tous,

La minute de respect envers l'équipage respect

Qantas pilots saved crippled Airbus, investigator says

(Reuters) - Pilots of a crippled Qantas Airbus A380 superjumbo struggled with more than a dozen system errors after an engine blew apart on Nov 4 and landed the plane in Singapore with barely any runway to spare, an Australian investigation showed.

In fact, the plane may have been so badly damaged that the five pilots, with a combined 72,000 hours of flying experience, may have saved the day.

"The aircraft would not have arrived safely in Singapore without the focused and effective action of the flight crew," Martin Dolan, the Australian Transport Safety Bureau's Chief Commissioner, said on Friday.

As the Rolls-Royce Trent 900 engine blew apart over Batam Island, Indonesia, minutes after take-off, fragments ripped though parts of the wing, puncturing fuel, hydraulic and electronic systems and leaving the plane with limited flight controls, the ATSB said in a report.

But the magnitude of the damage became clear only when the co-pilot walked through the cabin and a passenger, another pilot, showed him a picture from a camera mounted on the plane's tail and fed into the onboard entertainment system.

The picture showed the Airbus was leaving a trail of fluid behind -- most likely fuel and perhaps hydraulic fluid -- from a puncture through the wing.

As the plane lost fuel quickly, its center of gravity also started to shift, presenting another problem. But the crew could not shift fuel as required as it was not clear how badly the fuel system was damaged, the report said.

There were so many warnings, it took pilots 50 minutes just to complete the required responses before they could prepare the plane for landing.

The number of errors was such that computers calculating landing data could not handle them all. Pilots removed some options, hoping that would still be enough to make an accurate call.

With the plane coming in at 440 tons, about 50 tons heavier than its maximum landing weight, the computer eventually concluded it would stop with just 100 meters of runway to spare at Singapore's Changi Airport, the report said.

But 100 meters was enough for the crew and they opted to land instead of dumping fuel, which would further upset the plane's balance.

The A380 "remained controllable" as its prepared to land, but it lost many of its systems which controlled pitch, speed and braking, so pilots asked the cabin crew to prepare for an emergency evacuation as they risked a runway overrun, it said.

The Airbus stopped with just 150 meters of concrete left, brakes heated to 900 degrees Celsius and four blown tires.

In addition, it was gushing fuel and one of its engines refused to shut down for over two hours, until fire crews drowned it with foam.

Pilots eventually decided against evacuation and kept passengers on the plane for another hour as fire crews secured the A380
http://www.reuters.com/article/idUSTRE6B215Y20101203

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Poncho (Admin) le Ven 3 Déc 2010 - 9:37

Salut à tous

Effectivement
A priori l'équipage a fait un sacré boulot
On devine aussi que les systèmes de bords semble les avoir bien aidé à anticiper certains des plus gros pb... je pense que le "cerveau" de l'A380 ben il est pas mal non plus.


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Ven 3 Déc 2010 - 11:14

Bon, les 54 pages du rapport préliminaire de l'ATSB
(Ca s'ouvre assez mal, des erreurs passagéres chez moi)et c'est long)!

Merci au Cousin sur A.web !
Bien édité là bas ! Bravo !

http://www.atsb.gov.au/media/2888854/ao-2010-089%20preliminary%20report.pdf#page=0

Et à voir l'édition partielle chez A.web !

http://www.aeroweb-fr.net/forum/aviation-civile/5166/4

JPRS




Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Ven 3 Déc 2010 - 19:32

Combien ça coûte ...

Une première idée ... 130 M$ ! ??? Dont 72,9 pour le A380 !
Pour Qantas seulement (Et ce n'est pas fini!)
Restent ..
SIA, LH et Airbus !

Ca fait cher le bout de raccord usiné n'importe comment (Ou ça ??? Et sûrement pas en CNC ni en Europe, ni en North America)
Vive la sous traitance W.Wide, on la paye au prix fort un jour !


Bon la majorité sera pour les assurances qui en tiendront compte un jour!!
Bonjour M le constructeur ... ou sous traitez vous ??? Ben ça fait tant $$$ !!

------------- Extrait de l'Australien ------------

http://www.theaustralian.com.au/business/cost-of-qantas-a380-engine-drama-put-at-100m/story-e6frg8zx-1225963543296

EARLY estimates of the cost of this month's Qantas A380 engine fiasco exceed $100 million.

The cost to insurers of the damage to the A380 alone is expected to be about $US70m ($72.9m), according to the insurance arm of US-based Aon Group.

This is in addition to costs associated with business losses and disruptions that analysts predict will fall between $26.5m and $60m, after the airline grounded its A380 fleet.

The A380 was damaged when a turbine disk on a Rolls-Royce Trent 900 engine disintegrated and sent shrapnel tearing through the wing. The debris punched a large hole through its front wing spar, a major structural component of the wing, and slammed into fuel systems, wiring and hydraulics. Qantas says it can be repaired but it is expected to

JPRS

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Poncho (Admin) le Ven 3 Déc 2010 - 22:34

Bon à la lecture du rapport qq impressions :

- bcp de pilotes dans le cockpit -> un vrai avantage il semble
- "l'intelligence" de l'avion semble quand même assez bluffante... il y a pas mal d'alarme "prospectives", genre à l'atterissage, attention au pitch up, etc etc...
- Belle combinaison

On se focalise sur le fameux tuyau. Mais page 31 y a une liste de pièces qui ont été changées par rapport à la version d'origine. Dont la 4 : "as a precaution, only permit operation of HP/IP support structure which were manufactured to RR SB72-F639 standard or later... Il y a donc déjà eu des évolution sur ce secteur.
Le moteur qui a sauté n'avait de 640 cycles ... il avait subit une dépose pour un pb sur un roulement auparavant

Si j'ai tout compris à priori survitesse sur le disque IPT ayant causé la rupture par overstess... mais pas vue par les capteurs de régime de rotation... (N2) qui sont probablement placés côté compresseur ?

Voilà voilà



_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 10:48

Bonjour Poncho !

C'est pour le dernier point "Survitesse" qu'une modif du Soft, pour gérer les alarmes (Et actions demandées) en cas d'overspeed est introduite !
Quand on voit que l'explosion dévastatrice, est survenue moins d'une minute après la rupture de canalisation ...
Les Pilotes n'avaient qu'une alarme ... et 30 secondes pour vérifier QQ chose etc !
Pas en phase avec la vitesse du phénomène, il faut une intervention du soft qui coupe plus vite !
J'ai l'idée d'ailleurs que RR était dessus le même sujet, pour Boeing, depuis le boum (Très semblable) de Derby, car ça a été vite implémenté de ce côté !

Noté aussi ce qui pourrait bien être une action en cours de RR, pour rigidifier son assemblage d'axes du côté des boites à roulements, butées, etc, et ce depuis qq temps (Ce que tu relève Poncho)et qui pourrait bien correspondre aux versions A,B,C, des T900 dont on a parlé !
Ce qui a rendu furieux les Qantas ... non avertis des modifs en cours (Et surtout des défauts potentiels rectifiés)!
Une réaction aux AD du début de l'année probablement !
Ou peut être même avant, ils avaient dû recevoir les alarmes bien plus tôt que les AD chez RR , et savaient que l'IPT du T900, manquait de tenue et de rigidité !

Bien du pain sur la planche pour RR, qui certainement était dans des mesures, qui de "Trop peu" sont devenues "Trop peu trop tard"

Les utilisateurs veulent un paquet définitif, maintenant ... côté distri de l'huile et software c'est le plus facile, je dirais que fin d'année ce devrait être en place !
Mais, solidifier l'équipage des turbines et de l'arbre IPT en particulier, lequel visiblement n'est pas plus rigide qu'une saucisse de Strasbourg, ça peut être plus "Challenging" ce qui expliquerait le délai d'un an annoncé par RR pour tout régler !

Mais RR le fera , j'en suis persuadé, et si les moteurs prennent un peu de poids, personne ne se plaindra !

Et j'ai l'impression aussi que, une fois que cela se décante, du côté installations et circuiteries, Airbus pourrait bien avoir droit lui aussi à un bon paquet sur la table, à revoir et / ou à déplacer !
Ca a marché, suffisamment pour sauver l'avion, mais ... le système s'est révélé assez vulnérable quand même !
Une attention devrait être apportée aux transferts de kéro, et aux cheminements de câbles, pour assurer plus de redondance aux fonctions "Extincteurs" et "Coupures-isolation" des moteurs dans l'aile !

Mon idée du matin!

JPRS

TRIM2

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par TRIM2 le Sam 4 Déc 2010 - 11:58

Bonjour à tous,
Juste un petit passage.
Que d'explications' - vibrations, CR sur le Trent 900, etc..pour en arriver à la conclusion ( provisoire..).- Le T900 n'a rien a se reprocher en conception.
Les 'AD' qui ne sont que des consignes de maintenances, ne sont pas toujours suivies par les compagnies.
Pour les 'vibrations' voir l'écorché du T900. Certains arbres sont plus courts que dans les '2 spools' = vibrations diminuées.
L'airframe s'est comportée magnifiquement, aidée par un équipage bien formé.
Q..ferait bien d'augmenter son quota de VRAIS ingénieurs.
C'est en tant qu'ingénieur aéronautique que je m'exprime.
Le reste, n'est que littérature écrite.
Cordialement.TRIM2

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 12:55

Bonjour !

Bien d'accord Trim !
le 3 Spool de RR, le Trent 900, dans le cas du A380, devrait être plus rigide car plus compact ... et plus léger !

Sauf que cela ne semble pas être le cas pour la rigidité, du moins côté Turbines pour le T900 !
Il est 300 kg plus léger que le GP7200 ... à peu prés la même différence d'ailleurs qu'entre T1000 et GEnx !

On ne sait pas trop ou sont les trade-off sur les poids .. vs le GP7200, bien que je soupçonne le fan du RR d'être plutôt lourd !

Par contre, mon avis très perso est que RR est allé trop loin côté écos de poids sur la partie IP , même si le principe d'un 3 arbres assure un avantage certain, ils ont, RR, certainement pris trop de risques (Ou fait des erreurs) dans les dimensionnements du côté de l'ensemble IP!

Des chgts de roulements ont eu lieu, et les AD concernant les jeux et de l'usure dans les cannelures et sur les butées de l'arbre IP, ne sont pas du vent !

Surtout concernant des moteurs encore bien récents, vers le 1/4 de leur vie supposée sous l'aile !

JPRS

TRIM2

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par TRIM2 le Sam 4 Déc 2010 - 13:50

Bonjour à tous
Beaucoup de 'conditionnel' -dans le post de Beochien.
C'est d'ailleurs une mode dans tous les domaines de 'll'informatiuon..'
RIEN ne permet, jusqu'à présent, d'incriminer la structure IP du T900.
Quant aux 'usures' cannelures, etc, etc. c'est du même ordre de l'usure sur un XCI automobile. Démontez une boite de XXX à 100 000 Kms...
Un arbre plus court aura des vibrations -si il y en a- bien moins destructrices qu'un arbre long.
Qu'un ingénieur me démente..
Stop aux allégations au conditionnel.
Je ne suis pas un inconditonnel de RR, mais le fait que vous ayez mis beaucoup de temps à découvrir que c'était le premier RR 3 spools a avoir une CR en dit long.
Des 3 spools sans CR tournent sur l'Antonov à 6 moteurs.
Les vitesses relatives des arbres sont parfaitement controlables, en lubrification.
Tenons en aux FAITS, qui de plus en plus démontrent un incident avec beaucoup de chance, mais une technologie excellente.
What about the only 100 engineers in Qantas ?
Cordialement.
TRIM2

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par jullienaline le Sam 4 Déc 2010 - 14:26

Bonjour à tous,

Merci pour le lien Beochien.

Il manquait la photo de la durite incriminée. La voici :



Le centrage de l'alésage a presque 1 mm d'écart par rapport l'axe de la pièce.
Même pour une pièce aussi simple je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de tolérance.

Amicalement


_________________
Jullienaline

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 14:28

Bonjour !

C'est bien aussi de s'en tenir juste au "Factuel" surtout quand RR n'informe jamais ...
Le brouillard assuré ... on fait n'importe quoi, on ne côntrôle pas sa sous traitance, et on manque de tuer 450 pax, et on ne laisse rien filtrer , pas mal !

Sauf à écouter à l'est, l'intox de qq'un, qui soit disant, sait tout lui, et roule tout le monde dans la farine depuis des années ??
Merci, je n'y vais plus !

Donc, si les spéculations vont bon train, qu'ils s'en prennent à eux mêmes (RR)
Même Qantas n'est pas informé de ce qui se passe dans ses T900, et pour Airbus, on peut se poser la question ...

Les 100 ingénieurs chez Qantas, j'ai été le premier à lever le sujet !
Tout l'entretien est sous traité (Ou en voie de l'être) ce n'est pas trop rassurant !
L'associer peut être au fait qu'ils délèguent "Tout" l'entretien des T900 en total Care à RR !

La CR chez RR est effectivement une nouveauté, depuis le T900, et j'ai fait le rapprochement avec le début de certains déboires concernant aussi le T-1000, ce qui ne veut pas dire que je l'ai découvert ce mois, mais plus simplement que la question peut (Et a été) posée ailleurs aussi, surtout concernant le stress et l'usure des roulements, qui peuvent induire des jeux et vibrations en se détériorant!


Un incident à 200 Millions de $ et avec beaucoup de chance, c'est bien !

En tout état de cause c'est moins cher que l'incident de BP dans le golfe du Mexique !
Et beaucoup plus cher que l'incident la BV de ma Renault que j'ai démonté après qu'elle ait rendu l'âme pour avoir moulu l'engrenage plastoc du câble de compteur de vitesse, petite cause, grand effet garanti !


JPRS

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 15:04

Belle édition Julienaline !

La presse Fr/Fr appelle ce tuyau une Durit ...
Je veux bien !
Eh oui, on se demande qui a pu fabriquer ça et OU surtout !

Les (Piles de) papiers de certification remplacent le contrôle maintenant !

je certifie que cette pièce, provient d'un lot de métal certifié tourné par un tourneur certifié supervisé par un ingénieur certifié, qui a désigné suivant des normes certifiées, dans une usine certifiée au normes ISO 14xxx , dans un pays certifié comme corrompu jusqu'à la moelle ....

En avant, tamponné bon par RR et Re-tamponné Bon par Airbus (Ou Boeing) !

Et comme 10 000 ingénieurs certifiés, peuvent aisément produire 10 000 piles de dossiers de certification ... Aisément tamponnés par une bonne centaine de pays ou les qualifications s'achètent, comme les diplômes d'ailleurs, sous le comptoir avec des billets verts !


Tout ca ne remplacera pas un contrôleur qui sache lire un plan, et se servir de ses yeux et d'un pied à coulisse, pion étrangement absent de la supply chain de RR , Zon du copier Boeing QQ part, ou prendre avis à Grottaglia !

Donc tout doit marcher factuellement droit et sans PB ! affraid
Donc pourquoi en parler surtout si on a qq doutes ! Evil or Very Mad

Les St Thomas à la niche ! :prison:

JPRS


Dernière édition par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 15:21, édité 1 fois

Vortex

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Vortex le Sam 4 Déc 2010 - 15:16

Pour parler meilleur, une durit (sans "e", marque déposée) est un tuyau en caoutchouc. La photo serait plutôt celle d'un raccord ou la terminaison d'un tube.
Usiné par tournage, moulé, matriçage ?
Simple avis: cela peut être un défaut dans la matière et pas seulement des sollicitations dues aux frottements engendrés par des vibrations. Bien que, l'un sans l'autre...

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 15:26

Salut Vortex !

Le plus probable ... un bout de raccord usiné (Tourné CNC ?? avec peut être une reprise manuelle ?? pour la gorge, pour expliquer le dé-centrage ) et soudé sur un tuyau .. et peut être part aussi (Ou connecté) à la boite à roulements !

TRIM2

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par TRIM2 le Sam 4 Déc 2010 - 17:16

Bonsoir,
Aucune réponse valable
10 00 ingénieurs, mais pas de SUP AERO..aujourdh'hui, ingenieur wrebmaster..pas la même categorie
Pas assez d'ingénieurs chez Q.....vous l'avez dit, parait-il
Besoin de renforts pour phacocyter ' ça vient du grec ' le forum ?
'A380 de Q... est bien en passe d'être réparé.
Aucune réponse sur les vibrations -supposées- sur les hautes fréquences -mobile court- et les fréquences plus basses = mobiles plus longs..
Rappellez vous l'ordre de rompre le pas aux troupes sur un pont... c"est vieux, même pour moi
Il va falloir faire mieux que cela dans le prochain post.
Amicalement
TRIM2..




Le conditionnel = ???????

;;

Vortex

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Vortex le Sam 4 Déc 2010 - 17:35

Peut-être qu'il manque des apprentis dans l'aéronautique
http://aviatechno.free.fr/vilgenis/annees_vilgenis.php
Charmant récit!
Bon dimanche à tous.


Dernière édition par Vortex le Sam 4 Déc 2010 - 17:36, édité 1 fois (Raison : lien)

TRIM2

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par TRIM2 le Sam 4 Déc 2010 - 18:07

Bonsoir,
Lien 'hors cadre'
Pas de réponses à des questions précises..
Dur de jouer comme l'ont fait d'autres membres
Cordialement et pour 'magnifier' le forum..qui ne manque pas d'éléments sagaces
TRIM2

Beochien
Whisky Charlie

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Beochien le Sam 4 Déc 2010 - 19:07

Bon , dernière entrée, je ne vais pas énerver notre ami Trim 2, plus avant !

Perso je n'ai rien contre RR, sauf que qq'un nous a un peu roulé dans la farine pendant qq années sur le sujet !
Je souhaite même que RR s'en sorte vite et nous sorte un superbe TXWB !


Arbres longs ... arbre courts oui ... ca vibre différemment mais quand ça vibre ...
Si c'est mal tenu ... ben ça s'amplifie et bientôt viennent l'usure et les dégâts sur toute la ligne d'arbres qui devient sensible (Butées, Roulements, Cannelures) RR est en plein dedans, que vous le vouliez ou non M. l'ingénieur, les signaux sont forts et bien présents, et qq généralités ne vont pas suffire !

De toute façon les arbres semblent faits en plusieurs pièces, il faut bien les démonter facilement pour les divers entretiens, donc bien difficile de généraliser sur les longueurs, les accouplements (Ho Hé les Splines) et la position respective Et /Ou l'absence de paliers, donc de roulements, chaque moteur doit être particulier pour la position des arbres, des roulements, et leurs dimensions, en plus !

Qui se rappelle des moteurs "Simca" 3 paliers ?? pour les anciens !

Arbre en porte à faux peut être aussi pour l'IP RR! c'est ce que je vois ???

Associé à un peu de guimauve d'arbres sous (Ou trop juste) dimensionnés !
Et des Roulements un peu "Justes aussi" peut être mal "Tenus", guerre au poids oblige !
Et une butée qui s'use !

Et un assemblage problématique à la fin !

Pour ce qui a mis l'A380 Qantas au tapis, bien, la rupture de canalisation, est la cause évidente , bien sûr ! Mais qq ingrédients précités ont transformé un incident en un vrai accident, une "Uncontained Failure" dangereuse, de part l'architecture et les insuffisances de l'IPT du T900 de RR !

L'échappement du Disk IPT en XX morceaux ... et le gros des dégâts ... hum ..
Mon très humble avis est que si le RR Trent 900 avait été plus costaud et mieux fait côté IPT, Avec un palier AR de plus par exemple il aurait pu garder son disque dans le moteur !

Ce sera tout pour ce soir et sur ce sujet !

JPRS

TRIM2

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par TRIM2 le Sam 4 Déc 2010 - 19:16

Merci, Beochien de redevenir raisonnable.
Je n'ai rien pour ni contre RR. Ils n'ont rien à prouver.
Restons pragmatiques sur cet évènement.
Cordialement
TRIM2

Contenu sponsorisé

Re: Qantas A380 QF32 : défaillance moteur à Singapour

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:13


    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 9:13