ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


La Chronique de Jean Belotti !

Partagez
avatar
Beochien
Whisky Charlie

La Chronique de Jean Belotti !

Message par Beochien le Ven 26 Nov 2010 - 15:52

Bonjour !

Jean Belotti, toujours intéressant !
Je le reçois, et le transcrit !
En espérant qu'un jour il le fasse lui même ...

______________

Lettre de Décembre 2010


1.- Note sur la première chronique de novembre

À la réception de la deuxième chronique de novembre, plusieurs lecteurs m’ont avisé ne pas avoir reçu la première, qui répondait aux questions suivantes :

- Est-il possible de transporter à bord des avions des animaux autres que les animaux domestiques, tels que chiens et chats ?

- Que pensez-vous de la déclaration de Ryanair ayant annoncé qu’il fallait interdire les grèves des contrôleurs aériens en France ?

- Après la fusion de British Airways avec Iberia qui constituera une nouvelle situation monopolistique, j’ai appris que Southwest AL va racheter AirTran, formant ainsi une "low cost" géante. Ces regroupements sont-ils la dernière phase de la consolidation ?

- Certaines compagnies sortant du rouge ont annoncé faire des bénéfices. Ne faudrait-il pas en profiter pour investir dans l’amélioration de la sécurité des vols dans les trois principaux domaines : Équipages et maintenance - Constitution et composition de l'équipage technique - Système de pilotage des avions

C’est également le cas d’Henri Eisenbeis (Webmaster du site de la Postale de nuit) qui m’en a donné la cause. Il s’agit tout simplement d’un dysfonctionnement temporaire de Google (service gmail.com) dont les mails, avec un fichier attaché, étaient bloqués.

Si tel est également votre cas, vous pouvez lire cette chronique en cliquant sur :

http://henri.eisenbeis.free.fr/belotti/2010/novembre/lettre_novembre-2010_jean_belotti_questions-actualites.html

2.- Chronique de décembre 2010

Cette chronique traite :

- de la panne d’un moteur Rolls-Royce -Trent 900 équipant un A380 et un B747 ;

- de la Loi obligeant les compagnies aériennes à risque à informer clairement les passagers de leur présence sur la liste noire ;

- du lancement de l’avion chinois C919 ;

- de la réduction du nombre de sièges première et affaire sur certains avions d'Air France/KLM.

3.- Liste noire

Le site de Net-Iris (Droit et information juridique - un million de visiteurs par mois) a présenté mon texte reprenant l'essentiel des commentaires apportés dans ma deuxième chronique de novembre, aux questions posées lors du tournage de l'interview "La liste noire des compagnies aériennes interdites dʹ'exploitation dans l'Union européenne ", du 12 novembre 2010, pour la chaîne "Motors TV" et "Channel 4" (en Grande Bretagne), produit par la société Viva. Cliquer sur : Net-iris.fr, puis sur "recherche’, taper "belotti" puis cliquez sur "La liste noire des compagnies aériennes interdites d'exploitation dans l'Union européenne".

4.- Formalités d’entrée aux Etats-Unis (https://esta.cbp.dhs.gov) - (14 US$ par dossier)

Précisions apportées par Christopher Kozely, Agent Consulaire (Agence Consulaire des Etats Unis en Polynésie Française/Embassade des Etats Unis, Suva, Fidji), au sujet du formulaire d’entrée aux Etats-Unis (ESTA - Electonic System for Travel Authorisation) :

* Il est recommandé de remplir le formulaire au moins 72h avant, mais en cas d’urgence on peut le remplir à la dernière minute ;

* Le passeport "bio" n’est pas obligatoire. Un passeport Delphine est accepté s’il a été délivré avant le 25 octobre 2005.

Pour tous autres détails : http://french.france.usembassy.gov/niv-besoin-visa.html

5.- Sites

Jacques BAILLET (Colonel CR) Président de la SLHADA (Société Lyonnaise de l'Histoire de l'Air et de la Documentation Aérienne) nous communique son site : http://insaero.asso.insa-lyon.fr/

— *** ---

Je vous adresse mes souhaits de joyeuses fêtes de fin d’année, avec mes voeux de bonne santé, bonheur et réussite pour vous et tous les vôtres.

Bien cordialement

Jean Belotti

----------- Et le PDF joint qui se laisse copier ! --------------


Chronique de décembre 2010
de Jean Belotti
— *** ---
Question : Le fait que le lendemain de la panne d’un moteur survenue sur l’A380 à Singapour
une nouvelle panne ait été annoncée, cette fois sur un B747, ne signifie-t-il pas qu’il y a vraiment
un grave défaut sur les moteurs Rolls-Royce -Trent 900, alors que c’est l’image de marque
d’Airbus qui est dégradée ?
Réponse : Dans l’hypothèse où une grave défaillance est constatée sur un moteur - à partir, par
exemple, d’un certain nombre d’heures de fonctionnement - il est fort probable qu’elle survienne
également sur la même série de moteurs, à des intervalles plus ou moins espacés.
Les faits montrent que, malgré les multiples tests auxquels sont soumis les moteurs afin d’être
officiellement certifiés - que ce soit ceux de Rolls-Royce ou des autres géants des motoristes que
sont General Electric et Pratt &Witney pour les américains, et Safran pour le français - ce genre
de panne peut effectivement se produire. Or, dans le cas cité, ce qui est à prendre en compte -
en dehors de la cause de la panne proprement dite - ce sont les graves conséquences qui ont été
constatées sur les ailes, le circuit hydraulique, l’alimentation en carburant, les freins, etc...
Ainsi, le motoriste ne peut que prendre d’urgence les dispositions qui garantiront le non
renouvellement de la panne et de ses inacceptables conséquences. Cela peut aller d’une simple
consigne d’utilisation provisoire (réduction de la poussée au décollage, voire limitation de la masse au
décollage,...), au remplacement de la pièce incriminée, jusqu’à l’installation d’une nouvelle
version du moteur, solution la plus sûre, mais, bien évidemment, la plus coûteuse.
* Quant à la responsabilité d’Airbus, il est bon de savoir :
- que le moteur concerné est certifié indépendamment de l’avion ;
- qu’il s’agit d’un “Bayer Furnischer Equipment” (BFE), ce qui signifie que le moteur est
choisi et acheté directement par la compagnie.
Ces précisions étant bien connues des acheteurs, ils ne modifieront pas leur comportement vis
à vis d’Airbus puisqu’ayant déjà livré une quarantaine d’A380, cet avionneur européen a aussi
enregistré plus de 200 commandes, auprès de 17 compagnies. En fait, seul l’image de marque
auprès du grand public pourrait avoir été provisoirement écorchée par ce grave incident.
* Quant au motoriste Rolls-Royce, dans le cas où les investigations pour trouver les causes de
la panne et également faire la réparation exigeraient une longue immobilisation des six A380
de Quantas, il n’hésitera probablement pas à remplacer le plus rapidement possible les moteurs
concernés par une nouvelle version. En effet, étant actuellement le seul motoriste du futur LC
A350XWB d’Airbus, il ne manquera probablement pas de redorer son image de marque en
prenant la bonne décision, ce qui rassurera tout le monde sur la fiabilité de ses moteurs.
* Quant à Quantas, l’immobilisation de ses A380 a réduit sa capacité de transport, ce qui
représenterait un coût estimé par les analystes à environ un million de $ US par jour.
* Quant à la cause de la panne :
- elle peut être due soit à un dysfonctionnement qui peut se produire sur tout type de moteur
comme, par exemple, la rupture d’une aube de turbine qui, traversant le moteur, entraînera
un incendie, soit à un défaut de conception, passé inaperçu lors des tests de certification ;
- il est bon de savoir que les ordinateurs de bord calculent et adaptent la puissance des
moteurs pour les conditions de chacun des décollages. Or, à Quantas, la procédure utilisée
est de décoller systématiquement en puissance quasi-maximum (“TOGA”, pour les initiés), ce qui
pourrait être un des facteurs contributifs à la survenance de la panne, liée à une fatigue
prématurée de certains composants, ce qui ne pouvait être détecté lors des tests de
certification.

C'est tout!
JPRS

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 20:15