ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


ShinMaywa US-2

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Mer 10 Oct 2012 - 9:13

Bonjour à tous
Bonjour Vector, tu avais pointé cet amphibie dans le fil des bombardier d'eau
J'ouvre un sujet spécifique vu l'actu

http://www.flightglobal.com/news/articles/shinmaywa-looks-to-india-for-us-2-amphibian-sales-377407/?cmpid=SOC%7CFGFG%7Ctwitterfeed%7CFlightglobal



Because the US-2 is unarmed, Tokyo allows ShinMaywa to market the design overseas. In January 2012, New Delhi issued a request for information for nine amphibious SAR aircraft. India's requirement could eventually be expanded to total 18 aircraft.

Ishimaru says the US-2 is uniquely suited to flying long-range SAR missions in support of military operations. Powered by four Rolls-Royce AE2100J turboprops - the same powerplant used by the Lockheed Martin C-130J tactical transport already operated by the Indian air force - the Japanese type has a maximum range of 2,540nm (4,700km) and can take off and land in 3m (10ft) swells.

In addition to its 11-man crew, the US-2 can carry 11 passengers. In pure troop-transport configuration it can carry 30 fully-equipped soldiers.

Ishimaru lists rivals for the Indian requirement as the Beriev Be-200 and Bombardier 415. Other possible markets for the US-2 include Brunei and Indonesia, he adds.

US-1A and US-2 aircraft have been involved in more than 900 at-sea rescues since the introduction of the former model in the early 1970s, Ishimaru says.

http://en.wikipedia.org/wiki/ShinMaywa_US-2

Une bien belle machine atypique avec un compresseur pour le contrôle de la couche limite... un super stol versatile



http://www.shinmaywa.co.jp/english/guide/us2_capability.htm

Pour fixer les choses c'est 2 h de recherche à 1025 Nm complètement hors de portée d'un hélico


En version PAX (qu'il faudrait certifier) c'est seulement 38 places (pour 47 t !)

[img]http://www.shinmaywa.co.jp/english/guide/image/purpose_img02.gif[/quote]
http://www.shinmaywa.co.jp/english/news/pdf/09-02-19.pdf


Alors que l'indonésie se dit que les amphibie seraient peut être une bonne solution pour palier au déficit d'infrastructures aéroportuaires


Une sacrée bête quand même qui décolle en 500 m à pleine charge sur terre et en moins de 400 m (à charge réduite ) sur l'eau


_________________
@avia.poncho

Paul
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Paul le Mer 8 Jan 2014 - 13:36


Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Mer 8 Jan 2014 - 13:39

Vector va être content

Merci Paul


_________________
@avia.poncho

Vector
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Vector le Mer 8 Jan 2014 - 17:26

Merci Poncho et merci Paul, je n'avais pas vu le sujet en octobre (je devais être à la chasse).

Pour en revenir au Shin-Meiwa, il n'est pas dans la même catégorie que le CL-415 : 2 1/2 fois plus gros et jusqu'à 16 tonnes d'eau pour le PS-1 avec les turbines T-64 IHI (3450 CV).
En fait, c'est un concept très différents des autres en ce sens que c'un un vrai STOL, au point que les pilotes avaient peur de la pente d'approche et refusaient de voler sans que l’ingénieur en chef soit à bord. Avec les pleins volets soufflés par la 5e turbine (T-58), la déflexion de l'air atteignait 100 degrés, presque comme un hélico et la vitesse de décrochage était de 47 kt (de mémoire car j'ai perdu toute ma doc). 

Le développement de l'hydravion US-1 répondait à des spécifications de l'US Navy pour la chasse aux sous-marins. J'allais dire la "pêche" car l'appareil se posait sur l'eau, trempait sa ligne (sonar) et pouvait larguer des torpilles à tête chercheuse pendues sous les ailes.
Comme avion SAR, il a rendu de grands services avec sa capacité de se poser en pleine mer avec des creux de 3-4 m. Les Américains ne l'ont pas commandé parce que l'Air Force venait d'acheter des B57 (Cambera) aux Anglais et qu'il fallait maintenir le complexe militaro-industriel.

Le Canada ne l'a pas acheté non plus (alors qu'il se payait tout seul par le prix du bois sauvé) parce que cela nécessitait un amendement à la constitution du Japon... et à cause du lobbying de Canadair (Bombardier) pour bloquer la certification (assez délicate avec le soufflage). J'ai rempli des pages de réponses, sans grand succès. Alors il était prévu d'opérer sous une immatriculation civile japonaise.
J'avais même trouvé un moyen original de le rentabiliser en allant au centre du Pacifique chercher les thons rouges à sushis au près des flottes de pêche pour les amener à Guam et par fret commercial à Tokyo où ils se vendaient 100 $ le kilo.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Mer 8 Jan 2014 - 17:37

Je suis sur que tu peux nous en dire encore un peu plus..

Drôle de machine c'est sûr !


_________________
@avia.poncho

Vector
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Vector le Mer 8 Jan 2014 - 22:09

Certainement Poncho,
Je me souviens que l'ingénieur en chef de Shin-Meiwa avec lequel nous avons pris quelques bonnes cuites (une manière usuelle de traiter les affaires au Japon), qui semblait jeune à l'époque, me racontait que sa vocation aéronautique lui était venue en 1945 en voyant les B-29 lâcher des bombes sur Tokyo sans que les chasseurs japs puissent aller les chercher. Ils avaient démonté tous les blindages et armements du B-29 pour voler plus haut et viser une ville de la taille de Tokyo ne présentait pas de problèmes particuliers. Le nommé Takaï me racontait ça avec des éclairs dans les yeux suggérant qu’avec quelques années de plus, il aurait probablement été pilote de kamikaze. Au lieu de ça, il a fait ses études dans une université US et est revenu travailler chez Kawanishi devenu Shin-Meiwa, puis ShinMaywa. Ce constructeur était réputé pour ses hydravions qui ont permis de ravitailler les garnisons des îles isolées, ce qui a certainement prolongé la guerre du Pacifique d'un an.
 
C'étaient des machines formidables, rapides et très bien armées, mais leur défaut était précisément leur vitesse, car ils cassaient coque et flotteurs en se posant avec des creux de 2-3 mètres.
 
L'idée leur est donc venue d'utiliser les techniques modernes en notamment le STOL poussé à l'extrême, comme je l'ai expliqué, pour ralentir l’amerrissage. En fait l'US-1 était capable de se poser en pleine mer 80% du temps dans le Pacifique Nord, connu pour ses humeurs changeantes.


Je vais m'arrêter là pour l'instant... a suivre
 

Vector
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Vector le Mer 8 Jan 2014 - 22:13

Donc je poursuis mon historique.

Je ne sais pas si vous vous souvenez de Yume qui écrivait phonétiquement sur Aeroweb, eh bien elle m'a raconté que son père travaillait au bureau d'études de Shin Meiwa. Moi j’ai connu le directeur de l’usine, Koya, et l’ingénieur en chef, Takai, vers 1983 et nous avons passé 3 semaines en Colombie Britannique chez nos prospects FIFT, un consortium de lutte contre les incendies de l’Ile de Vancouver qui exploitait les trois derniers Mars (et qui est devenu Coulson). Ils voulaient acheter pour environ 100 millions $, trois SS-2A modifiés en écopeurs pour éteindre les feux des immenses forêts qu’ils ont là-bas et qui (à l’époque) représentaient 100 000 à l’hectare pour le « prime timber », c’est-à-dire le bois de charpente à maturité. Et des hectares, un grand feu en brûle des centaines par jour. La justification économique était simple puisqu’ils vendaient leur bois au Japon et les économies réalisées payaient les avions en moins de 5 ans (sans même les sushis).
 
Donc Takaï a repensé aux bombardements de Tokyo qui consistaient essentiellement à arroser la ville de bombes au magnésium et à laisser brûler. Sur des constructions en bois et en papier, le résultat est garanti. Je ne sais pas si c’était volontaire (la destruction de Hambourg aura été une sorte de répétition générale), mais ces attaques créaient un cercle de feu qui se refermait en créant un effet de cheminée et les habitants pris au piège n’avaient aucune chance d’en réchapper.
 
L’idée du bombardier d’eau était de créer une brèche dans le cercle de feu, mais pour cela, il fallait d’énormes quantités d’eau et la Baie de Tokyo était à portée de la main. L’idée d’un avion écopeur a donc germé (ou a été inspirée par les essais avec les Catalinas et les Canadairs en France). J’ai vu les films de leurs essais et je peux dire que c’était très efficace sur des constructions légères. L’avion initial était équipé de réservoirs de 8 tonnes et l’effet sur le feu était spectaculaire. Le modèle final devait en emporter le double.
 
Un avantage inattendu du SS-2A était sa combinaison unique de vitesse de croisière élevée et de vitesse de largage très basse (65 kt). En effet, la masse d’eau tombe concentrée et a un effet de coup de poing, plutôt que de grand arrosoir (c’est pour cela que les DC-10 et 747 convertis ne sont pas une bonne solution). La précision du largage est aussi améliorée. Comme le disent les spécialistes, « on ne verse jamais trop d’eau sur un feu ».
 

En Ontario, les gens du contrôle des incendies étaient très intéressés parce qu’ils ont un problème particulier quand un front orageux traverse la Province et que la foudre frappe des dizaines d’arbres inaccessibles qui brûlent par l’intérieur pendant des jours en crachant des flammèches qui finissent par mettre le feu autour. Souvent, l’hélico ne peut même pas se poser et la seule solution est d’envoyer une équipe en rappel avec du matériel et de l’eau dans des vessies sur palette. À l’époque, l’Ontario seul avait un budget annuel de 87 millions pour les heures d’hélicoptère. Les 16 tonnes d'eau coûtaient cher, mais l'arbre était écrasé et noyé dans une masse d'eau, et au total ils s'y seraient retrouvés financièrement.


À suivre

Vector
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Vector le Mer 8 Jan 2014 - 22:19

C’est par Michel Brun, un pilote de Tahiti vivant au Japon que j’ai eu les dossiers et les contacts avec Shin-Meiwa qui nous a donné l’autorisation de vendre leurs avions en Amérique du Nord. Nous avons donc entrepris une tournée de tous les organismes intéressés pour faire un inventaire des besoins potentiels. Au Canada, nous étions surveillés de près par Canadair et le gouvernement a même décidé de participer à l’offre de CL-215, puis de CL-415, au point que pour le prix de deux, ils en obtenaient cinq, mais nos clients voulaient surtout de quoi remplacer les Martin Mars qui arrivaient au bout de leur potentiel, surtout que l’un des trois derniers s’est écrasé dans le relief. Il faut dire que dans les régions montagneuses, la manœuvrabilité d’un tel engin dans les vallées encaissées n’aidait pas sur le plan opérationnel.
 
Nous avons présenté le SS-2A à la plupart des provinces canadiennes, sauf le Québec (déjà très bien équipé et vendu à Canadair), à pas mal d’états américains et au US Forestry Service à Boise, dans l’Idaho. Je me souviens que le représentant du comté de Los Angeles m’a dit qu’ils avaient tout ce qu’il fallait pour lutter contre les incendies de broussailles des collines entourant la ville et depuis, ils ont perdu pour plusieurs milliards de maisons luxueuses dans cette région ! Nous l’avons même proposé à la Sécurité Civile qui était intéressée, mais a conclu que l’avion était trop gros et a acheté des CL-415 et des Firecat (Tracker). Enfin, nous nous sommes bien démenés avec des moyens ridicules et mon partenaire est même allé au Chili et en Argentine. Nul doute qu’il y avait un marché non négligeable, mais il aurait fallu des investissements beaucoup plus importants.
 

Et la conclusion de l'histoire me direz-vous. Eh bien, le coup de Jarnac est venu d’une direction où nous ne l’attendions pas. J’ai appris à la dure que le commerce extérieur du Japon était entre les mains de quelques grandes banques d’affaires qui réinvestissent leur argent dans les entreprises exportatrices et les tiennent à la gorge. Nous n’avons pas voulu nous associer (être bouffés) avec l’une d’elles qui s’est sentie humiliée. Y a-t-il pire chose au Japon ? Du coup Shin-Meiwa a dû renoncer à notre partenariat et n’a plus rien vendu d’autre en dehors du pays. J’espère que leurs contacts sont plus solides en Inde et aux Philippines, et je leur souhaite sincèrement bonne chance, mais sur le plan économique, l’affaire n’est pas jouable pour le transport de passagers : cinq moteurs, ça casse la graine !

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Mer 8 Jan 2014 - 22:28

Merci...

Et maintenant les 16t de flotte c'est plus courant même en europe non ?
Actuellement le SS2 a quoi comme certif ?


_________________
@avia.poncho

Vector
Whisky Quebec

Re: ShinMaywa US-2

Message par Vector le Jeu 9 Jan 2014 - 3:41

Pour ta première question, la masse d'eau n'a de sens que si tu peux renouveler le largage assez fréquemment, sinon le feu contournera la zone éteinte et tout sera à recommencer. 16 tonnes est un bon compromis à cet égard, mais pour cela il faut des points d'écopage assez proches du feu. Sur la Côte ouest du Canada et des États-Unis, la hauteur et la densité du feuillage des arbres nécessitent une forte masse d'eau pour percer la couverture et atteindre le sol. Ce n'est pas le cas pour le CL-415 avec quand même 6 tonnes d'eau. En Europe la végétation est beaucoup moins dense et les CL-215 et 415 sont parfaits pour des rotations rapides au bord de la mer ou à proximité du Rhône (bassin de Donzère). Les Firecat donnent aussi de bons résultats parce qu'il y a plusieurs terrains de remplissage au sol à proximité.

Pour ta deuxième question, j'ai quitté le circuit depuis longtemps, mais à l'époque la seule certification était militaire. Je ne sais pas si ça a changé depuis. En tout cas, dans le rôle de transport de pax le SS2A doit être très inefficace. Ce n'est pas son boulot et même le CL-415 n'a pas eu beaucoup de succès dans cette mission.

Un dernier point : le combat contre le feu se fait en équipe avec plusieurs bombardiers d'eau pour créer une noria. Nous avions entrepris des discussions pour acheter des avions de surveillance et de coordination des opérations, le "bird dog". Le meilleur choix économique nous semblait être le Twin Bee pouvant emporter une tonne d'eau pour une intervention précoce sur les départs de feu. En général, les tours d'observation signalent une fumée ou bien le pilote du bird dog en repère une et largue une petite quantité d'eau qui peut être aussi efficace que 16 tonnes un quart d'heure plus tard.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Jeu 9 Jan 2014 - 9:26

Merci
Le turbofirecat a se rôle de marauder chez nous en France.
Les australien pourraient être intéressés, mais ont-ils des points d'écopage ?


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

ShinMaywa US-2

Message par Beochien le Mar 5 Jan 2016 - 23:40

Tiens, le couteau Suisse Japonais sera vendu à l'Inde, pour une douzaine, il a les moteurs du C-130 J !

http://airinsight.com/2016/01/04/japan-and-india-agree-seaplane-deal/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Airinsight+%28AirInsight%29

https://en.wikipedia.org/wiki/ShinMaywa_US-2


Des shéma de range  (Si j'ai bien compris) qui semblent ne pas inclure le retour, d'aprés Airinsight scratch pour des militaires, hum !

The plane has a  crew of 11, and is capable of carrying 20 passengers or 12 stretchers for search-and-rescue missions. It has STOL capabilities and can even do water bombing missions with a 15 ton payload.  It has four 4,600SHP Rolls-Royce Allison AE2100J engines which is also used by the C130J.   With a 2500NM range the aircraft can patrol far.  Take a look at the map.  From Chennai the US2 can cover a very big area.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Mer 6 Jan 2016 - 9:45

Merci
Je l'ai déplacé vers le répertoire déjà existant

C'est plus un SAR à ce stade. Mais va effectivement permettre d'opérer depuis les iles andaman

Bon choix (il n'yh en avait pas des masses ceci dit)


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Lun 29 Fév 2016 - 10:00

Salut à tous

Il y a un petit article sur le l'US-2 ici : http://www.defens-aero.com/2016/02/zoom-sur-avion-amphibie-japonais-us-2-shinmaywa.html
Je connais bien le type qui l'a écrit
Jean, l'admin de defens-aero a trouvé de super photos...



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: ShinMaywa US-2

Message par Poncho (Admin) le Jeu 3 Nov 2016 - 23:06

http://www.stratpost.com/us-2-buy-moves-to-dac
Bonsoir,

Il parait que ça avance l'acquisition de l'US-2 par les indiens


The Indian Navy proposal to acquire 12 ShinMaywa US-2i amphibious aircraft has finally moved to the defense ministry’s Defense Acquisitions Council (DAC).
This comes at a time when the Japanese Administrative Vice Minister for Defence (equivalent to defense secretary), Tetsuro Kuroe is on a two-day visit to India along with a ten-member team of the Japanese Acquisition Technology and Logistics Agency (ALTA).

Ca me fait penser aux douze travaux d'asterix


_________________
@avia.poncho

Contenu sponsorisé

Re: ShinMaywa US-2

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:34

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 12:34