ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Partagez

nico cmb

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par nico cmb le Ven 10 Juin 2016 - 13:37

merci pour l'avis Wink 

du coup j'illustre avec les super vidéos de Turkish airlines : la réponse au windshear semble être automatiquement la remise de gaz




Même chose chez QTR




et une autre QTR , intéressante , où la simple variation d'assiette (annonce "pitch")
alerte le PF sur la présence de windshear.
le vent est visible en haut à gauche  sur le ND (direction et force)


c.foussa
Whisky Quebec

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par c.foussa le Ven 10 Juin 2016 - 13:55

Poncho (Admin) a écrit:Bonjour

A priori pb de windshear

Aéroport difficile à pratiquer

http://www.theguardian.com/global-development/2016/jun/09/planes-unable-to-land-at-285m-cliff-top-airport-on-island-of-st-helena?utm_source=esp&utm_medium=Email&utm_campaign=GU+Today+main+NEW+H+categories&utm_term=176385&subid=12447916&CMP=EMCNEWEML6619I2

Mon avis (que personne ne demande) : c'était probablement le seul choix possible et donc forcément c'est un compromis

Les wind-shear ça se détecte il semble non ?
Quelle parade au niveau pilotage ?


Les gradients de vent sont possibles quand

- du relief est proche de la piste,
- proximité de front orageux 
- vent fort 

On peut le repérer avec ces paramètres lisibles depuis le cockpit, avec ces paramètres, l'équipage devient en "mode prédictif"

- variations de vitesse indiquée de plus ou moins 15 kts
- variations de vent (l'info lisible sur le ND, voir la remarque de Nico)
- variations de 500 ft/mn au variomètre
- variations d'assiette de plus ou moins 5°, variations de cap de plus ou moins 10°
- variations des positions manettes de poussée sous automanette.

 
Le risque c'est bien sûr une vitesse qui peut devenir comateuse avec perte de hauteur, variation d'assiette et vitesse telle que le point d'impact sera tardif et incompatible avec la longueur de piste.

La détection de wind shear est faite par le radar météo (effet Doppler pour cette détection)

En complément de l'information de "mode prédictif " du radar météo, il y a ensuite, le "mode réactif" comme illustré par Nico. La procédure en cas de windshear annoncé par l'avion est de prendre un assiette proche de 20° en allant même jusqu'au vibreur de manche comme on l’entend sur la dernière vidéo.

Le pilote automatique est capable de gérer la procédure windshear (assiette) ainsi que le directeur de vol (FD) à condition que les manettes de poussée aient été mises en mode TOGA.

Tout ça, c'est pour les gradients forts et annoncés par l'avion, mais rien qu'avec les variations de paramètres, on peut le voir venir et ne pas se laisser se déstabiliser et donc de remettre les gaz tranquillement comme sur la vidéo de St Hélène.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par Poncho (Admin) le Ven 10 Juin 2016 - 15:13

Donc on peut refaire un tour de piste et ne pas rencontrer de windshear la seconde fois ?


c.foussa
Whisky Quebec

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par c.foussa le Ven 10 Juin 2016 - 17:29

Poncho (Admin) a écrit:Donc on peut refaire un tour de piste et ne pas rencontrer de windshear la seconde fois ?


Oui c'est possible, Eole est capricieux ! 

Sur le sujet du gradient de vent, il existe aussi la possibilité d'augmenter la vitesse d'approche finale (VREF) pour que cet excédent permette d'absorber la possible chute de vitesse. C'est selon les types avion mais 10 à 15 kts sont l'échelle.

On peut aussi se poser avec un cran de volets en moins, cela majore donc la VREF.

Le flottement au ras de la piste n'est pas recommandé..vaut mieux repartir.

Mais, si pas de gradient, il faut éviter de se poser avec cette majoration; voici l'effet de quelques paramètres sur la distance d'atterrissage (B737), le -800 étant plus sensible de par sa vitesse d'approche supérieure aux autres 737.



nico cmb

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par nico cmb le Sam 11 Juin 2016 - 12:08

encore une petite vidéo sur ces cisaillements . c'est en anglais , mais le pilote explique bien le différence entre les deux modes predictif/réactif et les procédures à mettre en place .
mention spéciale pour son imitation de l' egwps.


c.foussa
Whisky Quebec

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par c.foussa le Dim 12 Juin 2016 - 8:48

Nico m'a fait justement remarquer que le terme "gradient de vent" a pu prêter à confusion de 2 choses : le gradient de vent classique et le cisaillement de vent qui est le "wind shear".

Les explications précédentes sont relatives au wind shear.

La gestion d'un gradient de vent classique n'est pas aussi radicale et le système avion gère bien les variations de vent (sur Airbus) 

Il faut d'abord renseigner le FMS avec le vent prévu à l'atterrissage , puis le système calcule une vitesse sol minimale (GS) que l'autothrust maintiendra au besoin, voir 1er schéma.

Puis selon que le vent change de force ou temporairement de sens, la vitesse d'approche gérée par l'autothrust variera, voir le schéma 2 et la video de Nico reproduite en dessous , et ceci vers 1'40 où on voit bien le triangle violet passer de 140 à environ 160 kts sur le PFD.

Boeing ne possède pas ce système, c'est le seul pilote qui peut faire varier la valeur de l'index de vitesse d'approche.









Contenu sponsorisé

Re: Aéroport de l'Ile Sainte Hélène.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:46


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 11:46