ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Partagez

Laurent Simon
Whisky Quebec

L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Laurent Simon le Ven 15 Aoû 2014 - 10:54

L'A400M effectue un 2e mission en Amérique du Nord, cette fois pour transporter du fret allemand, belge et français,
pour le compte de l'EATC.

Journal de l'Aviation, 12 aout
Un A400M français se pose en Amérique du Nord

http://www.journal-aviation.com/actualites/27589-un-a400m-francais-se-pose-en-amerique-du-nord

Laurent Simon
Whisky Quebec

Après l'Espagne, l'Italie rejoint l'EATC (7e membre)

Message par Laurent Simon le Lun 23 Mar 2015 - 15:06

Retour sur la mutualisation du transport militaire européen,
à Eindhoven (NL)

Bruxelles2, 13 novembre 2014

"L’Italie rejoint EATC à pas accélérés. Le 7e Etat membre"
http://club.bruxelles2.eu/2014/11/litalie-rejoint-eatc-et-en-devient-le-7e-etat-membre/

"L’Italie va rejoindre comme membre à part entière EATC, le consortium européen sur l’aviation de transport, dont sont déjà membres 6 Etats européens (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne). Ce qui consacre la pérennité de ce..."

(contenu payant)

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Laurent Simon le Lun 23 Mar 2015 - 15:11

2 décembre 2013

"EATC atteint sa pleine capacité opérationnelle
(BRUXELLES2)

"Tous les chefs aériens étaient réunis jeudi dernier (28 novembre) sur l’aéroport militaire de Eindhoven pour célébrer la « pleine capacité opérationnelle » (*) du Commandement européen du Transport aérien (EATC).

Réunissant 4 pays à l’origine (France, Allemagne, Belgique et Pays-Bas), 5 aujourd’hui (avec le Luxembourg) et bientôt 6 (avec l’Espagne), voire 7 (avec l’Italie), EATC est sans doute l’exemple le plus réussi en matière de « pooling and sharing » à l’européenne. [Lire aussi : notre reportage à Eindhoven]


Une étape intermédiaire
« Si on considère l’ensemble des objectifs d’EATC, qui est d’améliorer l’efficacité et l’efficience des moyens de ravitaillement en vol et de transport aérien des nations participantes, comme de la structure modulaire, cette déclaration doit plutôt vue comme une étape intermédiaire pour un développement futur d’EATC » a déclaré ainsi le général Claude Van de Voorde, chef du MATraC (le comité du transport militaire) qui préside aux destinées de cette structure atypique.

Au bilan
En 2012, EATC a effectué 7682 missions, un chiffre relativement stable par rapport à l’année précédente. Mais un gain de productivité de 15%. En effet, elle n’a disposé de 15% d’avions disponibles en moins (indisponibles ou retirés du service). 345.000 passagers ont été transportés (contre 305.000 en 2011).
"

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Laurent Simon le Lun 23 Mar 2015 - 15:18

29 décembre 2013

"EATC : un modèle à suivre"
(BRUXELLES2)

Le commandement européen du transport aérien (EATC), situé à Eindhoven, est relativement méconnu. Et c’est dommage ! Car c’est une réussite de la mise en commun, en douceur…

Les ’28’ ne s’y sont pas trompés cependant, en indiquant dans leurs conclusions du sommet européen, qu’il importait de prendre exemple sur le modèle « EATC » pour développer d’autres coopérations dans différents domaines (hélicoptères, soutien médical, maritime…).

Cinq pays participent déjà à EATC — Allemagne, France et les trois pays du Benelux — l’Espagne doit intégrer EATC cet été, l’Italie est en pourparlers (sans doute pour 2015) et la Pologne observe avec attention ce développement, tout comme le Royaume-Uni (avec un peu plus de circonspection).

Intégration et souplesse d’emploi
Ici, pas de projet pilote, ou de théorie, sans moyens. L’objectif est d’intégrer la flotte aérienne des pays participants pour maximiser l’effet de masse, tout en laissant à chaque pays sa souveraineté d’emploi des moyens par ailleurs s’il en a besoin.

La souplesse d’emploi reste d’ailleurs l’alpha et l’oméga de ce commandement. Chaque nation peut ainsi, du jour au lendemain, décider qu’elle a besoin d’un avion pour des besoins nationaux.

« Ils n’ont pas à justifier la raison. Juste nous indiquer la durée, pour que nous puissions prévoir » explique l’officier chargé des opérations à EATC. « C’est une des raisons du succès de l’EATC – précise le général Valentin – cette possibilité de processus réversible. » Le principe est que les nations mettent ce qu’elles veulent quand elles veulent.

Pas d’avions mais une salle de régulation
La discrétion règne. Il n’y a pas d’avions siglés EATC, en tant que tels (même les avions néerlandais présents sur le tarmac de l’aéroport militaire, situé à proximité, se font discrets).

Mais c’est de Eindhoven d’où partent les ordres. « Les équipages reçoivent leurs ordres de nous, d’aller à tel endroit ou de prendre tel matériel ou tel personnel.» « C’est un changement » explique le directeur des opérations. « Et s’ils ont le moindre problème, ils s’adressent à nous. » 

EATC n’est pas responsable directement des personnels au niveau de la discipline – ils restent dans la chaine de commandement national – ou pour la responsabilité et l’enquête en cas d’accident. C’est ce qu’on appelle a le OpCon (contrôle des opérations). Cela parait peu. Mais c’est « déjà une révolution ».

Au bilan : 15% de productivité en plus
Au bilan de l’année dernière (2012), 7682 missions ont été effectuées. Un chiffre stable par rapport à 2011. Mais avec, en moyenne, 15% d’avions en moins, car ils ont été décommissionnés. Ce qui représente, tout simplement, une amélioration de 15% de la productivité !

Coté passagers, 345.000 passagers ont été transportés en 2012 (contre 305.000 en 2011).

Participation aux missions

La participation aux missions militaires devient ainsi beaucoup plus facile (et discret). Lors de l’opération « Unified protector« , en Libye, ainsi « toutes les nations EATC ont participé au soutien de la mission, même s’ils ne participaient pas à la mission directement. » 347 missions ont ainsi été coordonnées à Eindhoven. Outre les 249 missions de la France et les 56 des Belges, on peut remarquer que 29 missions ont été assurées par les Allemands et 13 par les Néerlandais. En tout, 12.400 passagers, 3500 tonnes de cargo, 3846 heures de vols.


Autre exemple pour les missions Serval et Afisma au Mali, 207 missions ont été assurées, 33.272 passagers transportés ainsi que 2410 tonnes de fret vers Dakar, Bamako Abidjan, N’Djamena. « A la différence de l’opération Unified protector, il y avait des longues distances à parcourir. » Et cela a été fait, et rendu possible, « souvent avec des moyens contractés ».

Laurent Simon
Whisky Quebec

L'A400M va chercher des soldats italiens et du fret en Italie.

Message par Laurent Simon le Lun 23 Mar 2015 - 15:36

(post que je vais dupliquer, vers le fil A400M)

12 décembre 2014


L’A400M taxi du ciel

Avec le nouvel avion européen de transport A400M, on peut tout faire. C’est un peu la démonstration qu’a faite le Capitaine Karim Djemai du ministère français de la Défense.

Démonstration intéressante car elle illustre à la fois les capacités du nouvel avion, mais aussi les efforts menés, au jour le jour, par les armées de différents pays, pour économiser chaque denier, chaque km / fuel.

Le «Ville de Toulouse» (ou MSN 08 selon son nom de code), décolle ainsi de la base aérienne 123 d’Orléans, dans la matinée de mercredi 3 décembre. Objectif : amener matériel et hommes au profit des opérations françaises Barkhane (menée dans la bande sahélo-saharienne) et Sangaris (République centrafricaine) ainsi que l’opération européenne à Bangui (EUFOR RCA).

Escale italienne
L’A400M fait une première escale sur l’aéroport de Vérone (Italie), afin d’embarquer 5,5 tonnes de fret, et 25 militaires italiens qui vont assurer la relève de leurs collègues dans l’opération européenne de stabilisation en Centrafrique (EUFOR RCA).

Une liaison qui inaugure, en quelque sorte, l’arrivée de l’Italie dans le commandement européen du transport aérien (EATC), auquel Rome a officiellement adhéré… le 4 décembre 2014. Il redécolle ensuite destination N’Djaména (Tchad) et Bangui (Rép. Centrafricaine). Soit un volume de plus de 100 m3.

1 vol d’A400M = 3 vols de Transall
Dans la carlingue, une cinquantaine de passagers et environ 18 tonnes de fret en tout genre : matériels technique et médical, équipements aéronautiques tels qu’un réacteur M88 équipant les six Rafale stationnés à N’Djamena ou deux «mâts rotors principaux» dédiés aux hélicoptères engagés dans l’opération française « Sangaris » en RCA.

«Les dimensions de la soute de l’Atlas nous permettent d’embarquer des volumes que des avions comme le Casa, le Transall ou l’Hercules ne pouvaient pas transporter », selon le commandant Benjamin, pilote de l’escadron de transport 1/61 «Touraine».

Pour les 18 tonnes transportées ce jour-là en une rotation, il aurait fallu 3 Transall.

Petit bémol : un avion en phase initiale
Les missions que l’A400M réalise aujourd’hui sont seulement « d’ordre logistique ». Les premiers exemplaires livrés à l’armée française ne disposent en effet que « d’une capacité logistique initiale ».

En fait, la totalité des fonctions dévolues à l’avion d’Airbus (comme les missions tactiques) ne seront disponibles normalement qu’avec les avions livrés dans la seconde moitié de 2015.

Pour réaliser l’ensemble des missions dévolues comme « le poser d’assaut, l’aérolargage, les ravitaillements en vol, les évacuations sanitaires… — il faudra attendre un peu. « A terme » dit l’officier de l’air.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Laurent Simon le Lun 23 Mar 2015 - 15:53

19 décembre 2013

"UE : trois dossiers pour donner corps à la coopération"

http://www.lefigaro.fr/international/2013/12/19/01003-20131219ARTFIG00582-trois-dossiers-pour-donner-corps-a-la-cooperation.php

La France espère convaincre ses partenaires d'avancer sur trois sujets concrets qui ne font pas tous l'unanimité au sein de l'UE.

1)EATC

Elargir le commandement européen du transport aérien EATC
La France soutient un projet d'extension de l'EATC (European Air Transport Command).

D'abord, en élargissant le nombre de pays membres. L'EATC a apporté la preuve de son efficacité. La France, par exemple, a réduit de 12 à 20 % le nombre de vols à vide, via cette structure, souligne-t-on dans l'entourage de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.

Elle attire d'autres pays: l'Espagne doit annoncer qu'elle rallie l'EATC pendant le Conseil européen de défense, tandis que la Pologne et l'Italie sont «dans l'antichambre».

Paris ne cache pas que l'entrée de la Grande-Bretagne serait naturelle et justifiée sur le plan économique, d'autant que les Britanniques supportent le coût d'une surcapacité d'heures de vol.

«La Grande-Bretagne voit bien que c'est utile et que c'est efficace.

Au plan opérationnel, elle est intéressée, mais au niveau politique, elle bloque, car c'est une structure permanente et aérienne», souligne-t-on à l'Hôtel de Brienne. Londres devrait attendre le sommet franco-britannique du 31 janvier 2014 pour annoncer une «forme d'association» à l'EATC.


Ensuite, la France souhaite une extension de l'EATC à la future flotte de ravitailleurs européens à l'horizon 2019.

La Grande-Bretagne a déjà accusé réception de ses premiers Airbus A 330 MRTT, la France prévoit d'en recevoir deux d'ici à 2019 (dans le cadre d'une commande de 14), les Pays-Bas ont enclenché le processus de validation pour en acquérir tandis que l'Allemagne examine le dossier."

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Poncho (Admin) le Lun 23 Mar 2015 - 16:01

J'ai renommé le fil
Il s'agit donc tu fil général pour l'EATC

Et oui les C17 Uk seraient une belle addition à cette structure ainsi que les MRTT


_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Laurent Simon le Ven 13 Nov 2015 - 20:39

Poncho (Admin) a écrit:J'ai renommé le fil
Il s'agit donc du fil général pour l'EATC

Eh oui, les C17 Uk seraient une belle addition à cette structure, ainsi que les MRTT
D.Cameron avait finalement dit NON à l'adhésion UK à l'EATC.

"Londres avait laissé entendre fin 2013, avant le Conseil européen consacré à la défense commune, qu'elle pourrait rejoindre le commandement européen du transport stratégique, EATC, qui mutualise les avions. L'annonce était espérée par Paris pour le sommet. C'est non, a tranché M. Cameron."

cf  La défense au cœur du sommet franco-britannique


http://www.lemonde.fr/international/article/2014/01/30/francais-et-britanniques-font-de-la-defense-le-socle-de-leur-entente_4356812_3210.html


Mais l'EATC sera étendu à d'autres pays.

Et des exercices continuent d'être organisés :


  • EART 2015, ravitaillements en vol au dessus de la mer du Nord  (avril 2015)


http://www.air-cosmos.com/eart-2015-ravitaillements-en-vol-au-dessus-de-la-mer-du-nord-33017

L'Europe prend en main la question du ravitaillement en vol ! Identifié comme une déficience majeure des forces aériennes européennes, le ravitaillement en vol a été érigé par les  états-majors du continent comme un axe prioritaire de progression.
La mise en place d'exercices visant à accroitre l'inter opérabilité entre les différentes forces aériennes du vieux continent fait partie des actions mises en place pour faire progresser les capacités européennes.
Dans ce cadre, l'Agence Européenne de Défense (AED) a lancé en 2014 l'exercice EART (European Air to Air Refuelling Training) organisé par l'EATC (European Air Transport Command). L'édition 2015 de cet exercice a eu lieu du 13 au 24 avril 2015 sur la base d'Eindhoven aux Pays-Bas.
EART réunissait cette année quatre ravitailleurs européens : un A310 MRTT allemand, un KC-135 français, un KDC-10 néerlandais et un KC-767 italien. *

En coopération avec plusieurs dizaines de chasseurs participant à l'exercice Frisian Flag 2015 au dessus de la mer du Nord, les ravitailleurs ont travaillé les procédures de rendez vous, l'utilisation des liaisons tactiques ou encore les procédures de planification des séances de ravitaillement.

L'AED et de l'EATC veulent progressivement faire grandir l'exercice EART en augmentant d'une part le nombre de participants mais en approfondissant également les thèmes des exercices


  • EAATTC 15-2 : Ballet de transporteurs à Orléans (mai 2015)


http://www.air-cosmos.com/eaattc-15-2-ballet-de-transporteurs-a-orleans-35401

"Du 18 au 29 mai 2015, la base aérienne 123 d'Orléans a accueilli la deuxième édition pour 2015 de l'EAATTC (European Advanced Airlift Tactics Training Course).

Ce stage a pour objectif de former les équipages européens d'avions de transport tactique au vol en formation et de renforcer l'interopérabilité entre les différentes nations engagées. L'EAATTC a été lancé par l'Agence Européenne de Défense, il est conduit par l'EATC (European Air Transport Command) et chaque édition est organisée par l'une des forces aériennes européennes.

L'édition 15-2 a donc été organisée par l'armée de l'Air sur la base aérienne d'Orléans.
Six appareils ont été mobilisés pour cet exercice : un C-160 Transall allemand, un Transall français, un C-130 Hercules français, un Hercules italien, un Hercules espagnol et un Hercules belge. "


  • L’EAATTC 15.3 a débuté (sept. 2015)


http://www.journal-aviation.com/actualites/30971-l-eaattc-15-3-a-debute

La seconde session de l’exercice de transport tactique européen EAATTC (European Advanced Airlift Tactics Training Course) a débuté le 6 septembre dernier sur la base aérienne de Saragosse, en Espagne.



Organisé par l’Agence européenne de Défense et l’EATC, il est destiné à améliorer l’interopérabilité entre les flottes et les équipages de transport européens.

audac
Whisky Quebec

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par audac le Sam 14 Nov 2015 - 9:16

Laurent Simon a écrit:
EART réunissait cette année quatre ravitailleurs européens : un A310 MRTT allemand, un KC-135 français, un KDC-10 néerlandais et un KC-767 italien. *


Six appareils ont été mobilisés pour cet exercice : un C-160 Transall allemand, un Transall français, un C-130 Hercules français, un Hercules italien, un Hercules espagnol et un Hercules belge. "

Pour les ravitailleurs, quatre avions, quatre types d'avion différents, on voit qu'il y a une bonne marge de progrès.

Pour les cargos, nous apercevons que nous nous orientons vers deux types d'avions : des A400M et des Hercules en progression vers le type C130J.

Contenu sponsorisé

Re: L'EATC (European Air Transport Command) : mise en commun des capacités de transport militaires EU

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:31


    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 13:31