ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Grêve Air France septembre 2014

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 14:37

Vector, il l'est cet effort !
On peut aller chez le docteur faire payer à la sécu 23€ de consultation pour se faire prescrire une boite de doliprane et être remboursé...

Dans cette grève, je crois que finalement que les uns ou  les autres n'écoutent ou n'écoutent pas, qu'ils des revendications objectives ou pas, je m'en fiche. Ce que je vois c'est qu'on se moque encore de nous (et pas de LHA quand ils sont en grève selon un principe un peu différent, mais en grève). Avec cette grève, oui on se donne les moyens de converser les bons vieux clichés qui collent à notre peau.
Sur la génère des low cost, sur quels marchés ont-ils prospéré initialement ? sur du point à point mais sur quelles destinations ?
Ont-ils vampirisé un marché ou au contraire créer un marché ?
Qui opère depuis Luton chez les "blue chips" ?
Qui opère depuis Grenoble ?
Doit-on se rappeler d'Air Inter ?
Le marché, il existe et il est là. Ce n'est pas le même marché qu'il y a 20 ans, ce n'est pas les mêmes conditions, mais elles semblent toujours devoir rester bien meilleures que celles des cies régionales US.
Le marché existe, faut-il le laisser aux autres ? Parce que les conditions ne sont pas bonnes ?
Si c'est pas Transavia, ça serait Ryan Air. Et ça c'est 100% perdu pour les français.

Il me semble que la rénovation de l'offre long courrier devrait donner des gages que le low cost n'est pas le crédo ultime d'AF, mais que c'est un point de passage nécessaire.

audac
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par audac le Mer 17 Sep 2014 - 15:37

Admin a écrit:
Si c'est pas Transavia, ça serait Ryan Air. Et ça c'est 100% perdu pour les français.

Et Ryan Air et Easy Jet sont bien là, ce ne sont pas des images virtuelles. En leur laissant des voies royales, ils ne vont pas tarder a venir ronger le sandwich de "Leurs Seigneuries" d'Air France sur le long courrier et la messe sera dite.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Laurent Simon le Mer 17 Sep 2014 - 15:54

De toute façon, les salaires sur Transvavia ce ne sont pas les salaires d'Easy Jet, mais assez nettement supérieurs, du genre +40% (ce n'est donc pas un alignement sur les low costs)

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 16:10

Je vois que pour une fois les médias disent la vérité puisque vous tous la rapportez comme base de votre réflexion.
Vous devez avoir sûrement raison : les médias français ne mentent jamais, ne désinforment jamais.

Donc, si vous dites qu'un salaire moyen à Air France est de 18 000 € c'est que c'est vrai.
Jamais il ne vous viendrait à l'idée de colporter une énorme bètise.
D'ailleurs vous pouvez le prouver en publiant une feuille de salaire d'un pilote lambda.

Mais qui a dit que les pilotes d'Air France étaient opposé à l'expansion de Transavia ?
La direction ?... Les médias ?...

Acte I : arrivée des Low cost sur l'hexagone et la Direction AF n'en a cure.

Acte II : Expansion des Low costs : la direction d'AF s'en bat les flancs ... peanuts !...

Acte III : les boulets s'accumulent, charges sociales, taxes, impôts, contraintes, etc : c'est aux pilotes de payer : ce qu'ils font en partie (j'en étais) lors de la grève de 1998. (échange salaire / actions : elles ne valent plus que 8 € actuellement : la belle affaire !)

Acte IV : les Low Costs menacent le marché domestique Court Courriers et Moyens Courriers : c'est aux pilotes de payer : la grève actuelle.

Acte V : pour développer Transavia, il faut des créneaux, et il n'y en a pas aux puces à la porte de Saint Ouen. Transavia achète des B737 (une centaine) et prendra les créneaux des A 320 AF qui iront au rebut.
Les pilotes disent d'accord, mais voici nos conditions ...
La grève.

On en est là.

Bien évidemment les médias qui sont particulièrement bien traités par la diection d'AF (c'est de bonne guerre), les politiques, et la direction d'Air France inondent les antennes de leurs versions des évènements.

Quel est le temps de parole octroyé aux pilotes ?
Combien parmi vous ont pu entendre un représentant du SNPL plus de 10 secondes d'un spot tronqué ?

Mais je ne vous convaincrai pas, puisque vous connaissez si bien le dossier ...

Bonne journée, à ce soir, je vais à l'Aéro-Club !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 16:40

Action introduite à 14€ en 1998 c'est ça ? (je ne connais pas le prix payé par les salariés)
J'espère que t'as pas vendu à 3€, mais à 30€...

Je note dans ce que tu as mis en ligne


A plusieurs reprises, les pilotes d'Air France ont montré leur valeur ajoutée dans la réflexion stratégique ainsi que leur volonté de contribuer à la mise en place de solutions concrètes dans l'intérêt bien compris de l'entreprise. En 2007, par exemple, les pilotes d'Air France ont activement participé à la construction de Transavia France. En 2012, ils ont consenti de nombreux efforts et permis la conclusion de l'accord Transform 2015 : gel des salaires, perte de 3 jours de congés, augmentation du nombre d'heures de vol annuel. Plus récemment encore, ils ont accepté pour l'année 2014, de piloter des Airbus A320 pour le compte de Transavia France aux conditions de travail de cette entreprise assorties d'une prime d'incitation, afin de permettre un développement rapide de la marque Transavia pour contrer les « low-cost » et ce, malgré l'absence de volonté de dialogue de la direction.

Et j'avoue que oui effectivement ce n'est pas clair, quelles sont les propositions des uns et des autres (en fait tout le monde s'en fiche faut croire, les média étaient bien en mode AF bashing ces derniers temps je trouve)

Pour les salaires j'ai trouvé ça
http://www.cgtairfrance.com/index.php?option=com_content&view=article&id=192&Itemid=65#pnc
Est ce que c'est une source crédible ?
Si oui, si la moyenne des CDB est à 18 k€, alors la moyenne pour l'équipage est beaucoup moins que çà.

Si on compare à LHA, est ce que la prise en compte des low costs est si tardive que ça ?

Sachant que perso j'ai toujours voyagé moins cher sur AF/HOP en famille que sur Easyjet, ce qui est notable, même si AF n'est pas rentable sur le créneau.

Regarde les lows costs, ils commencent à proposer les services "legacy" bien entendu payants, et donc viennent frontalement avec la clientèle tradi "legacy" mais ils mettent en avant la densité de leur réseau pour les 2 plus grosse.

Je demande à être convaincu, mais pas avec des communiqués de presse...


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 17:05

C'est sûr qu'AF met le paquet sur la com



_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Laurent Simon le Mer 17 Sep 2014 - 18:38

eolien a écrit:Je vois que pour une fois les médias disent la vérité puisque vous tous la rapportez comme base de votre réflexion.
Vous devez avoir sûrement raison : les médias français ne mentent jamais, ne désinforment jamais.

...

On en est là.

Bien évidemment les médias qui sont particulièrement bien traités par la diection d'AF (c'est de bonne guerre), les politiques, et la direction d'Air France inondent les antennes de leurs versions des évènements.

Quel est le temps de parole octroyé aux pilotes ?
Combien parmi vous ont pu entendre un représentant du SNPL plus de 10 secondes d'un spot tronqué ?

Mais je ne vous convaincrai pas, puisque vous connaissez si bien le dossier ...

Bonne journée, à ce soir, je vais à l'Aéro-Club !
merci Eolien pour ce message, très intéressant.

1. N'est-il pas clair que ce sujet de la rémunération des pilotes est un sujet sensible, depuis des années, si ce n'est des décennies ? C'est-à-dire que ce n'est pas facile pour les pilotes de justifier des rémunérations très élevées (pour mémoire, quand Christian Blanc était PDG, son salaire était très loin de celui de 50 pilotes (de mémoire, mais c'était peut-être beaucoup plus)).

DONC, puisque ce sujet est si sensible, et éventuellement non évident pour certains pilotes (dont les salaires seraient loin de ces sommets), n'est-il pas de la responsabilité des pilotes, et de leurs syndicats, de s'organiser pour faire passer des messages corrects auprès des médias ?

Sinon, c'est bien 'gentil' de s'en prendre ensuite aux médias. D'autant que des actions de lobbying sont potentiellement coûteuses, mais tout à fait accessibles s'il s'agit de défendre des rémunérations élevées, non ?

Donc, comment s'étonner ensuite que les médias s'étonnent de ces blocages entre direction et syndicats ?

2. D'ailleurs faut-il rappeler que les pilotes avaient été favorables à au moins une des réformes antérieures, grâce à un intéressement des pilotes (participation au capital de AF) ?

3. Comment se fait-il alors que les pilotes n'hésitent pas à faire perdre énormément d'argent à l'entreprise, du fait d'une grève dure, si cela repousse à beaucoup plus tard le retour aux bénéfices ?

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 22:50

Roissy, le 16 septembre 2014 AF 140916175 Tous pilotes


LA VÉRITÉ DES PRIX SUR LE SUIVI DE LA GRÈVE ou L’ARITHMÉTIQUE SELON DE JUNIAC


Après que le Président ait annoncé que le nombre d’avions Transavia était égal à 30 + 14 = 46 ( !), il semble que la direction confirme ses qualités comptables, en l’occurrence sur le suivi de la grève.


En interne comme en externe, elle tord et affiche des chiffres orientés sur le suivi de la grève.

Les chiffres de la journée du 15 septembre (source CCO) :

Sur 959 tronçons Air France :



  • -  522 vols annulés
  • -  437 opérés normalement


  • Soit 55 % de vols annulés. 

  • Ce qu’Air France oublie de dire volontairement, c’est que le périmètre de ces vols comprend tous les vols sous code Air France donc : 




  • -  Ceux opérés en moyens propres Air France.
  • -  Ceux opérés par HOP. La bagatelle de 215 vols sur les 959 cités plus haut !
  • -  Ceux affrétés de manière régulière auprès d’autres compagnies (exemple
    CityJet).
  • -  Ceux affrétés pour la grève (Corsair, XL Airways, Air Corsica...). 

  • Au résultat, le taux de vols annulés, dans le strict périmètre des pilotes Air France en grève, est de
    85 %
    au lieu des 55 % affichés par la direction.
  • L’objectif de cet affichage tronqué est double : 




  • -  Démobiliser les pilotes en laissant croire que de nombreux pilotes partent en vol.
  • -  Essayer de démontrer qu’elle maîtrise la situation vis-à-vis de l’extérieur. 

  • La journée du 16 n’est pas terminée, mais le taux de vols annulés augmente encore.
    Il faut maintenir la pression au moment où approche le point de cassure dans le rapport de force. Celui qui cèdera perdra la partie... 


  • Rappel : Assemblée Générale Pilotes ce mercredi 17, à 13h, à l’hôtel HILTON CDG.

  • Le Bureau SNPL AF ALPA




_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 22:52

La direction d’Air France minimise l’ampleur de la mobilisation : 85 % des vols annulés le premier jour de grève



Roissy CDG, le 17 septembre 2014 – Chaque jour, la direction d’Air France fait un point sur le nombre de vols annulés suite à la forte mobilisation des pilotes contre le projet d’externalisation de leur activité.



Pour la première journée de grève, lundi 15 septembre, sur les 959 tronçons Air France prévus, 522 vols ont été annulés et 437 opérés normalement, soit le chiffre de 55 % de vols annulés officiellement communiqué par la direction.



Ce que la direction oublie de dire, c’est que le périmètre à considérer comprend tous les vols sous code Air France et donc opérés par des pilotes Air France, soit les vols :




  • Opérés en moyens propres Air France ;
  • Opérés par HOP!, qui représentent pas moins de 215 vols sur les 959 tronçons cités plus
    haut ;

  • Affrétés de manière régulière auprès d’autres compagnies (exemple CityJet) ;
  • Affrétés pour la grève (Corsair, XL Airways, Air Corsica, ...).


  • Au résultat, le taux de vols annulés, dans le strict périmètre des pilotes Air France en grève, est de 85 % de vols annulés au lieu des 55 % déclarés par la direction.



  • Ce chiffre démontre la forte mobilisation de l’ensemble des pilotes d’Air France et qu’il est grand temps que la direction réponde clairement aux inquiétudes des pilotes concernant leurs emplois, à l’heure où un Plan de Départ Volontaire est toujours en cours et vise la suppression de 10 % de l’effectif pilote actuel.





_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 22:57

ALTER



Communiqué de presse



Conflit Air France Assemblée Générale des Pilotes



Ce jour, 17 Septembre, à l’initiative des 3 syndicats en grève (SNPL, SPAF et ALTER) s’est tenu une Assemblée Générale des Pilotes.


Quelques 350 d’entre eux ont répondu à l’appel.



Une réelle volonté pour la poursuite du mouvement a très vite vu le jour dans une ambiance sereine mais néanmoins très déterminée.



Aucun Pilote n’est prêt à consentir à la disparition programmée de son outil de travail. Aucun Pilote n’est prêt à accepter une quelconque délocalisation au travers de Transavia. Aucun Pilote n’est prêt à céder sur ses conditions de travail et de rémunération.



Beaucoup de Pilotes se sont insurgés face aux contre vérités (orchestrées par la com de la direction) qui circulent actuellement dans les médias.


A titre d’exemple, si tous les Commandants de Bord Air France étaient rémunérés 18000par mois, ça se saurait !



Aucune avancée de la direction n’est à l’ordre du jour et de Juniac s’obstine dans son bras de fer avec les Pilotes.



Qu’à cela ne tienne, les Pilotes y sont prêts et sont motivés.



La direction porte l’entière responsabilité de ce blocage par son intransigeance et son dogmatisme.



Hier, ALTER a reconduit son préavis pour les 19 et 20 Septembre et le reconduira autant que de besoin.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 23:06

Je vais dire simplement
Eolien pour le client ce qui compte c'est bien le chiffre annoncé par la direction.
Pour le rapport de force interne c'est effectivement différent...

Alter a un compte twitter ?


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 23:21

Admin a écrit:
Alter a un compte twitter ?
Je ne sais pas.

Pour ce qui est du débat, si les gens veulent gober les salaires balancés dans les médias, libre à eux.

On retrouve dans chaque conflit des pilotes les mêmes reproches, les mêmes arguments inusables.
Rien d'original, rien de fondé, rien de justifié ...

(La dernière grève des pilotes de ligne affiliés au SNPL était en 2002.)


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 23:23

J ai mis un lien avec les chiffres de la cgt. Ils sont bons?


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 23:30

Admin a écrit:J ai mis un lien avec les chiffres de la cgt. Ils sont bons?
Même en brut c'est exagéré ...
Concernant les cadres, je ne connais pas leurs salaires.
Mais si la CGT le dit, c'est que c'est vrai !...  Evil or Very Mad


Mais là où ce tableau stalinien perd tout son crédit c'est le différentiel entre dames et messieurs : c'est bien la première fois que je lis qu'un pilote féminin serait moins payé qu'un pilote masculin : on coule !...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Mer 17 Sep 2014 - 23:34

Ce sont des moyennes par categorie
donc si l experience moyenne des dames esg moindre qud celle des hommes alors la moyenne des salaires homme femme va etre different


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Mer 17 Sep 2014 - 23:47

M'ouais ...

Tous ces salaires bidons jetés en pâture, ça me gonfle !...

Ce sont des hochets balancés au public pour détourner du fond du problème : des dirigeants incapables d'avoir pris à temps la mesure de la dangerosité des Low Costs, incapables de redresser la compagnie, incapables de dialoguer avec leur personnels navigants veulent faire payer le prix de leur médiocre gestion aux pilotes.

Les Pilotes de Ligne d'Air France ont fait des propositions, elles finiront bien par être examinées, discutées, négociées.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Jeu 18 Sep 2014 - 9:14

Bonjour,

C'était hier, j'en présente un résumé :



Compte rendu de l’Assemblée Générale


Jean-Louis Barber, le Président du SNPL AF ALPA, a présenté l’ensemble des intervenants parmi lesquels les présidents d’Alter et du Spaf démontrant, s’il était encore nécessaire, l’unité de la profession.


Après avoir décrit les quelques avancées sur les revendications concernant le statut métier et la vie quotidienne, nous en sommes rapidement venus au cœur du conflit :




  • -  Les blocages sur les conditions de développement de Transavia France ;
  • -  La menace de délocalisation de nos emplois au travers du projet Transavia Europe.


  • Sans reprendre dans cette publication l’ensemble de notre intervention, sachez que la direction campe sur ses dogmes en dépit des solutions techniques proposées par nos équipes de négociateurs.


  • De toute évidence, la Direction pensait pouvoir passer l’orage et avoir ensuite les mains libres pour démanteler l’activité dévolue aux pilotes d’Air France et mettre les différents contrats de travail en concurrence ; spirale infernale à la clé pour nos contrats de droit français.


  • La direction privilégie la communication externe pour parvenir à ses fins. Notre meilleure arme est notre unité. Il nous faut collectivement nous serrer les coudes et nous montrer fermes. Ce mouvement s’installe dans la durée. Nous le savions. Nous avons l’avenir de notre profession entre nos mains.

  • Forts de 75 % de participation au mouvement, nous savons que ce combat est juste, nous le mènerons jusqu’au bout !



  • Nous avons d’ores et déjà annoncé la reconduction du mouvement pour 4 jours supplémentaires jusqu’au 26 septembre si la direction persiste dans son immobilisme et ses provocations.




NOUVELLE ASSEMBLEE GENERALE PILOTES

VENDREDI 19 SEPTEMBRE 2014





Nous aborderons avec vous les points suivants :




  • -  Le calendrier des négociations passées et futures ;
  • -  Le contenu des négociations, les positions de la direction ;
  • -  La communication interne et externe ;
  • -  Le rôle potentiel de l’Etat en tant qu’actionnaire principal d’AF-KLM.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 14:36

Je devance Eolien

http://blog.zepyaf.com/2014/09/18/lenjeu-de-la-greve-a-air-france/

( )

Mais autant Eolien est arrivé à me convaincre pour AF447 que la situation vécue par les Cies était terriblement complexe et sournoise, autant là, je reste tjs sur ma faim


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 14:47



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 15:05

Page 100 de l'accord il y a la grille de salaire Transavia (pas simple à exploiter.... faut lire tout l'accord :d )

Mais ça ne parle que du brut payé au pilote, il manque donc la part patronale des charges sociales (soit facile la moitié du brut payé à l'employé non ?)
C'est là que ça change tout.


Dernière édition par Admin le Jeu 18 Sep 2014 - 15:35, édité 1 fois


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 15:17



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 15:18

Les temps de vol et de repose de référence


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Poncho (Admin) le Jeu 18 Sep 2014 - 15:48

Pour une idées des salaires versés aux pilotes ailleurs
Wizzair
http://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/Wizzair
Attention, les primes de vols par secteur sont à rajouter ça fait vite 25-35 k€ en plus par an
Ryan Air (incompréhensible :d)
http://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/RyanAir
Easy-jet contrat français
http://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/easyJet_%28French_Contract%29
65 k€ brut hors secteurs pour un FO
Easy-jet Lisbonne
http://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/Easyjet_%28LISBON_Base%29
42-50 k€ bruts
Easy-jet UK
http://www.pilotjobsnetwork.com/jobs/easyJet_%28UK_Contract%29
58 k€ bruts

Vive les charges patronales !
Le problème d'AF est donc un pb de compétitivité de la France (et de ses supercharges....). Me trompe-je ?


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Jeu 18 Sep 2014 - 22:55

A chacun ses sources, pour les uns la presse, la direction d'AF relayée par les médias, Rolling Eyes , pour moi qui ai vécu la réalité des choses de l'intérieur, les bulletins syndicaux.(sous entendu des syndicats corporatistes, [crédibles, sérieux, responsables] et non politisés)

Ce serait bien que la direction s'engage à rémunérer tous les pilotes 18 000 € ... Allez ... chiche !... Laughing
Allez, juste 6 mois, pour voir !...
clin

Non ?... bon ... allez 17 000 ...
Toujours non ?... bon ... allez, soyez sympa ... 16 000 ...
Encore non ?... bon ... allez 15 000 !... et on n'en parle plus de vos conneries à 18 000 ...
Et c'est toujours non ?... Allez, on saute un cran pour aller plus vite : 13 000 ?...
Quoi ?! ... C'est toujours non !...Mais jusqu'où allons nous devoir descendre pour approcher la réalité ?...
Ben... y-a-plus personne à qui parler, ils sont allés demander à la CGT ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Jeu 18 Sep 2014 - 23:14

SNPL :



“La direction fait des propositions.”

Et quelles propositions !



Vous avez reçu par courriel les propositions faites à la profession par MM Gagey et de Juniac.
Faire croire au dialogue social, pour essayer de démobiliser, est une tactique courante.


M. de Juniac serait bien avisé de passer plus de temps à la table des négociations qu'auprès des médias pour convaincre d'une réelle volonté de dialogue.



Cette lettre présente un avantage : les pièces du puzzle commencent à s'imbriquer.



Délocalisation



Des questions essentielles doivent trouver réponses dans la mise en œuvre du projet Transavia Europe. Transavia Europe risque-telle de détruire les schémas existants ? Transavia Europe met-elle en péril nos emplois de droit français ?



Transavia Europe sera une compagnie aérienne disposant de plusieurs bases en Europe, dont le siège social sera établi hors de France, vraisemblablement au Portugal.


Chacune des bases sera soumise au droit social local : droit portugais au Portugal, italien en Italie, etc. Quel est donc l’intérêt de créer cette nouvelle structure Transavia Europe ?



Créer une structure complexe à base de holdings imbriquées les unes dans les autres permet une optimisation fiscale, totalement légale, mais qui consiste à faire sortir les bénéfices dans le pays le plus avantageux.


En pratique, Transavia Europe pourra siphonner le marché France tout en payant ses impôts au Portugal... Notez au passage que les charges sociales seront celles du droit local. Exit donc les cotisations CRPN !



Pour les fins connaisseurs de l'actualité du Transport Aérien Français, cela rappelle l’expérience Air Méditerranée / Hermès.


Sous couvert de s’attaquer au marché low cost, Air Méditerranée a décidé d’ouvrir une société de droit grec, Hermès, basée à Athènes, officiellement pour s'attaquer au marché local. Un an plus tard, les avions d’Hermès posaient les roues à Paris au prétexte que les routes initialement ouvertes s’étaient révélées peu rentables et que le contrat grec était plus avantageux que le contrat des pilotes d’Air Méditerranée.



Vous l'avez compris, il sera facile pour l’entreprise de demander des efforts supplémentaires aux salariés sous contrat "historique". Chiffres à l’appui, la compagnie n'hésitera pas à faire apparaître des bénéfices d’un côté, des pertes de l’autre...



Enfin, la direction refuse toujours de répondre à la question des niveaux de rémunération envisagés pour les pilotes et les PNC sur les futures bases de Transavia Europe. Elle prétend pourtant avoir un business plan sérieux...



Transfert d’activité



La direction le répète : “Il ne s’agit pas (...) d’un transfert d’activité. Nous avons ainsi proposé à vos représentants de conclure un accord de périmètre.”





Nous le réaffirmons ici ; le futur développement de Transavia France est un transfert d'activité. Ne jouons pas sur les mots, ce seront bien les heures de vol, les créneaux dévolus aux pilotes Air France qui seront transférés.



Petite anecdote de négociations, s'il fallait un exemple pour vous convaincre : la direction nous a proposé de supprimer les clauses périmétriques de Transavia France, tout en nous assurant qu’elle ne desservirait pas les villes françaises au départ d'Orly. La belle affaire...



L’accord de périmètre proposé par la direction est clair, enfin presque : “Transavia Europe ne desservira pas (pendant le temps nécessaire à la négociation) les aéroports identifiés comme pouvant porter le développement de Transavia France, Orly, Lyon, Nantes et Toulouse”.


La durée de cet accord “intérimaire” serait de... 3 mois.



Et dans la proposition de la direction, il sera possible pour Transavia Europe de réaliser les vols “Porto-Nice”, “Porto-Marseille” (exit les Bases Province AF) ou encore de desservir le reste des aéroports de province !



Les propositions de la direction en matière de périmètre d'activité peuvent se résumer ainsi : à Transavia France, les lignes européennes au départ d'Orly, Nantes, Lyon et Toulouse ; à Transavia Europe, tout le reste du marché France... au départ des bases européennes. Il en restera décidément bien peu pour Air France.



Les propositions concernant Transavia




  • -  “Maîtrise du contrat de travail”
    La direction propose de créer un accord de groupe pour les pilotes de Transavia France et d’Air France. Il ne s’agirait que d’une butée basse, le salarié bénéficiant du plus avantageux entre l’accord de groupe et son accord d’entreprise.

  • Des contentieux évidents vont naître, notamment sur les carrières. Pour s’en prémunir, la direction tient le raisonnement suivant :



  • 1) “Nous allons annuler ou dénoncer tous les accords en vigueur chez Transavia.” Rien de moins.
    2) “Si un pilote de Transavia porte son cas en justice, vous aurez toujours la possibilité de dénoncer l’accord de groupe”. Où comment revenir à la case départ
    ...


  • Sans oublier le cas où c’est la direction elle-même qui dénoncerait l’accord de groupe.


  • Vous l'aurez compris, ce type d’accord est instable juridiquement. Donc inacceptable.


  • -  “Maintien du principe de volontariat - Passer plus vite commandant de bord sur Transavia.”

  • Qui serait volontaire pour s’exposer à un risque de maîtrise du contrat de travail, pour suspendre son contrat de travail Air France ou encore pour subir une saisonnalité extrêmement forte ?

  • Dans l’état actuel des choses, le passage commandant de bord à Transavia est bloqué par le syndicat représentatif des pilotes de Transavia. La direction n’apporte pour le moment aucune réponse pratique sur ce point fondamental.



  • -  “Maintien d’une prime d’incitation transitoire tant que le sureffectif AF persiste.”

  • Proposition assez surprenante, vous en conviendrez, après avoir répété sans relâche que les pilotes Air France étaient trop chers. Les coûts ne seraient-ils finalement pas un problème ?


  • Conclusion


  • Les “ouvertures” de la direction ne sont que de la poudre aux yeux. Afin de paraître soucieuse du dialogue et des négociations, la direction fait des propositions, qui se révèlent “à côté de la plaque”.


  • En résumé : renoncez aux accords de périmètre, renoncez aux conditions sociales, en échange de quoi je vous donnerai quelques places de CDB chez Transavia France, sous contrat Transavia et aux conditions Transavia...
    NON, Monsieur de Juniac, vous ne faites pas de propositions ! Vous êtes encore, et comme ces dernières semaines, dans la provocation !

  • Les pilotes vous demandent désormais le sérieux qu’exige votre fonction.




Le Bureau SNPL Air France ALPA


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Jeu 18 Sep 2014 - 23:16

Toujours du SNPL :




J4 : Suite aux “propositions” de la direction, La mobilisation s’intensifie !


La direction d’Air France poursuit son entreprise de manipulation des chiffres sur le suivi de la grève en communiquant un taux de vols maintenus sur tous les vols sous code Air France.



Le SNPL Air France ALPA rappelle que les vols Air France sont réalisés :




  • -  Par des avions Air France opérés par des pilotes Air France ;
  • -  Par des avions HOP! opérés par des pilotes de BritAir, Régional et Airlinair ;
  • -  Par des avions affrétés par Air France de manière régulière (CityJet) ;
  • -  Par des avions affrétés pour la grève.


  • Evidemment, seuls les premiers sont concernés par la grève. La comptabilisation de l’ensemble des vols sous code Air France permet à la direction de minimiser le taux de vols annulés et par voie de conséquence de minimiser le taux de grévistes.


  • Rappel pour la journée du lundi 15 septembre :


  • 959 vols programmés, 522 vols annulés, 437 opérés normalement. Soit 55 % de vols annulés, chiffre officiel fourni par la direction.

  • Retraité des seuls vols réalisés par des avions et des pilotes Air France, le taux de vols annulés passe à

    85 %


  • 969 vols programmés, 560 vols annulés, 388 opérés normalement. Soit 58 % de vols annulés, chiffre officiel fourni par la direction.


  • Après le même retraitement sur le périmètre des seuls vols effectués par des avions Air France, le taux de vols annulés dépassent les 85 % du premier jour.


  • Non seulement le mouvement des pilotes ne s’essouffle pas, mais il s’intensifie. Les “propositions” de la direction ont provoqué une poussée du nombre de déclarations de grévistes pour les prochains jours.


  • Le suivi démontre la détermination des pilotes d’Air France à la hauteur de l’agression et de la volonté de délocalisation de nos emplois.



_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Ven 19 Sep 2014 - 10:03

Bonjour,

Je reviens sur cet extrait tiré du bulletin du SNPL posté deux étages ci-dessus, propos que vous aurez peu de chance de voir présentés par les médias :


Transavia Europe sera une compagnie aérienne disposant de plusieurs bases en Europe, dont le siège social sera établi hors de France, vraisemblablement au Portugal.


Chacune des bases sera soumise au droit social local : droit portugais au Portugal, italien en Italie, etc. Quel est donc l’intérêt de créer cette nouvelle structure Transavia Europe ?



Créer une structure complexe à base de holdings imbriquées les unes dans les autres permet une optimisation fiscale, totalement légale, mais qui consiste à faire sortir les bénéfices dans le pays le plus avantageux.


En pratique, Transavia Europe pourra siphonner le marché France tout en payant ses impôts au Portugal... Notez au passage que les charges sociales seront celles du droit local. Exit donc les cotisations CRPN !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par eolien le Ven 19 Sep 2014 - 11:48

Un peu de charcutage ou saucissonnage :

A comparer avec le bulletin syndical ci-dessus, cet exemple de désinformation, extrait du Figaro :
...  celle de la compagnie de partager les activités de la filiale low-cost.

Non, les syndicats refusent le délocalisation ... lire attentivement le post précédant


Il n'y a pas de strapontins dans les avions, ni de billets gratuits ...

Il est fait allusion aux sièges services, qui sont les sièges réservés aux hôtesses et stewards et qui seraient éventuellement inoccupés et alors accessibles a du personnel navigant de la compagnie, munis de billets à tarif réduit, et sur autorisation du Commandant de Bord.

Il est fait allusion au risque que plus tard, un CDB ayant participé à la grève, refuse d'accorder ce privilège, c'est son droit le plus absolu, à un non gréviste.

Le gréviste n'est pas payé des jours de grève : normal.
Le non gréviste vole, est payé, normal, vole plus et en heure sup, normal, et est bien rémunéré, normal.

A l'issue de la grève le non gréviste profite des acquis que ses petits camarades auront gagné ou simplement sauvé par leur combat.

Faut-il s'étonner si un ex gréviste n'accorde pas le privilège d'un "jumpseat" à un collègue qui aura tout fait pour casser "sa" grève ?...

Ne soyons pas hypocrites, c'est un juste retour des choses.

Eolien, qui n'a jamais volé un jour de grève !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Contenu sponsorisé

Re: Grêve Air France septembre 2014

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:34


    La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 10:34