ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Poncho (Admin) le Mer 3 Déc 2014 - 10:02

Bonjour

Après la naissance d'Ariane 6

Voici la naissance de la JV Safran/Airbus : AIRBUS SAFRAN LAUNCHER (ASL)
http://www.challenges.fr/entreprise/20141202.CHA0957/comment-ariane-6-compte-concurrencer-le-lanceur-low-cost-spacex.html

SpaceX en ligne de mire



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Poncho (Admin) le Jeu 11 Juin 2015 - 9:54

nouveau cap franchi

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/10/le-gouvernement-privatise-arianespace_4650837_3234.html

Changement d’orbite pour Arianespace. La prise de contrôle du leader mondial des lanceurs de satellites par Airbus Safran Launchers (ASL) a été confirmée mercredi 10 juin lors d’une réunion interministérielle sous la houlette de Matignon. Le premier ministre, Manuel Valls a indiqué que la société chargée de commercialiser et d’assurer les lancements des fusées Ariane, Soyouz et Vega sur le site de Kourou (Guyane), avait « vocation à être contrôlée par la coentreprise Airbus Safran Launchers, via la cession des titres Arianespace détenus actuellement par le CNES », selon un communiqué publié par Matignon, mercredi après-midi. L’annonce officielle est elle prévue à l’ouverture du Salon du Bourget, lundi 15 juin.

Le reste est (évidemment intéressant à lire)


_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Laurent Simon le Mer 15 Juin 2016 - 12:01

Un article (janvier 2016) très intéressant que je n'avais pas vu passer :

Pourquoi Ariane 5 peut proposer des lancements simples à prix réduit

"Arianespace a vendu 2 lancements simples à prix réduit à Intelsat et Eutelsat grâce à la mise en place de la nouvelle organisation industrielle de la filière spatiale.

Est-ce une nouvelle ère pour Ariane 5 ou simplement une opportunité commerciale pour des opérateurs pressés? En tout cas, le lancement simple réussi dans la nuit de mercredi à jeudi par Ariane 5, qui a mis sur orbite Intelsat 29e, est semble-t-il possible avec la mise en place de la nouvelle organisation de la filière spatiale.

Ce premier tir de l'année a été "rendu possible grâce à la flexibilité opérationnelle démontrée par Airbus Safran Launchers (ASL)", a fait valoir le nouveau maître d'oeuvre du lanceur européen issu du rapprochement entre Airbus Defence and Space et Safran. Un lancement double d'Ariane 5 vaut environ 180 millions de dollars pour dix tonnes mises en orbite géostationnaire (GTO).
La 84e mission d'Ariane 5 ouvre "une année opérationnelle ambitieuse pour Arianespace dont l'objectif est de réaliser 11 lancements incluant jusqu'à 8 missions d'Ariane 5", dont 2 en lancement simple, a expliqué la société de lancements européenne dans un communiqué à l'issue de ce vol.
"

Le reste de l'article est intéressant, pour les précisions.

...

Pourquoi un lancement simple aujourd'hui?

Ce n'est pourtant pas nouveau. Le président exécutif de ASL a reconnu que dans le passé, il y avait déjà eu "une fois" un lancement simple avec Ariane 5. Mais ce qui était compliqué sur le plan commercial ne l'est plus visiblement aujourd'hui.
Toujours est-il que ASL a démontré, avec Arianespace, "sa capacité à répondre au besoin spécifique d'un client en adaptant en un temps record le lanceur et sa production à une mission de lancement simple, alors qu'Ariane 5 ECA est optimisée pour lancer deux satellites à la fois", a-t-il expliqué dans son communiqué.
Un choix possible en raison de la création d'ASL, selon son président exécutif. "Nous avons une bien meilleure visibilité sur l'état d'avancement de la production de l'ensemble de l'industrie", dont la propulsion solide et liquide, par rapport à l'organisation précédente, a estimé Alain Charmeau.
Il a aussi rappelé que ASL était actionnaire de la société franco-italienne Europropulsion, qui exploite le bâtiment d'intégration propulseurs BIP), qui est le bâtiment d'intégration des étages à propergol solide d'Ariane 5. Du coup, ASL a été "capable de fabriquer un lanceur en avance par rapport à ce qui était prévu", a--t-il expliqué.

Quels bénéfices?

"Nous avons trouvé une solution gagnant-gagnant entre les clients, Arianespace et l'ensemble de l'industrie, a souligné Alain Charmeau. Commercialement, Arianespace a su convaincre Intelsat et Eutelsat de faire ce qu'il fallait pour acheter un lancement simple. Un compromis a été trouvé".
Et puis ASL, "en étant actionnaire d'Arianespace, partageait les mêmes intérêts. Ce qui n'est pas forcément le cas si vous n'êtes pas actionnaire". Du coup, cette solution a été trouvée "très, très vite. Les négociations ont duré deux, trois semaine. C'est aussi toute la réactivité qu'apporte cette nouvelle structuration industrielle qui a permis cette solution".

Pour Arianespace, vendre 2 lancements de plus était intéressant pour l'effet de série. "Avec 8 lancements d'Ariane 5 en 2016, l'amortissement des frais fixes est plus favorable. Le huitième lancement coûte moins cher que les autres", a précisé le président exécutif de ASL. Même chose pour l'industrie. "C'est intéressant parce que fabriquer 8 lanceurs permet de baisser un petit peu le coût de chaque lanceur", a-t-il également fait valoir.
Enfin, pour Arianespace, il est important de ne pas perdre ses clients au profit de SpaceX notamment. D'où la volonté de ASL, aujourd'hui propriétaire de la société présidée par Stéphane Israël, de lancer rapidement la production de deux Ariane 5 supplémentaires pour 2016."

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Beochien le Mer 15 Juin 2016 - 12:47

Mouais, c'est une explication bien politique et on ne peut moins précise, surtout pas de chiffres... Twisted Evil
En gros ils ont vendu 1 lancement avec une très grosse remise, pour maintenir le rythme et garder le client, rien à dire c'est le business, et les prix baissent, si ce n'est que j'ai l'impression que l'emballage "Média" est assez mal ficelé, ficelle un peu grosse ! pirat

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Laurent Simon le Mer 15 Juin 2016 - 12:54

oui, il n'y a pas de chiffres.
Mais pourquoi dire "ficelle un peu grosse" ? En quoi ?

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Beochien le Mer 15 Juin 2016 - 13:02

Ben, ils font passer une sacrée remise et une accélération inhabituelle** (Et méritoire) du process pour ne pas laisser un lancement (De bon client, mais un seul satellite) aller chez Space X ou un autre, bien, c'est devenu toute la gloire, issue d'une prouesse  technico-organisative ... je veux bien ... rabbit

**C'est sur que l'agilité technique et administrative à l' ESA et Ou ESL, ne figure pas dans leur état naturel, donc quand ils passent dans un état surnaturel pour eux (Habituel pour le vrai business privé type Space X) ... C'est normal qu'ils le soulignent avec fanfare menfin ... jocolor

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Laurent Simon le Mer 15 Juin 2016 - 13:20

Merci de ces précisions.
Simplement, je ne vois toujours pas de "ficelle".

Contenu sponsorisé

Re: AIRBUS SAFRAN LAUNCHER : Joint Venture Safran / Airbus Space and defense /A

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:04


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 2:04