ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Crash A400M MSN23 Seville

Partagez
avatar
JujuY

Crash A400M MSN23 Seville

Message par JujuY le Sam 9 Mai 2015 - 14:39

Espagne : un avion militaire A400M s'écrase près de Séville


Le Monde avec AFP a écrit:Un avion militaire A400M s'est écrasé près de Séville (Andalousie) en Espagne, samedi 9 mai, selon le quotidien El Pais. Il transportait « six ou sept personnes », d'après le quotidien. L'avion transportait entre 8 et 10 passagers, d'après plusieurs médias. Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, a déclaré que l'équipage avait été tué.
avatar
Nicolobrica
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Nicolobrica le Sam 9 Mai 2015 - 14:52

L'équipage a vraisemblablement signalé un problème au décollage et faisait demi tour. L'appareil c'est ecrasé a coté d'une usine (coca cola). De nombreuses photos ici, dont celle de la trajectoire de l'appareil:





https://twitter.com/search?q=%23a400m&mode=photos


Un coup dur.
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Poncho (Admin) le Sam 9 Mai 2015 - 15:07

Merci
oui un coup dur 
et une pensée pour les proches de l équipage


_________________
@avia.poncho
avatar
Vector
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Vector le Sam 9 Mai 2015 - 16:04

Triste nouvelle et l'A400M n'avait pas besoin de ça...
avatar
Paul
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Paul le Sam 9 Mai 2015 - 16:05

c'est msn 023 pour la Turquie
avatar
eolien
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par eolien le Sam 9 Mai 2015 - 18:18

Pauvres gars. Pauvres familles ...
Que s'est-il passé sur un quadrimoteur ?...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
avatar
Vector
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Vector le Sam 9 Mai 2015 - 18:25

Les réducteurs sont le point faible des moteurs. Rupture en vol et hélice qui refuse de passer en drapeau. Pour de pareilles puissances sur l'arbre, cette technologie ne m'a jamais inspiré confiance.
Ce n'est évidemment qu'une hypothèse, mais il y a une photo du réducteur détaché et je ne vois pas bien ce qui pourrait produire une telle chute sur un quadrimoteur. Crying or Very sad
avatar
Nicolobrica
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Nicolobrica le Sam 9 Mai 2015 - 21:45

On confirme 6 personnes à bord, il y aurait 2 survivants gravement blessés. Les personnes à bord étaient toutes de nationalité espagnole et de Airbus Defense & Space

le communiqué d'Airbus Military:

"Airbus Defence and Space confirms that an A400M aircraft has been involved in an accident near Sevilla (Spain) Airport on May 09, 2015 around 13:00 local time.
The aircraft with the serial number MSN023, was making the first production flight and had departed from Sevilla Airport at 12:45 pm local time.
Airbus is devastated to confirm that of a total crew of 6 on board we have lost 4 of our crew members in the accident. 2 other crew members are currently in hospital in a serious condition. All crew members are Airbus  Defence and Space employees of Spanish nationality. Our thoughts are with the families and friends of those affected by this tragic accident and we are providing all our care and support. 
An Airbus Group go-team of technical advisors is being dispatched to provide full assistance to the official committee in charge of the investigation. 
MSN023 was foreseen to be the third aircraft to be delivered to the Turkish customer. The formal delivery was scheduled for June 2015."


http://militaryaircraft-airbusds.com/PressCenter/LatestNews/TabId/176/ArtMID/681/ArticleID/369/UPDATE-NR1-Accident-A400M-in-Seville-.aspx


Le profil du vol par FlightRadar24:






avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par massemini le Dim 10 Mai 2015 - 7:56

Bizarre ces courbes
50 kts à 500', c' est impossible..., il serait encore au sol en train d' accélérer...

Pourquoi de telles fluctuations sur la vitesse de très peu après le décollage jus qu' au sol?
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 8:16

massemini a écrit:Bizarre ces courbes
50 kts à 500', c' est impossible..., il serait encore au sol en train d' accélérer...

Pourquoi de telles fluctuations sur la vitesse de très peu après le décollage jus qu' au sol?

massemini, vous inversez les courbes, l'avion a effectué sa rotation pour décoller vers 103 Kts.

Quand la courbe bleue quitte le sol, remontez à la verticale vers la courbe rouge.

Temps de vol un peu plus de trois minutes, taux de monté 1500/mn en accélérant, taux de descente un peu plus lent, crash à 170 kts.

Le "problème" semble apparaitre vers 200 ft.


Dernière édition par audac le Dim 10 Mai 2015 - 8:39, édité 2 fois
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par massemini le Dim 10 Mai 2015 - 8:30

A 500' la courbe dit 50 kts.
Les 100 kts devraient être au sol, à l' instant de la rotation environ, si l' avion était léger.
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 8:35

massemini a écrit:A 500' la courbe dit 50 kts.
Les 100 kts devraient être au sol, à l' instant de la rotation environ, si l' avion était léger.
Remontez de la courbe bleu (à la verticale) vers la courbe rouge : à 500 ft l'avion est à 130 kts.
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par massemini le Dim 10 Mai 2015 - 9:18

J' ai compris ce que vous voulez dire; c' est simplement une présentation de l' évolution de 2 paramètres, façon boîte noire.
avatar
pascal83
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par pascal83 le Dim 10 Mai 2015 - 9:24

D'après les info se serait une ligne à haute tension la cause du crach, erreur de pilotage ou problème mécanique de RR
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par massemini le Dim 10 Mai 2015 - 9:44

Les fluctuations de vitesse laissent supposer un autre problème.
Impossibilité de maintenir les 1500' largement tenables sur 3 moteurs à la masse maxi, encore sur 2 si suffisamment léger.
Ils connaissaient les lieux; la ligne HT peu probable sauf s' ils n' ont pu l' éviter.
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 10:38

massemini a écrit:Les fluctuations de vitesse laissent supposer un autre problème.
Impossibilité de maintenir les 1500' largement tenables sur 3 moteurs à la masse maxi, encore sur 2 si suffisamment léger.
Ils connaissaient les lieux; la ligne HT peu probable sauf s' ils n' ont pu l' éviter.
Apparement, ils ont cherché a atteindre la vitesse de 170 kts et à s'y maintenir jusque a rencontrer le sol ou leur trajectoire a rencontré la ligne HT.
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

problème de commandes de vol ?

Message par Laurent Simon le Dim 10 Mai 2015 - 11:52

Oui, l'A400 n'avait vraiment pas besoin de cela.
 Et certains journalistes vont s'empresser de dire que cet avion est "maudit", alors que les principaux problèmes (jusqu'à maintenant) sont des questions de management de projet, bien insuffisant.

Ces courbes sont étranges.
A partir du sommet (de la courbe d'altitude), il y a comme un décrochage brutal, l'altitude chute presque régulièrement (en fonction du temps).
Cela ressemble à une chute libre depuis cette altitude, avec la vitesse initiale qu'ils avaient alors.


Ce qui me ferait penser à un problème de commandes de vol : puisque la vitesse avion reste presque constante, c'est comme si les volets étaient coincés dans une position de descente (très rapide, pratiquement aussi rapide à la montée).
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Laurent Simon le Dim 10 Mai 2015 - 11:56

Poncho, serait-il possible de déplacer les posts vers A400M ?
En en laissant au moins un, avec un lien vers le fil A400M ?
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 12:20

Laurent Simon a écrit:
Ces courbes sont étranges.
A partir du sommet (de la courbe d'altitude), il y a comme un décrochage brutal, l'altitude chute presque régulièrement (en fonction du temps).
Cela ressemble à une chute libre depuis cette altitude, avec la vitesse initiale qu'ils avaient alors.


Ce qui me ferait penser à un problème de commandes de vol : puisque la vitesse avion reste presque constante, c'est comme si les volets étaient coincés dans une position de descente (très rapide, pratiquement aussi rapide à la montée).

La forme un peu pointue des courbes est trompeuse, l'avion est monté jusque vers 1700 ft a un taux moyen de 1500 ft/mn puis est redescendu a vitesse constante a un taux de chute moyen de l'Ordre 1300 a 1400 ft/mn ce qui n'est pas
une chute mais plutôt un taux de plané.

Premier vol de cet avion.
avatar
JujuY

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par JujuY le Dim 10 Mai 2015 - 12:51

Vector a écrit:Les réducteurs sont le point faible des moteurs. Rupture en vol et hélice qui refuse de passer en drapeau. Pour de pareilles puissances sur l'arbre, cette technologie ne m'a jamais inspiré confiance.
Ce n'est évidemment qu'une hypothèse, mais il y a une photo du réducteur détaché et je ne vois pas bien ce qui pourrait produire une telle chute sur un quadrimoteur. Crying or Very sad  
la photo du réducteur a "disparu" du Net

Bizarre bizarre ou bien secret technologique à préserver.

On pouvait deviner le principe d'un réducteur épicycloïdal de taille significative pour "passer" la puissance du moteur avec un nombre de pignons "flottants" ou "fous" supérieur à 5 de mémoire.
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 13:16

JujuY a écrit:
Vector a écrit:Les réducteurs sont le point faible des moteurs. Rupture en vol et hélice qui refuse de passer en drapeau. Pour de pareilles puissances sur l'arbre, cette technologie ne m'a jamais inspiré confiance.
Ce n'est évidemment qu'une hypothèse, mais il y a une photo du réducteur détaché et je ne vois pas bien ce qui pourrait produire une telle chute sur un quadrimoteur. Crying or Very sad  
la photo du réducteur a "disparu" du Net

Bizarre bizarre ou bien secret technologique à préserver.

On pouvait deviner le principe d'un réducteur épicycloïdal de taille significative pour "passer" la puissance du moteur avec un nombre de pignons "flottants" ou "fous" supérieur à 5 de mémoire.

Difficile à ce stade de se risquer dans les commentaires. Nous sommes supposés être un site "technique" lu, entre autres, par ceux dont le métier est de vendre du papier : on ne peut pas les critiquer d'un côté et les alimenter
de l'autre.
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Laurent Simon le Dim 10 Mai 2015 - 13:42

audac a écrit:
Laurent Simon a écrit:
Ces courbes sont étranges.
A partir du sommet (de la courbe d'altitude), il y a comme un décrochage brutal, l'altitude chute presque régulièrement (en fonction du temps).
Cela ressemble à une chute libre depuis cette altitude, avec la vitesse initiale qu'ils avaient alors.


Ce qui me ferait penser à un problème de commandes de vol : puisque la vitesse avion reste presque constante, c'est comme si les volets étaient coincés dans une position de descente (très rapide, pratiquement aussi rapide à la montée).

La forme un peu pointue des courbes est trompeuse, l'avion est monté jusque vers 1700 ft a un taux moyen de 1500 ft/mn puis est redescendu a vitesse constante a un taux de chute moyen de l'Ordre 1300 a 1400 ft/mn ce qui n'est pas
une chute mais plutôt un taux de plané.

Premier vol de cet avion.
Si c'est un taux de plané, alors cela semble accréditer les hypothèses de type arrêt des moteurs, qu'il ait été provoqué (pour des tests) ou non (problème de réducteur par exemple).

Et la ligne électrique rencontrée sur le trajet aurait alors empêché un atterrissage de fortune ?
avatar
audac
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par audac le Dim 10 Mai 2015 - 14:21

Laurent Simon a écrit:Si c'est un taux de plané, alors cela semble accréditer les hypothèses de type arrêt des moteurs, qu'il ait été provoqué (pour des tests) ou non (problème de réducteur par exemple).

Et la ligne électrique rencontrée sur le trajet aurait alors empêché un atterrissage de fortune ?

Difficile d'épiloguer avec si peu de données. C'était le premier vol de cet avion. 

Où se situe la faille ?

En amont de la sortie d'usine ?

En amont des opérations et procédures avant le vol ?

Après ?
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Laurent Simon le Dim 10 Mai 2015 - 14:38

audac a écrit:
Laurent Simon a écrit:Si c'est un taux de plané, alors cela semble accréditer les hypothèses de type arrêt des moteurs, qu'il ait été provoqué (pour des tests) ou non (problème de réducteur par exemple).

Et la ligne électrique rencontrée sur le trajet aurait alors empêché un atterrissage de fortune ?

Difficile d'épiloguer avec si peu de données. C'était le premier vol de cet avion. 

Où se situe la faille ?

En amont de la sortie d'usine ?

En amont des opérations et procédures avant le vol ?

Après ?
Oui, je suis bien d'accord, c'est très difficile avec aussi peu de données.

Mais ma question reste, reformulée autrement :
=> est-ce que si l'avion n'avait pas rencontré cette ligne à haute tension, l'atterrissage de fortune qu'il aurait essayé (si plané) n'aurait-il pas pu éviter, au moins, la mort de ces personnes ?
avatar
VV

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par VV le Dim 10 Mai 2015 - 14:42

Je crois il faut attendre la conclusion de l'enquête.
On saura très vite ce qui s'est passé, surtout qu'il y a une volonté forte d'assurer la transparence. C'est un programme international.

Contenu sponsorisé

Re: Crash A400M MSN23 Seville

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 23:28