ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Partagez

pascal83
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par pascal83 le Mar 2 Juin 2009 - 21:51



Le Rafale mérite une "attention particulière", déclare le Koweit





publié le 02/06/2009 à 19:40, Reuters




KOWEIT, 2 juin (Reuters) - Le ministre koweïtien de la Défense a déclaré mardi que l'achat du Rafale méritait "une attention particulière", rapporte l'agence de presse publique Kuwait News Agency.
"S'exprimant sur un contrat portant sur la livraison de Rafale, Cheikh Jaber al-Hamad al-Sabah a déclaré que cette question serait étudiée, soulignant que la haute qualité de l'avion de chasse français et sa technologie avancée méritaient une attention particulière."
Le président français Nicolas Sarkozy a déclaré en février que la France et le Koweit discutaient de la vente éventuelle de bâtiments de guerre et de 14 à 28 Rafale.
À ce jour, Dassault Aviation , qui construit le Rafale, n'a jamais vendu de Rafale en dehors des frontières françaises.
Cheikh Jaber, également vice-Premier ministre, a également indiqué que les discussions de février avaient porté sur la vente d'un réacteur nucléaire français.
Il a déclaré le mois suivant que les deux pays allaient coopérer dans le secteur du nucléaire civil et sous-entendu que le Koweit pourrait entrer au capital d'Areva .
(Eman Goman, version française Nicolas Delame)

http://www.aerocontact.com/actualite_aeronautique_spatiale/ac-le-rafale-merite-une-attention-particuliere-declare-le-koweit~08213.html

alain57
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par alain57 le Mar 9 Juin 2009 - 19:22

Le Rafale mérite à nouveau toute l’attention du Koweït.

http://www.aeroplans.fr/Aviation-militaire/rafale-de-nouveau-dans-la-course-koweit.html

http://www.usinenouvelle.com/article/rafale-signature-avec-les-emirats-en-septembre-le-koweit-de-nouveau-interesse.166158

La vente d'un avion de combat est un feuilleton à rebondissements. La vente de Rafale si elle a lieu un jour, n'aura de loin pas dérogé à la règle. Au bataillon des clients potentiels pour l'avion français, le Koweït est
aujourd'hui de retour. Après une annonce décevante de la part des autorités koweitiennes, le pays semble aujourd'hui toujours dans l'incertitude quant à son futur avion de chasse. On croyait le Gripen suédois victorieux et pourtant, le Rafale mérite de nouveau « une attention particulière » selon ces mêmes officiels.

Selon l'agence de presse publique locale Kowait News Agency le ministre de la Défense (également vice-Premier ministre) aurait annoncé que le chasseur de Dassault Aviation « méritait une attention particulière ». Cheikh Jaber al-Hamad al-Sabah s'exprime ainsi rappelant l'appel d'offres en cours dans ce pays et qui pourrait finalement porter sur 14 à 28 Rafale. Il souligne également la haute qualité de l'avion français et sa technologie avancée.

Ce contrat continuerait donc de s'inscrire dans des négociations plus globales puisque les industriels français pourraient vendre des navires de guerre ainsi qu'un réacteur nucléaire. Le pays pourrait d'ailleurs entrer au
capital d'Areva certainement via un fond souverain. L'achat de Rafale pourrait alors être considéré comme une contrepartie. Ceci s'il ne s'agit pas d'une manœuvre de déstabilisation pour faire pression sur les suédois.

Le président Nicolas Sarkozy continue de mettre en avant l'industrie française dans le monde au travers d'un exercice de négociation qu'il semble apprécier. Le retour du Rafale dans ce pays sera évidement comparé aux progrès faits par le GIE aux Emirats arabes unis. En effet, si ce client exigeant semble aujourd'hui proche de signer avec l'avionneur français, l'avion a du coup beaucoup progressé pour essayer de décrocher ce contrat.

Nous avons ainsi parlé de la poussé des moteurs Snecma, des systèmes d'armes et de la reprise des anciens Mirage. Si le Rafale venait équiper une des armées les mieux équipées de la région, inutile de dire que cela sera une excellente référence pour les pays voisins. Ceci couplé aux menaces croissantes puisque nous avons placé l'Iran à 10 minutes de vol en Rafale, le Koweït pourrait s'équiper du même avion que les Emirats mais de façon plus modeste. Il faut dire que les besoins et la topographie du pays ne nécessite pas forcément
plus d'appareils. N'oublions pas non plus que le Koweït reste soumis à l'influence anglo-saxonne, même si dans tous les cas, le pays semble vouloir se diversifier dans ses approvisionnements via l'Europe.

art_way
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par art_way le Ven 19 Juin 2009 - 11:34

Rafale : "progrès substantiels" sur l'exportation aux Emirats, Sarkozy satisfait

Des "progrès substantiels" ont été réalisés sur l'exportation d'une
soixantaine de Rafale aux Emirats arabes unis, dans un contrat qui
pourrait être conclu avant la fin de l'année, a-t-on appris vendredi de
source française proche du dossier."On espère bien signer avant
la fin de l'année et pourquoi pas dès la mi-novembre au salon de
Dubaï", a-t-on précisé de même source.Les Emiratis avaient fait
savoir en 2008 qu'ils envisageaient "sérieusement" de remplacer leurs
60 Mirage 2000 par l'avion de combat dernier-cri de Dassault.L'agence
d'informations émiratie WAM a indiqué peu auparavant vendredi que les
forces armées des Emirats arabes unis avaient remis au gouvernement
français leurs spécifications techniques et opérationnelles pour les
avions Rafale."Ils nous ont demandé des améliorations (du Rafale) qui nous conviennent", confirme-t-on de source française.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=3c80d5714ec74334c6269e5a575d727f

alain57
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par alain57 le Mar 7 Juil 2009 - 17:53

First Rafale F3 Handed Over to French Navy

http://www.corlobe.tk/article15067.html

http://www.defpro.com/news/details/8500/

12:41 GMT, July 7, 2009 The first production Rafale F3 combat aircraft, in French navy markings, on the
tarmac at Mont-de-Marsan air base. (French navy photo) The latest Rafale Marine, with its new equipment and capabilities, has just left Dassault Aviation’s production line in Mérignac, near Bordeaux.

At 4:30 p.m. on July 2 a naval Rafale Marine combat aircraft carrying the number 27 on its airframe landed at Mont-de-Marsan air base, in south-western France, at the conclusion of a ferry flight from Mérignac, where it was built.

Although identical in appearance to the previous version, the Rafale M12, the new aircraft is the first to have been built to the F3 production standard, the most advanced on contract for the French armed forces.

It is fitted with the latest digital systems which replace older, analogue equipment such as the video
recorder. But the main difference is that the F3 version will be able to carry advanced sensors now being developed, such as the Advanced Electronically-Scanned Antenna radar which will allow improved target detection at longer ranges. It also will be fitted with the nose-mounted electro-optical thermal imaging camera which will allow passive target identification at long ranges.

With the F3 standard, the Rafale will attain its full maturity.
The new version has the same basic operational capabilities as the aircraft numbered M11 to M26, which were delivered to the navy between 2006 and 2008, and which are now undergoing an upgraded at Istres air base (for the first six) and at Landivisiau naval air base for the others.

The latest aircraft, M27, is the first of 12 aircraft which will be delivered to the navy between 2009 and
2014. It has now been handed over to the détachement centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale (naval aviation reception and trials center, CEPA) at Mont de Marsan for military trials being conducted jointly with the air force.

Beginning in September, when the aircraft carrier Charles de Gaulle is expected to be back at sea, it will undergo a series of full-load catapult tests, at full engine reheat.

sevrien
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par sevrien le Mer 8 Juil 2009 - 23:43

Merci, alain, pour cette information.

pascal83
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par pascal83 le Jeu 9 Juil 2009 - 9:22

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jULU-8FioMvKsVXVKOW240Bn8KUQ

Le premier client du RAFALE est.........................LE BRESIL

art_way
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par art_way le Jeu 9 Juil 2009 - 9:48

Bonjour Pascal83,

Il n'y a rien de signé dans l'article Question


_________________
art_way

pascal83
Whisky Quebec

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par pascal83 le Jeu 9 Juil 2009 - 10:45

non tu a raison mais septembre oui

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Mer 2 Sep 2009 - 18:40

Bonjour à tous,

Le rafale en Lybie !
Seulement pour une participation à un défilé aérien.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/09/deux-rafale-fran%C3%A7ais-dans-le-ciel-libyen-pour-un-d%C3%A9fil%C3%A9-a%C3%A9rien.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

art_way
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par art_way le Jeu 3 Sep 2009 - 15:04

Le Brésil pourrait acheter l'avion français Rafale

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a laissé poindre sa
préférence pour l'avion français Rafale en vue de renouveler la chasse
brésilienne, en raison de la disposition de la France à un transfert de
technologie total, dans une interview à l'AFP.Le Rafale de
Dassault est engagé dans une lutte acharnée avec le Gripen du suédois
Saab et le F/A18 Super Hornet de l'américain Boeing, pour remporter un
contrat portant sur la vente de 36 appareils pour un montant de
plusieurs milliards de dollars."Un pays de l'importance du
Brésil ne peut acheter un produit d'un autre pays sans transfert de
technologie", a dit Lula dans un entretien exclusif accordé mercredi à
l'AFP.La France est apparue comme "le pays le plus flexible pour
le transfert de technologie et, évidemment, cela est un avantage
comparatif exceptionnel", a souligné le président brésilien.Lula
s'est refusé à dire quel était son favori mais il a indiqué qu'il
pourrait parler au téléphone jeudi avec le président français Nicolas
Sarkozy après une réunion avec le ministre de la Défense et le
commandant de l'armée de l'air.

M.Sarkozy est attendu dimanche pour une visite de 24 heures à Brasilia,
où il sera l'invité d'honneur lundi de la fête nationale.Lula a
rappelé que le Brésil et la France devaient finaliser à cette occasion
la fourniture par la France de sous-marins et d'hélicoptères
."La
France est le seul pays important prêt à discuter avec nous d'un
transfert de technologie dans tous ces domaines", a-t-il affirmé."Le
Brésil a élaboré un plan stratégique de défense. Nous sommes convaincus
(...) qu'en raison de l'Amazonie, des gisements de pétrole en eaux très
profondes, le Brésil doit avoir une industrie de défense en accord avec
sa taille et son importance", a expliqué le président brésilien.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=b6749e48b5deb0c62c7618119663b2c4


_________________
art_way

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Lun 7 Sep 2009 - 23:14



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Mar 8 Sep 2009 - 12:08

Bonjour,

Peu de commentaires dans la presse anglo-saxone sur cet "événement" que j'avais fini par croire être franco-franchouillard...

Hourrah ! Merci M. Wall !

http://www.aviationweek.com/aw/blogs/defense/index.jsp?plckController=Blog&plckBlogPage=BlogViewPost&newspaperUserId=27ec4a53-dcc8-42d0-bd3a-01329aef79a7&plckPostId=Blog%3a27ec4a53-dcc8-42d0-bd3a-01329aef79a7Post%3a12f217c9-c6a9-4e24-b2b6-d26f53d4ad29&plckScript=blogScript&plckElementId=blogDest


A Real Win For Rafale
Posted by Robert Wall at 9/8/2009 1:57 AM CDT

There will be some that say Brazil only is buying the 36 Dassault Rafale strike fighters because of France’s agreement to help develop and maybe buy ten KC-390 airlifters, or transfer extensive nuclear submarine technology, or whatever other reasons, but reality is that, for once, the French sales team orchestrated the campaign rather flawlessly.

It is, without doubt, a huge win for Rafale. Not only is Brazil the first export customer for Rafale, it is a sizeable order and it came in a real competition. Libya and the United Arab Emirates – other countries that are looking at the aircraft – would execute the purchase as a sole source deal.

What’s more, it’s a big win for the French government, which several years ago saw its success in export sales fall. Having a good relationship with Paris was increasingly less important in the global political environment, so defense exports were slipping. The government launched a massive effort to become more supportive of industry. And, French president Nicolas Sarkozy has been aggressive – some may say shameless – in acting as the chief salesman for the country’s aerospace and defense industry.

For France, the Rafale export is not just important as a matter of prestige and influence, but also because Paris once to reduce the rate at which it is taking the fighters because of budget pressures. With exports, it can do so without Dassault being forced below the Rafale production line's minimum sustainment rate.

I just got back from Brazil and one thing all industry officials there were talking about was how professionally they felt the competition was being run. The F-X2 deal was announced a bit later than first planned – to coincide with Brazil’s independent day which Sarkozy attended (Brazil’s president Luiz Inacio Lula da Silva was in Paris for July 14 this year), but overall, both schedule and process were executed to plan. That, too, speaks for Rafale having won as fair-and-square as any of these deals are ever won.

The French win is a setback for Saab’s Gripen and Boeing’s F/A-18E/F, although for some time it seemed the French were ahead. The single-engined Gripen might not have appealed to a country with the vast Amazonian region, and Washington, right now, does not appear to have worked the relationship with Brasilia as well as Paris did.

In announcing the deal, Brazil’s president Lula said that “it is the consolidation of a strategic partnership.”


Voilà
A priori donc, de quoi remettre en selle le Rafale face au Gripen et SuperHornet
En attendant le résultat des autres appels d'offre.

Bonne journée à tous


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Mer 9 Sep 2009 - 8:02

Bonjour à tous

Quelques articles complémentaires sur le Rafale au Brésil :

http://www.aviationweek.com/aw/generic/story.jsp?id=news/EXPORT090809.xml&headline=Brazil Opts For Dassault Rafale&channel=defense


Brazil Opts For Dassault Rafale

Sep 8, 2009



Robert Wall/Paris wall@aviationweek.com



Brazil will buy 36 Dassault Rafale strike fighters, giving France the first export order for its aircraft after years of trying.

The deal cements a growing defense industrial strategic relationship between Brazil and France. Brazil is already buying 50 EC-725 transport helicopters and will develop, with French help, nuclear submarines.

Now, as part of the F-X2 deal, France has offered to help Brazil develop the KC-390 military airlifter. It may also buy 10 of the Embraer aircraft, which is still only a paper design and will not be fielded until around 2015. The KC-390 has 19 metric tons of payload.

The French win is a setback for Saab's Gripen and Boeing's F/A-18E/F, who were also in the running.

In announcing the deal, Brazil's president Luiz Inacio Lula da Silva said that "it is the consolidation of a strategic partnership." Brazil made the announcement on its independence day, with French president Nicolas Sarkozy on hand.

The deal also is important for the French government, culminating an extensive effort to improve the country's performance in export sales, which had been slipping




_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Mer 9 Sep 2009 - 8:06

Et pour coplément un peu de français

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/09/rafale-au-br%C3%A9sil-le-directeur-g%C3%A9n%C3%A9ral-de-dassault-sexplique.html



08/09/2009
Rafale au Brésil : "6000 emplois en France", selon le directeur général international de Dassault
Eric Trappier, directeur général international de Dassault, est au coeur des négociations pour la vente de Rafale au Brésil. Il a bien voulu répondre à nos questions.

Où en est-on vraiment aujourd'hui ?

Factuellement, il y a la déclaration commune des présidents français et brésiliens qui annonce que le choix du Brésil se porte sur le Rafale. C'est donc la fin du processus de compétition [avec le F-18 américain et le Gripen suédois]. Maintenant, il faut négocier les termes précis du contrat.

Cela va durer longtemps ?

D'expérience, c'est assez long, même dans le cadre d'un accord de gré à gré. Il faut discuter les clauses techniques, le financement, les contreparties, etc. On peut tabler sur six à neuf mois.

Depuis combien de temps discutez vous avec les Brésiliens ?

Huit ans. Nous leur avons d'abord proposé le Mirage 2000 et ils en ont acheté quelques uns en seconde main. Puis lorsque les discussions se sont réouvertes, nous avons présenté le Rafale. Entre-temps, Dassault est devenu actionnaire [minoritaire] d'Embraer. Ce qui a fait la différence, c'est l'engagement du président de la République dans cette affaire, qui a créé une véritable "war room", avec l'amiral Guillaud, son chef d'état-major particulier, les grands services de l'Etat et les industriels.

Le Rafale que les Brésiliens veulent acheter est-il le même que celui en service dans l'armée de l'Air ?

On part de l'avion français, puis on prend en compte les désideratas de nos clients, comme on le fait avec les Emirats arabes unis. Les Brésiliens souhaitent par exemple intégrer certains équipements à bord de l'avion. Nous le ferons en partenariat avec eux.

De quel type d'avion les Brésiliens ont-ils besoin ?

Un appareil polyvalent et le Rafale l'est. Ils souhaitaient un bimoteur, car le Brésil est un immense pays avec des territoires déserts. En cas de panne d'un réacteur, l'avion peut quand même rentrer sans que le pilote soit obligé de s'éjecter au dessus de l'Amazonie. Le domaine air-air avec la police du ciel, la sécurité de l'espace aérien intéresse beaucoup les Brésiliens, ainsi que le domaine air-mer.

Les Rafale pour le Brésil seront-ils intégralement construit là-bas ?

Nous avons fait une offre d'implanter une chaîne de montage au Brésil. Du côté français, il n'y a pas de restrictions en matière de transfert de technologie ou de fabrications. Embraer est un industriel majeur et il y a également de nombreuses PME dans l'aéronautique. Le choix final incombe aux Brésiliens. Quelle part voudront-ils construire dans leur pays ? C'est ce qui va désormais se discuter. Car construire un avion et toutes ses pièces nécessite des investissements lourds. Les industriels brésiliens vont examiner avec nous cette question, en fonction de leurs plans de charge, dans un partenariat intelligent.

N'est-ce pas une forme de délocalisation ?

Tout ne sera pas fabriqué là-bas. On estime que ce contrat représente 6000 emplois en France, pas seulement chez Dassault, mais également chez Safran, Thalès et dans les PME. Au Brésil, on parle de 3000 emplois. Si la France n'avait pas remporté ce contrat, il y aurait eu des emplois créés au Brésil par nos concurrents, mais aucun en France ! Pas de contrat, égal zéro emploi.

Quel est le montant de ce contrat ?

De l'ordre de cinq milliards d'euros.

Le Brésil pourra-t-il exporter des Rafale ?

Nous leur avons en effet proposé une clause de commercialisation pour l'Amérique latine. Le Brésil est une puissance régionale.

Trente-six Rafale, ce n'est qu'un premier lot ?

La Force aérienne brésilienne parle un appel d'offres pour trois fois 36 Rafale, soit 108 au total.

En échange, la France va acheter des KC-390 au Brésil. De quoi s'agit-il ? Quelle sera l'implication de Dassault ?

Le KC-390 d'Embraer est un futur avion de transport militaire tactique, qui pourrait être le successeur du Hercules C-130 américain. Il faut bien comprendre que ce qui lie la France et le Brésil est un partenariat stratégique. Il faut qu'il y ait un équilibre des intérêts, que les choses fonctionnent dans les deux sens. Dassault a proposé ses services au Brésil. L'industrie française a tout intérêt à s'embarquer dans ce programme sur le long terme.


Bonne journée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Mer 9 Sep 2009 - 21:25

Bonsoir à tous,

Cacophonie au Brésil ! Mais cela était prévisble, un président de la république ne peut pas décider seul du résultat d'un appel d'offre officiel et dont les évaluations ne sont pas terminées

Brésil: confusion après le choix de l'avion de combat français Rafale

Un extrait :

Alors que les Français débouchaient déjà le champagne pour fêter la première victoire à l'exportation du Rafale du constructeur Dassault, le ministre brésilien de la Défense, Nelson Jobim, a jeté le trouble en déclarant que le processus de sélection "n'était pas encore terminé" et que "les négociations se poursuivraient avec les trois participants".

L'article complet :

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5igBZDKrEiioR3Av5QxGimzXgtdTg

Un autre article :

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE5880M620090909

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Lun 21 Sep 2009 - 15:26

Bonjour à tous,

Dassault a remis son offre au Brésil juste dans les temps.

Rafale: le français Dassault Aviation a remis son offre au Brésil


(AFP) – Il y a 4 heures
PARIS — Le constructeur aéronautique français Dassault Aviation a annoncé lundi à l'AFP avoir remis son offre finale au gouvernement brésilien pour la fourniture d'avions de combat Rafale.
"Nous avons remis un document aux autorités brésiliennes", a dit un porte-parole de Dassault à l'AFP.
Le ministère de la Défense brésilien avait fixé au 21 septembre le dernier délai pour que Dassault et ses concurrents formalisent leur offre commerciale.
L'avion multirôle Rafale est en compétition avec le Gripen du suédois Saab et le F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing pour fournir 36 avions de combat au Brésil.
L'avion français fait figure de favori, en particulier en raison des importants transferts de technologie concédés par Dassault.
Le président brésilien Luiz Inacio Lula avait donné son accord de principe pour l'achat du Rafale à l'occasion d'une visite de son homologue français Nicolas Sarkozy début septembre.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jI_f2fUsjOnodlqtU7EcdL38tqeg

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Lun 9 Nov 2009 - 22:48

Bonsoir

Un long lien particulièrement intéressant

Le Rafale testé et approuvé par Flight !

http://www.flightglobal.com/articles/2009/11/09/334383/flight-test-dassault-rafale-rampant-rafale.html

Et ça fait causer dans les commentaires ici

http://www.flightglobal.com/blogs/the-dewline/2009/11/rafale-beats-f-35-f-22-in-flig.html


Evidemment, la proximité du salon de Dubai et les prospects de Dassault dans le secteur sont certainement sont à garder à l'esprit

Bonne soirée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Lun 9 Nov 2009 - 23:03

Bonsoir à tous,
Bonsoir Poncho,

En lisant la conclusion je comprends pourquoi cela fait causer dans les commentaires :

...

In answer to my own evaluation objectives, it was obvious the Rafale has earned its omnirole definition, even though I barely scratched the surface of its sensor and weapon capabilities. The aircraft has an incredible level of performance befitting a fourth-generation type, and despite flying a highly complex and demanding evaluation sortie, I felt completely at home in the aircraft and retained full situational awareness. If it could keep me safe, it would also do the same for young first-tourist pilots coping with tactical operations.
The classic definitions of aircraft combat roles really do not do justice to this aircraft; the Rafale is Europe's force-multiplying "war-fighter" par excellence. It is simply the best and most complete combat aircraft that I have ever flown. Its operational deployments speak for themselves. If I had to go into combat, on any mission, against anyone, I would, without question, choose the Rafale.

La question est quels sont les appareils sur lesquels il a eu le plaisir et la chance de voler.

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Lun 9 Nov 2009 - 23:12

Des Hawks Wink

Bonne soirée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Mer 11 Nov 2009 - 11:29

Bonjour à tous,

Des Hawks et le Mirage 2000, il en parle dans son essai.
Mais quels autres ? Il serait intéressant de savoir s'il a essayé le Gripen, l'Eurofighter, le Su-35, le F-18, etc...
Car sa conclusion est très tranchée.

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Jeu 12 Nov 2009 - 23:05

Bonsoir à tous,

Une commande déja prévue dans la loi de finance 2009 est signée.

Hervé Morin approuve une nouvelle commande de 60 Rafale

Le ministre de la défense Hervé Morin a approuvé jeudi une nouvelle commande de 60 avions de combat Rafale pour la Marine et l'armée de l'Air fabriqués par l'avionneur Dassault, a annoncé le ministère de la défense dans un communiqué.
Cette commande était prévue dans la loi de finances 2009, précise le communiqué. Elle porte à 180 le nombre de Rafale commandés par le ministère de la Défense. M. Morin a approuvé cette commande lors d'un Comité ministériel des investissements. Les négociations sur le prix du contrat doivent se poursuivre, a-t-on indiqué de source proche du dossier.
Conformément à la loi de programmation militaire, indique le communiqué, les dates de livraisons des avions seront ajustées en fonction des contrats à l?exportation. "Ceci permet d?assurer une organisation optimale de la chaîne de fabrication, pour les besoins nationaux et pour ceux des pays auxquels la France propose un partenariat dans le cadre du programme Rafale", indique le ministère.
Les appareils, précise le communiqué, seront équipés du nouveau radar à antenne active et de moyens d?autoprotection renforcés.
Le marché sera notifié par la Direction générale de l?armement (DGA) avant la fin de l?année aux principaux industriels assurant la réalisation du Rafale: Dassault Aviation, Thales, Safran et MBDA. Une centaine d?entreprises de toutes tailles bénéficieront également de cette commande, souligne le communiqué.
Le Rafale de Dassault Aviation a été conçu pour devenir le premier avion de combat français "multirôle", appelé à remplacer sept types d'avions, du Mirage 2000 au Super Etendard.
Le prix de série de chaque appareil est évalué à 50 millions d'euros environ (pour les avions vendus aux armées françaises). Le coût budgétaire de chaque avion (développement, industrialisation, production en série et soutien après vente) pour l'Etat français s'élève à 96 millions d'euros (sur la base de 294 appareils).
La France doit s'équiper de 294 Rafale (dont 60 pour la Marine). Sur les 120 appareils déjà commandés, près de 80 ont été livrés à ce jour à l'Armée de l'air et à la Marine.
Capable de voler à Mach 1,8, le Rafale a déjà été engagé dans des missions opérationnelles effectuées à partir du porte-avions Charles de Gaulle et en Afghanistan.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gvbnQxGxKFHdKqsVLd--2545y9Ww

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Mar 17 Nov 2009 - 18:57

Bonsoir

Des nouvelles du Rafale aux UAE

http://www.flightglobal.com/articles/2009/11/17/335014/dubai-09-dassault-says-uae-decision-on-rafale-fighters-not.html


Dubai 09: Dassault says UAE decision on Rafale fighters not close
By Siva Govindasamy

Discussions are ongoing between Dassault Aviation and the United Arab Emirates on the possible sale of 60 Rafale fighters, with the company unable to say if a contract will be signed in the near term.

"It takes time, we are still discussing. This is not us making the schedule, it is the customer making the schedule. The specifications, timing, are all still being discussed," says Eric Trappier, executive vice-president international business at Dassault Aviation. "Usually, here in the UAE, they have their own pace. We will follow that."

Trappier, however, says that there is no link between a deal for the Rafale fighters and the UAE's request for the French government to take off its hands 63 Dassault Mirage 2000 fighters that they will replace.



© Dassault


Earlier this week, a senior UAE official said that the French government "needs to find a solution for the Mirage 2000 in order for the UAE to be able to purchase the Rafale", with neighbouring Oman or eastern European nations possible buyers of the fighter.

"The Rafale deal does not depend on the return of the Mirage fighters," says Trappier. "We do not have any details on what is happening with that, but those are two separate issues."


Les discussions avancent lentement.
Un point, que Dassault indique non lié à la vente des Rafale, mais qu'on imagine quand même un peu : la reprise de la soixantaine de mirage 2000 que les rafales pourraient remplacer.

Les appareils à reprendre sont les 2000 -9 assez modernes donc.

Bonne soirée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Ven 20 Nov 2009 - 22:21

Bonsoir à tous,

Le Rafale va se mesurer au F-22 et à l'Eurofighter.

Aux Émirats, le Rafale va affronter à l'entraînement des F-22 Raptor américains et des Typhoon britanniques

Que le meilleur gagne ! Àl'issue du Dubaï Air Show qui se terminera samedi, plusieurs armées de l'air vont concourir avec leurs meilleurs avions, lors d'une compétition qui se déroulera sur la grande base aérienne des Émirats, Al Dhafra : l'ATLC (Advanced Tactical Leadership Course). Côté français, les trois Rafale qui participent au salon de Dubaï, en présentation statique et en vol, retrouveront à Al Dhafra trois autres Rafale désormais arrivés sur place, ce que confirme l'armée de l'air à Paris. Les ravitailleurs C-135FR qui avaient assuré le convoyage sont pour leur part déjà rentrés vers la France.
Le Rafale, fleuron de l'aviation militaire française, fait l'objet d'une très âpre négociation entre la France et les Émirats, qui ont annoncé leur intention d'en acquérir 60 exemplaires. Mais avec les Émiratis, commerçants-nés et négociateurs hors pair, rien n'est jamais gagné d'avance. Ils ont donc invité les trois armées de l'air armant les trois meilleurs avions d'armes actuels à concourir les unes contre les autres. Les 6 Rafale seront donc opposés à 6 chasseurs F-22 Raptor américains. Ce dernier appareil n'avait pas été autorisé par le Pentagone à être exposé au dernier salon du Bourget, mais à Dubaï, il a multiplié les exhibitions. Sans être présent au sol (l'appareil de présentation venait d'Al Dhafra), il a remporté un vif succès de curiosité, notamment grâce aux manoeuvres saisissantes de virtuosité permises par ses tuyères à poussée vectorielle. Sans doute, le F-22 Raptor vaut-il près de deux fois plus cher que le Rafale, et sans doute est-il interdit d'exportation par le Congrès. Mais cette interdiction n'est peut-être pas figée dans le marbre, et des ventes hypothétiques au Japon et à Israël commencent à être évoquées. De plus, certaines sources à Dubaï évoquent une possible ouverture de porte aux Émirats par le F-22, au profit du F-35 Lightning II . Contre le Rafale, l'oncle Sam a toujours mis les petits plats dans les grands !

Enfin, les troisièmes participants de choix à l'ATLC seront des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force. La vente de 72 de ces avions à l'Arabie saoudite - dont les premiers exemplaires commencent à être livrés - s'est faite au détriment du Rafale, et on ne voit pas bien pourquoi cet avion renoncerait à faire valoir ses arguments, dès lors que le contrat entre le GIE Rafale et les Émiratis n'est pas encore signé... On notera enfin qu'au cours de l'ATLC les Français placeront 6 de leurs Mirage 2000-5 face à autant de modèles 2000-9 appartenant à l'armée de l'air des Émirats.
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-11-18/grandes-manoeuvres-aux-emirats-le-rafale-va-affronter-a-l-entrainement-des-f-22/1648/0/396449

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Poncho (Admin) le Sam 21 Nov 2009 - 21:53

Bonsoir Jullienaline

Finalement je crois que les Raptor ont été retiré de l'ordre de bataille pour ce test...

Pas de confrontation directe...

Intéressante le confrontation entre les 2000 Wink

Bonne soirée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Lun 23 Nov 2009 - 0:26

Bonsoir à tous,

Tous les Rafale F2 de la royale ont été porté au standard F3.

Rafale Marine : Fin du chantier de modernisation au standard F3


Le Rafale F3 peut notamment mettre en oeuvre l'AM 39 Exocet
crédits : MBDA

Le programme de modernisation au standard F3 des Rafale Marine livrés au standard F2 s'est achevé fin septembre. Ayant réalisé 5300 heures de vol depuis leur livraison, à partir de 2006, les appareils ont été « rétrofités » par les équipes de Dassault Aviation et de l'aéronautique navale. Le groupe aérien embarqué aligne donc aujourd'hui uniquement des Rafale F3, capables notamment de mettre en oeuvre le missile nucléaire ASMP-A et le Pod de reconnaissance Reco NG. Les F3 pourront aussi délivrer le missile antinavire Exocet AM 39, ainsi que toute une panoplie d'armements (bombes guidées laser, AASM, missiles air-air Mica...)
L'aéronautique navale aligne aujourd'hui 16 Rafale F3, dont deux livrés directement, cette année, au dernier standard.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=111699

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Ven 27 Nov 2009 - 16:40

Bonjour à tous,

Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a annoncé jeudi que Royale est autorisée à moderniser dix Rafale Marine F1 (sous cocon à l'heure actuelle). Ils seront amenés au standard F3 pour un côut de 300 millions d'euros.
Pas donnée la modernisation : 30 millions l'unité.

Modernisation de 10 Rafale pour 300 mlns d'euros

A BORD DU CHARLES-DE-GAULLE, 26 novembre (Reuters) - Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a confirmé jeudi la modernisation de dix avions de chasse Rafale pour un coût de 300 millions d'euros.
Lors d'une visite sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, il a précisé que cette somme était prévue dans la loi de programmation militaire.
"Nous allons engager le 'retrofit', donc la modernisation de ces avions pour les mettre aux mêmes standards que les avions Rafale qui sortent aujourd'hui de chez Dassault", a-t-il dit devant l'équipage du porte-avions, qui navigue à une cinquantaine de kilomètres au large de la Corse.
Les travaux de modernisation, qui permettront aux appareils d'acquérir le niveau dit F3, seront réalisés par Dassault en partenariat avec d'autres industriels.
"Le standard F1 des Rafale de première génération ne permettait de faire que des missions air-air", explique un officier français.
"Le standard F3 c'est la polyvalence : le Rafale aura les moyens air-air dernier cri et en plus, des moyens pour des missions air-sol, y compris nucléaire, et de guerre électronique", ajoute-t-il.
La France possède actuellement 16 Rafale Marine.
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRGEE5AP1E520091126

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Jeu 10 Déc 2009 - 17:40

Bonjour à tous,

Quelques précisions sur le calendrier du retrofit au standard F3 des 10 Rafale F1 de la Marine.

Rafale Marine : Les F1 seront livrés au standard F3 entre 2014 et 2017

Livrés à partir de juillet 1999, les 10 premiers Rafale de l'aéronautique navale vont être modernisés au standard F3. Le chantier, d'un coût de 300 millions d'euros, débutera l'an prochain par une phase de préparation, les travaux débutant réellement sur le premier appareil fin 2011. La modernisation concernera en premier lieu, les 9 appareils mis sous cocon à Landivisiau (M2 à M10) et que la marine a déjà préparés en vue de leur retrofit. Cette opération, qui prendra environ 18 mois par Rafale, sera réalisée par trois acteurs. Après des démontages opérés par les ateliers de base d'aéronautique navale de Landivisiau, les avions rejoindront l'Atelier Industriel de l'Aéronautique (AIA) de Clermont-Ferrand, qui développera au passage une capacité industrielle étatique sur le Rafale, permettant dans le futur de mener d'autres chantiers d'évolution. Une fois le travail de l'AIA achevé, les appareils seront pris en charge par Dassault Aviation, d'abord à Argenteuil, près de Paris, puis à l'usine d'assemblage final de Bordeaux-Mérignac, où les F1 seront intégrés à la chaîne de fabrication des F3. Les 2 premiers avions sortiront de l'usine Dassault en 2014. La cadence de livraison sera, ensuite, de 3 unités en 2015 et 4 en 2016. Concernant le M1 qui, contrairement aux 9 autres appareils, vole toujours pour expérimenter de nouveaux équipements, sa modernisation est également prévue. Passant après les M2 à M10, il sera de retour en flottille en 2017.


Totalement polyvalent

Livrés uniquement avec une capacité air-air (Missiles Mica EM et Magic), les 10 premiers Rafale de la marine vont bénéficier de toutes les avancées mises en service avec les standards F2 et F3. Totalement polyvalents, ils disposeront de capacités ai-air (Mica EM et IR), air-sol avec mise en oeuvre de la bombe GBU 12 et de l'Armement Air Sol Modulaire (AASM), ainsi que le pod Damoclès (désignation laser et capacité d'illumination autonome dans les missions d'appui-feu). Ces Rafale, comme les autres F3, pourront emporter le missile antinavire Exocet AM39 et le nouveau missile nucléaire ASMP-A. Pouvant servir de « nounou » pour le ravitaillement en vol, ils effectueront aussi des missions de reconnaissance grâce au pod RECO NG.
Pour l'heure, 14 Rafale Marine sont en ligne au sein de la flottille 12 F de l'aéronautique navale. Tous ont été livrés au standard F2 et modernisés au standard F3 cette année. Il s'agit des M11 à M21, des M23 et M24, ainsi que des M26 et M27 (les M22 et M25 ont été perdus accidentellement au large de Perpignan en septembre). Premier Rafale Marine à sortir directement de chez Dassault au standard F3, le M27 a été livré en juillet et se trouve aujourd'hui au Centre d'expérimentations Pratiques et de réception de l'Aéronautique navale (CEPA/10S) à Mont-de-Marsan. Le M28 sera, quant à lui, livré d'ici la fin du mois.
L'an prochain, 3 nouveaux Rafale Marine sont attendus.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=111903

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par jullienaline le Lun 21 Déc 2009 - 17:23

Bonjour à tous,

Des bruits provenants de pilotes français ayant participé à l'exercice aérien en marge du salon de Dubaï assurent que le Rafale a battu sans coup férir le Typhoon et n'a pas démérité contre le Raptor.


"Carton plein" pour le Rafale, lors d'exercices aux Emirats

La participation de six avions de combat Rafale F3 au récent Air Tactical Leadership Course (ATLC) qui s'est déroulé aux Emirats arabes unis du 15 novembre au 9 décembre a été "un succès total". "Nous avons fait carton plein" assure le lieutenant-colonel Fabrice Grandclaudon, commandant de l'escadron 1/7 Provence (Saint-Dizier).
La participation à ce grand exercice international était très importante pour la France alors que les négociations pour la vente de 60 Rafale aux EAU se poursuivent. Clairement, un bon point a été marqué par les Français auprès de leurs collègues émiriens. D'autant que la disponibilité des Rafale a été "exemplaire" : ils ont pû participer à tous les exercices à raison de deux patrouilles de quatre avions par jour, depuis la base d'Al Dhafra
Le "plateau" réuni pour cet ATLP était impressionnant : F-16 C/D block 60 et Mirage 2000-9 (Emirats), F-16 MLU (Jordanie), F-7 [une version modernisée du Mig-21] (Pakistan), Typhoon [Eurofighter] (Royaume-Uni) et F-16 CJ et F-22 (Etats-Unis). Plus des Awacs et des tankers. L'exercice consiste à simuler des raids importants, jusqu'à quarante avions, dans "des missions réalistes représentatives d'un conflit de haute intensité". Les appareils doivent faire face à une oppositon aérienne et sol-air.
Au plan du combat aérien, son optronique secteur frontal (OSF) a permis aux Rafale d'identifier visuelement des cibles jusqu'à 30/40 kilomètres, alors que l'identification habituelle en défense aérienne se fait entre trois et cinq kilomètres. En matière de guerre électronique, les Rafales ont détecté des menaces sol-air que les F-16 CJ américains, dont c'est la vocation principale, n'avaient pas vu. Un Rafale a pu simuler le tir de six munitions air-sol (A2SM) sur 6 objectifs différents (programmés) à une distance de 20 à 40 kilomètres, puis tirer trois missiles air-air Mica, le tout en une minute - ce qui témoigne de la polyvalence de l'avion.
Lors d'affrontements air-air, le Rafale a "mis des tôles" aux Typhoons de la Royal Air Force, assure le lieutenant-colonel Grandclaudon. En version dégradée, à quatre contre quatre, les Rafale ont réalisé des scores de 4 à 0 et de 3 à 1.
L'avion de combat français s'est également frotté au F-22, le chasseur le plus moderne de l'USAF. Au cours d'une rencontre, ils se sont affrontés à six reprises, le F-22 ne mettant qu'un seul coup au but.
http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/12/carton-plein-pour-le-rafale-lors-dexercices-aux-emirats.html

http://lemamouth.blogspot.com/2009/12/la-raf-nest-plus-ce-quelle-est.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

Contenu sponsorisé

Re: Actualités du Rafale "le bel oiseau"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:04


    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 15:04