ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Maths "pures" ...

Partagez

kosmosya

Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Dim 17 Jan 2016 - 4:24

Les aviateurs de haut niveau sont aussi des scientifiques, donc des matheux.
Alors,  s'il vous plaît, ne me dites pas que le texte ci-dessous est "hors sujet" :

Maths « pures » et notations moins « pures »…
Les enseignants de « maths pures », presque tous bourbakistes, de l'université de Strasbourg où j'ai été étudiante dans les années 60, manifestaient une certaine propension à utiliser des notations quelque peu tendancieuses. Exemples :

  • l'un d'entre eux, normalien, éminent topologue, futur académicien (correspondant), jouait ce petit jeu : chaque fois qu'il utilisait la lettre « q » et devait l'indexer, il choisissait systématiquement comme indice la lettre grecque « nu » alors que la lettre « n » aurait très bien fait l'affaire.

Les étudiants l'entendaient donc discourir, phonétiquement, de « cul nu » !
Ils ne manquaient pas de glousser mais l'enseignant restait imperturbable.

  • un autre enseignant, non normalien, moins éminent mais aussi topologue, avait une prédilection pour l'association des lettres grecques « tau » et « rho ».

Les étudiants gloussaient aussi avec ce phonétique « taureau » et là, l'enseignant gloussait avec eux. Encore avec la lettre « rho », il disait souvent quand il s'agissait de simplifier une expression : les « rho » se biffent. Les étudiants phonétisaient les « rosbeefs », toujours en ricanant avec le prof. Très subtil !

  • un troisième larron, aussi normalien, éminent géomètre, futur académicien (correspondant), moins tendancieux, s'obstinait à utiliser des lettres gothiques majuscules pour ses notations. Les étudiants qui reproduisaient fidèlement son cours sur leurs tablettes, se voyaient donc dans l'obligation de multiplier les tortillons associés à ces lettres très complexes.

Mais l'Alsace était encore très germanophone à cette époque ; peut-être l'enseignant voulait-il simplement se mettre au diapason de cet environnement teuton, louable intention ! Et nous imaginions naïvement qu'il allait nous sacquer à l'examen écrit si nous nous permettions d'utiliser d'autres notations moins sophistiquées…

  • un quatrième cas, un enseignant non normalien, probabiliste éminent, est hors sujet ici car il utilisait des notations correctes, mais je ne résiste pas au plaisir de le citer : il s'agissait d'un célibataire endurci lequel, interrogé sur la motivation de son célibat, répondait systématiquement : « je n'ai pas besoin de vache à lait » ! Alors là, plus de modestes gloussements mais de franches rigolades éclataient tous azimuts !

Et vous, chères lectrices, chers lecteurs, vos profs vous ont-ils aussi gratifiés d'associations de lettres aussi tendancieuses ?
Merci de nous les communiquer !
Heureusement, le ridicule ne tue pas…

nico cmb

Re: Maths "pures" ...

Message par nico cmb le Dim 17 Jan 2016 - 11:58

kosmosya a écrit:Et vous, chères lectrices, chers lecteurs, vos profs vous ont-ils aussi gratifiés d'associations de lettres aussi tendancieuses ?
Merci de nous les communiquer !
Heureusement, le ridicule ne tue pas…

moins croustillant, mais peut-être que cette petite équation vous plaira :


audac
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par audac le Dim 17 Jan 2016 - 12:50

kosmosya a écrit:Les aviateurs de haut niveau sont aussi des scientifiques, donc des matheux.
Alors,  s'il vous plaît, ne me dites pas que le texte ci-dessous est "hors sujet" :

Et vous, chères lectrices, chers lecteurs, vos profs vous ont-ils aussi gratifiés d'associations de lettres aussi tendancieuses ?
Merci de nous les communiquer !
Heureusement, le ridicule ne tue pas…

J'ignore ce que peut bien être un "aviateur de haut niveau".

Vos post semblent orientés vers les personnes et leur trajectoire avec une dominante "palmarès".

Le "cher lecteur" que je suis n'est qu'un modeste mammifère autodidacte ayant survécu à sa tumultueuse trajectoire professionnelle.

Adam et Eve n'ont pas eu de "profs", il leur a fallu découvrir que les notions de bien et de mal (snake-apple) étaient conditionnées par des impératifs de survie de l'espèce.

J'espère que si nous avions a rééditer la précaution d'une arche de Noé, nous aurions autre chose a mettre à bord qu'une collection de bocaux et d'éprouvettes.

La future arche de Noé concernera probablement une mission interplanétaire, ce serait une éventualité optimiste.

Une éventualité pessimiste serait que la potentielle arche de Noé réside dans le sous-marin nucléaire survivant d'une apocalypse ! 
C'est la raison pour laquelle je suis convaincu de la nécessité d'inclure la mixité dans ces sous-marins.

kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Dim 17 Jan 2016 - 14:41

audac a écrit:
kosmosya a écrit:
C'est la raison pour laquelle je suis convaincu de la nécessité d'inclure la mixité dans ces sous-marins.
Oui à la mixité tous azimuts !
Quel est le pourcentage de femmes dans l'armée de l'air ?
Bientôt il ne restera plus que la Sainte Eglise Catholique et Apostolique comme institution à hiérarchie exclusivement et farouchement masculine.
Honte à elle qui prêche si fort l'amour, la charité ... et qui maintient les femmes en position subalterne !

Beochien
Whisky Charlie

Re: Maths "pures" ...

Message par Beochien le Dim 17 Jan 2016 - 14:49

Tout à fait d'accord, pour tout ce qui contribue à la diminution de la population mondiale !
Enseigner l'homosexualité à l'école dés 6 Ans, ça peut aider aussi à faire fondre la natalité * !
* Pas d’inquiétude cependant d'autres s'en préoccuperont, à notre place.

audac
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par audac le Dim 17 Jan 2016 - 16:24

kosmosya a écrit:
Bientôt il ne restera plus que la Sainte Eglise Catholique et Apostolique comme institution à hiérarchie exclusivement et farouchement masculine.
Jusqu'à ce que les conditions de sa survie apparaissent à l'évidence. Tout arrive à point...

Le faible pourcentage de femmes ne concerne pas que l'armée de l'air, chez les éboueurs je n'en vois pas beaucoup non plus. C'est une question à double facettes.

Frequent Traveller
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par Frequent Traveller le Lun 18 Jan 2016 - 8:28

Pour les maths, moi, je trouve fascinantes les dernières percées en Gravitation Quantique :

http://www.sciencedomain.org/abstract/1298#.UYpH5oLnyBN

Frequent Traveller
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par Frequent Traveller le Lun 18 Jan 2016 - 8:36

... moins croustillant, mais peut-être que cette petite équation vous plaira :




L'équation me plaît ... mais, de quoi s'agit-il, svp ... que sont les données m, s, a ?

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Maths "pures" ...

Message par Poncho (Admin) le Lun 18 Jan 2016 - 11:37

kosmosya a écrit:
audac a écrit:
kosmosya a écrit:
C'est la raison pour laquelle je suis convaincu de la nécessité d'inclure la mixité dans ces sous-marins.
Oui à la mixité tous azimuts !
Quel est le pourcentage de femmes dans l'armée de l'air ?
Bientôt il ne restera plus que la Sainte Eglise Catholique et Apostolique comme institution à hiérarchie exclusivement et farouchement masculine.
Honte à elle qui prêche si fort l'amour, la charité ... et qui maintient les femmes en position subalterne !

Encore qu'il reste les couvents...
Sinon, on passait de subalterne à exclusion...

Beochien a écrit:Tout à fait d'accord, pour tout ce qui contribue à la diminution de la population mondiale !
Enseigner l'homosexualité à l'école dés 6 Ans, ça peut aider aussi à faire fondre la natalité * !
* Pas d’inquiétude cependant d'autres s'en préoccuperont, à notre place.

Tu as eu combien de femmes ?
Un seul roi de la savane suffit pour plusieurs reines...
Tant qu'il y aura des femmes en quantités suffisantes et que la fidélité absolue d'un homme à sa femme ne sera pas un prérequis absolu l'humanité devrait s'en sortir. Il faut néanmoins que la qualité des mâles survivant soit établie... (coucou la russie !)

Quant au palmarès et au pedigree des uns et des autres, je trouve toujours génant de mettre la charrue (formation) avant les boeufs (accomplissements dans le cadre du travail). Quelle était la formation de Jacqueline Auriol ? et celle de Ms Cockran ? Et chez les zommes... Yaeger ? Pour les preuves on doit les faire après l'école... dans la vraie vie




_________________
@avia.poncho

Frequent Traveller
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par Frequent Traveller le Lun 18 Jan 2016 - 12:31

Tout espoir de voir la population mondiale régresser est illusoire depuis que la Chine a abandonné la règle "max 1 enfant par couple". Déjà ils sont 1.6 milliards, bientôt ils seront 6 milliards, avec 2 milliards pour l'Inde. Le seul antidote reste la Climatologie, avec l'effet CO2 ---> la Hollande plongera dans la mer et le Gulf Stream changera de lit, produisant une 4ème Période Glacière en Europe. Celui qui n'aura pas déménagé qq. part vers ou sous le Tropique du Cancer sera congélé ? Le salut sera réservé aux seuls nantis en Énergie Propre, pour se réchauffer y compris les serres de cultures sous la glace en Europe ?

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Maths "pures" ...

Message par Poncho (Admin) le Lun 18 Jan 2016 - 12:33

C'est le début d'un bon bouquin ?


_________________
@avia.poncho

Philidor
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par Philidor le Lun 18 Jan 2016 - 15:53

Frequent Traveller a écrit:Tout espoir de voir la population mondiale régresser est illusoire depuis que la Chine a abandonné la règle "max 1 enfant par couple". Déjà ils sont 1.6 milliards, bientôt ils seront 6 milliards, avec 2 milliards pour l'Inde. 
Non, FT, la Chine ne pourra pas reprendre son expansion démographique car elle a désormais une structure par âges défavorable, sans parler du déséquilibre hommes / femmes. C'est pour éviter un effondrement de la population que les mesures de limitation des naissances ont été suspendues, allégées ou abrogées (je ne sais pas exactement).

Beochien
Whisky Charlie

Re: Maths "pures" ...

Message par Beochien le Lun 18 Jan 2016 - 16:01

Oui Philidor !

Et un vrai PB de "retraites", avec une pyramide des ages qui allait s'inverser .... C'était trop violent ...
De plus, un homme qui avait une fille lors de son mariage divorçait pour essayer d'avoir un garçon avec une autre (Surtout s'il avait les moyens) !

Va sur internet, il y a des millions de jeunes et belles Chinoises divorcées et à marier, avec une fille ...(Pas cher, massé tous les jours, et pas emm ... dé bom )

Le gvt Chinois a mis le holà, qq facilités pour faire baisser la pression, sans tout autoriser pour autant ! La natalité reste contrôlée !
L'Inde par contre, rien, dans qq années leur population passera celle de la Chine, et en Indonésie, c'est la folie, dans un pays plutôt petit !

kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Lun 18 Jan 2016 - 21:13


kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Lun 18 Jan 2016 - 22:19

Maths et code secret de l'Univers...

Ce livre est un hymne ardent en l'honneur des nombres premiers et de la célèbre fonction Zeta d' EULER-RIEMANN :une composante essentielle du "code secret de l'Univers" selon les frères BOGDANOV.


Les jumeaux médiatiques aux visages d'extra-terrestres, l'un docteur en maths l'autre en physique, vous accompagnent avec talent dans ce texte, sur un itinéraire jalonné de villes universitaires renommées, par ordre alphabétique:
Bâle, Berlin, Cambridge, Copenhague, Göttingen, Graz, Londres, Münich, Paris, Princeton, St Petersbourg, Zürich, ...

Vous y croiserez familièrement des matheux ou physiciens théoriciens prestigieux:
Bernoulli, Bohr, Boltzmann, Einstein, Erdös, Euler, Feynmann, Friedmann, Gauss, Gödel, Hadamard, Hardy, Hilbert, Hurwicz, Huyghens, Julia, Klein, Landauer, Leibniz, Lemaître, Mach, Mandelbrot, Maxwell, Neumann, Planck, Polya, Ramanujan, Shannon, Weyl, Wiener, ...

Ce livre est trop délicat à résumer, alors je vous donne simplement quelques titres de  chapitres éloquents:
les atomes numériques - la clef de l'infini - le premier fragment du code - le code de l'ordre - le code des fleurs - le code du zéro - la formule magique - des êtres mathématiques derrière la matière - la théorie de l'information - les nombres premiers au fond du ciel -
un million de dollars pour la fonction Zeta - ...

Pour le dernier chapitre cité, il s'agit du prix CLAY  décidé en l'an 2000, relatif à la fameuse "hypothèse de Riemann" Il n'est toujours pas attribué ! Etes-vous candidat ?
Mais peut-être préférez-vous viser la glorieuse "médaille FIELDS" , par exemple en obtenant des résultats exceptionnels sur l'extension de la mirifique  fonction Zeta aux quaternions ou même - pourquoi pas - aux octaves de CAYLEY ?
Comme il vous plaira ! Bonne chance !

La philosophie du livre:
" Oui, l'Univers est un message codé, un code cosmique !
Le travail du scientifique est de déchiffrer ce code"


Juste une petite restriction: un peu trop de coquilles dans ce livre, même des erreurs logiques, mais  elles se corrigent aisément ...

kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Jeu 28 Jan 2016 - 13:56



Analyse d'un livre de mon matheux préféré, le jeune et flamboyant médaillé FIELDS : Cédric VILLANI

Les coulisses de la création
Livre de Karol BEFFA et Cédric VILLANI
Editions PRIVAT (2015)

Ce livre se présente sous forme de dialogue entre les  auteurs, tous deux normaliens agrégés.
L'agrégation de musique pour BEFFA, celle de mathématique pour VILLANI.
Ils commencent par rappeler l'existence d'un "père fondateur commun"  pour la musique et la mathématique: PYTHAGORE !
En effet, l'idée suivant laquelle la gamme musicale est un problème de mathématique (rapports de fréquences) remonte bien à lui.
Puis vient le surprenante révélation d'un matheux à carrière fulgurante couronnée par la médaille FIELDS à 37 ans.

"Presque toute ma vie, je me suis laissé emporter par le courant des événements et des opportunités.
J'ai un peu l'impression que les événements décident pour moi. "


Les auteurs s'expliquent ensuite sur leur "rapport à l'inconnu" :
- les longues semaines d'errance
- le frisson de la coïncidence qui se présente à soi
- le sentiment d'être seul et pourtant accompagné de tant d'amis
- les fautes et les rebonds
- les échanges enfiévrés
- les sautes de moral
- les coups de chance
- le chaos à la fois inquiétant et joyeux qui fait le quotidien
- le trouble voire la terreur quand on se lance dans un nouveau problème
- ce sentiment d'inconnu que l'on finit cependant par accepter
-...
Bref, la grande aventure, pour la thèse, la composition musicale, ...
Et la bonne souffrance que l'on ressent quand on travaille avec motivation et que l'on se sent progresser.
"No pain, no gain" clament-ils. C'est clair !

BEFFA et VILLANI ont gardé un bon souvenir de leur passage à l'ENS, un "écosystème" lieu de mimétisme et d'entraide.

"Nous passons notre temps à nous citer les uns les autres, à construire les uns sur les autres"

Les auteurs avouent tous deux être boulimiques:
VILLANI relate, entre autres, comment il a enchaîné trois colloques dans la journée, avec chaque fois un exposé personnel:
"humains et robots dans l'usine"  en matinée, "rapports avec les médias" dans l'après-midi, "discours sur la grandeur de la France" (oui !) en soirée.
Il est aussi militant de la cause européenne.Peut-on l'imaginer futur président de l'UE, élu au suffrage universel ?
Les auteurs précisent leurs rites pour tenir le coup:
vitamine C et magnésium pour BEFFA, tasses de thé successives des nuits entières pour VILLANI, souvent sur fond musical.
Cependant, ils mettent en garde contre les conséquences pathologiques des excès, en citant des exemples éloquents:
la folie finale de  GROTHENDIECK, le complexe de persécution de GöDEL, le détachement total des conventions sociales de PERELMAN, le bureau bordélique d' EINSTEIN, ...
Mais VILLANI ajoute:
" Les imprévisibles apportent de la couleur à la société" !

Pour ce qui concerne l'influence de la technique sur la créativité, VILLANI précise qu'il démontre ses théorèmes "à l'ancienne"
alors que BEFFA utilise à fond des logiciels pour ses compositions musicales.

Ils soulignent aussi la différence de sensibilité entre hommes et femmes, surtout la différence de vitesse de maturation:
"Les garçons restent longtemps de grands enfants qui aiment le jeu et la compétition."
Merci à VILLANI de rappeler le nom de la première femme médaillée FIELDS, l'américano-iranienne Myriam MIRZAKHANI (2014)
et à BEFFA celui de la première femme compositeure entrée à l'Académie des Beaux Arts, la française Edith CANAT de CHIZY (2005)

En conclusion, quelques conseils donnés par VILLANI:
- faire confiance au hasard (!)
- ne jamais s'enfermer dans des cases
- suivre la pulsion d'avancer, sans cesse élargir son horizon
- transmettre son énergie, son ardeur mais aussi ses doutes et ses questionnements
- laisser tomber tout sujet pour lequel on n'éprouve pas un intérêt vital
- ...
BEFFA conclut par une pirouette:
"The proof of the pudding is in the eating"
( en bon français: il faut juger sur pièces)

KOSMANEK  Edith Edwige
Universitaire retraitée
http://kosmosya.xooit.fr/t224-Publications-scientifiques-d-Edith-KOSMANEK.h…

P.S. J'allais oublier l'appréciation peu complaisante, rapportée par BEFFA, du centralien Boris VIAN :
"Un type qui déclare ne rien comprendre aux maths est un fieffé imbécile; un point c'est tout"
Et VILLANI de répondre :
 "Incisif mais il a bien raison" !
Qu'on se le dise ...

Philidor
Whisky Quebec

Re: Maths "pures" ...

Message par Philidor le Jeu 28 Jan 2016 - 17:00

Pendant tout le Moyen-Age, la musique et les mathématiques faisaient partie du même module (terme d'aujourd'hui, parfaitement anachronique) d'enseignement à l'université.

kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Jeu 28 Jan 2016 - 18:37

Philidor a écrit:Pendant tout le Moyen-Age, la musique et les mathématiques faisaient partie du même module (terme d'aujourd'hui, parfaitement anachronique) d'enseignement à l'université.
Merci pour la précision, Philidor !
Pendant toutes mes études universitaires à Strasbourg (6 ans, dans les années 60), dans un département de maths à enseignants pourtant renommés
(René THOM, Marcel BERGER, Jean-Louis KOSZUL, Pierre CARTIER, Aimé FUCHS, Yves MEYER, ...)
personne n'a jamais fait allusion à ce lien entre maths et musique.
N'étant pas musicienne, je ne l'ai découvert que très tard, le livre de BEFFA-VILLANI est le bienvenu à ce sujet, j'espère qu'il récoltera un franc succès !

nico cmb

Re: Maths "pures" ...

Message par nico cmb le Jeu 28 Jan 2016 - 21:20

un peu musicien , mais ne comprenant rien aux maths Embarassed  je m'étais quand même demandé pourquoi les cases de ma guitare allaient en rétrécissant et selon quelle règle Rolling Eyes 

sans doute quelques explications ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_pythagoricien

kosmosya

Re: Maths "pures" ...

Message par kosmosya le Dim 31 Jan 2016 - 14:23

http://www.inclassablesmathematiques.fr/archive/2016/01/30/les-coulisses-de-la-creation-de-karol-beffa-et-cedric-villan-5752436.html#more
Pour voir la couverture du livre "Les coulisses de la création"
( ne pas confondre avec "Les coulisses de la crémation", coquille vue ailleurs)

Contenu sponsorisé

Re: Maths "pures" ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:07


    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 3:07