ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Partagez
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Laurent Simon le Lun 13 Juin 2016 - 10:41

La Lune, prochaine étape, après la station spatiale internationale ISS ? Et avant Mars ? 

L'Europe vise la Lune et veut y accompagner les Russes

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/exploration-luniare-europe-vise-lune-veut-y-accompagner-russes-63056/#xtor=EPR-17-[HEBDO]-20160613-[ACTU-L-Europe-vise-la-Lune-et-veut-y-accompagner-les-Russes]


Le Luna-Resurs (Luna 27) doit se poser au pôle sud dans un site qui pourrait accueillir une base habitée. Cette mission doit notamment estimer les ressources exploitables pour une présence humaine.

© Roscosmos


"L’Agence spatiale européenne n’a pas de programme lunaire mais participe à celui de son homologue russe, qui prévoit une série de missions robotiques sur notre satellite. De Luna-27, alias Luna-Resurs (qui doit se poser sur la surface lunaire au pôle sud) à Luna-28 (pour récupérer des échantillons) en passant par Luna-25/Luna-Glob de 2019, l’Esa devrait fournir des équipements dérivés notamment des programmes ExoMars (ExoMars 2016 et ExoMars 2018, devenue 2020 depuis son report) et ATV (Véhicule de transfert automatique).

Après avoir fourni la caméra de navigation de Luna-Glob, l’Esa vient d'annoncer qu’elle réalisera la foreuse de Luna-Resurs. Dérivée de celle du rover d’ExoMars 2020, elle est conçue pour percer le sol lunaire jusqu’à une profondeur de deux mètres et récupérer des échantillons du sous-sol, lesquels seront analysés dans le laboratoire chimique installé à bord du rover Luna-27."


"... Pilot met en œuvre des technologies de navigation et d’évitement de situations dangereuses dérivées du programme de l’ATV, et s'appuie également sur des études portant sur les débris spatiaux. Il sera utilisé pour sélectionner le meilleur endroit où poser le Luna-Resurs, durant les dernières minutes de la descente de l'atterrisseur, en fournissant les informations nécessaires.

Cet intérêt européen pour la Lune est bienvenu pour une agence spatiale en pleine interrogation sur la suite à donner au programme de Station spatiale internationale, qui pourrait s’achever en 2024 ou en 2028. Son directeur, Johann-Dietrich Woerner, en poste depuis juillet 2015, est un fervent partisan d’un « village lunaire » international qui se construirait par étapes robotiques et humaines.
"
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Orion, et la participation européenne (ESA, Airbus) au programme NASA

Message par Laurent Simon le Mar 7 Nov 2017 - 10:45

[Deep space = au-delà de la Lune.]

http://spacenews.com/european-space-officials-outline-desired-contribution-to-deep-space-gateway/

Un article en français sur le même thème, qui date un peu (juin) :
http://www.businesstravel.fr/boeing-airbus-l-esa-et-la-nasa-cooperent-pour-des-missions-habitees.html

Un autre (avril), qui aborde la question du retard pris par le programme :
https://www.usinenouvelle.com/article/la-capsule-orion-pas-prete-d-envoyer-des-astronautes-au-dela-l-orbite-terrestre-selon-un-rapport.N527334
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Laurent Simon le Mer 8 Nov 2017 - 9:39

Il me semblait avoir vu une réponse ("En retard à cause de l'Europe ?") de Poncho, qui a disparu.

Ma réponse :
Je ne sais pas, c'est apparemment ce qui est sous entendu dans ce document.
Mais il faudrait avoir plus d'infos pour savoir ce qu'il en est.
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Poncho (Admin) le Mer 8 Nov 2017 - 9:49

Elle n'était pas au bon endroit...

Rien trouvé de spécifique sur le net.. (peut-être une attribution tardive en fait)


_________________
@avia.poncho
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Poncho (Admin) le Mer 8 Nov 2017 - 10:04

Ceci en fouillant vraiment
http://www.parabolicarc.com/2017/05/28/sls-orion-delays-multiple-problems/

“Since the ESM’s critical design review in June 2016, the ESM delivery date has been delayed by 8 months to September 2017 with a risk of an additional 2-month delay,” the report adds. “According to program officials, the delays are largely due to late deliveries to the service module contractor and underestimating the effort needed to complete the service module itself.”

Pourtant :

http://blogs.esa.int/orion/2016/12/21/testing-complete-on-orion-service-module-test-article/

Module de test livré en décembre 2016...


Ce blog est intéressant http://blogs.esa.int/orion/


_________________
@avia.poncho
Paul
Paul
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Paul le Ven 5 Oct 2018 - 8:10

LM a dévoilé son concept d'atterrisseur lunaire. Deux semaines d'autonomie pour un équipage de 4 et une tonne de charge utile.

https://spacenews.com/lockheed-martin-unveils-lunar-lander-concept/

Paul
Paul
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Paul le Ven 5 Oct 2018 - 13:56

[quote="Paul"]LM a dévoilé son concept d'atterrisseur lunaire. Deux semaines d'autonomie pour un équipage de 4 et une tonne de charge utile.

https://spacenews.com/lockheed-martin-unveils-lunar-lander-concept/

Beaucoup plus d'informations sur le site de LM:

Ce document de 10 pages qui explique le concept en détails:
https://www.lockheedmartin.com/content/dam/lockheed-martin/space/documents/ahead/LM-Crewed-Lunar-Lander-from-Gateway-IAC-2018-Rev1.pdf

en animation:

Crewed Lunar Lander Concept from Lockheed Martin Space on Vimeo.



et une image en HD, cliquez pour agrandir:
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Poncho (Admin) le Ven 5 Oct 2018 - 14:42

Merci

On attend la BFR, New Glenn et SLS ?


_________________
@avia.poncho
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Laurent Simon le Mar 22 Jan 2019 - 17:52

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/arianegroup-etudie-la-possibilite-d-aller-sur-la-lune-d-ici-2025_130938

Safran a annoncé mardi qu'ArianeGroup avait signé un contrat avec l'Esa (Agence spatiale européenne) pour étudier la possibilité d'aller sur la Lune avant 2025.

Ce contrat entre ArianeGroup, contrôlé par Safran et Airbus et l'Esa, a été signé pour un an.
L'objectif de cette mission lunaire serait l'exploitation du régolithe, un minerai duquel il est possible d'extraire eau et oxygène, permettant ainsi d'envisager une présence humaine autonome sur la Lune, et aussi de produire le carburant nécessaire à des missions d'exploration plus lointaines, précise ArianeGroup dans un communiqué.

"Ce premier contrat (...) est une étape importante pour ArianeGroup, qui travaille depuis longtemps sur des propositions technologiques en matière de service de logistique spatiale, déclare André Hubert Roussel, président exécutif d'ArianeGroup, cité dans le communiqué.
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Laurent Simon le Mer 23 Jan 2019 - 18:07

https://www.cnetfrance.fr/news/l-agence-spatiale-europeenne-se-lance-a-la-conquete-de-la-lune-39879577.htm

2018 a été une année faste pour l'exploration spatiale avec notamment l'atterrissage sur Mars du robot InSight, la concrétisation de la mission Hayabusa 2 ou encore l'alunissage de la sonde chinoise Chang'e-4. Un second souffle que l'on doit à l'arrivée d'entreprises privées comme SpaceX, Blue Origin ou Virgin Galactic qui ont redynamisé le secteur, mais également aux investissements de nouvelles puissances comme la Chine ou l'Inde.
Dans ce contexte, l'Europe devait réagir et c'est (enfin) chose faite. André-Hubert Roussel, le nouveau président d'Ariane Group a confirmé la signature d'un contrat d'étude avec l'ESA (Agence Spatiale Européenne) pour préparer une mission lunaire. Au-delà du prestige scientifique, la mission a comme objectif l'exploitation du régolithe, cette poussière qui recouvre la surface de la Lune : "un minerai duquel il est possible d’extraire eau et oxygène, permettant ainsi d’envisager une présence humaine autonome ; et aussi de produire le carburant" indique le communiqué. 
L'exploitation des ressources spatiales ne fait pas l'unanimité, mais il s'agit peut-être de la clé succès vers une conquête spatiale lointaine.

Un premier pas concret pour une mission 100% européenne

Contrairement aux missions actuelles, dans lesquelles l'ESA joue le plus souvent un rôle de sous-traitant, ce projet sera 100% européen. "Pour la réalisation de cette étude, ArianeGroup s'est associé à une start-up allemande, PT Scientists, qui fournira l’atterrisseur, et à une PME belge, Space Applications Services, qui fournira le segment sol, les équipements de communication et les opérations de services associées [...] Ce consortium pourra assurer le service pour l’ensemble de la mission : du lancement, au transfert vers la Lune, mais aussi pour l’alunissage et la communication" précise le groupe.
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Beochien le Mer 23 Jan 2019 - 18:23

J'ai toujours un peu de mal à comprendre l'intérêt de la lune (Ce tas de cailloux) et l'oseille qu'on y consacre , de même que pour la majorité des planètes solaires ...
Rien à en tirer côté économique, ni planète de rechange ... 
Faire survivre une poignée de coûteux engins ou troglodytes sur la lune ou sur Mars , que va !

Si les dizaines de milliards en jeux étaient dédiés à essayer d'atteindre un % significatif de la vitesse de la lumière, juste pour "Aller voir" plus loin et plus vite !
Ou même utilisés à dévier qq corps célestes de nos ceintures d'astéroïdes pour envoyer de l'eau sur Mars par exemple ...
Enfin, bon, faire du positif, au lieu de faire du spectaculaire sans vrai intérêt ...
Juste mon idée !
Une terre de rechange, on ne la trouvera pas sur la Lune ... C'est beaucoup plus loin ... 4 années lumière, et beaucoup plus !
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Laurent Simon le Mer 23 Jan 2019 - 18:43

Beochien a écrit:J'ai toujours un peu de mal à comprendre l'intérêt de la lune (Ce tas de cailloux) et l'oseille qu'on y consacre , de même que pour la majorité des planètes solaires ...
Rien à en tirer côté économique, ni planète de rechange ... 
Faire survivre une poignée de coûteux engins ou troglodytes sur la lune ou sur Mars , que va !

Si les dizaines de milliards en jeux étaient dédiés à essayer d'atteindre un % significatif de la vitesse de la lumière, juste pour "Aller voir" plus loin et plus vite !
Ou même utilisés à dévier qq corps célestes de nos ceintures d'astéroïdes pour envoyer de l'eau sur Mars par exemple ...
Enfin, bon, faire du positif, au lieu de faire du spectaculaire sans vrai intérêt ...
Juste mon idée !
Une terre de rechange, on ne la trouvera pas sur la Lune ... C'est beaucoup plus loin ... 4 années lumière, et beaucoup plus !
Je suis moi-même assez réservé sur les vols habités.
La station internationale n'aura finalement pas eu beaucoup des avantages présentés comme majeurs.
Et d'une manière générale, la prudence européenne dans ce domaine me va plutôt bien, y compris budgétaire !

Ici, se focaliser sur des ressources qui pourraient être de grande importance, s'il fallait revenir sur la Lune, me semble une démarche plutôt intéressante.
Quant à l'idée d'une terre de rechange, il faut oublier.

Mais si l'ESA fait cette communication, avec ArianeGroup,
c'est probablement aussi et surtout pour essayer de renforcer le soutien européen à Ariane6,
dont on ne peut pas dire qu'il soit suffisant pour le moment.

Voir par exemple :
https://www.clubic.com/mag/sciences/conquete-spatiale/actualite-849928-agence-spatiale-europeenne-forer-surface-lune-recherche-eau-oxygene.html

"

L'ESA entend exploiter les ressources de la Lune

L'Europe porte elle aussi de grandes ambitions dans le domaine de l'exploration spatiale. Nous le savions déjà grâce aux diverses missions scientifiques et programmes que l'ESA a développés au fil des années, souvent en collaboration avec d'autres agences spatiales (Rosetta, Cassini-Huygens, Bepi Colombo pour ne citer qu'eux), ses lanceurs (Ariane et Vega), mais aussi avec des projets comme ExoMars 2020 dont le lancement à destination de la planète rouge est prévu, comme son nom l'indique, pour juillet 2020.

Dans le cadre d'un contrat de 12 mois conclu avec ArianeGroup et annoncé le jour de l'unique éclipse lunaire de l'année, on apprend que l'ESA entend également partir à la conquête de la Lune. Bien que l'on ne parle ici pour le moment que d'une étude concernant « la possibilité d'aller sur la Lune avant 2025 », le communiqué de presse d'ArianeGroup nous indique que son objectif serait « l'exploitation du régolithe, un minerai duquel il est possible d'extraire eau et oxygène, permettant d'envisager une présence humaine autonome sur la Lune et aussi de produire le carburant nécessaire à des missions d'exploration plus lointaine ».

De son côté, David Parker, directeur de la branche Exploration, humain et robotique à l'ESA, a déclaré : « L'utilisation de ressources spatiales pourrait être un élément clé de l'exploration lunaire durable. Cette étude s'inscrit dans le cadre du plan global de l'ESA visant à faire de l'Europe un partenaire de l'exploration mondiale au cours de la prochaine décennie ».

Ariane 6, un lanceur taillé pour cette mission ?

Entré en phase de production depuis début 2018, le lanceur Ariane 6, dans sa version 64, pourrait être la solution de transport retenue pour cette éventuelle mission européenne vers la Lune. C'est par ailleurs ce que le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel, a précisé après l'annonce de l'étude de faisabilité ce 21 janvier : « Nous avons le lanceur pour aller sur la Lune, c'est Ariane 6, et précisément la version 64, qui est capable d'emmener 8,5 tonnes en orbite cislunaire. Il nous faudra adapter la partie haute d'Ariane 6 à la mission et au largage du petit robot lunaire ». Rappelons que le premier vol inaugural d'Ariane 6 devrait intervenir en 2020."

https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/21/leurope-va-enfin-tenter-daller-sur-la-lune-dici-2025_a_23648371/

"Le directeur de l'exploration robotique de l'ESA, David Parker, rappelle le même jour (mais sans citer ce contrat) que l'Europe a définitivement les yeux rivés sur notre satellite. L'agence spatiale européenne travaille en collaboration avec l'agence russe Roscosmos sur l'atterrisseur Luna 27, qui devrait se poser sur la Lune en 2023 et embarquer un instrument scientifique européen. Et, évidemment, sur le concept de station spatiale internationale en orbite lunaire, le "Deep space gateway"."


Dernière édition par Laurent Simon le Mer 23 Jan 2019 - 19:11, édité 2 fois
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Beochien le Mer 23 Jan 2019 - 19:03

La terre de rechange, c'est le long terme, sauf à diviser la population par 2 ou 3, on commence par qui.... réfléchir
Reconstituer une terre habitable avec Mars, qui sait (Le cinéma OK) !
Voir ce qui se passe bien loin, me paraît d'un plus grand intérêt scientifique !
Aller y voir, me parait plus à portée que d'aller y vivre, mais bon ...
Pour l'instant à part qq vieilles sondes Américaines qui se traînent dans les nuages entre la ceinture de Kuiper et le nuage d'Oort, pas trop défini, celui là.

Bien que de ramener qq tonnes de minéraux, disons "Rares**", de la Lune, pour des dizaines de milliards soit à la mode, pour supporter le spectaculaire du moment. 

**A supposer qu'ils existent, ces minéraux, il n'y a que les Chinois pour y croire .
Philidor
Philidor
Whisky Quebec

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Philidor le Jeu 24 Jan 2019 - 10:09

Beochien a écrit:J'ai toujours un peu de mal à comprendre l'intérêt de la lune (Ce tas de cailloux) et l'oseille qu'on y consacre.
L'intérêt que je ressens, c'est de faire fonctionner la première base spatiale construite sur un corps céleste. Cela permettra au moins de mettre au point des technologies de toute sorte.

Je partage ton intérêt pour les missions d'exploration lointaines, qui ne sont pas les plus coûteuses. On ne sait pas ce qu'elles apporteront, et c'est précisément pour cela qu'il fait en faire.

Contenu sponsorisé

Re: Retour vers la Lune : Esa, RosCosmos, Jaxa, Nasa, Chine, Inde

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Mar 2019 - 10:43