ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


AF / KLM

Partagez

DOMTOM

Re: AF / KLM

Message par DOMTOM le Ven 10 Juin 2016 - 13:38

c.foussa a écrit:
Sintex a écrit:... Vous avez oublié : .../...

Eolien a bien raison, faute d'avoir le courage d'attaquer les boulets,il faut bien taper ailleurs...

c.foussa, je ne suis pas d’accord avec votre analyse, contrairement à ce qu’Eolien et vous-mêmes avancez,
la Direction d’AF a eu « le courage d'attaquer les boulets », car les premiers boulets d’Air France ce sont ses pilotes et leurs syndicats ultra-corporatiste !!!

Les pilotes en se mettant en grève aujourd’hui au côté de la CGT, des cheminots SNCF ou des éboueurs se mettent au même niveau que ces organisations dont le but final est de profiter d’un gouvernement affaibli et d’un événement majeur (l’euro de foot) pour espérer glaner quelques prébendes en emmerdant le maximum de gens.
On a parfois l’impression que la terre pourrait s’arrêter de tourner sans que les pilotes enfermés dans leur logique corporatiste ne s’en rendent compte.
On a l'impression de revivre la coupe du monde de foot de 1998 et ses 10 jours de grève des pilotes AF.
Tout ceci est minable et ne fait pas honneur à la corporation.

DomTom

c.foussa
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par c.foussa le Ven 10 Juin 2016 - 14:11

DOMTOM a écrit:
c.foussa a écrit:

c.foussa, je ne suis pas d’accord avec votre analyse, contrairement à ce qu’Eolien et vous-mêmes avancez,
la Direction d’AF a eu « le courage d'attaquer les boulets », car les premiers boulets d’Air France ce sont ses pilotes et leurs syndicats ultra-corporatiste !!!

Les pilotes en se mettant en grève aujourd’hui au côté de la CGT, des cheminots SNCF ou des éboueurs se mettent au même niveau que ces organisations dont le but final est de profiter d’un gouvernement affaibli et d’un événement majeur (l’euro de foot) pour espérer glaner quelques prébendes en emmerdant le maximum de gens.
On a parfois l’impression que la terre pourrait s’arrêter de tourner sans que les pilotes enfermés dans leur logique corporatiste ne s’en rendent compte.
On a l'impression de revivre la coupe du monde de foot de 1998 et ses 10 jours de grève des pilotes AF.
Tout ceci est minable et ne fait pas honneur à la corporation.

DomTom

Preuve d'un parti pris idéologique . Ce n'est pas ma démarche.

Sintex

Re: AF / KLM

Message par Sintex le Ven 10 Juin 2016 - 14:12

@foussa : arrêtez avec vos procès d'intention et vos présupposés d'idéologie. Vous ne savez RIEN de moi ni de ce que je pense. Et vous auriez des surprises concernant mes conceptions sociales, vu l'image que vous vous êtes construite de ce que je suis sensé penser.
Par contre, quand on a le malheur de défendre, dans le respect de l'échange d'idées, des positions "non-conformes" à votre façon de penser, on est taxé d'idéologue. Degré zéro de la discussion.
Je conteste des idées et positions, et défends les miennes. C'est aussi le but d'un forum, et cela a sa place sur un topic aussi polémtique que AF/KLM.
Vous vous attaquez à la personne, coupable d'idéologie déviante. Vous ne vous rendez pas compte que cela discrédite votre discours.
Accessoirement, à Envoyé Spécial (magazine manipulé par des larbins du pouvoir sans doute,...) au sujet du CE d'AF, on nous a montré des établissements sompteux, et vides.... car les salariés d'AF préfèrent les voyages individuels sur lesquels le CE se contente de payer des chèques, et de préférence au dernier moment, en LOW COST, avec sans doute le vol qui va avec. Solidarité vous dites.
Accessoirement aussi, le responsable interrogé parlait, concernant les personnel d'AF, des "Agents". Assez révélateur de la culture interne de la boite, très fonctionnarisée alors que plus rien ne le justifie.
Je n'en tirerais aucune conclusion d'ordre général ... mais ça m'a bien fait rigoler. Very Happy

c.foussa
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par c.foussa le Ven 10 Juin 2016 - 14:19

Je ne fais que lire les mots publiés...et qui traduisent forcement et pas mal la pensée des auteurs. Pas la peine d'employer le mot de procès d'intention etc. Et si vous voulez une autre appréciation, je trouve que la grève de la CGT-SNCF et de " Véolia" contre la loi "Travail" qui ne les concerne pas du tout est un abus de pouvoir et une dévalorisation du syndicalisme, voie heureusement différente prise par d'autres syndicats réformistes.

Vous n'aimez pas que l'on conteste l'idéologie néolibérale dominante, c'est votre droit, c'est aussi le mien.

Sintex

Re: AF / KLM

Message par Sintex le Ven 10 Juin 2016 - 14:50

Qui ne cesse de parler à longueur de post d'idéologie, si ce n'est vous? Qui est l'idéologue ici? Que vient faire le concept de "néolibéralisme dominant" dans le sujet sur AF/KLM; ou sur avia tout simplement?
D'ailleurs, ce pseudo "néolibéralisme dominant", qui permet à tout un chacun de diffuser librement ses idées et se divertir grâce à Internet, via des "devices" mondialisés, de voyager quant il veut au prix qu'il veut, de consommer tout et n'importe quoi... vous en êtes en plein dedans. On se vautre tous dedans. Mais la haute conscience que vous avez de vous-même vous empêche de l'admettre, alors vous discourrez "idéologie"... Comme le coq qui chante fièrement, les pieds dans le fumier.
Allez, fermons le ban, j'ai un travail qui m'attend.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: AF / KLM

Message par Poncho (Admin) le Ven 10 Juin 2016 - 15:11

On peut aussi parler des grèves de cantines ? Moyenne de jour de pic-nic en classe par semaine depuis pâque : 1.5/4 j !
Ah non ce n'est pas le sujet

Je remercie à tout le monde de me rappeler qu'il faut que je lise le rapport Leroux (en détail s'entend)
Dans mon domaine tu arrives à bien vivre quand tu arrives à proposer un produit encore peu répandu... ça te laisse le loisir de faire tes prix...
C'était le cas de l'aviation civile en 1950, et c'est moins le cas aujourd'hui où c'est un produit de masse, concurrentiel (autres avions, autres bus, autres TGV et même télétravail)

Il y a donc des adaptations à prévoir. Et une partie de ces adaptation sont Leroux indépendantes, elles sont naturelles (pas au sens écologie du terme)

Combien de pilotes dans le monde en 1950 - 1960 -1970 -1980- 1990 -2000 -2010 ? en ratio par rapport à la population mondiale ?

Alors oui ADP (Paris Aéroport) peut être pointé du doigt. Mais les coût d'escale VS frankfort ou Heathrow sont ils différentes ?
Alors oui les ME3 font une concurrence féroce et que certains disent même déloyale. Peut-être. Mais peut-on me garantir qu'AF, LHA, BA, et les cies US n'ont pas bénéficié à un moment de leur vie de conditions avantageuses et distordantes ?
Et SIA ?

C'est sûr que ça aurait été plus sympa d'avoir AirLib à la place d'Easyjet dans le ciel (ou même Air Inter), et UTA en concurrent d'AF/KLM.

Alors il y a grève
Par un biais que je n'ai pas pris le temps de comprendre, il semble y avoir un souhait de réduire les rémunération des pilotes. Je pense qu'ils ont le droit de ne pas être d'accord

On verra ce qu'il adviendra. Comment est suivie la grève
Est-ce qu'on va voir un exode massif de pilotes vers le golf. Si j'ai bien compris il est possible d'habiter en Dordogne en étant pilote à long courrier à CDG. Quel serait l'équivalent à Dubai ? Habiter à Doha ?

Bref, je souhaite le meilleur à AF et pourquoi pas le Brexit ?




_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: AF / KLM

Message par Poncho (Admin) le Ven 10 Juin 2016 - 15:12

Et restons courtois


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: AF / KLM

Message par Beochien le Ven 10 Juin 2016 - 15:32

Il y a ça ... Pour Emirates ...
Pas beaucoup de chiffres ...

Les PB d'heures seraient plus du côté des heures pré-vol, que du côté des horaires Block-Block !

http://www.wsj.com/articles/pilot-workload-at-emirates-under-question-1428587945

Pour les résidences, ben à Dubaï, le travail n'est pas loin ...
On pourrait penser que les pilotes aimeraient travailler depuis leurs destinations, mais les impôts (EU et Fr) sont  bien trop dissuasifs ... Chez EK ils ne sont pas forcément les mieux payés, mais c'est "Free" alors, quand les enfants sont grands ...
Et il y a aussi les accomodements +/- gratos ...

http://www.thenational.ae/business/property/meydan-to-build-emirates-airline-pilots-village
http://www.pprune.org/middle-east/423857-emirates-housing-allowance.html

Et ... Chut ... mais si vous emmenez votre femme résider aux Emirates, ou dans le coin plus de 6 mois, avec statut de résident ...
Vous bénéficiez des lois du pays, pour divorcer Cool (Pour le reste, je le laisse à votre imagination ... pirat )
Bon, c'est ce que j'ai entendu dire, il n'y a pas de garantie ... m'enfin pig
Je crois que qq pilotes Américains (Et autres) pourraient se laisser tenter ...

DOMTOM

Re: AF / KLM

Message par DOMTOM le Ven 10 Juin 2016 - 20:02

c.foussa a écrit:
DOMTOM a écrit:
c.foussa, je ne suis pas d’accord avec votre analyse, contrairement à ce qu’Eolien et vous-mêmes avancez,
la Direction d’AF a eu « le courage d'attaquer les boulets », car les premiers boulets d’Air France ce sont ses pilotes et leurs syndicats ultra-corporatiste !!!

Les pilotes en se mettant en grève aujourd’hui au côté de la CGT, des cheminots SNCF ou des éboueurs se mettent au même niveau que ces organisations dont le but final est de profiter d’un gouvernement affaibli et d’un événement majeur (l’euro de foot) pour espérer glaner quelques prébendes en emmerdant le maximum de gens.
On a parfois l’impression que la terre pourrait s’arrêter de tourner sans que les pilotes enfermés dans leur logique corporatiste ne s’en rendent compte.
On a l'impression de revivre la coupe du monde de foot de 1998 et ses 10 jours de grève des pilotes AF.
Tout ceci est minable et ne fait pas honneur à la corporation.

DomTom

Preuve d'un parti pris idéologique . Ce n'est pas ma démarche.


Preuve d'un parti pris idéologique. Ce n'est pas ma démarche.
Ce n’est pas ma démarche non plus. Mais expliquez-moi en quoi mon post relève d’une démarche idéologique.

Constater que comme en 1998 au moment du mondial de foot, les pilotes AF ne peuvent pas résister à faire grève au moment où leur pouvoir de nuisance est au maximum ne me semble pas relever d’un parti pris idéologique mais d’un simple constat de la stupidité de ces mouvements de grève purement et totalement opportuniste.
Pourtant quelques mois après la grève de 1998, tout le monde était d’accord pour reconnaitre que cette grève en plus de son cout direct avait eu des conséquences terribles sur l’image de marque d’Air France dans le monde entier. Par exemple la multinationale US qui m’employait à l’époque, directement impacté dans ses opérations de promotion liées au mondial de foot 1998, avait immédiatement interdit à tous ses salariés dans le monde (+ de 180 000 employés) de voler sur AF, seuls les salariés basés en France pouvaient encore voler sur AF en court et moyen- courrier ; ce bannissement est toujours en vigueur aujourd’hui.

Par ailleurs on peut relever que la nouvelle et principale revendication actuelle du SNPL concerne la répartition et l’équilibre des vols entre AF et KLM au sein du Groupe AF-KLM.
Les syndicats de pilote ayant largement par leurs actions délétères poussé Alexandre de Juniac à la démission ne peuvent pas ignorer qu’aujourd’hui ce type de débat est non recevable puisque ADJ se contente de gérer les affaires courantes en attendant l’arrivée de son remplaçant début juillet.
Cette revendication est peut être légitime mais elle ne sera recevable que lorsque le remplaçant d'ADJ aura pris ses fonctions et aura eu le temps de prendre connaissance de la complexité de ces problèmes et de peser la position de KLM dont il est urgent de rappeler à nos braves et égoïstes pilotes que le gouvernement néerlandais vient officiellement de prendre position pour interdire toute rétrocession de ligne KLM au profit d'AF en rappelant par ailleurs que depuis la création de KLM, les pilotes KLM n'ont fait grève qu'une heure !!!

DomTom

c.foussa
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par c.foussa le Ven 10 Juin 2016 - 21:05

Les vrais boulets ce sont les diverses directions qui n'ont jamais eu le courage de trancher là où il fallait, c'est à dire dans les surcoûts identifiés depuis belle lurette.

Le SNPL à l'époque de 1980/1990 seul sur la palette syndicale s'était fait des amis en publiant qu'il fallait supprimer 10.000 postes.

Mais toucher à la CGT de l'escale de Marseille et aux régionalistes corses en passant par les départements économiquement sensibles du 93 et 95, cela n' a jamais été tenté.

Quant aux pilotes faut-il rappeler qu'ils sont payés à l'heure de vol et que c'est la structure du réseau et son type d'exploitation qui bloquent l'augmentation des heures de vol moyen courrier (il faut aussi ajouter la concurrence du TGV et d' Easyjet sans oublier l'illégalité totale de Ryanair sur l' hexagone) car sur long courrier (777) c'est très productif, et proche des butées.
 
Syndicats pilote corporatiste ? normal et c'est partout dans le monde pareil y compris et surtout dans le monde anglo saxon, où c'est le seul moyen de se défendre. Mais c'est immoral chez nous.

Question syndicalisme, c'est sûr que le cadre et cadre sup ne s'y risque pas (je connais aussi et je comprend). C'est compréhensible, mais ne venez pas donner des leçons. Je n'ai jamais possédé une seule action (share holder) de qui que ce soit. Je n'ai jamais accepté la monnaie de singe (échange salaire-action) suite au conflit de 98 dont parle DOM-TOM.

Pas le courage non plus d'immatriculer les avions en Irlande (fiscalités diverses et avantageuses) pas question de transférer le siège social en Hollande. Beaucoup de cadres de sociétés multinationales ont bénéficié de qq aménagements salariaux permettant une meilleure fiscalité. Géométrie variable des conceptions libérales.

Bref, il reste à faire porter le chapeau aux pilotes, bouc émissaire habituel, parfois critiquable. Reste à attendre ( Basketball )Mr Lemaire qui ne traitera jamais avec les syndicats. Idéologie...

DOM-TOM oublie que si les pilotes n'ont pas fait tout le chemin d'augmentation de productivité (quoique la baisse d'activité moyen courrier a généré une belle baisse de revenue dex tâcherons...) c'est juste parce que la direction n'a pas respecté tous les termes des accords.

Rassurez vous, j'ai aussi des grands enfants auxquels je pense aussi. 

 Je vous laisse tranquilles, business is business !

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Sam 11 Juin 2016 - 0:13

Vous, Sintex, DomTom, .. êtes animés d'une réflexion particulière.
A l'approche de l'euro du foot la direction veut baisser les salaires des pilotes et vous manifestez votre joie 
Les pilotes menacent de grève et vous hurlez aus salopards de grévistes.
Les pilotes de KLM résistent sur la retraite à 58 ans et vous applaudissez : bravo !
Les pilotes d'Air France bossent jusqu'à 65 ans et vous vous offusquez : ces saligauds de grévistes devraient bosser jusqu'à 70 ans.

Ce duel des mots et des idées est ridicule.

Vous ne nous aimez pas ? Je sais, nous l'avons deviné ... 
Vous êtes congelé sur une conviction : Si Air France coule c'est la faute aux pilotes.
S'ils acceptaient de baisser leurs salaires, la compagnie serait sauvée.

C'est une farce qui s'étale dans les médias et qui vous séduira longtemps.
Malheureusement les pilotes savent que ce n'est qu'une triste farce ... Et ne se laisseront pas rouler dans la farine !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Sam 11 Juin 2016 - 10:59

Tiré des Echos :

Aux Pays-Bas, l'exaspération est à son comble


Didier Burg Correspondant à Amsterdam


L'association néerlandaise des pilotes fustige l'attitude de ses homologues d'Air France.

Les griefs des Néerlandais à l'encontre d'Air France s'accumulent à la veille de la grève des pilotes français (lire ci-dessus), et alors que démarre l'Euro 2016. « La direction d'Air France a perdu le contrôle de l'entreprise face à une mutinerie », s'indigne l'association néerlandaise des pilotes (VNV). Elle juge irresponsables les propos de Frédéric Gagey, patron d'Air France, pour avoir déclaré : « Les gens prendront leur voiture ou le train si les pilotes font grève. »


« Actions destructrices »


Les pilotes de la compagnie batave pointent eux aussi l'attitude passive de la direction parisienne pour négocier avec leurs homologues français. Quant au directeur général de KLM, il a déclaré devant des salariés que « les actions revendicatives du personnel français sont destructrices alors que le groupe vient, d'opérer un retour aux bénéfices après des années de pertes ».

En avril dernier, l'annonce du départ d'Alexandre de Juniac de son poste de PDG du groupe Air France-KLM pour rejoindre l'IATA, l'association internationale du transport aérien, avait déjà donné lieu à des règlements de comptes de la part des Néerlandais (« Les Echos » du 6 avril). Propre à renforcer les tensions, la presse locale s'est fait l'écho mercredi d'un projet des Français de « détourner » des vols de KLM vers Air France, ce qui priverait l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol d'une partie de son trafic. Des vols de KLM vers le Mexique, le Sri Lanka et Cuba seraient même déjà visés, selon le quotidien « De Telegraaf ». La Haye prend très au sérieux ces informations, au point que le ministre des Finances, Jeroen Dijsselbloem, a pris contact jeudi après-midi avec son homologue français à ce sujet.



Evolution du trafic positive


Car, après avoir réalisé un bon volant d'économies - même si des négociations avec les personnels au sol sont toujours en cours -, KLM n'a aucune envie de renflouer Air France. D'autant que les efforts réalisés côté néerlandais portent leurs fruits. Pour preuve, les derniers chiffres sur l'évolution du trafic au sein des deux compagnies en mai. Là où Air France a vu le nombre de ses passagers chuter de 0,3 %, KLM a transporté 3,7 % de passagers supplémentaires.

Signé en juillet 2015 après huit mois de négociations sans grève, un accord a remis à plat les conditions de travail des 2.800 pilotes de KLM. Outre une augmentation des heures de vol et un gel des salaires sur trois ans, les pilotes néerlandais ont renoncé à des avantages de retraite et accepté un recul de deux ans, à 58 ans, de l'âge de départ à la retraite.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Jeannot
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par Jeannot le Dim 12 Juin 2016 - 12:29

Lu sur Le Point

http://www.lepoint.fr/economie/air-france-une-greve-tres-mal-vue-par-les-pilotes-neerlandais-11-06-2016-2045934_28.php

Air France : une grève très mal vue par les pilotes néerlandais
....
Certes, la revendication du SNPL de rééquilibrer la « production balance », à savoir la répartition de l'activité entre Air France et KLM, est au cœur du conflit, sachant que personne ne peut négocier, la présidence du groupe étant vacante jusqu'au 4 juillet, date de l'arrivée de Jean-Marc Janaillac. Le SNPL demande d'augmenter de 23 % les heures de vol et d'ajouter 27 avions. C'est impossible, à la fois financièrement et techniquement, Airbus comme Boeing ne pouvant livrer un tel nombre d'appareils, non commandés au préalable, dans un si court délai.
VNV, dans sa lettre, décrit ainsi la situation française : « Le management français dit maintenant qu'ils ont supprimé des vols à perte et qu'ils ne les ont pas remplacés par d'autres vols, parce que cela ne sera pas rentable avec la structure des coûts actuels. Le management veut donner la perspective de croissance, mais, pour cela, il faut d'abord baisser les coûts. Sinon, avec chaque vol supplémentaire, on ne fait qu'ajouter des pertes. Il est donc compréhensible que l'on ait choisi des mesures qui limitent les vols à perte en coupant ces lignes avec toutes les conséquences que peut engendrer. Cela, contrairement à KLM, où les coûts ont été diminués en partie grâce au VNV. » Un langage que les pilotes néerlandais comprennent bien. Et pour cause, en juillet dernier, ils ont accepté d'augmenter leurs heures de vol, de geler leurs salaires pendant trois ans et de reculer de deux ans l'âge de départ à la retraite.
Au contraire, à Air France, l'an dernier, le salaire moyen des pilotes d'Air France a augmenté de 7 %, essentiellement en raison de la partie variable de la rémunération. De janvier à mai, elle croît toujours avec le trafic de 3,5 %. Mais VNV est ferme : « Si les pilotes français veulent que des vols de KLM soient donnés à Air France, on ne sera pas d'accord avec eux. » Et de conclure : pour cela, les pilotes et SNPL-AF Alpa doivent prendre leurs responsabilités. Menacer avec une grève la production à perte est une action vaine. » À bon entendeur…

c.foussa
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par c.foussa le Dim 12 Juin 2016 - 13:05

Position très corporatiste qui ne choque pas certains contributeurs.. alors que la  même position inverse choque les mêmes. Cherchez l'erreur.

Rappelons quand même que les pilotes de KLM n'ont pas été choqués lorsque l'activité cargo AF a été transférée à Martinair et KLM...

Martinair qui est maintenant en train de fermer boutique. Cherchez l'erreur.

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Dim 12 Juin 2016 - 21:55

c.foussa a écrit:Position très corporatiste qui ne choque pas certains contributeurs.. 
Normal, ils sont d'une autre essence, celle des employés exemplaires, dans le sens de modèles à suivre.
Leurs employeurs baissent leus salares ?... Ils l'acceptent sans rochonner, leur credo étant : " travailler plus pour gagner moins."

C'est pour ça qu'ils peuvent se permettre de donner toutes ces leçons.
Nous, on est dans un autre monde, celui, plus terre à terre des besogneux qui défendent avec les moyens dont ils disposent leur statut et refusent de prendre des vessies pour des lanternes ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Jeannot
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par Jeannot le Lun 13 Juin 2016 - 0:45

Il n'y a pas si longtemps je me suis trouvé devant une décision comparable. Avec quelques membres (3) de l'encadrement de la PME qui nous employait nous avons volontairement diminué notre salaire de 20 % pour permettre un retour à l'équilibre, la non-fermeture de l'entreprise, la sauvegarde de quelques emplois. C'est une décision que je ne regrette pas. J'ai du quitter l'entreprise pour des raisons de sante mais les deux autres ont assisté au redécollage de l'entreprise et ont depuis largement récupéré financièrement l'effort qu'ils avaient effectué.
C'est vrai que notre credo a été "Travailler plus pour gagner moins mais aussi et surtout pour continuer à gagner quelque chose".
Mais c'est une autre histoire.
Je rajoute cependant que ce qui a été possible dans une PME doit très certainement être plus complexe à mettre en oeuvre dans une grosse entreprise.

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Lun 13 Juin 2016 - 15:47

La grève d'Air France exaspère les pilotes de KLM ...


Les povrots !... Il y a de quoi !
A 57 ans, a une année de la retraite, voir des collègues tout fripés, au boulot à 65 ans ça a de quoi exaspérer ... surtout que la retraite batave est bien plus généreuse que la franchouillarde ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Mar 14 Juin 2016 - 23:21

Tiré des Echos :

Air France :

Fin de grève en pointillés pour les pilotes d’Air France


Après quatre jours de grève, le principal syndicat de pilotes d’Air France, le SNPL, n’annonce pas de nouveau préavis, mais promet de donner une suite au mouvement.
Après quatre jours de grève, les représentants des pilotes d’Air France n’ont pas décidé de lancer de nouveau préavis... Du moins dans l’immédiat. C’est qui ressort du dernier tract du SNPL Air France, intitulé « cette bataille se termine, le combat continue », publié ce mardi après-midi sur son site. Le principal syndicat de pilotes n’évoque aucun nouvel appel à la grève pour les prochains jours, mais promet néanmoins de donner une suite à son mouvement. « Cette phase d’actions se termine et nous allons vous informer très vite de la suite que nous comptons donner au mouvement », écrit le SNPL Air France, qui conclut son communiqué en recommandant à ses adhérents de ne pas accepter de vol non prévu à leurs plannings dans les prochains jours.

Trafic quasi-normal dès mercredi

Même si rien n’est réglé entre les représentants des pilotes et la direction d’Air France, cette pause dans le conflit est, avant tout, une bonne nouvelle pour les passagers. Air France, qui avait encore dû annuler 20 %, de ses vols ce mardi – et jusqu’à 50 % sur les plages horaires concernées par la grève du SNPL – devrait pouvoir assurer la quasi-totalité de ses vols (100 % des vols long-courriers, 99 % des vols domestiques et 97 % des vols moyen-courriers) dès mercredi.

Aucune revendication satisfaite

Cette « première phase » s’achève pourtant sans qu’aucune des revendications des grévistes n’ait été satisfaite. « Nous n'avons à ce stade aucun engagement ferme de M.Gagey », reconnaît le SNPL AF. Aucune rencontre entre les représentants des pilotes et la direction n’est en effet intervenue depuis la fin des négociations , mercredi dernier, même si une reprise de contact pas téléphone a eu lieu samedi. Le SNPL AF n’a notamment obtenu aucune avancée concernant le rééquilibrage de l’activité entre Air France et KLM, la préservation du périmètre d’Air France vis-à-vis des filiales et des partenaires, l’abandon du solde du plan Transform et quelques revendications salariales.

Le PDG d’Air France prêt à reprendre les négociations

Du côté la direction d’Air France, on se garde néanmoins de tout triomphalisme. « C’était une grève pour rien », estime Frédéric Gagey, qui chiffre à 40 millions d'euros le manque à gagner pour Air France. « Cela ne va pas améliorer notre capacité d’investissement », ajoute-t-il. Au total, 1.030 vols ont dû être annulés au cours des quatre jours de grève et 127.500 passagers, dont 20.000 long-courriers, auraient été impactés par des retards ou des annulations, affirme-t-on chez Air France. Le PDG d’Air France se dit néanmoins prêt à reprendre les discussions avec les représentants des pilotes au plus vite. « Nous allons leur proposer de nous rencontrer dès la fin de la semaine », annonce-t-il, tout en rappelant que la question de la répartition de l’activité entre Air France et KLM devra attendre l’arrivée du nouveau PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac , le 4 juillet prochain.

Coup de chaud ... pardon, de froid chez nos collègues suédois :
Toujours tiré des Echos :

SAS :
La compagnie scandinave SAS a aussi sa grève des pilotes


Antoine Jacob Correspondant à Stockholm

Plus de 75.000 passagers ont déjà fait les frais du mouvement. Les pilotes veulent 3,5 % de hausse de salaires, tandis que la compagnie est à nouveau en perte.

Il n'y a pas qu'en France que les pilotes sont en conflit avec leur direction, en Suède aussi le bras de fer se poursuit entre les quelque 400 pilotes suédois de Scandinavian Airlines System (SAS) et la direction de la compagnie. L'origine du conflit porte sur les salaires. Depuis vendredi soir, les pilotes refusent de voler.

Plus de 75.000 passagers ont déjà fait les frais de ce mouvement social, près de 700 vols court et moyen-courriers ayant dû être annulés au départ et à destination d'Arlanda, l'aéroport international de Stockholm. Lundi, les deux parties campaient sur leurs positions, en pleine période suédoise de départs en vacances. Sauf accord d'ici là, près de 250 vols devaient être affectés mardi.

La direction a proposé une hausse de 2,2 % cette année par rapport à 2015 - dans la norme, dit-elle, des augmentations proposées dans diverses branches suédoises, tandis que le syndicat de pilotes SPF réclame 3,5 % et des compensations pour les plus jeunes. D'après lui, il convient de prendre en compte les efforts particuliers réalisés depuis des années par les intéressés, en particulier lors de la crise qui, fin 2012, avait failli se solder par un dépôt de bilan de SAS.

Rentabilité améliorée

« Baisse de salaires, retraites moins avantageuses et hausse du temps de travail : ces concessions avaient permis à SAS de réduire de 40 % les coûts côté pilotes », a argumenté le président de SPF, Martin Lindgren. Si bien que la compagnie engage désormais des pilotes « à des salaires moins élevés que les concurrentes actives dans la région, y compris les low cost », a-t-il affirmé.

De son côté, Rickard Gustafson, le PDG de la compagnie, affirme qu'elle « se trouve dans une situation très tendue. Si nous ne nous adaptons pas, nous n'avons pas d'avenir. Pour satisfaire les attentes de nos clients en termes de prix, nous devons continuer à améliorer notre rentabilité ». Or les revendications des pilotes « signifient une hausse de près de 10 % des coûts », à 10,7 millions d'euros par an, a-t-il affirmé.

La grève tombe mal pour SAS. Après un répit consécutif au plan de sauvetage de 2012 et à la baisse des prix du carburant, les résultats sont de nouveau sur la pente descendante. Au premier trimestre, SAS n'a dû d'afficher un résultat avant impôt positif qu'au remboursement d'une amende par la Commission européenne. Sans cela, la perte aurait été de 64 millions d'euros.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: AF / KLM

Message par Poncho (Admin) le Mer 15 Juin 2016 - 9:46

On peut noter que SAS et Easyjet batavie on été solidaire d'AF....

A voir la suite pour AF


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Jeu 16 Juin 2016 - 8:43

Tiré des Echos :

A Air France, les pilotes indécis sur la suite de leur grève

Bruno Trévidic

Après quatre jours de grève, les représentants des pilotes d'Air France n'ont pas décidé de lancer un nouveau préavis… Du moins dans l'immédiat. C'est ce qui ressort du dernier tract du SNPL Air France, intitulé « Cette bataille se termine, le combat continue », publié ce mardi après-midi sur son site. Le principal syndicat de pilotes n'évoque aucun nouvel appel à la grève pour les prochains jours, mais promet néanmoins de donner une suite à son mouvement. « Cette phase d'actions se termine et nous allons vous informer très vite de la suite que nous comptons donner au mouvement », écrit le SNPL Air France.

Même si rien n'est réglé entre la direction de la compagnie et les pilotes, cette pause dans le conflit est une bonne nouvelle pour les passagers. Air France, qui avait encore dû annuler 20 % de ses vols ce mardi - et jusqu'à 50 % sur les plages horaires concernées par la grève du SNPL -, devrait pouvoir assurer la quasi-totalité de ses vols (100 % des vols long-courriers, 99 % des vols domestiques et 97 % des vols moyen-courriers) dès mercredi.

Aucune revendication satisfaite

Cette « première phase » s'achève pourtant sans qu'aucune des revendications des grévistes n'ait été satisfaite. « Nous n'avons à ce stade aucun engagement ferme de M.Gagey [le PDG d'Air France, NDLR] », reconnaît le SNPL AF. Aucune rencontre entre les représentants des pilotes et la direction n'est intervenue depuis la fin des négociations, mercredi dernier, même si une reprise de contact par téléphone a eu lieu samedi. Le SNPL AF n'a notamment obtenu aucune avancée concernant le rééquilibrage de l'activité entre Air France et KLM, la préservation du périmètre d'Air France vis-à-vis des filiales et des partenaires, l'abandon du solde du plan Transform et quelques revendications salariales.

Du côté de la direction d'Air France, on se garde néanmoins de tout triomphalisme. « C'était une grève pour rien », estime Frédéric Gagey, qui chiffre à 40 millions d'euros le manque à gagner pour Air France. « Cela ne va pas améliorer notre capacité d'investissement », ajoute-t-il. Au total, 1.030 vols ont dû être annulés au cours des quatre jours de grève et 127.500 passagers, dont 20.000 sur long-courriers, auraient été impactés par des retards ou des annulations, affirme-t-on chez Air France. Le PDG de la compagnie se dit néanmoins prêt à reprendre les discussions avec les représentants des pilotes au plus vite. « Nous allons leur proposer de nous rencontrer dès la fin de la semaine », annonce-t-il, tout en rappelant que la question de la répartition de l'activité entre Air France et KLM devra attendre l'arrivée du nouveau PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, le 4 juillet prochain.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: AF / KLM

Message par Poncho (Admin) le Jeu 16 Juin 2016 - 10:25

Est-ce que ça veut dire que les divergences entre les deux parties sont assez réduites ?

Ou qu'il faut du temps à l'AF pour "négocier" un rééquilibrage auprès d'AF/KLm ?


_________________
@avia.poncho

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Ven 17 Juin 2016 - 16:05



_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Sintex

Re: AF / KLM

Message par Sintex le Ven 17 Juin 2016 - 16:45

Vous voulez parler de la lettre de l'ami de l'auteur? Very Happy
Bon, rien de bien nouveau sous le soleil n'est ce pas?

A noter un raisonnement spécieux doublé d'une incohérence de plus :
- En partant d'un échantillon de taille 2 (Willie Walsh et Carsten Spohr, pilotes devenus managers), l'auteur généralise à toute la profession et lui attribue des compétences de management / gestion qui restent largement à prouver. C'est intellectuellement assez malhonnête.
- Il est intéressant de noter que l'auteur considère donc la gestion de WW chez IAG et CS chez Luft comme "bonne " voire "excellente"?? Chiche? WW a bien relevé IAG de "façon magistrale" non?
- On notera que le référentiel sur la qualité du dénommé DE JUNIAC est Sarkozy , à l'occasion d'une conversation visiblement très secrète avec Lauvergeon (plutot du bord opposé ). Comme chacun le sait, NS est une référence en termes de compétence et dans la qualité du jugement qu'il porte sur les autres.
- On notera que le jugement de son ami sur le même bonhomme assis sur les témoignages de collaborateurs chez THALES ne pèsent pas bien lourd en face.
- Des temps récents, le seul manager qui trouve grâce aux yeux de l'auteur est Christian Blanc. Soit : 4 ans de mandat, 20 milliards de francs injectés par l'Etat pour sauver l'entreprise de la faillite(nos impôts collectés via ces charges qui semblent désormais bien insupportables) 5000 suppressions d'emploi, 30% de productivité en plus, et une démission en 1997 pour cause de rejet d'un nouveau plan de redressement par l'ensemble des syndicats.
Je ne suis pas sûr que l'exemple soit le plus pertinent dans l'argumentation de l'auteur. Comme la référence à Willie Walsh d'ailleurs...

Le reste, c'est la doxa récurrente, avec une nouveauté maintenant : les pleurnicheries sur l'évolution des activités respectives de AF et KLM.
Ben ouais, quand t'es pas bon, y'a des meilleurs qui viennent manger dans ton gouter. On connait tous ça dans la vraie vie, au niveau du sol.

Au final, c'est toujours la faute à tous les autres. Comme d'habitude.

La meilleure phrase que je retiens au final c'est bien que les pilotes de ligne, spécialement les jusqu'au boutistes au SNPL (ils n'y sont sans doute pas tous comme ça) n'ont pas vocation a faire pleurer dans les chaumières. Et je suis bien d'accord.
Par contre, les personnels au sol qui subissent la plus grande pression et les aléas de la compagnie c'est une autre histoire, mais sans doute trop au raz des paquettes pour nos Icares.

DOMTOM

Re: AF / KLM

Message par DOMTOM le Ven 17 Juin 2016 - 18:15

Air France : nouveau préavis de grève des syndicats de pilotes du 24 au 27 juin

Les syndicats de pilotes d'Air France SNPL, SPAF et ALTER annoncent ce vendredi dans un communiqué déposer un nouveau préavis de grève du 24 au 27 juin prochains.
"Malgré un premier mouvement de grève très largement suivi et soutenu, le président Gagey continue de faire la sourde oreille et de se cacher derrière la soi-disant absence de gouvernance à la holding [Air France-KLM, ndlr]. S’il a reconnu la justesse de nos revendications, son engagement se limite malheureusement toujours à de très vagues promesses. De leur côté, les organisations syndicales ont proposé un nouveau projet d’accord de sortie de conflit tenant compte des contraintes exposées par la direction", explique le communiqué.
"Si nous sommes convaincus de la nécessité d’un compromis, nos trois organisations considèrent que de simples promesses sont grandement insuffisantes au regard de la tendance qu’a la direction à ne pas les respecter. Nous voulons de véritables engagements pour l’avenir de l’entreprise et de ses salariés et rappelons que nos demandes sont à coût nul pour l’entreprise puisque totalement compatibles avec le plan d’investissement déjà prévu. Nous appelons à une reprise du dialogue au plus vite. Nos revendications n’ont pas changé."
http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/air-france-nouveau-preavis-de-greve-des-syndicats-de-pilotes-du-24-au-27-juin-798823

En pleine saison d’été, cela commence à ressembler à un véritable sabotage, car avec l’annonce de cette nouvelle grève les clients potentiels d’Air France vont massivement se détourner de la compagnie pour organiser leurs vacances d’été.
Grève d’autant plus stupide que les pilotes savent bien que la majorité de leurs revendications concernent le Groupe AF-KLM et pas uniquement AF et donc qu’il va leur falloir attendre l’arrivée de Jean-Marc Janaillac (le 4 juillet) pour entamer de véritables négociations sur l’équilibre entre AF & KLM.
Négociations qui s’annoncent déjà longues et difficiles car la grève de la semaine dernière a suffi à mettre toute la Hollande en état d'alerte maximum (KLM, mais aussi le gouvernement et l’opinion publique néerlandaise).

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Ven 17 Juin 2016 - 19:49

Sintex, DomTom, je ne saucissonerai pas vos post, je ne polémiquerai pas.
Les pilotes défendent leur métier, par le biais d'un syndicat non politique, juste corporatiste.

Quant aux pilotes de KLM, le jour où ils reculeront leur âge de départ à 65 ans, comme nous, le jour où ils feront à 3 pilotes, comme nous, les courriers qu'ils font à 4 pilotes,etc, etc, ce jour-là ils pourront la ramener. D'ici-là, vis-à-vis des pilotes d'Air France, ils feraient mieux de la boucler.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

DOMTOM

Re: AF / KLM

Message par DOMTOM le Sam 18 Juin 2016 - 9:52

Nouveau préavis de grève des pilotes : Air France dénonce une attitude "irresponsable et désinvolte"
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/nouveau-preavis-de-greve-des-pilotes-air-france-denonce-une-attitude-irresponsable-et-desinvolte-689572.html?fil34

Quelques extraits :

"La direction du SNPL exige une nouvelle fois des engagements immédiats portant sur le développement de la flotte et le plan d'investissement du groupe Air France-KLM à moyen terme.
A quelques jours de l'arrivée du nouveau Président d'Air France-KLM, la direction d'Air France n'a d'autre choix que de considérer à nouveau que de tels enjeux stratégiques ne peuvent se décider sous ultimatum".

« Par ailleurs, le SNPL maintient toutes ses exigences, y compris l'augmentation de rémunération en décalage avec les autres catégories de personnel, ainsi que la mise en place d'un système de codécision n'existant nulle part au monde et incompatible avec la gestion responsable d'une entreprise.
La formulation par la direction du SNPL d'exigences aussi déraisonnables dans un tel calendrier suscite une incompréhension totale dans l'ensemble du groupe Air France-KLM" poursuit le groupe qui estime que ces exigences constituent un contre-exemple de la façon dont doit s'organiser un dialogue sérieux. Elles vont à l'encontre des objectifs mis en avant par les syndicats des pilotes eux-mêmes, à savoir la croissance. Celle-ci ne se décrète pas, elle se construit dans le cadre d'un dialogue équilibré. »

DomTom

eolien
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par eolien le Sam 18 Juin 2016 - 23:45

La ritournelle, la sempiternelle ritournelle de la direction ...
En menaçant de baisser les salaires des pilotes, ils savaient déclencher un conflit : objectif atteint. Encore une fois.
Il faut reconnaitre que c'est beaucoup plus facile que de s'attaquer à ADP, aux taxes, etc, etc ... (cf rapport La Roux)
Les médias font le reste ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.

Jeannot
Whisky Quebec

Re: AF / KLM

Message par Jeannot le Dim 19 Juin 2016 - 1:27

Le point de départ de cette diminution de salaire (encore que parait-il qu'avec le système de primes et de part variable ils ont en fait augmenté !) ne vient-elle pas de la non réalisation des objectifs de productivité acceptés (donc signés) mais non réalisés ? C'est ce que j'ai pu lire dans les lignes produites par ces mécréants de journaleux qui ne comprennent tien à rien ! Very Happy

Contenu sponsorisé

Re: AF / KLM

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:47


    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 22:47