ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Drone MALE RPAS EU

Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Drone MALE RPAS EU Empty Drone MALE RPAS EU

Message par Beochien le Mar 1 Aoû 2017 - 14:52

Le projet du drône MALE2020 Européen prend enfin corps.

Objectif 2020, pour un proto, après les errements depuis 2012. OCCAR et Fond EU de défense seront sur le coup ... Pourvu qu'ils ne nous refassent pas un A400M ...
Première étude pour 2018.

Airbus ressort son étude "Talarion" qui était plutôt proche du GlobalHawk.
On garde le principe Bi-Moteur, c'est bien pour obtenir les agréments de circulation civile, mais on passe aux turboprops, donc des poids et dimensions certainement revus à la baisse. 
Choix des moteurs ... il y en a beaucoup "On the shelf" dans la gamme des  800- 1000 HP. 
Le drone n'aura rien de Stealth" avec des turbo-prop, et plutôt prévu pour les 3-12 000 mètres. la classe du Reaper, certainement en plus lourd.
Le MTOW était prévu à 10 tonnes pour le Talarion, peut être un peu moins, 5-7 T pour le RPAS. Dans les poids du Hammerhead de Piaggio, peut être.

Pour les fonctionnalités, rien de clair, on verra, la question de l'armement éventuel est soigneusement évitée. En France, le ministère pressait, pour armer les Reapers (Enfin !)

Les fonds sont là pour développer 500 millions par an, EIS pour 2025, un coût total dans les 5 milliards.
Vu, sais plus où, qu'une cinquantaine de drones RPAS seraient promis, pour commencer.

http://www.air-cosmos.com/drone-male-rpas-le-premier-programme-a-beneficier-du-fonds-europeen-de-la-defense-98289
http://www.air-cosmos.com/deux-turbopropulseurs-pour-le-futur-male-europeen-98369
http://www.janes.com/article/72753/partners-agree-configuration-of-european-male-rpas

Les calendriers de deux projets européens semblent correspondre. Le drone MALE RPAS apparait comme une première illustration de cette ambition européenne qui souhaite faire émerger des synergies entre les Etats Membres et les pousser à une coopération.
Le projet européen de drone MALE RPAS réunit plusieurs entreprises européennes, à savoir Airbus Defence and Space, Dassault Aviation et Leonardo Finmeccanica. Quatre Etats Membres sont impliqués dans le développement de ce projet : la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. « Ce programme coopératif contribuera au leadership de l'industrie européenne dans le domaine stratégique des drones de surveillance », a annoncé Eric Trappier.
Selon les présentations faites par Dassault Aviation, ce projet répond entièrement aux attentes du fonds européen de Défense : « outre le fait de répondre aux besoins des forces armées européennes, il prendra en compte la nécessité d'optimiser les ressources budgétaires en fédérant le financement des coûts de recherche et développement ».
---------------------
L'OCCAR ( Agence en charge des programmes d'armement européens) a annoncé que les pays partenaires du programme de drone MALE RPAS (Moyenne Altitude, Longue Endurance) européen, la France, l'Italie, l'Allemagne et l'Espagne, se sont mis d'accord sur les bases de la configuration du futur véhicule et sur les principaux axes de développement du programme. 
L'OCCAR a révélé notamment que le futur véhicule sera équipé de deux turbopropulseurs. Ce choix fait suite à dix mois d'études réalisées par les industriels co-contractants : Airbus Defence and SpaceDassault Aviation et Leonardo. La prochaine étape pour le programme sera l'établissement d'une définition des besoins (SSR :  Systems Requirements Review). A l'issue de cette revue, le programme pourra être lancé.
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Drone MALE RPAS EU Empty Re: Drone MALE RPAS EU

Message par Laurent Simon le Jeu 13 Déc 2018 - 15:26

https://www.zonebourse.com/DASSAULT-AVIATION-5215/actualite/Dassault-Aviation-Le-programme-europeen-MALE-RPAS-passe-avec-succes-sa-revue-de-conception-prelimi-27747173/

...
Le système européen de drone de moyenne altitude et longue endurance MALE RPAS (Medium Altitude Long Endurance Remotely Piloted Aerial System) a franchi une nouvelle étape importante avec la réalisation de la revue de conception préliminaire, le 22 novembre.


Ce succès majeur intervient après le lancement par l'Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement (OCCAR) le 31 octobre d'un appel d'offres portant sur le développement, la production et la phase initiale de maintien en condition opérationnelle du programme. Cette nouvelle étape permettra aux nations et aux industriels partenaires de commencer le développement du système avec des spécifications harmonisées et une vision claire de sa conception globale.


Désigné comme futur maître d'oeuvre, Airbus Defence and Space coordonnera la réponse industrielle à l'appel d'offres avec les principaux sous-traitants : Airbus Defence and Space, Dassault Aviation SA et Leonardo.


Cet appel d'offres témoigne de la volonté des nations partenaires (France, Allemagne, Italie et Espagne) de poursuivre le programme à l'issue d'une phase extrêmement fructueuse d'alignement des exigences et d'une démonstration convaincante de la qualité et de l'adéquation de la conception proposée à l'usage prévu.


La revue de conception préliminaire du système conclut avec succès l'étude de définition de deux ans lancée en septembre 2016 par les nations partenaires. Trois d'entre elles avaient signé en mai 2015 une déclaration d'intention en vue du développement commun d'un système de drone européen MALE. L'Espagne a rejoint le programme en 2016.


Conçu pour opérer dans l'espace aérien non ségrégué, le système se caractérise par son adaptabilité aux missions, garantissant une supériorité opérationnelle en matière de renseignement, surveillance et reconnaissance aussi bien sur les vastes zones que sur les théâtres d'opérations. Mi-2017, les nations partenaires ont conclu un accord sur la configuration de l'aéronef, optant pour un système biturbopropulseur.


D'ici le milieu de la prochaine décennie, le MALE RPAS pourra être déployé dans le monde entier pour des missions de renseignement, surveillance, acquisition de cible et reconnaissance (ISTAR).
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Drone MALE RPAS EU Empty Re: Drone MALE RPAS EU

Message par Beochien le Jeu 13 Déc 2018 - 15:32

Merci ...
Je l'ai lu , et noté aussi qu'aucune spécification n'a été diffusée  Question
Donc, quel poids, charge utile, autonomie, armement, rien de diffusé, et j'ai cherché  Question
Ça va dépendre des clients, la France veut un drone avec des armes (Enfin)
En devenir , disons.

Un essai militaire à réussir cette foi pour Airbus ...
A travers ses nombreuses re-structurations en cours, qualité (Des promesses aussi) et autres, côté militaire.
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Drone MALE RPAS EU Empty Re: Drone MALE RPAS EU

Message par Laurent Simon le Mar 2 Juil 2019 - 13:50

https://www.challenges.fr/entreprise/defense/crash-en-vue-pour-le-futur-drone-europeen_661643

vant même d’avoir décollé, le projet de futur drone européen a déjà du plomb dans l’aile. Un rapport de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, publié le 26 juin, procède à un dézingage en règle de ce projet de drone MALE (moyenne altitude, longue endurance), confié à Airbus, Dassault Aviation et l’italien Leonardo avec l’objectif d’une entrée en service en 2025. Le président de la commission, Christian Cambon, n’y va pas de main morte : "La France dénonce depuis le début de ce projet un problème d’"obésité", en raison des spécifications allemandes, assurait-il lors de l’examen du texte en commission. Avec deux moteurs et un poids de dix tonnes, ce drone sera trop lourd, trop cher et donc difficile à exporter."


Cette sortie n’a rien d’anodin. Le drone MALE européen est un programme stratégique pour l’Europe : il vise à réduire la dépendance des armées européennes au drone américain Reaper, commandé par la France, le Royaume-Uni, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne et la Belgique. L’Eurodrone, programme soutenu par l'Allemagne, la France, l'Italie et l'Espagne, a aussi été un des premiers projets à bénéficier du soutien du Fonds européen de défense, avec un chèque de 100 millions d’euros sur les 520 millions de la phase expérimentale de ce futur fonds de 13 milliards d’euros.



Un contrat est espéré avant la fin de l’année, avec l’objectif d’une première livraison en 2025.
Ce calendrier peut-il être tenu ? Pas sûr
...
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Drone MALE RPAS EU Empty Re: Drone MALE RPAS EU

Message par Beochien le Mar 2 Juil 2019 - 14:48

Oui ... merci.
Parfait, pour un patrouilleur maritime, avec une paire de torpilles, par exemple ...
Mais qui s'en servira (Des torpilles).

Too much, trop lourd (Ou pas assez pour ravitailler), pour remplacer des Reaper ou autres drones israéliens, parfaits, pour courir après des Toyota dans le Sahel ...

Et demander la permission à Angela et son parlement instable pour exporter, voir pour s'en servir, beuh !

Foutre en l'air 2-3 milliards, alors que l'utilité au Sahel**, ou ailleurs en op's, n'est pas certaine, un marteau pour chasser les mouches.
Et sans être libre de l'exporter *...


*   Vu dans le rapport, Thalés ne peut exporter un de ses radars, pour lequel la France l'autorise, pour cause d'une pièce fabriquée en Allemagne, alors, on n'a pas compris la leçon  Evil or Very Mad
    Je soupçonne (Juste mon idée) le fabricant des senseurs ER, "TRM" , de Hensoldt, Munich, qui fabrique la pièce essentielle des radars EU, AESA, au Gallium Nitrides ... D'être le frein à l'export ...
https://www.hensoldt.net/about-us/our-innovations/

** Alors qu'on a juste besoin d'une douzaine de Reaper et qq Hérons (EADS Harfang, peut être à moderniser, voir le Heron 2)... va pour 3-400 millions de $ ...

Franchement, on devrait plus s'intéresser aux futurs drones d'accompagnement des chasseurs .... Neuron, et des prochains développements, pour atteindre la vitesse "Cruise", mach 1,3-1,5.

https://en.wikipedia.org/wiki/IAI_Heron
https://en.wikipedia.org/wiki/EADS_Harfang

https://en.wikipedia.org/wiki/General_Atomics_MQ-9_Reaper

Ça veut dire que le constructeur ne mettra pas un € dans l'affaire, crédits EU de RD only, et beaucoup plus à ajouter quand ça merde, ou si on modifie le programme !
Programme que l'on finira au double, comme d'hab, à 5-6 milliards dans ce cas. Un peu partagés, heureusement ...

Et à la fin, qu'est ce qu'on aura ...
Un gros patrouilleur maritime, pour 15-24 heures en l'air (Suivant la charge emmenée) Ça va plaire aux Allemands !
Peut être des dispositifs de largage, sauvetage ou détection.
Armé jusqu'à 2 tonnes ...
Plutôt lent si train non rentrant, 200 knts ... vitesse strd des turboprop si train rentrant, vers les 350 + Knts, mais pas en économie...
Juste l'intelligence du bord disponible, le reste par satellite (Si non brouillé)
Une intelligence et une vision relative, ça dépends du temps, de l'état de la mer.
Et des décisions difficile à prendre pour la personne aux manettes (Attaquer, et balancer de grosses bombes et torpilles, par exemple.)
Pour quel type de "Supériorité" tout ça, aucune à priori. (En 5-6 ans, rien ne viendra d'un autre monde)

Pour en construire combien ... Entre 80 et 100, vraiment au mieux, et à 60 Millions d'€ mini ...

Pour faire quoi de mieux, pour la France ... 
Rien à mon avis. On a déjà sous la main la cellule du C-295 (Voir 235), largement équipable, et avec une intelligence humaine à bord, pour les interventions en mer.

Pour le Sahel, pas besoin de cet engin de 10 tonnes, encombrant et coûteux ...

Bon, il y a 13 milliards de fonds communs à dépenser, allons y ...  Wink

Contenu sponsorisé

Drone MALE RPAS EU Empty Re: Drone MALE RPAS EU

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 9 Déc 2019 - 21:04