ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Ce jour là

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Mar 29 Mai 2018 - 22:32

Et il a fini avec un 28 cylindres Very Happy

c.foussa
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par c.foussa le Mer 30 Mai 2018 - 13:19

Poncho (Admin) a écrit:

Ca m'intéresse Very Happy

Fais signe pour les circuits ou perfos du Mercure qui t'intéressent. Je possède les manuels papier, l'édition sera donc limitée..

Et ce sera un hommage à Marcel !

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Mer 30 Mai 2018 - 13:35

Les perfos .

J'suis pas très manuel (deux mains gauches !)

Very Happy
avatar
Patricia Lemonier

Re: Ce jour là

Message par Patricia Lemonier le Mer 30 Mai 2018 - 18:10

30 mai 1958


A.G. Heimerdinger, William Magruder, et Paul Patten alignent le prototype du Douglas DC-8 sur la piste ( refaite ) où le DC-3 fit son premier vol en 1935.

Les quatre Pratt & Whitney JT3 C tournent à 8,000 tours/mn, délivrant chacun 6,000 daN.

Le premier Douglas DC-8 s’élève lentement au dessus de l'ancien aérodrome "Clover Field" accompagné d'un petit Cessna A 37.

Sept ans plus tôt, Cyrus Smith d' American Airlines demande à Don Douglas Sr un avion rapide pour remplacer le DC-6 et capable de traverser les Etats Unis sans escale.

Arthur Raymond, l'ingénieur en chef pense au turboréacteur J-57 mais voit encore le Constellation comme le meilleur avion civil au monde ( Richard G Hubler in Big Eight ).

L'USAF cherchant un complément au Boeing KC-97, Douglas et Raymond pensent qu'un quadriréacteur pourrait répondre à ces besoins et ainsi faire d'une pierre deux coups.

Boeing travaille au Dash 80 qui devient le 707. Les ingénieurs de Boieng dont Bill Allen ont exactement la même idée.

Et Le C-135 devient la version militaire du 707.

L'usine californienne de Douglas produira le DC-8 en de nombreuses déclinaisons civiles jusqu'en 1972.

En France la T.A.I. reçoit le 134eme DC-8, version - 33, en mars 1961. 

Il défriche les routes d'Extreme Orient, notamment vers Nouméa et Papeete en utilisant la navigation astronomique. L'avion se révèle solide. 

La suite étant prise par UTA.
 

avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par massemini le Mer 30 Mai 2018 - 18:56

Le 1er KC135 est sorti pratiquement en même temps que le dernier KC97 à la mi 56, le 1er 707 a volé en décembre 57.
avatar
Apollo11
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par Apollo11 le Mer 30 Mai 2018 - 23:01

Cet avion était superbe. Il ne lui a sans doute pas manqué grand chose pour faire mieux que le 707, mais... industriellement Boeing aura mieux joué.
avatar
Patricia Lemonier

Re: Ce jour là

Message par Patricia Lemonier le Jeu 31 Mai 2018 - 14:30

En 1935, les Beech Staggerwing et autres Spartan Executive font rêver, devenus limousines volantes, ils incarnent l'élégance et le savoir faire.

Sherman Fairchild est connu pour ses FC1 et 2 de photographie aérienne qui sont réputés bien conçus, ( les premiers à cockpits fermés ) les appareils photographiques de précision pesant lourd au milieu des années 20.

Le F-24 monomoteur, aile haute est une réussite.

Dans son bureau de Hagerstown dans le Maryland, il pense qu'un Fairchild limousine serait bon.

Le Model 45 prend forme, sous la supervision de Geo Hardman, une cabine fermée pour 5 places, vitrée, monoplan aile basse cantilever, un cockpit dégagé devant le moteur en étoile Jacobs L-4.

Le caisson central est entièrement métallique.

Le 31 mai 1935, le Fairchild Model 45 décolle aux mains de Dick Henson pour un vol de 3 heures 20 mn, un record absolu pour l'époque.

Fairchild croit qu'un acquéreur de Model 45 doit pouvoir piloter lui même son "bijou".

Atterrir et décoller depuis son ranch.

Mais, en cela, le Jacob L-4 de 220 chevaux semble anémié.

Il est donc remplacé par un Wright R-760 de 320 chevaux, plus lourd.

Malgré ses qualités, le Fairchild 45 ne connaît pas le succès attendu et la production cesse après livraison de 17 machines.
 

avatar
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 2 Juin 2018 - 13:54

Les nageoires de Clark

En 1956, Vought a déjà fait voler le F-8 Crusader et son arrivée en escadrilles doit bientôt débuter.

C'est l'avion supersonique de défense de la flotte dont l'aile à incidence variable conçue par l'ingénieur Russell Clark semble un réel avantage dans les phases d'approche de pont qui s’accommode des 4,700 daN à sec du Pratt & Whitney J57 qui le propulse.

Russ Clark pense déjà à son successeur. 

La cellule est jugée tellement efficace sur les feuilles de calculs que le projet Vought V401 en reprend les lignes.

L'avion doit aller encore plus vite; mach 2,5. Le nez est allongé pour abriter le radar Westinghouse AN/APG-74 en développement.

Le fuselage est plus large et plus long pour y loger le nouveau Pratt & Whitney J 75 qui peut délivrer 7,000 daN et dont le Republic F-105 Thunderchief est muni.

Deux grandes dérives sont installées sous le fuselage.
 
Elles doivent améliorer la stabilité supersonique du futur Crusader III et sont repliables avant atterrissages ou appontages.
L'ensemble masse à 17,500 kg maxi contre 15 tonnes pour un F-8 U2. Tous les canons sont retirés, trois missiles Sparrow à demi encastrés doivent suffire.
McDonnell propose un bimoteur GE J-79 plus simple. Le F-4 Phantom II.

Le premier vol du Vought XF-8 U3 ( Crusader III ) a lieu le lundi 2 mai 1958 sur une piste d'Edwards AFB avec John Konrad aux commandes, six jours après le premier vol du Phantom II.

Le prototype n'a pas le nouveau radar Westinghouse mais tout le reste fonctionne parfaitement.
John Konrad atteint mach 2,39 quelques jours plus tard.

Il grimpe à 65,000 ft ( 19,800 mètres )

Et le seul problème sérieux apparaît alors, les métaux de revêtement du Crusader III chauffent trop, rendant invivable l'habitacle qui doit être revu pour que ce nouvel avion aille encore plus vite, le Pratt & Whitney J 75 étant tout à fait apte à pousser encore plus fort, au delà des 7,000 daN à 8,000 tours.

Le système de dérives verticales rabattables rajoute de la complexité au XF-8 -3.

Le Crusader III est de fait un avion nouveau qui n'a plus rein à voir avec le " Crouze "

Le F-4 Phantom, biréacteur, plus simple est finalement retenu.

Russell Clark remise les nageoires du XF-8 U3 dans ses tiroirs.
 

avatar
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Dim 3 Juin 2018 - 12:46

Les flèches de Kelly Johnson

Kelly Johnson, Don Palmer et Bill Ralston ont déjà réalisé le Lockheed P-80 Shooting Star et l'US Air Force veut un avion à réaction plus rapide, plus loin, d'escorte de bombardiers et capable d'effectuer des missions d'attaque au sol.

Un P-47 Thunderbolt à réaction.

Mais le cahier des charges change souvent, l'autonomie réclamée variant de 950 à 2,300 km.

Lockheed soumet une cinquantaine de projets. Un est basé sur le turboréacteur Lockheed L 1000 original étudié par Jonathan Price depuis 1941; un autre muni du General Electric TG-180 tres inspiré des travaux de Frank Whittle.

Un autre à ailes en flèche à 35°, le modèle 90, est un biréacteur Westinghouse J34 installés à l’arrière de la cellule, le cockpit est pressurisé avec un siège éjectable.

L'airframe est composé du nouvel alliage alu ST 75 dont la résistance renvoie l'alu 24 au musée.

Lorsque le XJ34-WE-11 de 1,330 daN , non pourvu de post combustion, est prêt chez Westinghouse Aviation Gas Turbine, le XP / XF-90 est envoyé à Muroc Field ( Edwards ) où Tony LeVier le décolle le 3 juin 1949 sous un soleil de plomb.

L'avion est bien né mais les moteurs sont notoirement poussifs.

Deux Westinghouse XJ34 WE-15 de 1,900 daN avec PC sont montés sur le XF-90A.

Des fusées RATO sont aussi installées pour racourcir la distance de décollage.

LeVier prend l'habitude de grimper à 30,000 pieds et bascule dans un piqué pour franchir Mach 1.

Il répète la manœuvre une quinzaine de fois, les suiveurs au sol percevant toujours les bangs, les confondant parfois avec des explosions de munitions au Rogers dry lake.

Les performances globales sont nettement inférieures à celles du North American F-86 Sabre et McDonnell prépare le F-101 Voodoo....

Le premier F-90 est transféré au Naca de Cleveland après son abandon en 1953.
 

avatar
c.foussa
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par c.foussa le Dim 3 Juin 2018 - 18:55

Liscariote a écrit:Les flèches de Kelly Johnson

.../...

LeVier prend l'habitude de grimper à 30,000 pieds et bascule dans un piqué pour franchir Mach 1.





 Tony Le Vier a été de toute l'aventure de Lockheed et de Kelly Johnson (ne ratez pas son livre "skunk works" en particulier la conception et fabrication du F 117)

Cette inventivité et artisanat ont fabriqué des avions qui volent encore parfois comme le U2 piloté pour la 1 ère fois par Le Vier en 1955. De nos jours, la pseudo inventivité est financée par de scandaleux budgets (F 22, F 35) pour satisfaire le lobby militaro industriel.


U 2 à Groom Lake en 1955:


avatar
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 9 Juin 2018 - 13:31

Salon du Bourget 1958

Inauguré par René Coty

René Leduc expose le 021 pour la première fois devant un Lockheed P2V 6 "Neptune" de l'Aeronavale française. Il est arrivé sur le dos d'un Languedoc.

Air France a installé sur le tarmac un DC 6B, un Super Constellation et un Vickers Viscount.

Le SE 3130 Alouette III du record d'altitude est à bonne distance d'un Piasecki HUP 2.

Un Agusta-Zappata AZ.8 quadrimoteur Alvis Leonides, très élégant est cependant un peu caché par le Breguet 761 Deux Ponts et le Sud Est Armagnac plutôt imposants.

Hurel Dubois montre le HD 32 triple dérive aux couleurs de l'Institut Géographique National, il établira une cartographie très précise de la France dans les années suivantes.

Le Nord 2501 n° 73 est aux couleurs de l'Armée de l'Air et un Fairchild C 119 G lui tient compagnie.

Les spectateurs peuvent aussi admirer le Max Holste Broussard,

le Bristol 171, 

un Cessna 180, 

le Dassault Mystere IV A N°. 28, 

le S.O.1221 Djinn, 

le Jodel-Wassmer D.120,

Un Republic F 84F, un Canberra T4, le Fouga 170R Magister sont aussi présents.

le Fokker S.14 Mach Trainer,

le Payen 40 Katy et deux Bell 47,

Un Stampe est également visible

En vol, une Alouette II soulève la formidable Citroën 2 CV 

Et tout le monde espère un passage dun prototype S.E.210 Caravelle.....



avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Lun 11 Juin 2018 - 11:05

Y étais-tu ?


_________________
@avia.poncho
avatar
c.foussa
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par c.foussa le Mar 12 Juin 2018 - 15:10

Liscariote a écrit:Salon du Bourget 1958

Inauguré par René Coty

…/...

Un Agusta-Zappata AZ.8 quadrimoteur Alvis Leonides, très élégant est cependant un peu caché par le Breguet 761 Deux Ponts et le Sud Est Armagnac plutôt imposants.

…/...

le Payen 40 Katy


2 perles dans cette liste:


Agusta Zappata AZ 8


https://en.wikipedia.org/wiki/Agusta_AZ.8L






Payen 40 ? ne serait-ce pas plutôt le 49 ?


http://www.museeairespace.fr/aller-plus-haut/collections/payen-pa-49-katy/


http://patrimoine-memoire.aviation-civile.gouv.fr/pdf/autres/Exposition_Nicolas_Roland_Payen_createur_d_avions_a_aile_delta_-_par_Pierre_Gaillard.pdf
avatar
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Mar 12 Juin 2018 - 20:06

c.foussa a écrit:
http://patrimoine-memoire.aviation-civile.gouv.fr/pdf/autres/Exposition_Nicolas_Roland_Payen_createur_d_avions_a_aile_delta_-_par_Pierre_Gaillard.pdf

Merci C.Foussa de nous faire découvrir Roland Payen, ce génial inventeur qui mériterait une plus grande notoriété ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
avatar
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Mar 12 Juin 2018 - 23:18

et Merci aussi bien entendu à Liscariote pour toutes ces découvertes ! Smile


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
avatar
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Jeu 14 Juin 2018 - 13:00

A Wichita, Ks, le 14 juin 1982, c'est un "bel" oiseau qui décolle piloté par Lou Johansen.

L'avion , N336BA, n'a pas l'air révolutionnaire....

Il hérite du fuselage du Baron 58P et de l'aile du Bonanza A36.

La cabine est pressurisée et l'ensemble est équipé d’une turbine Garrett AiResearch TPE-331-9 de 550 ch.

Cet appareil réalise 133 vols d’essais jusqu’en 1983 lorsqu'un Pratt & Whitney Canada PT6A 40 de 630 hp est installé à la place du Garrett.

Lou Johansen reprend les vols d'essais de ce Beech 38 P Lightning en 1984; qui intrigue autant qu'il intéresse.

Les futurs acquéreurs se font connaitre mais Beechcraft abandonne le Lightning malgré des performances intéressantes.

Mooney et Socata font voler le TBM en 1988, dérivé proche du Mooney 301 ( Avril 1983 ) propulsé à l'origine par un Lycoming 540 à pistons.

avatar
c.foussa
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par c.foussa le Jeu 14 Juin 2018 - 16:48

Liscariote a écrit:A Wichita, Ks, le 14 juin 1982, c'est un "bel" oiseau qui décolle piloté par Lou Johansen.

L'avion , N336BA, n'a pas l'air révolutionnaire....

Il hérite du fuselage du Baron 58P et de l'aile du Bonanza A36.

La cabine est pressurisée et l'ensemble est équipé d’une turbine Garrett AiResearch TPE-331-9 de 550 ch.

Cet appareil réalise 133 vols d’essais jusqu’en 1983 lorsqu'un Pratt & Whitney Canada PT6A 40 de 630 hp est installé à la place du Garrett.

Lou Johansen reprend les vols d'essais de ce Beech 38 P Lightning en 1984; qui intrigue autant qu'il intéresse.

Les futurs acquéreurs se font connaitre mais Beechcraft abandonne le Lightning malgré des performances intéressantes.

Mooney et Socata font voler le TBM en 1988, dérivé proche du Mooney 301 ( Avril 1983 ) propulsé à l'origine par un Lycoming 540 à pistons.



Cela donnera la série des TBM (comme TarBes Mooney) 700 et autres, motorisés par un turbopropulseur.

Avions puissants, rapides et pilotables en monopilote et en IFR (je ne sais pas si une qualif de type est nécessaire) ce qui le rend potentiellement dangereux entre des mains peu formées et avec peu d'expérience.


Une étude du BEA sur le sujet:



https://www.bea.aero/uploads/tx_scalaetudessecurite/pertes.de.controle.sur.monoturbopropulseur.rapide_02.pdf





Contenu sponsorisé

Re: Ce jour là

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 19 Juin 2018 - 2:33