ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Ce jour là

Partagez

eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Lun 25 Fév 2019 - 20:29

Liscariote a écrit:23 février 1951

Le MD.452 Mystère II 01 décolle d' Istres aux mains de Kostia Rozanoff
...
Le 12 novembre de la même année, le Capitaine Roger Carpentier, du CEV, est le premier pilote français supersonique.

D'après Wiki, c'est Constatin Rozanoff qui a passé le mur du son en palier, en février 1953, pour hélas, s'écraser (à 48 ans) en avril 1954 ...
Ou alors Roger Capentier l'a franchi en piqué, ou même léger piqué ... d'autres hypothèses d'attribution de l'exploit sont avancées sur wiki.

Peu importe, les deux l'ont franchi :deux héros.

Même destinée, Roger Carpentier se tuant (à 37 ans) en 1959 lors des essais en vol du SNCASE SE.116 Voltigeur, le bien mal nommé ... (photo ci-dessous)





A noter que Rozanoff et Carpentier se sont engagés durant la seconde guerre mondiale dans les FAFL, Forces Aériennes Françaises Libres. Destins héroïques bien mal récompensés.



 

Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Jeu 28 Fév 2019 - 10:56

28 fevrier 1946

Wallace Addison Lien décolle le premier Republic XP 84 de Muroc Field ( Edwards )

Le Thunderjet fut assemblé dans l'usine de Farmingdale, New York fin 1945 et transporté dans un prototype Boeing XC-97 Stratofreighter jusqu'en Californie où le soleil brille

Il est conçu pour remplacer le P-47 Thunderbolt

Subsonique tout métal, son moteur General Electric J35-GE-7 qui fut le premier réacteur à flux axial construit pour l'U.S.A.F.

Le J35 était de structure assez simple, avec un compresseur à onze étages, huit chambres de combustion cylindriques reliées entre elles et une turbine simple.

Le démarreur, l'unité de contrôle carburant, la pompe à carburant, la pompe à huile et la pompe hydraulique sont placés à l'entrée du compresseur. 

Toutes ces nouveautés furent possibles grâce aux travaux du Naca

Cependant le J-35 pousse à 1 660 kg/p au niveau de la mer pour une masse de l'avion à vide de 4,1 tonnes. Impossible de faire des miracles, mais le Thunderjet est bien là

Sa cellule est solide

Il atteint 700 km/h ( 900 limite ) et peut voler à 35000 ft


550 appareils sont produits


Beochien
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Beochien le Jeu 28 Fév 2019 - 11:08

Il deviendra le F-84, plus de 7000 de produits  Wink
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Beochien le Jeu 28 Fév 2019 - 11:08

Doublon, putain de flood contrôle  Wink
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Jeu 7 Mar 2019 - 19:59

Le 7 Mars 1975

Premier vol du Yak 42 piloté par Arseni Kolosov, Yuri Petrov et l'ingénieur naviguant Yuri Viskovsky.

Le CCCP-1974 est un triréacteur dérivé du Yak 40, dont les ailes à 11° limitent la vitesse à 680 km/h au FL 260

Le projet initial prévoyait un bimoteur Soloviev D-30 qui s’avéraient insuffisants pour 120 sièges sur 4 000 km


La formule trimoteur avec Lotarev D-36 de 6 300 kg/p ( 63 kN ) avec un MTOW ( masse maxi ) de 57 tonnes étaient la bonne.

Les Lotarev D-36 sont les premiers moteurs soviétiques à double flux ce qui réduit le bruit et la consommation par siège.

Les avions suivants furent munis d'une aile à 23°

Malheureusement les accidents se multiplièrent, le premier en Juin 1982 lorsque qu'un Yak 42 d'Aeroflot perdit la queue à Mazyr, Bélarusse, les 132 occupants du vol 8641 y laissant la vie.

Une usure non détectée sur les deux cellules d'essais statiques entraînait le blocage de vérins dans cette partie arriere et par conséquent l'avion incontrôlable
 
Après de nombreuse corrections le Yak 42 repris du service en octobre 1984



Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Jeu 7 Mar 2019 - 20:02

A Morton en Pennsylvanie, le 7 mars 1945 le Piasecki, Venzie Engineering Forum atteint enfin le but fixé : faire décoller un hélicoptère à double rotor en tandem


Frank Piasecki,,Harold Venzie, Elloit Daland et Don Myer travaillent depuis deux ans sur ce concept que d'aucuns surnomment plus tard la " banane volante "....dont le brevet revient à Drago Jovanovich

L'armature est un composé de tubes d'acier;; des nervures en bois parcourent la coque recouverte d'un tissus imprégné imperméable.

L'ensemble renferme un unique Wright R-975 de 470 shp peu modifié , le système d'évacuation des gaz et le réceptacle du " renifleur " alourdissent l'ensemble.

Le Piasecki, PV3 XHRP-X Dog Ship est donné pour 600 kg sous élingue ou 900 kg de charge interne jusqu'à 2 500 m.
Les problèmes de transmissions, arbres, engrenages et boites de vitesses apparaissent vite et demandent de nombreuses modifications.

Le " Harp " ou Rescuer de série, une vingtaine de machines, est plus puissant 

( P & W R-1340-AN-1 de 600 shp; le même que pour le T-6 Texan ) et plus stable.

Les Gardes Cotes USCG le mettent en oeuvre en novembre 1948 et transportent un bébé de 14 mois en détresse respiratoire de Cape Hatteras à Elizabeth City en Caroline du Nord.

C'est la première fois qu'une si jeune malade est accompagnée par ses parents directement dans un hôpital par hélicoptère.

Les Lt. David Oliver. Lt. MacLane, copilote et le Coast Guard physician, Lt. Thometz font la une des journaux....

La petite Daley a grandi depuis.... Et Piasecki, le fils du tailleur polonais immigré,devient une légende

eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Jeu 7 Mar 2019 - 20:46

En agrandissant l'image je découvre qu'ils sont 4, un debout près du moteur, en tenue civile et sans casque ?
Même pas peur !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Ven 8 Mar 2019 - 12:01

Tiré d'Aerobuzz :

Commémoration du premier vol de l’Aéropostale vers le Maroc

L'histoire :




...
"Le 8 mars 1919, un Salmson 2A2  s’envole de Toulouse en direction de Rabat, au Maroc, et ira même jusqu’à Casablanca pour y rencontrer le Général Lyautey. A son bord, Pierre Georges Latécoère et Henri Lemaitre transportent très symboliquement l’exemplaire du 7 mars 1919 du quotidien « Le Temps », arrivé dans la nuit, par train, depuis Paris. Après une escale, le 8 mars au soir, à Alicante, dans le sud de l’Espagne, ils redécollent le lendemain pour atteindre, dans la journée, Rabat, puis Casablanca, pour remettre, au Général Lyautey, le journal transporté, et, à son épouse, un bouquet de violettes, emblème de la ville de Toulouse."

Salmson 2A2 :


Un mot sur Henri Lemaitre, mort de maladie à 41 ans :

Guerre de 14/18 sans une égratignure. Extraits de ses citations :
« Sergent pilote aviateur : très hardi pilote. A été fréquemment sous le feu des canons spéciaux et a montré les plus belles qualités d’énergie et de sang-froid. ... ..."

« D’une hardiesse au-dessus de tout éloge, toujours prêt pour les reconnaissances les plus périlleuses. ... ... "


Capitaine, 134 missions de bombardement dont 87 de nuit, deux victoires aériennes, la Légion d'Honneur et neuf citations ...

1917 : pilote d'essai du 2ème prototype du Bréguet XIV dont chacun sait le rôle que cet avion va tenir à la future aventure Latécoère, puis Aéropostale ...

Retour à ce vol inaugural du 8 mars 1919 :

Tiré de Wikipédia :

"Le premier départ vers l'Afrique a lieu le 3 mars 2019 Deux Salmson partent de Toulouse-Montaudran à destination du Maroc. Dans le premier, Henri Lemaître et Beppo di Massimi. Dans l’autre, l’adjudant Paul Junquet et Pierre-Georges Latécoère. Malgré le mauvais temps, Lemaître et di Massimi se posent normalement à Barcelone. Mais lors de la seconde étape, à Alicante, le terrain est trop petit, parsemé d’embûches. Lemaître y casse son avion, Junquet également. D’où un retour à la case départ, à Toulouse.
Le samedi 8 mars à midi, Henri Lemaître et Pierre-Georges Latécoère décollent seuls en direction de l’Afrique. En onze heures quarante-cinq minutes, ils relient Toulouse à Casablanca ..."

Tiens, au fait, aujourd'hui, 100 ans après cet exploit, un autre exploit est en cours :

La capsule SpaceX Dragon va entamer son retour sur Terre ...



Cela donne une idée de l'aventure d'un siècle d'AéroSpatial ...
Qu'en sera-t-il dans un siècle ?... : impossible de l'imaginer comme il était impossible aux héros de l'Aéropostale d'imaginer SpaceX Dragon ...


Pour les fanas, une anecdote comme je les aime :
(Pilote Lemaitre, mécanicien, Guignard.)

"Jusqu’à Agadir tout se passe bien, quand le moteur perd de la puissance. Le mécanicien Guignard rampe en plein vol sur le fuselage jusqu’au capot du moteur pour identifier la panne : une électrode de bougie a sauté, mais ils continuent sur les onze autres cylindres. Ils survolent Villa Cisnéros, capitale espagnole du Rio de Oro. Puis ils arrivent à Port-Etienne. encore distant de 570 kilomètres de Saint-Louis (Sénégal), leur destination finale. N’ayant plus d’essence que pour deux heures de vol, ils tentent de se poser près de la station de T.S.F, mais le sable est mou, l’avion roule une centaine de mètres, puis s’enfonce et capote. Le Breguet 14 ne peut aller plus loin. Le raid est terminé. Ils ont volé près de onze heures, parcouru 4 200 kilomètres et franchi le Sahara sur 1 700 kilomètres ..."

Vous vous imaginez ramper vers le capot moteur, dans le vacarme du moteur, la force du vent tourbillonnant au sortir de l'hélice, les turbulences ... Quel courage, quelle audace ! ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 9 Mar 2019 - 14:39

Deltas

En 1975, après l'abandon de l'ACF, Dassault-Breguet présente deux projets delta, baptisés Delta 2000 et Super Delta.

Le premier, monomoteur Snecma M 53, est développé comme "Mirage 2000", dans la classe des 10 tonnes,

Le second de la classe vingt tonnes, reprend deux M 53 et met à contribution des études sur les fibres de carbone et le bore qui, alors, offrent, sur une surface limitée (ailettes, gouvernail, élevons, panneaux d'accès du fuselage, empennages ), un rapport poids / résistance jugé excellent.

Il est baptisé Mirage 4000, ou Super Mirage 4000.

C'est la première fois qu'un appareil français a un rapport poids- poussée de 1:1 ( avec deux M-53 P2 montés plus tard sur le -4000 )

Pourvu de commandes de vol électriques, il dispose de plans canards et d'un aérofrein dorsal. Ce n'est pas encore à proprement écrire, un avion " instable "

Le 9 mars 1979, un an après le premier vol du 2000, Jean-Marie Saget décolle le Mirage 4000 depuis la base d'Istres et atteint rapidement mach 1;2.

Les deux M-53-2 prélevés sur la dotation Mirage 2000 sont équipés de régulation à autorité partielle, avec un débit de 84 kg/s à 10 200 tr/min, pour une poussée avec PC de 83,36 kN. Deux M 53-5 puis deux M 53 P2 seront installés par la suite.

Dans un compartiment aménagé derrière le cockpit, un Turbomeca Palouste est positionné comme groupe auxiliaire de puissance. ( APU ).

Par la suite, il parvient à 50 000 ft en moins de 4 mn

La marque d’intérêt de l'Arabie Saoudite pour une centaine de machines est accompagnée d'une exigence de le voir en escadrons dans l'Armée de l'Air Française qui y renonce pour des raisons budgétaires.

Dassault et tous les fournisseurs du Mirage 4000 en tireront malgré cet échec commercial bien des profits RD / RT pour le Rafale

Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Sam 9 Mar 2019 - 17:03

Merci merci

Et donc le rafale, plus compact et à 24 t


_________________
@avia.poncho
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Lun 11 Mar 2019 - 21:28

Sikorsky YHSS-2 (YSH-3A) " Sea King "

En 1957, l'US Navy, veut un hélicoptère plus puissant que le HSS1; ou S-58 dans la désignation Sikorsky :
 
L'utilisation en binôme des HSS1 par manque de puissance / capacité conduit à une fiche programme pour un " chopper " plus gros, biturbine, trains rentrants, apte, tout seul, à des opérations amphibies sur des missions de quatre heures.
 
Sikorsky abandonne le moteur radial thermique en porte à faux pour deux turbomoteurs General Electric T58 -GE-8 de 1 240 shp., placés sous et en avant du rotor,
 
Le revêtement en alliage de magnésium des HSS1 et H-34 est abandonné, ça brûle complètement si un incendie se déclare.
 
Le nouvel air-frame est long de 22 mètres, le rotor a cinq pales interchangeables, actionné par un nouvel ensemble de vérins hydrauliques; la queue est repliable avec son rotor anticouple et sa nouvelle transmission sur la version SH-3 Sea King.
 
Le prototype Sikorsky YHSS-2 ( BuNo 147137 ) effectue un premier lift off le 11 mars 1959 à Stratford avant son départ vers Patuxent River où il doit effectuer un amerrissage vertical. (entre autres )
 
A nouveau, Sikorsky propose le S-61 en de multiples dérivés, SH-3, S-61L , S-61N qui sont fabriqués à 120 exemplaires, y compris pour des opérateurs civils contractant sur des plate formes pétrolières.
 

Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Lun 11 Mar 2019 - 22:10

Iconique celui aussi
(surtout sur l'eau)
Merci


_________________
@avia.poncho
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 16 Mar 2019 - 12:10

Convair, Model 110

Vers la fin de 1944, plus de 8 000 Douglas DC-3, C-47, Dakota ont été livrés. Le russe Lisunov le produit aussi sous licence comme LI-2 et en a déjà livré 2 000.

Curtiss a aussi produit 2 000 C-46 Commando

Les deux types d'avions ont une roulette de queue et ne sont pas pressurisés.

Boeing, Convair....et Douglas pensent au remplaçant du DC-3.

Les utilisateurs veulent un avion pressurisé, qui ne soit pas incliné vers l’arrière à l’arrêt comme au roulage.
Boeing étudie les modèles 417, " petits frères du Stratocruiser " 

( Popular Science 1946 ), pour 20 / 24 passagers, ailes médianes à deux Wright Cyclone et pourvu d'un nouveau système de dégivrage des ailes et empennages.

Il a un train tricycle

Et les modèles 431 pour 30 places, ailes hautes, un 431‐16 à 2 P&W Double Wasp; et un 431‐17 à 2 Wright Cyclone.

Le -16 a des hublots rectangulaires, le -17 a des hublots ronds Aucun de tous ces projets Boeing ne voit le jour.
Douglas, bien que concentré sur les DC-6 pressurisés, cherche à moderniser le Dak' en proposant plusieurs versions revampées du DC-3, pressurisation, moteurs plus puissants, air-frame allongé dont un est dérivé du DC 3 S ou Super Dakota.

Le " Super Dak " ne rencontre aucun succès auprès des prospects....peut-être à cause, en partie, de la roulette de queue maintenue....

Convair à San Diego, a déjà conçu le modèle 110, entièrement métallique, à train tricycle pour une trentaine de places mais dans une cabine non pressurisée.

Bien que le Model 110 ait déjà volé; Consolidated Vultee, ou Convair; surélève l'ensemble, l'allonge, un escalier ventral est aménagé, la fibre de verre fait son apparition et les moteurs radiaux finaux sont des Pratt & Whitney R-2800-CA3 Double Wasp entraînant des hélices Hamilton tripales.

Les performances calculées doivent devenir un nouveau standard : 450 km/h en croisière sur 2 000 km.
Dans une cabine pressurisée. ( Le DC-3 croise à 330 km/h sur 1 600 km ).

Le CV 240 Convair-Liner prototype décolle de Lindberg Field le 16 mars 1947.

176 appareils sont livrés à des compagnies civiles. L'autonomie du CV-240 ne permet pas d'atteindre les 2 000km à pleine charge, mais quelques utilisateurs opérant en régions chaudes ou très froides ( Canada ) se déclarent réellement contents

Le reste désigné T-29, HT 29, HUT 29 et Convair C-131 Samaritan est produit à 5000 exemplaires pour les militaires.

Les CV-240 sont suivis des 340, 440.....de plus grande capacité.

En 1947, un CV 240 était vendu dix fois le prix d'un Dakota d'occasion....



eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Sam 16 Mar 2019 - 12:58

Merci Liscariote. moi qui me targue d'être, peut-être, le dernier commandant de bord d'un DC3 de transport civil de passager (sur le DC3 Maximiser, trappes de train) ci-dessous en 1975-76), je ne connaissais pas la version DC3 pressurisé ...
Projet ou réalisé et a volé ?



_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Dim 17 Mar 2019 - 10:24

17 mars 1966

Bell propose le D-2127, désigné X-22 par l'US Navy.

Le X-22 était capable d'emporter, outre ses deux membres d'équipage, 6 passagers. Pour une masse maxi de 8 tonnes.

Il était motorisé par 4 turbopropulseurs General Electric-YT58-GE-8D de 1250 hp, actionnant chacun une hélice tripale carénée. Chaque carène était montée sur une aile haute.

Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable.

Le premier exemplaire, numéroté 1520, sortit d'usine le 25 mai 1965 mais n'effectua son vol inaugural que le 17 mars 1966.

Il s'écrasa cependant le 8 août 1966 à cause d'une panne du contrôle moteur.

L'appareil fut cannibalisé afin de mettre le second exemplaire en état de vol.

Le X 22 avait démontré la faisabilité du tilt rotor avec les composants du moment

Le réalisme eut raison de la nouveauté, près de 5 000 chevaux pour 6 places donnait un ratio plus que médiocre.

Le principe de la carène, on le retrouve sur le F-35

Et du rotor basculant sur le V-22
 
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Mar 19 Mar 2019 - 8:27

Avion / bateau de papier

à Chkalovsk près de Gorky


RE Alekseyev, reprenant les travaux de Ivan Petrovich Kulibina sur l’hydroptère pour la Volga, travaillait sur un ekranoplan baptisé Victoire 357 depuis 1941

Jusqu'à la fin de la guerre, Alekseyev et son groupe ne parvinrent pas à créer un bateau/avion de combat à grande vitesse, 
mais les résultats des essais de la maquette furent si impressionnants que le designer et trois de ses collègues conçoivent à partir de 1957 une machine à effet de sol « Ekranoplan » pour 30 places, en collaboration avec Kuznetsov qui a fait le NK 12 du Tu 95

Alekseyev a su maîtriser les profils trans cavitants et super cavitants autant que la partie aérienne de cette étrange machine : la première étant le SM-1 ( CM 1 en russe ) qu’il pilote lui-même en 1961 depuis le vaste plan d’eau de Khimki.

Il s’est défait du principe des « trois points » de contact

Mais, les informations sur le Victory 357 sont bien rares
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Mar 19 Mar 2019 - 8:29

Je ne parviens pas à insérer les deux dessins du SM 1
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Mar 19 Mar 2019 - 8:51

Et hop




_________________
@avia.poncho
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Mar 19 Mar 2019 - 9:11



Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ce jour là

Message par Poncho (Admin) le Mar 19 Mar 2019 - 9:18

Ce truc il a une gueule de cartoonesque


_________________
@avia.poncho
eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Mar 19 Mar 2019 - 12:19

Sympa comme bande dessinée ... et le héros, devant, il s'appelle comment ?... Very Happy


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Jeu 21 Mar 2019 - 11:05

Programmes anglo-français dans les hélicoptères


En 1967, la France et le Royaume Uni signent les accords de coopération sur plusieurs projets d'hélicoptères légers et moyens. ( AFA )

Sud Aviation et Westland mettent leurs idées en commun et proposent Puma, Lynx et Gazelle. ( anglo-french package deal )

Le WG 13 Lynx est réparti à 70% pour Westland et 30 pour Sud.

Il est destiné à la British Army , la Royal Navy et l'Aéronavale.

Le nouveau rotor semi flexible ( quelques pièces en titane ) est essayé sur un Wasp en 1969.

Le prototype du WG 13 Lynx fait un premier saut de puce le 21 mars 1971 à Yeovil Town piloté par Ron Gellatley, Roy Moxam et David Gibbons sous un ciel bas et pluvieux.

Un second vol de 20mn a lieu le même jour en fin d’après midi.

Douze autres protos suivent.

La charge utile calculée de 1 300 kg est à rapporter au poids total de 5, 2 tonnes qui ne s'accommodent pas des deux Rolls Royce RS 360 de 900 shp chacun.

Issu directement du Bristol Siddeley BS 360, le Rolls Royce " Gem " a un compresseur LP 4 étages entraîné par une unique turbine LP, le compresseur HP centrifuge est actionné par la turbine HP.

Le tout ayant une vitesse de rotation de 6 000 TRM.

Il est dérivé en Gem 42 produisant 1 100 shp avec modifications de la transmission de puissance, pour les machines de série.

La cellule de série a des portes en Nida comme certains capots / trappes.

L'Aéronavale Française doit en réceptionner quarante ; Lynx HAS-4 FN ; notamment au sein de la Flottille 31 F

En 1972, le G-LYNX AH1 modifié ( pales, carénage et RR Gem 60 ) bat le record de vitesse à 400.87 km/h

eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Jeu 21 Mar 2019 - 11:18

Liscariote a écrit:En 1967, la France et le Royaume Uni signent les accords de coopération sur plusieurs projets d'hélicoptères légers et moyens. ( AFA )

queen Avec le Brexit c'est mal barré ...  king 
Pardon !


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 23 Mar 2019 - 9:38

Skyknight ....

A la fin de 1945, la Marine Américaine veut un intercepteur muni d'un radar de détection portant à 125 miles ( 200 km ), volant à 500 mph ( 800 km/h ) à 40 000ft ( 12 000 m ).

Curtiss, Fleetwings, Grumman, et Douglas sont invités à soumettre

L'équipe dirigée par Ed Heinemann chez Douglas. réalise une maquette 1:1 dont l'aménagement est contraint par les dimensions du radar Westinghouse APQ-35 installé dans le nez et la disponibilité de turboréacteurs Westinghouse J 34 WE-24 offrant 3 000 lbs de poussée ( 13,34 kN ), montés dans le fuselage.

Le prototype Douglas XF3D-1 décolle le 23 Mars 1948 d' El Segundo aux mains de Russell Thaw.

Le radar APQ 35 n'étant pas disponible car toujours en essais, le XF 3 D1 embarque un ensemble SCR-720, dérivé des équipements de détection montés sur les Northrop P-61.

Le XF 3 D1 et les deux suivants vont à Muroc Field ( Edwards AFB ) pour être testés.

Le dernier reçoit le nouveau radar tant attendu.

Des Westinghouse J34-WE-34 plus larges et poussant un peu plus fort ( 3250 lbs ) sont installés tout comme le radar APQ 35 que doivent apprendre à entretenir les matelots de la Navy.

La VC-3 de Moffett Field est l' unité qui reçoit les premiers F3D-1 pour transformation.

265 Skyknights sont livrés à l'UNS et l'USMC et ne sont retirés qu'en 1970.

La cellule était solide....



eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Sam 23 Mar 2019 - 10:34

Plus de 20 ans de carrière, c'est pas mal ... surtout à cette époque où ça bougeait beaucoup ...









Merci Liscariote, encore un que je ne connaissais pas ... (Pas de livre "Le vol du Skynight"  Wink  allusion à ... un petit air du Grumman A-6 Intruder).


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par Laurent Simon le Sam 23 Mar 2019 - 10:40

eolien a écrit:
Liscariote a écrit:En 1967, la France et le Royaume Uni signent les accords de coopération sur plusieurs projets d'hélicoptères légers et moyens. ( AFA )

queen Avec le Brexit c'est mal barré ...  king 
Pardon !
Non, le Brexit, s'il a lieu, ne remettra pas en cause les accords signés entre deux pays (en bilatéral), et tout particulièrement les accords de défense entre la France et le Royaume Uni (accords dits de Landcaster)
eolien
eolien
Whisky Quebec

Re: Ce jour là

Message par eolien le Sam 23 Mar 2019 - 11:21

Je blaguais ... tentative d'humour complètement ratée ...


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Liscariote
Liscariote

Re: Ce jour là

Message par Liscariote le Sam 23 Mar 2019 - 11:56

Pas de soucis pour moi

Contenu sponsorisé

Re: Ce jour là

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 25 Mar 2019 - 2:24