ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


AIRBUS A400 M

Partagez

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par Beochien le Jeu 26 Fév 2009 - 18:57

Merci Art Way !
Et Louis Gallois dit celà ce matin ! (posté sous cies, EADS !)

Capital : A quoi attribuez-vous le retard de trois ans dans la mise au point de l’avion de transport militaire européen A400M ?
Louis Gallois : En signant en 2003, un contrat pour 180 avions, nous avons clairement sous-estimé le défi que représente cet avion, encore plus complexe que des chasseurs comme le Rafale ou l’Eurofighter. Nous avons accepté une date de première livraison six ans et demi après la signature du contrat. Aucun appareil de ce type n’a été livré, dans le monde, en moins de 10 à 12 ans. Une des difficultés – pas la seule - réside certainement dans la mise au point du plus gros turbo propulseur à hélice du monde occidental ; ce programme est partagé entre quatre motoristes européens, l’avion doit être capable de voler en altitude à mach 0,7 (presque comme un Boeing 737) mais aussi très doucement au niveau du sol. Le calculateur de pilotage des moteurs comprend trois fois plus de lignes de codes que celui de l’Airbus A380.

Aucun doute ! Le moteur crache bien ses chevaux ! Ils ont même du se faire un peu peur, chez Marshall quand ils ont demandé 100% ! Avec leur vieux C-130, acheté quasi à la casse ! Des écossais ceux là ??
Au fait on attends la fin des essais ??

Faut encore homologuer au Civil le Fadec, et qu'il arrive enfin (D'abord) à travailler avec le (les) calculateurs de vol de l'avion qui intégrent de leur côté un bon paquet de paramètres aussi .... pour demander les Chevaux à bon escient, et au nombre de moteurs qui marchent à cet instant !!!
Sinon, encore qq chandelles en persective !

C'est MTU qui se cogne celà 275 000 lignes de programme ... j'avais lu plus de 300 000 ailleurs !
Faut leur envoyer Bill Gates ... lui pour remplir des millions lignes et les mémoires, avec Window un artiste! !

-----------------------------------------------
De l'usine nouvelle / Reuters / Déc 2008 !

http://www.usinenouvelle.com/article/semaine-cruciale-a-venir-pour-l-a400m-d-eads.154010

Certains détracteurs du programme ont mis en avant le manque de compétence de MTU, la société allemande retenue pour la conception du Fadec, un logiciel comprenant 275.000 lignes de codes et quatre fois plus complexe que le logiciel de propulsion de l'A380, le plus grand aéronef civil en circulation actuellement.

Selon trois autres sources, la sortie du manuel du Fadec pourrait connaître des retards, un élément susceptible de jouer sur le calendrier d'ensemble.

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Jeu 26 Fév 2009 - 19:10

Le Britanniques se "professionnalisent", et durcissent le ton !

Lien :
http://www.flightglobal.com/articles/2009/02/26/323150/uk-should-consider-a400m-withdrawal-report-says.html

DATE:26/02/09. SOURCE:Flight InternationalUK should consider A400M withdrawal, report says
By Craig Hoyle

The UK Ministry of Defence must decide whether delays to its procurement of 25 Airbus Military A400M transports could be severe enough to merit its withdrawal from the multinational development, says a new report from the cross-party House of Commons Defence Committee.

La recommandation de ce Comité Parlementaire n'a pas forcément à être suivi d'effet, au RU. Et la conclusion est que le RU doive considérer la possibilité de se retirer du programme ! Elle ne va pas plus loin ! Considérer la possibilité, ou l'éventualité..... ne signifie pas passer à l'acte ... !
"Once the extent of the delay to the A400M programme is confirmed, the MoD needs to decide whether it considers the programme to be so delayed that abandonment would be preferable, and to take timely decisions either to procure or lease other airlift assets so that a capability gap in air transport does not develop," says the 26 February report.

C'est le problème d'avoir à déterminer le retard vraiment probable (pas d'optimisme excessif ; pas d'intox' ! ), avant d'évaluier des scénarios, et de décider ! Le problème est que ce retard, pour un pays "devant être présent & actif en théâtre de guerre", génère un inconvénient majeur, qu'on peut appeler une "lacune dans les capacités nécessaires prévues" / "capability gap", causé directement par ledit retard sur ce programme A400M !
Giving evidence late last year, UK chief of defence materiel, Gen Sir Kevin O'Donoghue, told the committee: "The key here is to find out what the schedule for delivery of the A400M is. That is the challenge at the moment."

Pour traduire, ceci signifie que le point 'clé' est pour EADS de pouvoir fixer un planning réaliste & crédible, le respecter, et livrer "à date", ... selon les nouvelles dates de livraison ciblées comme 'fermes' !
O'Donoghue identified a likely two-year slippage to UK deliveries, originally scheduled to start next year. However, a subsequent announcement by lead A400M stakeholder EADS revealed that the challenges facing the programme are likely to prevent first delivery - to launch operator the French air force - until at least the second half of 2012.

Si la France veut rester en tête de liste, ceci repousse le début des livraisons eu RU jusqu'en 2013 ! Il y en a qui considèrent que ce sont les Français et Allemands d'EADS qui, ayant semé à eux seuls les désordres que nous vivons aujourd'hui, devraient céder leurs places prioritaires ! D'autant plus qu'ils ont traîné la savate en matière de passation de commandes. Le RU avait 'signé' techniquement / moralement (confirmé leur engagement sur leur commande), pour s'entendre dire que sa signature serait "mise au frigo" en quelque sorte, parce que les pays du tandem franco-allemand ne pouvaient rien cristalliser, car ils avaient décider d'exclure le projet de leur "loi de programmation" (ou équivalence) respective. Décision qui a couvert, effectivement 3 années et provoqué d'autree retards supplémentaires.
Le moteur n'y est pour rien aujourd'hui sur l'analyse CPA ("Critical Path Analysis") du planning ajusté ! C'est "l'intégration-moteur" qui est sur le planning dit CPA !
Certes, en tant que client, le RU a de nombreux motifs solides d'insatisfaction.

Mais il doit reconnaître, et reconnaît bien, que certains de ses acteurs industriels 'clé' jouent un rôle important, dans le projet, où tout est loin d'être totalement négatif !
Announced in January, the estimated three-year delivery delay prompted the UK MoD to confirm that it was weighing alternatives to maintaining its fixed-price commitment to the A400M programme. These include extending operations of the Royal Air Force's more than 40-year-old Lockheed Martin C-130Ks, buying additional Boeing C-17s and/or C-130Js and potentially leasing additional assets, it said.
"We call on the [UK] government to set out its most up-to-date thinking on these options," the Defence Committee's report says.

Cette dernière section est un rappel de ce que nous savons déjà.


Dernière édition par sevrien le Sam 28 Fév 2009 - 19:53, édité 1 fois

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par Beochien le Jeu 26 Fév 2009 - 20:27

C'est sur que des C-130J et des C-17, ils pourraient les avoir sous 1 an 1/2 ou deux les GB, c'est pas chargé en ce moment !!

Rassurant (Presque) que personne ne parle de 3-5 Ans pour les A400M !
Faudra voir quand même le niveau de dégradation des perfs ... acceptables pour chaque client !

LG l'à anticipé ! Il ne peut livrer conforme à tout rapidement ... faudra choisir les priorités techniques ! Et elles sont différentes pour chaque client !

Ca pourrait remettre en cause l'ordre et la programmation des livraisons !

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Ven 27 Fév 2009 - 2:41

Lien :
http://news.airwise.com/story/view/1235677876.html
Thales Won't Bail Out Airbus On A400M
February 26, 2009
Electronics group Thales on Thursday ruled out making any financial contribution to help Airbus reduce its exposure to the troubled A400M military aircraft and accused it of hoarding cash.
Il y a de l'amertume !
Il faudrait lire tout l'article ! Aussi, il est temps que les Français & Allemands se mettent à lire le presse étrangère sur ce sujet !

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par Beochien le Ven 27 Fév 2009 - 7:41

Merci Sévrien !
Pas pu résister !
J'ai ouvert celà de Airwise !
----------------------------
Asked at a results news conference whether Thales would make a contribution as part of any deal to ease the financial burden for EADS, which faces billions of euros in penalties for the delays, Thales Chairman and CEO Denis Ranque ruled that out.

"Absolutely not," he said.
He said that EADS had received significant cash advances from the A400M commissioning countries to develop the plane, but had failed to pass any of this on to suppliers such as Thales.

"EADS has kept all the cash. They are being financed like a military programme but we are being financed like a civil programme. We have not received any cash from EADS," he said.
---------------------------
Bon en plus, il fallait souhaiter la bienvenue à Dassault au capital !
Un coup de pied à EADS au passage !
Ca doit faire partie de la liste de marriage !


Dernière édition par Beochien le Ven 27 Fév 2009 - 7:46, édité 2 fois (Raison : Réorg)

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Ven 27 Fév 2009 - 22:48

Beochien a écrit: Merci
-----------------------------------------------
De l'usine nouvelle / Reuters / Déc 2008 !
http://www.usinenouvelle.com/article/semaine-cruciale-a-venir-pour-l-a400m-d-eads.154010

Certains détracteurs du programme ont mis en avant le manque de compétence de MTU, la société allemande retenue pour la conception du Fadec, un logiciel comprenant 275.000 lignes de codes et quatre fois plus complexe que le logiciel de propulsion de l'A380, le plus grand aéronef civil en circulation actuellement.
Qui seraient ces détracteurs ? Et quelles qualifications auraient ces lâches "petits juges" pour émettre un jugement pareil ? Ce genre de petite phrase commence à être une indication de la qualité médiocre de la publication qui les diffuse ! "Usine Nouvelle" devrait faire attention !

MTU a toutes les compétences, et plus encore, pour la conception (et tout le reste) des FADEC. Cette excellente compagnie est certainement infiniment, .... infiniment plus compétente que ces détracteurs du caniveau, qui ne font que laisser suinter leur bave, sans tenir compte des faits !

Ces personnes ignorantes ne se rendent même pas compte de la signification des termes de la déclaration en commun, signée par toutes les parties prenantes, y compris Airbus Military, après la réussiite des essais-moteur au sol, chez Marshall Aerospace, à Cambridge, Angleterre.

"No further development issues" (pour le moteur TP400-D6).

Cela signifie que les FADEC ont été très bien conçus, et très bien édités / réalisés ! Ni plus ni moins !

Pauvres petits détracteurs !

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Ven 27 Fév 2009 - 23:34

Beochien a écrit:
Selon trois autres sources, la sortie du manuel du Fadec pourrait connaître des retards, un élément susceptible de jouer sur le calendrier d'ensemble.
Les 3 autres sources ne font que démontrer leur "grand-gueulisme", l'étendue de leur ignorance et leur visible non maîtrise et incompréhension des questions des FADEC.

Ils n'ont pas compris que :
(i) ce ne sont pas les FADEC qui gouvernent "l'airframe" ; il faut que la définition de l'airframe soit "gelée", pour que les FADEC puissent être ajustés et mis au point (ce qui n'est point une question de conception ou de développement, .....mais d'éléments liés directement à la phase "intégration-moteur", qui doit être "piloté" par le responsable de "l'intégration-moteur") ;

(ii) dans ce projet, c'est Airbus Military, .... incorporé aujourd'hui à Airbus SAS , .....
qui est responsable sans équivoque de ladite intégration ;

(iii) il est impératif que "l'airframer" communique / dialogue avec le motoriste, et, notamment, qu'il tienne celui-ci informé de toutes les modifications apportées à "l'airframe" , surtout celles ayant un impact sur les FADEC (et comme tout le monde peut comprendre, de telles modifications sont inévitables dans le cadre des lancement et mise au point d'un tout nouvel avion, surtout avec un tout nouveau moteur :

(iv) il est un fait que, sans en informer le motoriste, "l'airframer" ait déjà apporté plus de 100 modifications à "l'airframe" de l'A400M,.... dont il est reconnu que la vaste majorité a un impact sur les FADEC.

Il est regrettable que les media (y compris la presse écrite) ne cherchent pas a comprendre et / ou à valider (ou non) les dires des Sources 'publiques' sur lesquelles ils prennent appui !

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par Beochien le Sam 28 Fév 2009 - 0:26

Prudence quand même !

Savoir ou commence et se termine un ensemble moteur ... avec ou sans les Fadecs, certains parlent de la mécanique qui semble sans faute (Si Avio en à terminé définitivement avec ses carters )
Au banc, comme en essais sur l'Hercule Marschall, c'est loin d'être les Fadecs définitifs (Et hyper complexes) qui ont tourné !
Le moteur à délivré ses chevaux OK !
Les hélices ont des PB de "Flutter" dans certaines config (Atterrissages courts type Sarajevo ) ... ça doit pouvoir se corriger !
La base est bonne trés certainement !
Mais qq kgs de plus peut être !

Voir aussi le split de "Secours si destruction du composant FADEC sur le moteur " un mini "Fadec" dans la carlingue, voir les interfaces avec les calculateurs de bord ! Voire aussi tous les bus de liaison !
Et trouver 1 chef d'orchestre (Les calculateurs de vol à la Airbus" pour 4 Fadecs triple circuit et bi-fonction, moteur et hélice !
Bon courage !
La chaîne est longue, ergoter est Facile !

Pour MTU, superlatifs en mécanique ... Oui bien sûr, ils donnent en plus de nombreux coups de main à tous les majeurs, le GTF d'ailleurs !
Et presque dommage qu'ils n'aient pas pris les réducteurs GTF, ou TP400,
Juste mon avis !

Je cherche des réfs soutenues de MTU en électronique avancée ... j'ai des doutes pour l'instant ! Donc mieux vaut chercher encore un peu !
Peut être de la sous traitance ou un nouveau lab crée !!
Faudrait savoir !

Pour les sources ...
Ben s'il faut prendre comme crédible aussi celle citée les 100 modifications de l'air frame influant soit disant directement sur les FADECS .... sans jamais passer par les calculateurs de vol (A moins que les FADECS les remplacent, ce serait nouveau ?? alien ) qui eux doivent savoir la puissance à demander à un instant T et la configuration "Basique" des hélices, et le nombre de moteurs disponibles ! qq part Shocked
Des sources comme celà .... elles ne valent pas plus cher que la presse Européenne !
Et pourquoi ne pas prendre en compte le désign de toilettes et de la cuisine pendant qu'on y est pour programmer les FADECS !

Donc beaucoup des faisceau d'indices convergent vers le FADECS .... Et je ne penses pas que ce que dit et répêtes Louis Gallois soit négligeable ou du pipeau ... et qu'il se répète si souvent pour ... du vent ! alien

Votre discours sur les FADECS (Pas le moteur côté groupe propulseur !)
C'est simple, Sévrien, je ne l'achètes pas !



Faudra en plus attendre la certif Civile EASA pour les FADECS! Un PB de plus qui va demander qq mois de mieux (Juillet) ... mais qui ne devrait pas empêcher les A400M d'essais de décoller un jour !

Faut aussi que Marshall termine ses essais, ça je n'ai pas vu, pas de nouvelles ??
Une question de plus, et pas de journaliste !
Et ne venez pas me raconter qu'ils attendent la dernière modif de "Fairing d'aile Sudaf" ni les 100 ou 1000 modifs à venir pour commencer ces essais, sinon ce sera dans 3 ans !

Et ceux là, ces A400M à Séville ils ont besoin de voler sans toutes les 100, voire 1000 modifications dont ils auront besoin pour faire le poids !
Ceci dés que la structure sera sûre et les FADECS, acceptables, et capables de parler avec le calculateur de vol , sinon, il y à danger !!
EADS / Airbus à besoin de commencer à voire comment celà se passe en vol et garder ses acheteurs !
Et pour avancer, même s'ils sont trop lourds de 9-12 tonnes ces foutus avions!!

Béochien


Dernière édition par Admin le Dim 22 Mar 2009 - 16:37, édité 1 fois (Raison : Edit Admin)

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Sam 28 Fév 2009 - 2:37

Beochien, ... il faut cesser de tourner en rond !
Je m'accroche à des faits !
Beochien a écrit: Prudence quand même !
Je suis totalement prudent ! Ce que vous dites n'est pas le sujet. Oubliez la partie technique prise seule ! C'est là toute l'erreur !
Il n'y avait & il n'y a toujours qu'un cahier des charges ! Point ! EPI l'a respecté ! Point !

Les responsables concernés d'EADS à l'époque n'ont pas respecté le cahier des charges. On ne parle pas de la "génération" de Louis GALLOIS & Co., qui héritent du problème ; on parle des personnes d'EADS qui n'ont pas respecté le cahier des charges !

Pour dire les choses clairement : il n'y avait aucune place contractuelle pour les caprices ce certaines "huiles" militaires et Politiques qui "croient savoir" !
En cherchant à répondre à leurs caprices, ces soi-disant responsables ont fini par "défaire" le design -freeze et la définition finale ! C'est une ânerie, qu'il faut maintenant rattraper.

Car, en tripotant les "design freeze" et définition finale, c'est comme s'ils avaient pondu 4 , voir 5 avions différents, avec des spécifications différentes ! Le contrat, léonin,... déjà tendu et difficile à réaliser selon le cahier des charges, est impossible à réaliser, selon un calendrien raisonnable, et pour des problème techniques liés aux tripotages "sur mesure" pour des caprieux qu'EADS n'aurait jamais dû écouter !

C'est pour cela qu'il est impératif de revenir à un seul et unique standard commun. J'y reviendrai, par ce qu'il est évident que cela ne va pas être totalement possible ! Comment le sait-on ? Parce que le motoriste EPI sait que, sur les 7 tonnes de poids excédentaires pour les caprices, il sera possible, quasiment à coup sûr, d'éliminer seulement 5 tonnes !

Il faut que cela rentre dans les têtes ! De fait et de droit, EPI (MTU) a conçu, réalisé & / ou prévu / préparé pour les FADEC, selon le cahier des charges contractuel, de telle façon que , dans l'édition finale, il n'y ait plus de "devlopment issues" !
Il n'y a plus place pour les avis dans ce strict contexte, qui est le seul qu'il soit possible d'accepter ! Le reste est de la fiction, et de la masturbation intellectuelle, de gens qui cherchent à se justifier, ou à déplacer les responsabilités.

Cela veut dire clairrment que, sauf pour les essais sur FTB à compléter, les travaux restant à effectuer sur les FADEC consituent du travail à faire, certes, mais dans le strict cadre de l'intégration-moteur ! Mais, pour EPI, il est hors de question qu'il y ait des travaux de développement pour 'jeux de spécifications supplémentaires', hors contrat !

Il faut cesser ce délire-là ! A juste titre, EPI n'a rien à faire des âneries faites par EADS, tout seul dans son coin !
Beochien a écrit: Savoir ou commence et se termine un ensemble moteur ... avec ou sans les Fadecs, certains parlent de la mécanique qui semble sans faute (Si Avio en à terminé définitivement avec ses carters )
Au banc, comme en essais sur l'Hercule Marschall, c'est loin d'être les Fadecs définitifs (Et hyper complexes) qui ont tourné !
Pas besoin de dire ça ! Nous parlons des FADEC pour la phase A400M ! "No more development issues" ! C'est déjà le cas ! Ce n'est plus le devéloppement ! C'est l'intégration ! Pour cela, il faut voir le comportement de l'avion ! Ensuite, on ajuste les FADEC ! Ce n'est pas du développement ! C'est du fignolage d'intégration ! Certes, c'est le consortium de motoristes qui exécute le travail ! Mais ce n'est âs un "engine issue" ! C'est un travail chez le motoriste, pour aider l'avonneur / "l'airframer" à hisser son appareil jusqu'au niveau du cahier des charges ! Ce n'est pas un problème de moteur. C'est un problème "d'intégration-moteur" !
Beochien a écrit: Le moteur à délivré ses chevaux OK !
Nous savons cela !
Beochien a écrit: Les hélices ont des PB de "Flutter" dans certaines config (Atterrissages courts type Sarajevo ) ...

Non. Si les config. "airframe" avaient été respectées, il n'y aurait pas le problème ! Ce problème (qui ne se manifeste qu'en simulation, évidemment, à ce stade) est "air -frame induced" sur certaines config. Ramener l'avion à un "common standard" est un préalable pour la solution ! Mais, à ce stade, les responsables du moteur (EPI) refusent de garantir la capacité d'aterrissage 'à la Sarajévo'. A ce stade ! Ils ont raison.
Beochien a écrit: ça doit pouvoir se corriger !
Seulement en pasant par un retour au cahier des charges ! Mais il y ce problème de 2 tonne de poids excédentaire incompressible (?) , qui a fait qu'EPI décide d'émettre des réserves ! Et cela est normal !
Beochien a écrit: Voir aussi le split de "Secours si destruction du composant FADEC sur le moteur " un mini "Fadec" dans la carlingue, voir les interfaces avec les calculateurs de bord ! Voire aussi tous les bus de liaison !
Et trouver 1 chef d'orchestre (Les calculateurs de vol à la Airbus" pour 4 Fadecs triple circuit et bi-fonction, moteur et hélice !
Bon courage !
La chaîne est longue, ergoter est Facile !

Qui ergote ? C'est vous ! Il faut savoir comment est construit un contrat de fourniture de moteur (et du soutien qui l'accompagne). Personne ne conteste que le travail soit "chronophage" ! Mais, pour MTU et EPI, ... il ne reste aujourd'hui aucun élément de "development issue" ! C'est une affaire "d'intégration -moteur" , et cela est le problème d'Airbus Military / Airbus !
Pourquoi en faites-vous une affaire "moteur" ?
Contractuellement, c'est déjà une affaire "d'intégration" !
Beochien a écrit: Pour MTU, superlatifs en mécanique ... Oui bien sûr, ils donnent en plus de nombreux coups de main à tous les majeurs, le GTF d'ailleurs !
Et presque dommage qu'ils n'aient pas pris les réducteurs GTF, ou TP400,
Juste mon avis !
Je cherche des réfs soutenues de MTU en électronique avancée ... j'ai des doutes pour l'instant ! Donc mieux vaut chercher encore un peu !
Peut être de la sous traitance ou un nouveau lab crée !!
Faudrait savoir !
Et si RR leur donnait un coup de main ? Ce n'est pas notre affaire ! C'est l'affaire d'EPI ! Il est sans importance si MTU prend appui sur RR ! C'est EPI qui est en relation contractuelle avec EADS ! Les affaires internes d'EPI ne regardent pas EADS ; nous non plus !
Beochien a écrit: Pour les sources ...
Ben s'il faut prendre comme crédible aussi celle citée les 100 modifications de l'air frame influant soit disant directement sur les FADECS .... sans jamais passer par les calculateurs de vol (A moins que les FADECS les remplacent, ce serait nouveau ?? alien ) qui eux doivent savoir la puissance à demander à un instant T et la configuration "Basique" des hélices, et le nombre de moteurs disponibles ! qq part Shocked
Des sources comme celà .... elles ne valent pas plus cher que la presse Européenne !
La source est EADS ! Les 100 modificatios importantes en question ont été identifiées ! EADS ne peut les nier et a reconnu leur existence ! Pourquoi le silence ? Parce qu' EADS ne veut pas reconnaître publiquement, à ce stade , qu'il n'a pas payé les fournisseurs ! Si EADS cherchait à les nier, il aurait de problèmes ! Et c'est une affaire délicate, ldans un contexte où le but est de chercher à renegocier le contrat ! Rin a voir avec "la technique".
Beochien a écrit: Donc beaucoup des faisceau d'indices convergent vers le FADECS .... Et je ne penses pas que ce que dit et répêtes Louis Gallois soit négligeable ou du pipeau ... et qu'il se répète si souvent pour ... du vent ! alien
Va falloir faire avec et 10 pages de plus pour noyer le poisson ne changeront rien !
Juste mon avis Sévrien !
Votre avis n'es pas vraiment important. Le mien non plus ! Je ne donne pas un avis. Tout le monde le sait et le voit. Pas besoin ! Ce sont les faits, dans le contexte du cahier des charges contractuel !
Beochien a écrit: Votre discours sur les FADECS (Pas le moteur côté groupe propulseur !)
C'est simple, Sévrien, je ne l'achètes pas !
Personne ne vous demande de l'acheter. J'appuie le fait que votre raisonnement soit décalé par rapport aux responsabilités contractuelles & réelles d'EPI !
Je vous mets au défi de me montrer que Louis GALLOIS traite les FADEC comme un "development issue" ! C'est une question de travail important ! Et c'est comme cela qu'il reconnaît le problème ! La convergence des faisceAux d'indices vers les FADEC (Quels indices ? Vous arlez de 'pièces à conviction, comme s'il s'agissait s'une émission à la télé ! Elles sont toutes contre l'airframer !),.... n'a rien à voir avec un quelconque "development issue" (sauf élément inconnu à ce jour). Mais c'est de l'intégration ! C'est pour cela qu'il a inséré Airbus Military au sein d'Airbus, où il y a des spécialistes d'intégration.
Beochien a écrit: Faudra en plus attendre la certif Civile EASA pour les FADECS! Un PB de plus qui va demander qq mois de mieux (Juillet) ...

"So what" ? Savez -vous pourquoi il faut la certification civile ? Où est le problème ? Ce n'est toujours pas un problème de développment-moteur ! Il ne reste plus de "development issues" côté moteur, en "hardware" ou en "software" / 'matériel ou logieil' ! Qu'est-c qui vous permet de mettre en doute la déclaration commune, dumenr signée et validée, de toutes les parties prenantes à cet égard ? La question des FADEC est maintenant un très grand travail d'intégration à effectuer !
Beochien a écrit: mais qui ne devrait pas empêcher les A400M d'essais de décoller un jour !
Il décollera ! Chez Airbus Military, ils ont peur ! Ils ont la trouille !
Beochien a écrit: Faut aussi que Marshall termine ses essais, ça je n'ai pas vu, pas de nouvelles ??
Une question de plus, et pas de journaliste !
On a déjà fait la démonstration que , chez Marshall,.... ils attendent ! C'est Airbus Military qui donne les ordres pour les essais ! Marshall est prêt ! Il attend ; chez lui, ... il n'y a aucun "development issue" non plus !
Beochien a écrit: Et ne venez pas me raconter qu'ils attendent la dernière modif de "Fairing d'aile Sudaf" ni les 100 ou 1000 modifs à venir pour commencer ces essais, sinon ce sera dans 3 ans !
Qu'est-ce que c'est que cette remarque ?
Beochien a écrit: Et ceux là, ces A400M à Séville ils ont besoin de voler sans toutes les 100, voire 1000 modifications dont ils auront besoin pour faire le poids !
Ceci dés que la structure sera sûre et les FADECS, acceptables, et capables de parler avec le calculateur de vol , sinon, il y à danger !!
EADS / Airbus à besoin de commencer à voire comment celà se passe en vol et garder ses acheteurs !
Et pour avancer, même s'ils sont trop lourds de 9-12 tonnes ces foutus avions!!
Béochien


Dernière édition par sevrien le Lun 13 Avr 2009 - 3:00, édité 4 fois (Raison : Edit Admin)

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Sam 28 Fév 2009 - 9:29

Beochien a écrit:Merci Art Way !
Et Louis Gallois dit celà ce matin ! (posté sous cies, EADS !)

Capital : A quoi attribuez-vous le retard de trois ans dans la mise au point de l’avion de transport militaire européen A400M ?
Louis Gallois : En signant en 2003, un contrat pour 180 avions, nous avons clairement sous-estimé le défi que représente cet avion, encore plus complexe que des chasseurs comme le Rafale ou l’Eurofighter. Nous avons accepté une date de première livraison six ans et demi après la signature du contrat. Aucun appareil de ce type n’a été livré, dans le monde, en moins de 10 à 12 ans.
Nous l'avons dit il y a longtemps ! Ici, L. GALLOIS explique, avec élégance, comme d'hiabutude, sans taper sur ceux qui lui ont liassé les peroblèmes, que le Mnagement d'EADS de l'époqie, s'est laissé imposer des termes léonins d'un contrat, qu'il n'aurait pas fallu accepter en l'état ! A la base, il y a une belle errreur de naïvete et de manque de mlaturitié chez EADS en matière de "Project Management", et surtout pour faire un "nouvel avion avec un nouveau moteur à intégrer" !
louis gallois a écrit: Une des difficultés – pas la seule - réside certainement dans la mise au point du plus gros turbo propulseur à hélice du monde occidental ; ce programme est partagé entre quatre motoristes européens, l’avion doit être capable de voler en altitude à mach 0,7 (presque comme un Boeing 737) mais aussi très doucement au niveau du sol. Le calculateur de pilotage des moteurs comprend trois fois plus de lignes de codes que celui de l’Airbus A380.
Sur les plans déontologique & juridique, L. GALLOIS est asez fin et rigoureux (il ne cesse de le démontrer ! ) pour savoir qu'il n'a pas le droit de parler publiquement au nom, ou à l'encontre....du motoriste .
Il ne le fait pas ! C'est "un maître à suivre", un "orfèvre de la déontologie" ! Il parle, donc, de la position de "l'airframer" ! Le terme "mise au point" est utilisé dans le sens de l'airframer, soit celui de l'intégration-moteur ! Comme dans une voiture de Formule 1, où il y a les mises au point "au banc", et celles, avec les ultimes réglages "chassis, bôite-à-vitesse (partie mécanique / matériel et partie éléctronique / logiciel), suspension, aérodynamique, lisaisons au sol, transmission de puissance et caractéristiques-piste / -circuit, ... les mêmes principes s'appliquent pour le moteur "et l'airframe" (dans les limites de l'analogie, bien sûr, qui est une image, et non une encyclopédie technique).

Il parle de la tâche longue et complèxe de l'intégration-moteur. Wink

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Sam 28 Fév 2009 - 19:14

Vraiment ? Vraiment ?

Lien :
http://www.air-cosmos.com/site/afp.php?Id=090228120258.2o8es9gd.xml
Berlin s'impatiente et envisage la fin du contrat A400M (presse)

BERLIN, 28 fév 2009 (AFP)Le gouvernement allemand s'impatiente de plus en plus des retards dans le programme du futur avion de transport militaire A400M d'EADS et n'exclut pas de résilier le contrat, selon le magazine Der Spiegel.
© 2009 AFP

Intéressant ! Réactions ?

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Dim 1 Mar 2009 - 10:47

je les vois mal se retirer, tout comme les britanniques, ils ont tous des intérêts a défendre, (présent) le besoin urgent de capacité de transport, (futur) l'emploie local et le maintient des compétences, pour la fabrication d'un avion qui (lorsque il sera opérationnel) aura une durée de vie et de fabrication de plusieurs décennies.

je voie plus une pression exercé sur EADS destiné peut être a conservé leurs spécifications, ou pour être servie les premiers a la mise en service.

de plus, le Spiegel, a besoin de noircir du papier...!!!


Dernière édition par alain57 le Dim 1 Mar 2009 - 12:41, édité 1 fois

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Dim 1 Mar 2009 - 12:29

Bonsoir, chers tous !
Ceci est nécessairement long, en raison des extraits pertinents du Rapport du Sénat sur l'A400M ! Pas de polémique (il ne saurait y en avoir; il suffit de regarder les seuls faits). Mais mieux vaut évacuer les risques usuels d’idées reçues & de désinformation.
Ces extraits, que je cite & commente, soulignent le besoin d'éviter les risques de:

-- lecture sélective de ce rapport,
-- passer sous silence les points qui tuent dans l’œuf les idées fausses,
--"citer hors contexte" ou occulter les "contre-arguments" des idées reçues !

Je cite et commente les extraits pertinents du rapport du Sénat:
(1) Le FADEC de l'A400M est particulièrement complexe, puisqu'il comprend 275.000 instructions, contre 90.000 environ pour ceux de l'A380 ou du Rafale. La complexité est accrue par la prise en compte de la régulation de l'hélice et des équipements nacelles.

Question de volume de travail ! Les motoristes savent faire ! Il ne s’agit point de « development issues ».
(2)(a) Les problèmes rencontrés ne concernent pas le FADEC en lui-même mais sa certification aux normes civiles. Cette certification, indispensable pour satisfaire les exigences contractuelles, implique de fournir une documentation retraçant les modalités d'élaboration du logiciel. En octobre 2008, EPI a informé AMSL que la certification du logiciel ne pourrait avoir lieu qu'en juin 2009.

Oui ! Simplement l'aspect "chronophage" du travail, nécessaire pour l'intégration du moteur, "in fine" ! La certification n'est qu'une étape vers l'intégration-moteur. Aussi, les FADEC et leur documentation sont tributaires des modifications de "l'airframer",! Bien sûr, il s'agit des modifications ayant un impact direct ou indirect sur les FADEC ! Comme nous le savons, il y en a eu un paquet, que "l'Airframer" n'avait même pas communiqué au motoriste EPI !

(2)(b)Safran indique que le moteur et son FADEC ont satisfait à plus de 2.500 heures d'essais au sol démontrant une complète conformité aux spécifications (poussée, consommation, masse...).

Cela vaut la peine d’être dit, et encore plus d’être écrit tout de même !
(3) UN TYPE DE CONTRAT INADAPTÉ
-- L'absence de dialogue entre l'industriel et le donneur d'ordres.

Le contrat de type « eyes on - hands off » était inadapté à un programme militaire destiné à réaliser une arme complexe. .......

Or, dans la réalisation d'une arme complexe, un dialogue permanent est nécessaire entre le donneur d'ordres et l'industriel pour adapter au fur et à mesure les spécifications, les prix et les délais aux difficultés rencontrées. Ce dialogue n'était pas possible.

Nous l'avons dit maintes fois. Le Rapport du Sénat le confirme, aussi ! On n'avait pas besoin dudit rapport pour écrire ce que nous savions déjà ! Mais, pour les lecteurs non-avertis, ceci peut être réconfortant ! Nous n'avons pas cherché à les "berner" !
(4) Par ailleurs, en ce qui concerne le « contrat moteur », il est vraisemblable qu'une logique purement industrielle n'aurait pas conduit à confier la conception du moteur à un consortium de quatre motoristes, dépourvus de chef de file. Le retard du FADEC aurait alors peut-être été évité.

Nul ne peut nier que nous ayons toujours critiqué l'approche "work-share" / répartition des travaux, dans le but de créer une sorte de solution équitable sur le plan purement politique de "jobs pour les copains des pays amis" ! Même le rapport du Sénat nous donne entièrement raison !
(5)(a) Tout d'abord, les Etats, s'ils ont effectivement exprimé le souhait que le moteur soit européen, étaient fondés à le faire. En tout état de cause, il y a eu faute de l'industriel ( NB : Industriel = EADS) d'accepter ce souhait sans demander des contreparties en termes de calendrier, de prix et de maîtrise d'oeuvre du programme. Est-ce que cela a été demandé ? Est-ce que cela a été refusé ? Sur ce point, les rapporteurs n'ont aucune preuve.
Ensuite, l'industriel (EADS) n'a pas fait la démonstration de façon convaincante que le moteur était sur le chemin critiquede l'avion.
Il est en effet probable,…… que même en l'absence de retard sur le système propulsif et à spécifications inchangées l'avion aurait du retard.
Enfin, le retard du FADEC n'est que la conséquence indirecte du choix d'un consortium de motoristes européens.
Les difficultés ont résulté non de ce choix, mais du cumul entre un contrôle insuffisant du consortium par EADS, une absence de leadership au sein du consortium, et la défaillance d'un des membres de celui-ci.

Pas besoin d’aller chercherde nouveau nos écrits ! Ceci n’est que le reflet de ce que nos écrits constants et répétés sur le « Project Management » pendant des décennies, et, pour ce qui est de ce projet, A400M, depuis une époque, située avant la date du départ de N. FORGEARD. Le Sénat a vu juste.
(5) (b) Les problèmes de coordination au sein d'EPI

EPI a lui-même longtemps connu d'importants problèmes de coordination, du fait de l'absence initiale de hiérarchie entre ses quatre sociétés constituantes.
Depuis juin 2007, la direction d'EPI a été recentrée autour de Snecma et Rolls-Royce. EPI est dirigé par un président et un vice-président exécutif venant alternativement de Rolls-Royce et Snecma. Actuellement, la présidence d'EPI est assurée par Rolls-Royce, la vice-présidence et la présidence du Board of Directors
par Snecma.

Nous avons toujours signalé & souligné ceci, avec les résultats bénéfiques de la remise sur les rails, par SNECMA & Rolls-Royce !
(6) (a) L'exigence d'une certification civile : une contrainte lourde, mais utile

L'exigence de certification civile - qui ne s'applique que dans les situations où l'avion se comporte comme un avion civil - est une contrainte lourde, puisqu'elle entraîne :

- les problèmes de certification du FADEC ;

- des risques de retard d'autres éléments de l'avionique ;

- une partie de l'augmentation de la masse à vide de l'appareil (contraintes liées en particulier à la résistance en cas de crash et au type de sièges de soute), qui pourrait à son tour poser des difficultés pour la certification civile.

On rappelle que l'EASA (European Aviation Safety Agency - Agence européenne de sécurité aérienne) est l'instance légale définissant les règlements européens pour la certification civile des avions, des moteurs et des hélices. Le processus de qualification militaire demande de répondre aux exigences militaires spécifiques au client militaire.
La certification civile a pour objet de permettre à un aéronef d'emprunter sans dérogation les couloirs aériens civils (actuellement, les C160 Transall empruntent ces couloirs, mais avec des dérogations, qui dans quelques décennies pourraient être plus difficiles à obtenir). L'exigence de certification civile de l'A400M ne concerne pas ses fonctions purement militaires. Dans le cas des logiciels, dont la certification est, en ce qui concerne l'A400M, souvent problématique, la certification civile implique de fournir une documentation relative aux modalités d'élaboration du logiciel, qui doit être intégralement « traçable ».

Toujours le problème du nec plus ultra : « Le mieux est l’ennemi du bien » ! Pourtant, l’adage est bien français !
(6)(b) Deux thèses s'affrontent au sujet de la certification civile de l'A400M.
a) Selon les industriels : une contrainte excessive
Selon les industriels, cette exigence de certification civile correspondrait à une contrainte excessive.

Selon EADS, il s'agit d'une première pour un avion de transport militaire. Ainsi, même si l'on exclut les avions ukrainiens Antonov An-70 et Antonov An-124, aucun des principaux avions de transport militaire ne fait l'objet d'une certification civile. En particulier, tel n'est pas le cas du C160 Transall, du Boeing C-17 Globemaster III, du Lockheed C-141 Starlifter, du Lockheed C-5 Galaxy. La seule exception est le Lockheed C130 J Hercules, concurrent direct de l'A400M pour le transport tactique, mais qui n'est pas intégralement certifié civil : c'est un simple complément de certification civile, attribué par la FAA (Federal Aviation Administration), qui vient s'ajouter à la qualification militaire.
Dans le cas du système propulsif, dont on a vu que le retard provient des difficultés à constituer la documentation nécessaire à la certification du FADEC, Safran considère que sur un programme militaire classique, la réalisation d'une telle documentation ne serait pas nécessairement un point bloquant pour le premier vol de l'avion.

Pas de doute ! Confirmation : « Issue » d’Intégration-moteur ; non pas un « development issue »
(6)(b), suite. EADS estime par ailleurs que l'exigence d'une certification civile est l'une des causes des possibles retards de divers systèmes, comme le système de gestion des missions militaires (M-MMS), le système de localisation de l'avion par GPS (GADIRS) ou le système de contrôle de la soute (LMC). Un interlocuteur des rapporteurs a indiqué que, dans le cas du GADIRS, la certification civile était par nature impossible, le GPS militaire étant crypté par les Etats-Unis, ce qui empêcherait de satisfaire à l'exigence de traçabilité.

On se doit de prendre en compte cette réalité ! A côté de celle-ci, les aspects techniques des FADECS sont de la littérature !
-------------------------
Cela devrait suffire, même pour les lecteurs non avertis ! Merci pour votre attention.
Le problème majeur n’est pas les FADEC ! Et surtout pas en tant que « Engine Issue » / ‘problème moteur’ ! Les FADEC, tels que positionnés dans le CPA (Critical Path Analysis) n’entrent en ligne de compte que comme « Power-Plant Integration issue » / ‘problème d’intégration moteur’, comme nous avions commencé à l’appuyer de plus en plus fortement à partir de septembre, 2008 !


Dernière édition par sevrien le Dim 1 Mar 2009 - 16:43, édité 2 fois

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Dim 1 Mar 2009 - 12:42

des C-17 pour la France..??? âpres les Britanniques...???

http://www.leblogfinance.com/2009/02/airbus-a400m-la.html#more

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Dim 1 Mar 2009 - 13:26

Bonjour, Alain57 ! Merci !
Je suis d'accord globalement avec vous ! Quelques réactions tout de même !
alain57 a écrit: je les vois mal se retirer, tout comme les britanniques, ils ont tous des intérêts a défendre, (présent) le besoin urgent de capacité de transport, (futur) l'emploie local et le maintient des compétences, pour la fabrication d'un avion qui (lorsque il sera opérationnel) aura une durée de vie et de fabrication de plusieurs décennies.
Bien sûr !
alain57 a écrit: je voie plus une pression exercé sur EADS destiné peut être a conservé leurs spécifications, ou pour être servie les premiers a la mise en service.
Il semblerait que tout le monde reconnaisse la nécessité de renégocier le contrat. Mais les Gouvernements (sous pression partout, en raison de la crise) veulent tous un accord équilibré, qui mette tout de même la pression sur EADS !
alain57 a écrit:de plus, le Spiegel, a besoin de noircir du papier...!!!
Oui ! Cette presse-là a besoin de 'vendre' !

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Dim 1 Mar 2009 - 17:35

Encore un exemple de désinformation, qui génère & véhicule tout de suite des idées reçues, fausses, bien sûr, et, dans le cas le meilleur, manquant sérieusement de précision !

Annotation, dans le Rapport du Sénat sur l'A400M :
--La vitesse de croisière du C160 et du C130 est de, respectivement, 430 km/h et 500 km/h.
-- La vitesse de croisière de l'A400M est de 750 km/h.
Hmm !
Aujourd'hui, les C-130J est la base de comparaison (nul ne nierait que, sur le papier, du moins, l'A400M offre des performances plus impressionnantes (au sens noble) que celles du -C-130J ; sinon, ... quel eût été le but de construire cet appareil ? ).
La vitesse de crosière maximale prévue pour l'A400M est bien : 750 km/h.
La vitesse de crosière maximale du C-130J est de fait :
-- 660 km/h, et non pas 500 km/ h ! Wink

Invité
Invité

Re: AIRBUS A400 M

Message par Invité le Lun 2 Mar 2009 - 18:45

Lu sur NouvelObs Temps réel qui reprend un article du Spiegel allemand.


BERLIN (Reuters) - L'Allemagne pourrait prochainement renoncer à l'avion de transport militaire A400M, produit par Airbus, en raison de l'important retard pris par le programme, rapporte l'hebdomadaire allemand Spiegel.

Si Airbus n'indique pas rapidement comment résoudre ces problèmes, les responsables des programmes d'acquisition allemands recommanderont au ministre de la Défense Franz Josef Jung de mettre fin au contrat, rapporte le magazine allemand, qui cite des sources au sein du ministère.

Un porte-parole de la Défense a assuré que le dialogue se poursuivait à ce sujet avec Airbus, "mais il n'y a pas de négociations contractuelles".

Commandé en 2003 par plusieurs pays européens membres de l'Otan, l'A400M, développé par EADS, était alors présenté comme le plus ambitieux projet d'équipement militaire européen, avec au total 192 commandes.

Londres et Berlin ont déjà fait part de leur mécontentement en raison des retards pris par la mise au point de l'avion de transport, dont le premier vol a été reporté à une date indéfinie.

Jeudi, une commission du parlement britannique a demandé au gouvernement d'envisager l'abandon du programme.

Selon le Spiegel, les responsables de la Défense allemande s'attendent à ce que le président français Nicolas Sarkozy presse la chancelière Angela Merkel de ne pas renoncer à l'appareil européen.

Madeline Chambers, version française Gregory Schwartz
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/economie/20090228.REU0271/lallemagne_pourrait_renoncer_au_transporteur_a400m_dair.html

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Lun 2 Mar 2009 - 19:23

Merci, Questar !

Beochien
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par Beochien le Lun 2 Mar 2009 - 22:36

sevrien a écrit:Encore un exemple de désinformation, qui génère & véhicule tout de suite des idées reçues, fausses, bien sûr, et, dans le cas le meilleur, manquant sérieusement de précision !


La vitesse de crosière maximale prévue pour l'A400M est bien : 750 km/h.


La vitesse de crosière maximale du C-130J est de fait :


-- 660 km/h, et non pas 500 km/ h ! Wink


Ils sont pas allé le chercher bien loin !

Wikip Fr ! Les premiers C-130 d'origine !

Performances
Vitesse maximale 511 km/h (Mach 0,64)
Vitesse de décrochage {{{vitessemini}}} km/h
Plafond 7 010 m
Vitesse ascensionnelle 580 m/min
Distance franchissable 7 410 k

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Mar 3 Mar 2009 - 13:27

Enfin, le bon sens donne une réaction un plus rassurante chez les Allemands !

Lien :
http://www.air-cosmos.com/site/afp.php?Id=090302142951.sm4rpwa7.xml
Retard ou pas, l'Allemagne a "toujours besoin" de l'A400M (porte-parole)

BERLIN, 2 mars 2009 (AFP)Le gouvernement allemand a indiqué lundi qu'il a "toujours besoin" de l'avion de transport militaire A400M, après des informations de presse selon lesquelles il envisageait de renoncer à sa commande, du fait des retards accumulés par le groupe Airbus.
© 2009 AFP
A suivre , toujours !

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Mar 3 Mar 2009 - 14:08

exact sevrien ci-joint lien vers un article Allemand qui le confirme, les Allemand ont besoin de cette appareil, et ont pris en compte un délais de livraison plus long.
cependant ils veulent de la clarté dans les délais de résolutions des problémes, et ils tiennent a leurs spécifications....

http://www.aero.de/Verteidigungsministerium_fordert_Klarheit_bei_A400M_8080.htm

sevrien
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par sevrien le Mar 3 Mar 2009 - 14:56

Merci, alain57 !

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Mer 4 Mar 2009 - 10:06

EADS gagne un sursis pour l'A400M les acheteurs ont décidé de repoussé de 3 mois la date d'annulation de leurs commande qui était fixé par contrat au 01 avril de cette année.

http://www.aero.de/EADS_erhaelt_Atempause_im_Streit_um_A400M_8086.htm

FINANCIAL TIMES EADS erhält Atempause im Streit um A400M

HAMBURG (dpa) - EADS erhält nach einem Zeitungsbericht im Streit um den Milliardenauftrag für das
Militärtransportflugzeug A400M einen Aufschub. Die Länder, die das Flugzeug bei dem Luft- und Raumfahrtkonzern bestellt haben, bereiten nach Informationen der "Financial Times Deutschland" (Mittwoch) ein Stillhalteabkommen vor. Demnach würden sie ihr ab dem 1. April gültiges Vertragskündigungsrecht mindestens drei Monate lang nicht nutzen.

EADS und die Tochter Airbus erhalten demnach Gelegenheit, in Detailgesprächen darzulegen und
auszuhandeln, wie es mit dem von technischen Problemen und Verzögerungen geprägten Programm weitergehen soll. Das Stillhalteabkommen könnte Airbus zudem weitere Entwicklungszahlungen durch die Militärbeschaffungsbehörde Occar sichern, die sich auf monatlich umgerechnet fast 200 Millionen Euro beliefen,
schreibt das Blatt.

on apprend également que le service des achats de l'armée Allemande verse tous les mois 200 millions d'euros a EADS pour le développement de l'avion.....

pascal83
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par pascal83 le Mer 4 Mar 2009 - 11:59

PRESSE: Pays acheteurs A400M pourraient accorder délai à EADS

Mercredi 4 mars 2009 / 11h10
BERLIN (AFP)--Les pays qui ont commandé le nouvel avion de transport militaire A400M au groupe de défense EADS envisagent d'accorder au moins trois mois de grâce au constructeur en difficulté avant de décider d'éventuelles annulations de commandes, rapporte mercredi le quotidien Financial Times Deutschland.
Les sept pays acheteurs de l'A400M (Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Turquie, Belgique et Luxembourg) ont le droit, à partir du 1er avril, de dénoncer les contrats, mais pourraient se mettre d'accord pour remettre toute décision à l'été, affirme le quotidien économique.
Le programme de construction du nouvel avion militaire a pris du retard, les premiers exemplaires ne devant être livrés que fin 2012, au lieu de fin 2009.
L'abandon du programme serait catastrophique pour le groupe européen EADS, chargé du projet, qui risque par ailleurs des pénalités de retard en cas d'application rigide des contrats.
Selon le quotidien allemand, une réunion de l'Organisation européenne de coopération en matière d'armement (OCCAR) -- où les pays acheteurs sont regroupés -- doit se tenir le 20 mars pour discuter de la question.
Complement sur esaybourse

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Mer 4 Mar 2009 - 12:57


art_way
Whisky Charlie

Re: AIRBUS A400 M

Message par art_way le Mar 10 Mar 2009 - 16:42

EADS pourrait annoncer la date du
premier vol de l'A400M prochainement
:


EADS espère annoncer la date du premier vol de l'A400M "dans
les prochaines semaines", a indiqué son président exécutif lors d'une
conférence de presse consacrée aux résultats annuels de l'entreprise.
Louis Gallois a ajouté que la France et l'Allemagne étaient toujours
disposées à négocier après les retards de l'avion militaire, en
précisant qu'il subissait d'avantage de pression en raison des reports
de commandes qu'à cause des annulations.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_societes.phtml?num=50825153877eadd166962ed0afbac5dd


_________________
art_way

alain57
Whisky Quebec

Re: AIRBUS A400 M

Message par alain57 le Jeu 12 Mar 2009 - 22:45

Accord européen sur un moratoire de trois mois sur l'A400M

http://www.easybourse.com/Website/dynamic/FicheValeur-Actualites.php?ISIN=NL0000235190&NewsID=633034

PRAGUE (Reuters) - Un moratoire de trois mois sur l'A400M sera proposé d'ici fin mars à EADS par les sept pays à l'origine du projet d'avion de transport militaire, a annoncé jeudi le ministre français de la Défense, Hervé Morin.
A Prague, en marge d'une réunion informelle des ministres de la Défense de l'Union européenne, l'Espagne, qui héberge notamment les chaînes de montage de l'appareil, s'est quant à elle dite "confiante" dans la poursuite du projet.
L'idée d'un "moratoire a été acceptée par tous les pays avec l'idée que nous allons proposer à EADS ce moratoire de trois mois (...) et en espérant que ce contrat de discussion soit conclu avant la fin du mois de mars", a déclaré à Reuters Hervé Morin à l'issue d'une réunion des sept pays participant au programme.
"Le principe (est) que les nations reprennent la main avec l'Occar (Organisation conjointe de coopération en matière d'armement) dans les discussions, parce qu'il s'agit d'une décision politique majeure, qui engage à
la fois un programme européen majeur et qui engage une entreprise européenne majeure", a-t-il poursuivi.
"Aucun Etat ne prendra de décision sans avoir évoqué cette question avec les
autres", a-t-il ensuite ajouté.
Avant la réunion, le ministre avait précisé que ce moratoire d'entraînerait aucune modification des clauses du projet, notamment la clause de retrait.

Invité
Invité

Re: AIRBUS A400 M

Message par Invité le Ven 13 Mar 2009 - 14:57

Ce moratoire apparait au moment où certains pays risquaient de se retirer du projet. Lesquels ? Des informations ?

Contenu sponsorisé

Re: AIRBUS A400 M

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:26


    La date/heure actuelle est Lun 5 Déc 2016 - 1:26