ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Astronautique : actualités / news

Partagez

Paul
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Paul le Mer 7 Fév 2018 - 4:23

Par-contre, pour la fusée principale ça ne s'est pas très bien passé à l'atterrissage:



Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Poncho (Admin) le Mer 7 Fév 2018 - 9:08

Paul a écrit:
Poncho (Admin) a écrit:Attention la charge utile quand tu récupère tous les étages n'est pas vraiement mieux qu'Ariane 5 ik me semble

Mais oui bravo
 
GTO
Ariane 5: 10865 kg
Falcon Heavy: 26700 kg

LEO
Ariane 5: 20000 kg
Falcon Heavy: 64000 kg

GTO 27° en récupérant les 3 1er étage : 8000 kg Very Happy (et quand même 16000 kg en ne récupérant que les booster ce qui est devenu d'une banale routine)

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Laurent Simon le Mer 7 Fév 2018 - 11:22

Poncho (Admin) a écrit:
Paul a écrit:
 
GTO
Ariane 5: 10865 kg
Falcon Heavy: 26700 kg

LEO
Ariane 5: 20000 kg
Falcon Heavy: 64000 kg

GTO 27° en récupérant les 3 premiers étages : 8000 kg Very Happy (et quand même 16000 kg en ne récupérant que les boosters ce qui est devenu d'une banale routine)
Merci Poncho. Ce qui confirme ce que j'évoquais plus haut : la réutilisabilité impose d'utiliser une très grosse fusée, et encore plus si on veut récupérer le premier étage, et pas seulement les boosters.

Reste à voir le (vrai) coût économique, pour comparer avec Ariane6 par exemple. Le vrai coût, en intégrant les énormes sommes versées par le contribuable étatsunien.
(ce qui n'efface pas la prouesse technologique).
avatar
Philidor
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Philidor le Mer 7 Fév 2018 - 16:24

Laurent Simon a écrit:Reste à voir le (vrai) coût économique, pour comparer avec Ariane 6 par exemple. 
C'est complexe. Tout ce qui est récupéré doit être vérifié avec soin pour ne pas affecter la fiabilité, car le challenge, c'est de pouvoir réutiliser le matériel récupéré.
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par massemini le Mer 7 Fév 2018 - 16:53

J' attendais des précisions sur le profil du vol, mais rien ne vient.
A en croire les images, il semble que la pleine puissance ait été fournie par les 27 moteurs.
Ce ne doit pas être le cas, si non le corps central aurait pu se poser au même endroit que les 2 autres. Il a continué à accélérer la bagnole, c' est éloigné.
Il se peut qu' en deçà d' une certaine masse de l' ensemble, sa puissance ait été diminuée pour prendre le relais à la séparation des 2 autres et il doit garder aussi sa réserve de comburant pour aller se poser sur la barge.
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Beochien le Mer 7 Fév 2018 - 16:56

Ça paraît évident, que le propulseur central en ait gardé sous la semelle, s'il s'est posé loin au large ...

Énorme succès dans tous les cas ...
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Poncho (Admin) le Mer 7 Fév 2018 - 21:44

Massimini le central est plus long que les booster il me semble
Et il pousse à fond au décollage, puis ensuite il pousse moins et repousse à fond quand les booster se séparent
L'étage central de Falcon Heavy va plus haut et plus loin que celui de de F9 FT


_________________
@avia.poncho
avatar
Zebulon84

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Zebulon84 le Mer 7 Fév 2018 - 23:13

Le premier étage au centre est identique aux boosters, mise à part quelques renforts et le système d’attache des boosters. S’il apparait plus long, c’est juste parce qu’il est surmonté du deuxième étage, aussi identique à celui d’une Falcon 9.

Cette vidéo de Steven Colbert (humoriste américain) sur ce test m’a fait pensé à Domino : https://www.youtube.com/watch?v=mO-RSPLdpPg&t=71s Laughing
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Poncho (Admin) le Jeu 8 Fév 2018 - 8:25

Ok Zebulon, mais il pousse plus longtemps

J'espère que même plus modeste, Ariane 6 aura moins de retard que Falcon Heavy :d


_________________
@avia.poncho
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Laurent Simon le Jeu 8 Fév 2018 - 16:43

Une interview intéressante de J.Marc Astorg (CNES)

https://www.20minutes.fr/sciences/2216635-20180208-espace-space-x-vise-mars-falcon-heavy

"Quel est l’intérêt premier d’un lanceur lourd comme le Falcon Heavy : aller loin dans l’espace ou être capable d’y envoyer un maximum de charge utile ?
Les deux sont liés. Pour atteindre la Lune, et encore plus Mars, il vous faut un lanceur capable d’envoyer beaucoup de masse en orbite basse autour de la Terre ..."

"

Pourquoi a-t-il alors développé ce Falcon Heavy ?

Cette mégafusée peut permettre à Space X de décrocher des contrats pour la mise en orbite de certains satellites très lourds. On sait qu’il y a de gros projets spatiaux aux Etats-Unis, notamment militaires, qui nécessiteront de concevoir des satellites assez lourds et donc des lanceurs puissants, du type du Falcon Heavy, pour les expédier dans l’espace.
Et il n’y a pas que les contrats publics américains. Plusieurs entreprises spatiales, dont SpaceX, planchent en ce moment sur des constellations de satellites, de 30 à plusieurs milliers, qui seraient mis en orbite basse terrestre. Les objectifs sont multiples. Certains projets visent à améliorer l’observation de la Terre, l’intérêt d’une constellation de satellites étant de pouvoir prendre des photos d’un même endroit du globe dans un laps de temps très rapproché. D’autres, et c’est le cas du projet porté par SpaceX, visent à connecter le monde entier à l’Internet haut débit. L’entreprise d’Elon Musk veut ainsi mettre en orbite une constellation de près de 4.000 satellites avec des premiers lancements dès 2019.
>> Lire aussi: Space X, Neuralink, Hyperloop… Elon Musk sait lire l’avenir et voici ce que le futur nous réserve
On ne sait pas encore si ces projets se concrétiseront, mais il y a potentiellement des marchés à prendre et des sommes colossales sont investies. Il ne faudra pas seulement lancer ces satellites, mais aussi les gérer, s’assurer qu’ils n’entrent pas en collision… "

"SpaceX bénéficie de forts soutiens publics américains et même d’une loi qui interdit à des satellites gouvernementaux américains d’être lancés sur des lanceurs non  américains. C’est « America First » pour l’Espace. Au contre, Ariane se bat sur un marché très concurrentiel et malgré tout reste numéro 1 mondial depuis plus de 30 ans !

Tout de même, avec ce premier test réussi du Falcon Heavy, Elon Musk a-t-il fait un pas de plus dans son projet de vols habités vers Mars ?
C’est le projet de Big Falcon Rocket [surnommé aussi Big Fucking Rocket] (BFR) qu’Elon Musk a présenté en septembre dernier. Avec cette fusée, qui dépasserait la puissance de feu de Saturne V, SpaceX vise la réalisation des vols habités vers Mars même si d'autres applications plus terrestres ont aussi été présentées comme le transport rapide de passagers entre New York et Sidney avec cette fusée.
Le lancement réussi mardi de la Falcon Heavy est un pas de plus en effet vers cette BFR. Ou disons plutôt qu’un lancement raté du Falcon Heavy aurait sans doute remis en cause cet autre projet.
Il faut malgré tout avoir en tête que Falcon Heavy et BFR sont deux lanceurs très différents. Le premier est un bricolage à partir de Falcon 9 et fonctionne avec de l’oxygène et du kérosène. Le BFR, à l’inverse, nécessite pour SpaceX de partir de zéro. Ses moteurs fonctionnent à l’oxygène liquide et au méthane. La fusée ne pourra pas être tirée du même pas de tir que mardi.
Et puis Elon Musk a annoncé la couleur en déclarant vouloir qu’un voyage vers Mars ne coûte à terme pas plus cher aux Américains que l’achat d’une maison. Autrement dit, le ticket pour Mars ne doit pas coûter plus que 200.000 dollars. Or, SpaceX ne pourra arriver à ce tarif que si elle parvient à récupérer et à réutiliser les deux étages de sa Big Falcon Rocket. C‘est un projet très ambitieux. Elon Musk avance la date de 2025, ça sera sans doute plus 2030"
avatar
eolien
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par eolien le Jeu 8 Fév 2018 - 19:56

L'atterrissage d'un synchronisme éblouissant des deux fusées boosters illustre un changement d'ère.
L'exploit n'est plus l'homme mais la technologie.

Avant on pouvait mettre un nom sur les exploits de l'Aviation, ou de l'Astronautique.
Blériot, Guillaumet, Mermoz, Turcat, Gagarine, Armstrong ...
Nous entrons dans l'ère des anonymes, troupeaux labellisés par le nom d'une société, dont l'effigie est le pseudo-robot au volant d'une voiture satellisée. silent

Je suis époustouflé par la performance de la fusée SpaceX et bien heureux d'avoir vécu l'ère précédente.


_________________
Eolien
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Poncho (Admin) le Jeu 8 Fév 2018 - 22:04

Enfin y a toujours un type qui soude ou qui vise le dernier boulot ...


_________________
@avia.poncho
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par massemini le Ven 9 Fév 2018 - 9:30

www.youtube.com/watch?v=59pY74ZhQ50&feature=youtu.be

"Vol" complet des 2/3 du 1er étage de FH
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Laurent Simon le Sam 17 Fév 2018 - 21:10

Demain dimanche, France2
13h15 le dimanche

une enquête sur les scientifiques allemands, qui ont été récupérés par la France après la 2e guerre mondiale (de même que les américains et les russes, ce qui a bien aidé les 2 grands dans la mise au point de leurs lanceurs respectifs)
avatar
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Laurent Simon le Dim 25 Fév 2018 - 13:35

https://www.usinenouvelle.com/article/tribune-du-low-cost-meme-dans-les-fusees.N655339

"La baisse des coûts touche aussi" l'espace. "Une nouvelle économie de l’espace s’organise avec des start-up innovantes, culottées et engagées dans une surprenante baisse des coûts.

La conquête de l’espace, un grand pas pour l’humanité … une enjambée pour le business. Même dans cet univers, jadis si politique, si gourmand en investissements, de nouveaux entrants apparaissent. Comme si cette grande ubérisation planétaire ne pouvait se limiter aux seules frontières de l’atmosphère. Cette disruption spatiale, Gregory Pradels, spécialiste des nano satellites pour le pôle de compétitivité  Aerospace Valley et Eric Jolivet, professeur à Toulouse School of Management, en ont détaillé les enjeux le 22 novembre 2017 devant un parterre de chercheurs et de praticiens réunis par l’Ecole de Paris du Management "Le spatial est aujourd’hui en train de connaître un chamboulement dans son approche et sa nouvelle vision exploratoire. Une nouvelle économie émerge", estime Gregory Pradels.
Mais la France, d’ordinaire en pointe dans ce domaine pourrait-elle jouer les premiers rôles ?

Du temps des pionniers de l’aérospatiale, la France se plaçait comme un des leadeurs européens sur le marché. Depuis de nombreuses années le marché français du spatial  est dominé par trois institutions : Cnes, Airbus et Thales Alenia Space. Ces leaders étaient protégés par une complexité technique et organisationnelle et des coûts d'entrée élevés qui empêchaient toute nouvelle entreprise de se lancer sur le marché. Les coûts d’investissements initiaux sont colossaux pour une start-up aspirant à être compétitive.

Une nouvelle économie spatiale favorisant les start-up
Or ce modèle historique est mis en péril par l’émergence d’une nouvelle économie spatiale favorisant de nouveaux partenaires technologiques au format de start up.
... Résultat, une réorganisation drastique du secteur avec l’arrivée par le haut des solutions low cost et par le bas des solutions low tech et avec elle, un contournement des barrières à l’entrée qui protégeaient les acteurs historiques du marché.

... On peut se poser la question de la place de la France dans cette industrie en totale recomposition. En effet la France ne possède que quelques start-up dans ce secteur  et seulement un nano satellite sur pratiquement 600 au cours de l’année 2016, était d’origine française…Les politiques publiques doivent stimuler l’activité spatiale en France en favorisant un modèle moins vertical et plus ouvert, facilitant l’innovation créatrice de valeur. Et sans trop tarder. Le compte à rebours a déjà commencé.
"
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Beochien le Dim 25 Fév 2018 - 13:56

Merci LS.

A rapprocher aux COTS, omniprésents dans le spatial, depuis une paire d'années.

Des structures toute faites, éprouvées et qualifiées, pas très chères, pratiquement disponibles sur l'étagère !

Juste y adjoindre votre application ... 
Les proposants vous offrent, la plateforme, la structure disons, les com's, les antennes, la stabilisation, l'énergie, une éventuelle propulsion ...
Tout ça, prêt, éprouvé et déjà dans l'espace, pour pas trop cher, à vous de jouer après, qq dizaines de kg de charge juste dédiée à vos PB  Wink !

https://www.edn.com/electronics-blogs/out-of-this-world-design/4458274/Using-and-selecting-COTS-components-for-space-applications

https://futurism.com/welcome-age-micro-satellite-swarms/

https://docs.wixstatic.com/ugd/6345e1_e3074fb00b3e40949c9cd54de5f9bf9a.pdf

BIG BROTHER



By using “Commercial Off The Shelf” (COTS) pieces in their satellites, ICEYE has made it possible to engineer satellites that are both high-functioning and miniature. “When you move to COTS, you’re suddenly a decade ahead. You get access to the very latest capabilities,” Modrzewski told the BBC.
“The change comes both in cost and in size because COTS components have been miniaturised to fit inside your phone, literally. We are using the same components,” he added.
----------------------------


Et au moins un Fr/Fr


http://www.nexeya.com/group/
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Beochien le Dim 4 Mar 2018 - 11:01

Avec des milliers de satellites de 50 à 400 Kg qui seront lancés en orbite basse ou moyenne, il fallait faire qq chose pour les propulseurs, pour assurer une durée de vie décente, en plus des orientations etc ...
Donc, la propulsion à plasma, avec des vitesses d'éjection entre 10 et 50 Km/s était toute indiquée ... 10 X plus efficace que l'hydrazine, côté conso ...
Sauf que le coût de la propulsion ionique, était jusqu'ici hors de prix (2M$), et réservée aux militaires, aux Gvt, et aux gros satellites géostationnaires.

Une cie US, Orbion, se met en orbite, pour proposer vers 2019  des petits propulseurs low cost, poussant des ions de Xénon, grâce à un accélérateur ionique à effet Hall ...

Sur AviationWeek, c'est free pour celui là !

http://aviationweek.com/connected-aerospace/startup-bringing-plasma-propulsion-technology-smallsat-crowd

avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Beochien le Dim 4 Mar 2018 - 14:04

Et le contrôle d'attitude des Satellites, via des volants gyroscopiques ... Ceux là, la lumière est suffisante pour les activer ... mais pas question de modifier les trajectoires ...

single-gimbal control moment gyros (SGCMGs)

https://aerospace.honeywell.com/en/products/space/control-moment-gyroscopes-cmg

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1000936118300402

avatar
Paul
Whisky Quebec

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Paul le Sam 10 Mar 2018 - 17:25

Une startup américaine est accusé d'avoir placé 4 satellites en orbite sans autorisation. 

http://gizmo.do/B6dPhlq
avatar
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Poncho (Admin) le Sam 10 Mar 2018 - 23:48

Et en connaissance de cause, puisqu'elle l'avait demandée et qu'on lui a refusé...


_________________
@avia.poncho

Contenu sponsorisé

Re: Astronautique : actualités / news

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Sep 2018 - 7:09