ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Partagez

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Poncho (Admin) le Ven 2 Fév - 10:39

C'est juste triste

Vector
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Vector le Ven 2 Fév - 11:21

Oui, bien triste, en 1962-63 j'étais à l'EAALAT en Algérie et nous avions surtout des Alouettes et des Sikorsky S-55. 
Comme le dit Beo, je ne vois pas l'intérêt de voler en formation serrée au ras du relief car l'accident est sans doute été causé par un accrochage des rotors plus que par un "télescopage" et les responsabilités seront difficiles à établir, même avec des enregistrements.

Beochien
Whisky Charlie

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Beochien le Ven 2 Fév - 11:26

Triste, oui !

Mais peut être pas sans conséquences sur le niveau de prise de risques (Pas forcément utile) au niveau de l'entrainement ou des missions ...
Un expert ? à la télé, qui a pratiqué (4000 H d'hélico) parle de qq mètres (Jusqu'à 5 mètres ou juste un peu plus, en vol), de séparation entre les hélicos, est ce vraiment utile à la formation des pilotes  Question

Désolé Jean, pas vu ton post à temps, et on est sur la même longueur d'onde,  je rédigeais le mien ... Wink


Dernière édition par Beochien le Ven 2 Fév - 11:36, édité 1 fois
avatar
Vector
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Vector le Ven 2 Fév - 11:36

Moi j'ai vu le tien et je suis d'accord sur les prises de risques inutiles. Un hélico à basse altitude est très vulnérable aux branches, aux fils, aux oiseaux, etc.  et deux hélicos en formation serrées le sont beaucoup plus encore, car les écarts de l'un mettent en danger l'autre. 
Par contre le radada à 5 m d'altitude avec des arbres de 20 m autour, ça ne veut pas dire grand chose !


Dernière édition par Vector le Ven 2 Fév - 11:37, édité 1 fois
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par massemini le Ven 2 Fév - 11:36

Je ne pense pas qu' ils étaient en formation serrée (ça va pour les défilées et encore...), il n' auraient pas décollé à 2 mn d' intervalle. Ils pouvaient voler vers une zone réservée.
avatar
Vector
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Vector le Ven 2 Fév - 11:38

S'ils se sont accrochés, ils ne devaient pas voler bien loin l'un de l'autre...
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Beochien le Ven 2 Fév - 11:44

Il parle de jusqu'à 5 M et un poil plus de séparation entre hélicos, (En école ?) ce pilote "Expérimenté" dont je n'ai pas capté le nom, c'est un peu limite, quand même ... et pas utile du tout ...

De Vector : S'ils se sont accrochés, ils ne devaient pas voler bien loin l'un de l'autre...
Evidemment, et avec des instructeurs à bord !
On va peut être apprendre, que c'était leur vol de qualification ...  Question

C'est comme rouler à 200 Km/h à 5-10 mètres d'une voiture devant toi, bon pour l'aspiration, on gagne 2/L aux 100, mais si ça freine, à dieu va ... 
J'ai essayé, dans les années 60, ma trapanelle qui donnait 140 Max, est montée à 170, collé juste 10 mètres  derrière une Jaguar  Razz
avatar
massemini
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par massemini le Ven 2 Fév - 11:50

On ne vole pas en vol tactique à basse altitude à deux, encore moins à très basse altitude, entre et parmi les obstacles. Les changements de directions peuvent être assez brutaux à l' initiative de celui des 2 pilotes qui fait la navigation, le pilote en fonction s' occupant de la sécurité du vol (lignes, arbres et autres...).
avatar
Vector
Whisky Quebec

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Vector le Ven 2 Fév - 11:54

T'avais qu'à mettre une remorque, plus besoin d'aspiration.
Par contre, les turbulences de sillage d'un hélico sont totalement différentes de celles d'un avion et on ne doit jamais se tenir derrière et plus bas. Avec trois instructeurs à bord il est peu probable qu'ils aient commis ce genre d'erreurs.
avatar
Beochien
Whisky Charlie

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Beochien le Ven 2 Fév - 11:54

@ Massemini !
Ben, c'est pourtant ce qu'ils faisaient ... sinon ils ne se seraient pas touché ... 
Bon , ça reste à vérifier ... mais ça y ressemble bougrement ils sont tombés à 150 M l'un de l'autre ...
@ Vector ... 
Ces conneries en sur-vitesse auto te conduisent à l'éclatement de pneus, pas prévus pour cette vitesse (J'ai expérimenté), donc à ne pas faire, impérativement éviter les changements de roues sur autoroute, rien de plus angoissant, quand les 36 tonnes te frôlent le pantalon ... à 50 cm  Evil or Very Mad

J'ajoute ce Samedi ...
Il semblerait que les 2 Gazelles n'étaient pas équipées d'enregistreurs de vol...  Rolling Eyes
Donc les chances de trouver l'origine de la collision, sont bien faibles ... No

Contenu sponsorisé

Re: accident / incident aviation de combat et (ou) de transport militaire

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév - 23:30