ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Rafale à l'Export

Partagez

Nicolobrica
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Nicolobrica le Mer 7 Nov 2018 - 16:15

Dassault se retire de l'appel d'offre canadien... Encore un cahier des charges sur mesure pour le F35 ? 

https://www.avionslegendaires.net/2018/11/actu/dassault-aviation-ne-fournira-pas-de-rafale-aux-pilotes-canadiens/

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Rafale à l'Export

Message par Poncho (Admin) le Mer 7 Nov 2018 - 16:35

Pour les 5 eyes à priori dont la France ne fait pas partie

L'Eurofighter se présente t'il ?

Beochien
Whisky Charlie

Re: Rafale à l'Export

Message par Beochien le Mer 7 Nov 2018 - 16:47

Plus clair ici, pour dire ce qu'est le five eyes ...
Bon, c'est confirmé sur X sites. Le Typhoon reste en lisse !

Que dire de plus, Dassault se retire s'il n'a aucune chance, ils ne vont pas dépenser de l'argent pour rien ...
Si le Canada veut défendre son Grand Nord, ce sera un Bi ...
S'ils se contentent de leurs métropoles, cela peut être un mono ...

https://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/dassault-aviation-renonce-a-proposer-son-rafale-au-canada_624460
massemini
massemini
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par massemini le Jeu 8 Nov 2018 - 11:23

Zebulon84 a écrit:Mon avis de néophyte : ce qui a fait le succès du F16, et maintenant du F35, c'est le soft-power américain : si vous voulez notre protection, achetez nos avions. C'est certainement plus important que le rapport poussée sur poids.
www.flightglobal.com/news/articles/f-35b-connects-with-uss-wasps-anti-cruise-missile-d-453285/

Est-ce que cette capacité est un exemple de ce que vous appelez le soft-power?
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Rafale à l'Export

Message par Poncho (Admin) le Jeu 8 Nov 2018 - 11:57

Ben  la liaison 16 n'est pas spécifique au F-35

Pour les Marines c'est peut être neuf par contre


_________________
@avia.poncho
Zebulon84
Zebulon84
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Zebulon84 le Jeu 8 Nov 2018 - 11:59

massemini a écrit:www.flightglobal.com/news/articles/f-35b-connects-with-uss-wasps-anti-cruise-missile-d-453285/

Est-ce que cette capacité est un exemple de ce que vous appelez le soft-power?
Pas du tout.

Si les capacités militaires ont un impact sur le pouvoir d'influence (soft power), les performances d'un matériel particulier ne sont pas cruciales. Les relations diplomatiques, et même l'industrie culturelle, sont aussi, si ce n'est plus, importantes.

Si j'ai bien compris la Belgique choisit le F35 officiellement pour pouvoir lancer de vieilles bombes nucléaires américaines. J'ai du mal à envisager un scénario ou cette capacité serait mise en œuvre (sauf apocalypse nucléaire, auquel cas cette capacité n'aurait en réalité pas d'importance, les 34 avions belges ne feront certainement aucune différence dans ce cas).

Ce n'est donc probablement pas les capacités techniques de l'avion qui sont choisies, mais les relations que l'achat permet d'obtenir avec le pays vendeur. Le cahier des charge est simplement rédigé de façon à justifier techniquement un choix politique préalable. Et lorsque les choix politique sont remis en causes, ou une offre technique inattendue répond au cahier des charges, on annule l'appel d'offre pour rédigé un nouveau cahier des charge mieux ciblé.
Beochien
Beochien
Whisky Charlie

Re: Rafale à l'Export

Message par Beochien le Jeu 8 Nov 2018 - 12:35

La capacité nucléaire, par vecteur "Aerien", n'est certainement pas un critère de choix pour les Belges, à part qq considérations d'unité des matériaux, dans le cadre du Nato ...
Tout aussi improbable que d'adapter la capacité "Nucléaire" Fr, aux normes NATO. Razz

Et bien d'accord, en cas de conflit, ce sont les missiles balistiques qui auront le plus de chances d'arriver en qty sur des cibles majeures. Pour les avions, ce sera "borderline" plus 300 Km.

On peut juste penser que les Belges ont pesé d'autres critères, comme le poids des années sur le désign des Rafales et autres Typhoon, voir Super Hornet. ... Et les décennies à attendre pour un nouveau désigne EU ... Pour lequel, ils n'ont peut être pas été sérieusement invités ... Question

Pour défendre le plat pays, des Gripen à moins de moitié prix, auraient pu suffire  Wink
Le choix "Flamand" et "Hollandais" du F-35, a pu peser aussi, pour la maintenance, l'entrainement, la formation des pilotes etc ...

Ça me rappelle une soirée sur une plage (Pourrie et venteuse) prés d'Ostende, cherchant un repas dans les baraques à "Moules et Frites", les tôliers Flamands invitaient à cette époque les Francophones à choisir entre le repas sur le sable, dehors, ou à travers la gueule.  pale
PhilDur
PhilDur

Re: Rafale à l'Export

Message par PhilDur le Ven 9 Nov 2018 - 10:59

massemini a écrit:
Zebulon84 a écrit:Mon avis de néophyte : ce qui a fait le succès du F16, et maintenant du F35, c'est le soft-power américain : si vous voulez notre protection, achetez nos avions. C'est certainement plus important que le rapport poussée sur poids.
www.flightglobal.com/news/articles/f-35b-connects-with-uss-wasps-anti-cruise-missile-d-453285/

Est-ce que cette capacité est un exemple de ce que vous appelez le soft-power?

Petit rappel, il y a un sujet pour le F35 ?   Non ?

Le rafale utilise aussi le réseau 16.
L'aéronavale est-elle capable d'associer les systèmes de détection du Frafale à ceux des frégates et des porte-aéronefs ?

Si on se concentrait sur le Rafale.
massemini
massemini
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par massemini le Ven 9 Nov 2018 - 16:59

La liaison 16 reste sous le contrôle US depuis les années 80 au profit des alliés. Elle évolue au fil du temps.
J' en ignore les limites chez nous qui ne faisons pas partie du commandement intégré de l' OTAN.
PhilDur
PhilDur

Re: Rafale à l'Export

Message par PhilDur le Ven 9 Nov 2018 - 19:05

massemini a écrit:... nous qui ne faisons pas partie du commandement intégré de l' OTAN.
Je croyais que Sarkozy avait fait réintégrer la France dans le Commandement Intégré.
L'intervention en Lybie était déjà dans ce cadre, mais je peux me gourrer
massemini
massemini
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par massemini le Ven 9 Nov 2018 - 19:25

Vous avez raison, j' aurais dû vérifier. C' était en 2009.
massemini
massemini
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par massemini le Dim 18 Nov 2018 - 10:00

Zebulon84 a écrit:Mon avis de néophyte : ce qui a fait le succès du F16, et maintenant du F35, c'est le soft-power américain : si vous voulez notre protection, achetez nos avions. C'est certainement plus important que le rapport poussée sur poids.

www.flightglobal.com/news/articles/lockheed-sees-400-strong-market-for-new-f-16s-453667/

Est-ce que cet article vous confortera dans l' idée que le marché du siècle en 1975 n' était dû qu' au soft-power américain?

Il serait assez extraordinaire que pour sa 5ème décennie en production, le F16 block 70 s' exporte en quantité bien supérieure à celle qu' a obtenu le Rafale depuis le début du siècle...
Zebulon84
Zebulon84
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Zebulon84 le Dim 18 Nov 2018 - 18:43

Bien sur.

Si le F16 se vend plus que le F15 ou un autre avion américain, c'est que c'est certainement un très bon avion.

Si la France (ou le RU) vendait pas mal d'avion dans les années 50-60, c'était lié à son empire colonial. On a sans doute pu donner l'illusion dans les années 70-80, mais la première guerre du golfe a remis les pendules à l'heure.

Qui sont les clients du Rafale :
– l'Égypte, alors que le général Al-Sissi s'est montré très critique de l’attitude d'Obama après son coup d'état (vu les relation avec Trump, ça va sans doute s’arrêter là),
– le Qatar, qui s'oppose à l'Arabie Saoudite, très lié aux États-Unis,
– l'Inde, en opposition au Pakistan, lié aux États-Unis.
Ce n'est pas un hasard.

Ne soyez pas surpris si dans les années à venir, certains pays asiatiques (voire africains) achètent des avions chinois, quand bien même ils seraient moins bons et aussi chers que les avions américains ou français.
Poncho (Admin)
Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Rafale à l'Export

Message par Poncho (Admin) le Lun 19 Nov 2018 - 9:14

Les pakistanais ont du JF-17 et en démo au Bourget on m'a dit (quelqu'un qui avait l'oeil) que ça manoeuvrait pas si mal et propre :d


_________________
@avia.poncho
Paul
Paul
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Paul Hier à 13:45

Peut-être une douzaine de Rafale de plus pour l'Égypte:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-france-pres-de-vendre-12-rafale-supplementaires-a-l-egypte-804878.html
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Laurent Simon Hier à 14:39

Merci Paul.
L'article ne revient pas sur le bocage ITAR

https://infoguerre.fr/2018/11/enjeux-de-reglementation-itar-blocage-de-vente-missiles-scalp-a-legypte/

je n'ai pas trouvé, jusqu'à présent, de nouvelles à ce sujet.

EDIT : voici la fin de l'article, avec la perspective d'un contournement

"L’industrie de défense française entre dépendance et résilience
En France, la dépendance vis-à-vis de la réglementation et de la technologie américaine, mise en exergue par ces évènements, marque un processus de recomposition progressive de la stratégie d’exportation des systèmes d’armes, de la part du ministère des Armées et des entreprises de l’industrie de l’armement. Pourtant, l’analyse de la dépendance vis-à-vis des américains n’est pas nouvelle ; en 2011, devant la commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, le PDG de MBDA, Antoine Bouvier reconnaissait[11] que « [la] dépendance à l’égard des composants soumis aux règles ITAR (International Traffic in Arms Regulations) est un point critique. […] Si les composants sont moins visibles que les équipements, ils sont aussi essentiels pour l’autonomie stratégique. »
Auditionnée par la même commission en juillet 2018, la ministre des Armées, Florence Parly, reconnait l’impossibilité de parvenir « à lever l’opposition des États-Unis à la vente de missiles SCALP »[12] et que la solution passe par « le fabricant de ces missiles  […]  MBDA, [qu’il] fasse des investissements en matière de recherche et de technologie pour être en mesure de fabriquer un composant analogue qui échapperait au dispositif ITAR. » Cette solution de contournement de la norme ITAR, par la fabrication de nouveaux composants non-américains, est acceptée[13] par le nouveau ministre de la Défense égyptien, Mohamed Ahmed Zaki, en juillet 2018. Cependant, elle induit des dédommagements pour le retard de livraison, estimé à une année – l’armée de l’air égyptienne négociant[14] l’obtention de la moitié des missiles SCALP gratuitement. Cette solution, de contournement de la norme ITAR, nécessite également un investissement de la part de MBDA. En août 2018, MBDA et Soitec annoncent la reprise[15] de Dolphin Integration, PME basée à Grenoble, spécialisée dans les circuits intégrés, ayant été sélectionnée par l’Agence européenne de défense, dans le cadre d’un programme permettant aux entreprises européennes de l’armement d’accéder à des technologies de contournement d’ITAR. Client du fournisseur depuis 2004, MBDA souhaite, avec cette acquisition, renforcer la base industrielle de Dolphin Integration dédiée à l’armement français, en matière de circuits intégrés.

Si le contournement de la norme ITAR dans la transaction des missiles SCALP à l’Égypte semble se dessiner, à l’Assemblée nationale, la ministre Florence Parly parle également d’une « approche plus systématique, en lien avec les industriels et avec Bercy, afin d’analyser [le] niveau de dépendance à la législation américaine. »[16] Cependant, l’identification des équipements-clefs susceptibles de faire l’objet d’une interdiction à l’exportation est rendu difficile par les régulières révisions et augmentations de la réglementation ITAR, en fonction des facteurs géopolitiques et technologiques, et en fonction des administrations américaines successives. Il s’agit donc de définir les degrés de sensibilité des produits destinés à l’exportation et d’anticiper l’évolution de la réglementation ITAR. Ainsi, le programme d’armement MICA Nouvelle génération (MICA NG) présenté au Comité ministériel d’investissement en juillet 2018, loue « ses capacités […] et sa résilience aux normes ITAR [qui] dotent le MICA NG d’un fort potentiel export »[17].
Le ministère des Armées semble écarter l’option d’une indépendance totale vis-à-vis des composants américains dans la fabrication de nouveaux systèmes d’armes ; en conséquence, il apparait que, dans son approche du rapport de force dans le domaine de la vente des missiles à l’exportation, la position politique et industrielle française tend à mobiliser le concept de résilience ; c’est-à-dire développer un système économique destiné à l’exportation, reposant sur la capacité de la Base industrielle de technologie et de défense, BITD, à couvrir tout le spectre des technologies critiques, afin d’anticiper, absorber les effets de la réglementation américaine ITAR.
Ainsi, si la position des États-Unis dans le domaine de l’exportation de systèmes d’armes reste ultra-dominante, notamment par la capacité de son gouvernement à imposer les normes commerciales ; l’absence de solutions politiques, face aux blocages américains, favorise l’élaboration d’une stratégie de résilience concertée, de la part des acteurs de l’industrie de défense française.
"


Dernière édition par Laurent Simon le Mer 23 Jan 2019 - 14:47, édité 2 fois
pascal83
pascal83
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par pascal83 Hier à 14:40

Paul a écrit:Peut-être une douzaine de Rafale de plus pour l'Égypte:

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-france-pres-de-vendre-12-rafale-supplementaires-a-l-egypte-804878.html

Je pense que le problème de puce made in casse couille à du être solutionné avec une puce de fabrication européenne.
Laughing
Laurent Simon
Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Rafale à l'Export

Message par Laurent Simon Hier à 14:53

à ce sujet, un article très bien fait

https://www.euractiv.fr/section/monde/news/les-sept-armes-imparables-qui-permettent-aux-etats-unis-de-dominer-le-monde/

Contenu sponsorisé

Re: Rafale à l'Export

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 24 Jan 2019 - 13:33