ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Bombardier Avions d'affaires

Partagez

alain57
Whisky Quebec

Bombardier Avions d''affaires

Message par alain57 le Mer 13 Mai 2009 - 11:26

Distance franchissable accrue maintenant disponible pour le biréacteur à grande vitesse Global 5000

http://www.aeromorning.com/news.php?id_newss=30907&numnews=75

Le Centre de service Bombardier de Fort Lauderdale est le premier à installer l'option sur un biréacteur Global 5000 en service

Genève (Suisse), le 11 mai 2009 - Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui que l'option de distance franchissable accrue pour ses avions Global 5000 est maintenant offerte dans les Centres de service Bombardier. Le bulletin de service relatif à l'augmentation de 400 milles marins (NM) (741 km) à la distance franchissable intercontinentale sans escale du biréacteur d'affaires Global 5000 a été publié le 21 avril.

Cette augmentation importante de la distance franchissable sera obtenue par l'accroissement de la masse maximale au décollage (MTOW) à 92 500 lb, ce qui permettra d'accroître la capacité de réservoir de carburant. La première installation en vertu de ce bulletin de service pour un biréacteur Global 5000 en service a été complété au centre de service Bombardier de Fort Lauderdale, en Floride.

« C'est une excellente nouvelle pour les exploitants d'avions Global 5000 qui souhaitent tirer le maximum de cet impressionnant biréacteur à grande vitesse et jouir d'un accès sans escale à de plus nombreuses destinations », a déclaré Bob Horner, premier vice-président, Ventes, Bombardier Avions d'affaires.

Volant à sa vitesse de croisière type de Mach 0,85 (907 km/h), le biréacteur Global 5000 offre maintenant une
autonomie sans escale de 5 200 NM (9 630 km)* - une augmentation de huit pour cent. Cette plus grande autonomie accroît sa souplesse de vol, lui permettant d'assurer des liaisons telles que Londres-Los Angeles, 4 742 NM (8 782 km), São Paulo-Paris, 5 065 NM (9 380 km), Hong Kong-Wellington, 5 097 NM (9 440 km), New
York-Honolulu, 4 331 NM (8 021 km), et Dubaï-Perth, 4 873 NM (9 025 km).

Grâce à sa vitesse de croisière élevée de Mach 0,89 (950 km/h)* - qui le place en tête de sa catégorie sur ce plan - et ses performances au sol supérieures, le biréacteur Global 5000 peut assurer en près d'une heure de moins des liaisons long-courriers telles que Moscou-New York (9 heures, 29 minutes)
Johannesburg-Genève (10 heures), Djeddah-Djakarta (9 heures, 53 minutes) et São
Paulo-Madrid (9 heures, 20 minutes)*.

L'avion est doté de la cabine de biréacteur super-grand la plus large et la plus spacieuse, combinée à l'un des
systèmes électroniques de cabine les plus perfectionnés disponibles aujourd'hui.
De plus, il sera équipé du nouveau poste de pilotage Global Vision. La nouvelle suite avionique Pro Line Fusion bénéficie d'une esthétique supérieure pour créer l'environnement de pilotage ultime, procurant aux pilotes des avions Global un niveau sans précédent de contrôle et de conscience situationnelle.

sevrien
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par sevrien le Mer 13 Mai 2009 - 13:16

Merci, Alain57 !

Réacteurs Rolls-Royce : BR-710 ? Wink

alain57
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par alain57 le Mer 13 Mai 2009 - 19:30

(Montréal) Un client de Bombardier (T.BBD.B) ne veut plus du Learjet 85
qu'il a commandé parce que cet appareil sera construit au Mexique plutôt qu'en Europe.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/200905/13/01-855990-bombardier-un-client-rejette-un-avion-construit-au-mexique.php

Stephen Coonan, représentant de l'entreprise nigériane Barbedos Group aux États-Unis, a profité d'une conférence de presse organisée par Bombardier hier à Genève, dans le cadre du salon européen de l'aviation d'affaires EBACE, pour faire connaître publiquement ses doléances.
«Nous étions sur le point de terminer la conférence de presse lorsqu'il s'est levé et a exprimé ouvertement le désir de ravoir son dépôt, a raconté la porte-parole de Bombardier Aéronautique, Danielle Boudreau, jointe à Genève.
Nous trouvons cela dommage qu'il ait ressenti le besoin de s'exprimer publiquement. Il y a peut-être eu un manque de communication entre le client et nous.»
M. Coonan a indiqué à la publication spécialisée Flight Evening News qu'il s'inquiétait au sujet de la qualité du Learjet 85 en raison des coûts de production peu élevés au Mexique.

«L'implication, c'est que la qualité de cet appareil ne sera pas aussi élevée que celle d'un appareil construit par des techniciens européens à salaire élevé, a déclaré M. Coonan au Flight Evening News. Ce n'est qu'une perception, ce sera peut-être le même appareil. Mais qui veut prendre un risque de 18 millions US?»
À l'origine, c'est un petit avionneur suisse spécialisé dans les matériaux composites, Grob, qui devait développer la structure du Learjet 85 et participer à la fabrication des 40 à 50 premiers prototypes. Toutefois, Grob s'est placée sous la protection de la loi sur les faillites en août dernier et Bombardier a décidé de développer seule le nouveau biréacteur d'affaires. «En fait de capacités, notre usine du Mexique est au même niveau que toutes nos autres usines dans le monde, a affirmé Mme Boudreau. Il n'y a pas de différence de
qualité.»
Elle a ajouté que le rapatriement du développement du Learjet 85 au sein même de Bombardier permettra à l'entreprise d'avoir un meilleur contrôle sur le produit et l'échéancier de production

alain57
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par alain57 le Lun 8 Juin 2009 - 21:55

Focus sur le Learjet 85 ou l'innovation comme sortie de crise.

http://www.aeroplans.fr/Aviation-d-affaire/focus-sur-le-learjet-85-ou-l-innovation-comme-sortie-de-crise.html

article intéressant avec photos a lire sous le lien...

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Sam 6 Fév 2010 - 11:29

Bonjour à tous,

Le 100ème Challenger 605 vient d'être livré.

Bombardier livre le 100e biréacteur Challenger 605 construit



Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui l’entrée en service du 100e biréacteur Challenger 605 à être construit. Avec plus de 800 avions construits, la populaire série Challenger 600 a accumulé plus de 4 000 000 heures de vol avec une ponctualité des départs de 99,8 pour cent, en septembre 2009.
http://www.bombardier.com./fr/bombardier/galerie-de-presse/communiques-de-presse/details?docID=0901260d800e834b

Amicalement


_________________
Jullienaline

aeroduO5
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par aeroduO5 le Jeu 23 Sep 2010 - 23:08

Jefais un petit point sur la gamme de Bombardier en donnant la capacité, la MTOW et la distance franchissable et les réacteurs ainsi que leur puissance.

Challenger 300: 8-16 passagers, 17,6t et 5700 kms, 2 Honeywell HTF 7000 de 30,4 kN
Challenger 605: 12-19 passagers, 19,6t et 6200 kms, 2 GE CF 34-3A de 40,7 kN
Challenger 850: 15-19 passagers, 24t et 5200 kms, 2 GE CF 34-B1 de 38,84 kN C'est un CRJ 200 aménagé en jet d'affaires.
Global 5000: 8-19 passagers, 42t et 9300 kms, 2 RR BR 710 A2-20 de 65,6 kN Version dérivée du Global XRS.
Global XRS: 8-19 passagers, 44,5t et 11390 kms, 2 RR 710 A2-20 de 65,6 kN


Learjet appartient au groupe Bombardier donc je mets aussi leurs avions. Ils constituent en fait la gamme basse de Bombardier.

-40 XR: 7 passagers, 9,5t et 3100 kms, 2 Honeywell TFE 731-20AR de 15,5 kN
-45 XR: 9 passagers, 9,1t et 3100 kms, même moteurs que le 40 XR
-60 XR: 10 passagers, 10,6t et 4400 kms, 2 PWC 305A de 20,46 kN
-85: 8 passagers, 5500 kms, 2 PWC 307B de 27,13 kN

aeroduO5
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par aeroduO5 le Jeu 23 Sep 2010 - 23:09

J'ai oublié un truc:
S'il y a des questions plus précises j'essaierai d'y répondre.

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Jeu 30 Sep 2010 - 23:42

Bonsoir à tous,

Bombardier va lancer un nouvel avion qui fera concurrence au Gulfstream G650. Les détails seront dévoilés à Atlanta lors de la NBAA qui aura lieu du 19 au 21 octobre.

Global Express: Bombardier confirme le lancement de nouveaux appareils


Bombardier Aéronautique a confirmé jeudi l'agrandissement de sa famille d'avions d'affaires Global.

L'entreprise est cependant demeurée avare de détails sur ce projet dont les grandes lignes seront officiellement dévoilées à l'occasion d'une conférence sur l'aviation à Atlanta, en octobre.
Le nouvel avion fera concurrence au futur Gulfstream G650 dont la mise en service est prévue pour 2012. Cet appareil a été présenté comme le plus rapide et le plus gros des avions d'affaires.
Bombardier Aéronautique avait déjà plusieurs projets en cours avant d'annoncer qu'il planchait sur un nouvel appareil de la famille Global.

L'entreprise travaille en effet à la conception d'un nouveau Learjet et poursuit le développement de ses avions régionaux CRJ1000 et CSeries.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201009/30/01-4328198-global-express-bombardier-confirme-le-lancement-de-nouveaux-appareils.php

http://www.marketwire.com/press-release/Bombardier-lance-sa-nouvelle-gamme-davions-Global-TSX-BBD.A-1327397.htm

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Poncho (Admin) le Ven 1 Oct 2010 - 10:00

Bonjour Jullienaline

Pour compléter


http://www.flightglobal.com/blogs/flightblogger/2010/10/m170-goes-global-bombardier-ta.html


NAGOYA -- In an announcement promising more details on October 18 at the upcoming National Business Aviation Association show in Atlanta, Bombardier has given the green light to develop a new large cabin business jet.

So what's known about this new Global? Not much.

Industry sources indicated today that General Electric has been selected to power the new Global, though what engine specifically remains unclear.

We do know this aircraft started its life with the M170 codename and may potentially be named the Global Express II, a stretch or clean sheet design that will match the Gulfstream G650.


A suivre... l'événément formet du 18 octobre...
Et la nature de moteurs GE employés



_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Sam 16 Oct 2010 - 18:36

Bonjour à tous,

La NBAA ouvre son congrès lundi et Bombardier, comme annoncé précedemment, y présente ses deux nouveaux poulains.
A noter des hublots bien agrandis (+ 80 %), une aile transsonique entièrement nouvelle et aussi la motorisation qui revient à GE avec son GE TechX (pour rappel les précédent Global sont motorisé par RR). Sans doute plus de travail qu'une simple amélioration de la gamme

Bombardier élargit sa gamme de produits phares Global avec deux nouveaux biréacteurs : les avions Global 7000 et Global 8000



ATLANTA, GEORGIA--(Marketwire - 16 oct. 2010) - National Business Aviation Association 2010 -

La gamme complète des avions Global transcende les frontières de la catégorie des avions d'affaires à large fuselage
L'avion Global 7000 d'une classe à part combine une cabine spectaculairement spacieuse à une autonomie de 7 300 milles marins*
Le biréacteur long-courrier Global 8000 offre une cabine de qualité supérieure et une impressionnante autonomie de 7 900 milles marins*
Note aux rédacteurs : Une photo accompagne ce communiqué de presse sur le site de Marketwire.

Le chef de file de l'aviation d'affaires Bombardier Aéronautique réaffirme sa prédominance dans la catégorie des avions d'affaires à large fuselage par le lancement de deux nouveaux biréacteurs : les avions Global 7000 et Global 8000. La gamme de produits phares Global de Bombardier couvre maintenant la catégorie des avions très long-courriers à large fuselage avec quatre modèles d'appareils – les biréacteurs Global 5000, Global Express XRS, Global 7000 et Global 8000.

«L'engagement de Bombardier en matière d'innovation, ses investissements soutenus dans la stratégie de développement de produits et sa force de chef de file de l'industrie sont des facteurs clés de sa réussite globale, a déclaré Steve Ridolfi, président, Bombardier Avions d'affaires. La conception et les performances de la plateforme d'avions Global ont valu à celle-ci une reconnaissance mondiale instantanée dès son introduction par Bombardier en 1996. Depuis, les avions Global ont acquis la réputation de biréacteurs les plus perfectionnés de l'industrie. En élargissant cette grande gamme d'avions, nous offrons encore une fois une expérience de voyage par avion d'affaires inégalée et avant-gardiste.»

«Ces nouveaux avions sont de solides exemples de la prévoyance et de la réflexion novatrice de Bombardier. Les biréacteurs Global 7000 et Global 8000 permettront à nos clients d'atteindre plus de destinations sans escale que jamais auparavant, procurant des niveaux sans précédent de performances, de souplesse et de confort, a poursuivi M. Ridolfi. C'est le moment idéal d'opter pour la 'solution Global'.»

Biréacteur Global 7000 : Offrant une spacieuse cabine à quatre zones, cet avion établit la norme d'une nouvelle catégorie de biréacteurs d'affaires à large fuselage. Avec un volume de 2 637 pi³ (74,67 m³), les passagers profiteront de 20 pour cent d'espace habitable de plus que la cabine du leader actuel de l'industrie. L'avion présentera un régime de croisière rapide de Mach 0,90 et une autonomie de 13 520 km (7 300 milles marins) à Mach 0,85*. Il pourra relier Londres à Singapour, New York à Dubaï ou Beijing à Washington sans escale avec 10 passagers*. Son entrée en service est prévue en 2016.

Biréacteur Global 8000 : Avec une autonomie plus grande que tout autre avion d'affaires, le biréacteur Global 8000 proposera une cabine supérieure à trois zones de 63,32 m³ (2 236 pi³) et une impressionnante distance franchissable de 14 631 km (7 900 milles marins) à Mach 0,85*. Il pourra relier Sydney à Los Angeles, Hong Kong à New York et Mumbai à New York sans escale avec huit passagers*. Le biréacteur Global 8000 pourra atteindre un régime de croisière rapide de Mach 0,90. Son entrée en service est prévue en 2017.

Performances inégalées

Les nouveaux avions Global de Bombardier seront dotés d'ailes transsoniques à grande vitesse entièrement nouvelles – conçues pour optimiser de façon importante l'efficacité aérodynamique combinée à des moteurs GE TechX de dernière génération d'une poussée de 16 500 lb offrant une grande puissance et divers avantages sur le plan des émissions – réduction des émissions de NOx (de 50 pour cent inférieures aux prochaines exigences de la réglementation sur les émissions de l'aviation civile internationale CAEP/6 de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale), et un gain d'efficacité carburant global de huit pour cent par rapport au Global Express XRS – en tête de l'industrie. Affichant un régime de croisière rapide de Mach 0,9, ces avions sont conçus pour surpasser tous les autres, assurant plus de liaisons clés sans escale dans le monde entier par la combinaison d'un degré exceptionnel d'autonomie, d'efficacité carburant et de longueur de piste équivalente.

Confort et polyvalence ultimes

Les caractéristiques de cabine communes aux deux nouveaux avions comprennent : éclairage naturel maximisé par nouveaux hublots plus larges, assurant quelque 80 pour cent de surface supplémentaire par hublot que les avions Global existants; une généreuse soute à bagages accessible pendant le vol; une aire de repos de l'équipage dotée de fauteuils convertibles en couchettes; un office spacieux aux possibilités optimisées de préparation et de stockage de repas; une conception novatrice des zones de cabine offrant aux clients plus de souplesse et de choix dans la définition de la configuration; et des options de design originales intégrant le confort du foyer à l'environnement d'un avion.

Technologie et conception novatrices

Les deux avions présenteront également la version la plus à jour du poste de pilotage Global Vision et la capacité de connectivité évoluée d'un système de gestion de cabine à la fine pointe de la technologie afin d'assurer les plus hauts niveaux de commodité, de confort et de contrôle jamais offerts par un avion d'affaires.

À propos de Bombardier

Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2010 s'élevaient à 19,4 milliards $ US et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, consulter le site www.bombardier.com.

Visitez notre microsite NBAA à l'adresse www.nbaa.aero.bombardier.com.
http://www.marketwire.com/press-release/Bombardier-elargit-sa-gamme-de-produits-phares-Global-avec-deux-nouveaux-bireacteurs-TSX-BBD.A-1336161.htm

http://www.flickr.com/photos/bombardieraerospace/sets/72157625032635729/

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Poncho (Admin) le Sam 16 Oct 2010 - 22:09

Première application du TechX donc !
Gain de 8% sur le BR710 si je lis bien
Pour 2016 et 2017
Le TechX pourrait aussi servir pour les CRJ non ?


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Mar 19 Oct 2010 - 18:10

Bonjour à tous,

Il se confirme que les deux nouveaux seront plus que des améliorations des anciens Global.

Le développement des nouveaux Global Express coûtera un milliard

Bombardier a indiqué mardi que la mise au point de deux nouveaux appareils de la famille Global Express coûterait plus de 1 milliard de dollars US, soit deux fois plus cher que ce que prévoyait l'industrie.

Le président de la division Aéronautique, Guy Hachey, a révélé cette information au cours d'une discussion avec les analystes dans le cadre de la conférence de la National Business Aviation Association à Atlanta.

Des experts interrogés par la Presse Canadienne s'attendaient plutôt à ce que le programme coûte entre 400 et 500 millions US. Ils soulignaient que la conception d'un tout nouvel appareil coûtait autour de 1 milliard US.

Selon M.Hachey, les nouveaux Global Express 7000 et 8000 seront très différents des autres. Ils auront une plus grande portée, seront plus confortables et consommeront moins de carburant.

D'après les experts, Bombardier devrait avoir les reins assez solides pour financer le développement de ces appareils, en plus de celui de la CSeries et du nouveau Learjet 85.
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201010/19/01-4333974-le-developpement-des-nouveaux-global-express-coutera-un-milliard.php

Amicalement


_________________
Jullienaline

Vector
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Vector le Mer 20 Oct 2010 - 1:48

Petit détail qui a son importance :
Un canon a une portée, un avion a une autonomie ou une distance franchissable. Il serait bon de le rappeler à l'agence France-Presse, même à Montréal.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Poncho (Admin) le Mer 20 Oct 2010 - 8:49

Un canon peut aussi avoir une autonomie cela dit Wink

Sur route ou sur rail

Et une distance franchissable pour les quelques Gunship

Mais effectivement ! Le terme est bizarre dans la dépêche


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Ven 22 Oct 2010 - 17:38

Bonjour à tous,

Inauguration de l'usine méxicaine devant produire le Learjet 85.
Je ne sais pas comment les salariés canadiens prennent cette montée en puissance de Bombardier au Mexique.
Mais cela ne semble concerner que le Learjet 85, je n'ai pas vu d'infos concernant les nouveaux Global.

http://www.marketwire.com/press-release/Bombardier-inaugure-des-installations-manufacturieres-pour-les-composants-davions-Learjet-TSX-BBD.A-1339190.htm

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201010/21/01-4334834-bombardier-aeronautique-jusqua-2000-employes-au-mexique-en-2013.php

Bombardier s'enracine au Mexique

(Montréal) Bombardier Aéronautique s'est enracinée davantage au Mexique avec l'inauguration de nouvelles installations pour la construction du Learjet 85 à son complexe de Querétaro.

Le président mexicain Felipe Calderon et le gouverneur de l'État de Querétaro José Calzada ont assisté à l'événement hier, de même que les 330 employés mexicains qui ont déjà commencé à travailler sur le Learjet 85.

Bombardier n'a pas reçu d'aide gouvernementale pour s'installer au Mexique, a noté le vice-président à l'exploitation de Bombardier Aéronautique Mexique, Réal Gervais, en entrevue téléphonique avec La Presse Affaires. Par contre, les gouvernements ont investi beaucoup dans les infrastructures et l'éducation pour faciliter l'implantation de Bombardier et d'autres entreprises de l'industrie aéronautique.

L'avionneur montréalais a ouvert sa première usine à Querétaro en 2006. Les 1200 employés de ce complexe travaillent notamment sur le fuselage arrière des biréacteurs d'affaires Global, les commandes de vol du Q400, les gouvernes de direction des biréacteurs régionaux CRJ et du Challenger 605 et le câblage électrique de tous les appareils de Bombardier. Ces effectifs comprennent les 330 employés qui travaillent déjà sur le Learjet 85. Ce chiffre passera à un millier de travailleurs lorsque ce biréacteur d'affaires entrera en service, au cours de l'année 2013.


Il s'agira du premier appareil de Bombardier doté d'une structure faite entièrement de matériaux composites. La nouvelle usine de Querétaro a déjà reçu l'immense outil qui lui permettra de fabriquer le fuselage de l'appareil en deux pièces seulement, l'avant et l'arrière, au lieu des 300 000 pièces (rivets compris) que nécessite un fuselage de métal.

L'outil est une sorte de moule dans lesquels les travailleurs placeront 3000 pièces de fibre de taille et d'épaisseur différentes. Après une quinzaine d'heures de cuisson dans un énorme four, les pièces et la résine se seront combinées pour former une surface unie.

Les travailleurs commenceront à construire le premier fuselage dès lundi prochain.

Querétaro sera également responsable de la fabrication des ailes du Learjet 85, de ses stabilisateurs et de l'installation de ses faisceaux de câblage. C'est toutefois l'usine de Bombardier à Wichita qui réalisera l'assemblage final et la finition de l'appareil.

Le Learjet 85 sera propulsé par des moteurs de Pratt & Whitney Canada.

Par ailleurs, Bombardier a annoncé hier qu'une entreprise de nolisement de Vancouver, London Air Service, sera le client de lancement canadien de son nouveau biréacteur d'affaires Global 7000, un appareil luxueux qui coûtera la bagatelle de 65 millions US.

Par comparaison, le Learjet 85 coûtera autour de 18 millions US.
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201010/22/01-4334949-bombardier-senracine-au-mexique.php

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Ven 22 Oct 2010 - 17:47

Une première commande dévoilée pour le Global 7000 de la part de la société canadienne London Air Service (LAS) établie à Vancouver (comme son nom l'indique scratch ).
Il y en aurait d'autres mais les clients ne voudraient pas les rendre publiques.

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/aeronautique-et-aerospatiale/deja-une-premiere-commande-pour-le-global-7000-de-bombardier/519694

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2010/10/20101022-061909.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Ven 22 Oct 2010 - 18:04

Pour continuer au sujet de cette nouvelle famille d'appareils, un analyste d'UBS, Tasneem Azim, vient d'en estimer le coût de développement à 1,6 milliards $.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201010/20/01-4334369-les-deux-nouveaux-global-express-pourraient-couter-16-milliard.php

Il faut aussi se rappeler que Bombardier développe déjà 3 appareils différents :
Le CSeries, le CRJ1000 et le Learjet 85.
On s'interroge donc beaucoup chez les financiers canadiens sur la capacité à mener de front tous ces programmes sans anicroche.

Quatre risques liés au projet de Bombardier

Le potentiel de la nouvelle initiative est intéressant, mais les risques sont élevés.

Plus de questions que de réponses se dégagent de l‘initiative que vient de lancer Bombardier (BBD.B) avec ses deux nouveaux jets d’affaires de la famille Global.

Et quatre risques importants sont identifiés mercredi par l’analyste Tasneem Azim, chez UBS.

Risque d’exécution: Bombardier a décidé d’entreprendre plusieurs projets en même temps (la CSeries, le CRJ1000 et le Learjet 85), ce qui met une pression considérable sur le bilan financier de la compagnie. En ajoutant les nouveaux appareils de la famille Global à un coût qui pourrait dépasser le milliard de dollars (le coût pourrait même atteindre jusqu’à près de 2 milliards selon les calculs de l’analyste), la pression est plus forte. Les flux de trésorerie (free cash flow) resteront sous pression au cours des cinq prochaines années.

Risque lié à la demande: La direction prévoit une reprise éventuelle de la demande pour les jets d’affaires. Toutefois, les prévisions présentées par Honneywell ne sont pas aussi optimistes que celles de Bombardier. De plus, malgré des signes de stabilisation visibles, l’état actuel du marché permet de soulever des questions sur la force de la demande à venir.

Risque technologique: Bombardier sera la première à utiliser le nouveau moteur GE Tech X fabriqué par General Electric. Il existe une possibilité que cette nouvelle technologie éprouve des ennuis et cause des délais dans le programme de développement de la famille Global.

Risque concurrentiel: Il ne faudrait pas se surprendre de voir des entreprises comme Embraer, Cessna ou Gulfstream faire connaître leurs intentions de lancer un autre jet d’affaires. Une telle initiative viendrait mettre de la pression sur le prix que Bombardier entend demander et donc sur la rentabilité de ce nouveau programme.

Selon les informations disponibles actuellement, Bombardier entend vendre les nouveaux Global 7000 et Global 8000 au prix de 65 millions de dollars. C’est 5 millions de dollars de plus que le prix exigé par Gulfstream pour son nouveau G650. Bombardier justifie sa décision de demander plus parce que ses appareils sont plus spacieux, offrent une autonomie plus grande et sont plus efficaces au niveau énergétique.
http://blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/dufour/2010/10/20/quatre-risques-lies-au-projet-de-bombardier/

Amicalement


_________________
Jullienaline

Beochien
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Beochien le Ven 22 Oct 2010 - 18:08

Merci Julienaline !

Effectivement ça fait beaucoup !
Ils peuvent toujours demander conseil à Airbus ou à Boeing !
Pour la gestion de crise en cas de retard en tout cas Razz ils sont sur de recevoir des conseils avisés Mad !

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Ven 22 Oct 2010 - 18:28

Effectivement Laughing
Airbus et Boeing peuvent même monter des cabinets de consultants spécialisés dans la traque aux retards ! Twisted Evil
Il y a de quoi faire une belle diversification. Razz

Un autre article sur ces interrogations :

Questions remain about cost of Bombardier’s new Global jets

Bombardier Inc.’s announcement Saturday that it was launching two new aircraft to add to its Global family of high-end, ultra long-range business jets has left one lingering question: How much will it cost the company to develop them?

Steve Ridolfi, Bombardier Business Aircraft president, was guarded in discussing the price tag associated with launching the Global 7000 and Global 8000 in an interview Sunday. But he did describe the planes as “major derivatives” of the manufacture’s existing Global family of aircraft with new wings and engines.

But Cameron Doerksen, National Bank Financial analyst, noted that the fuselage design is largely the same as the other aircraft and will have Global Vision flight deck, which is almost complete.

“Thus, while the cost to develop the new aircraft will be material, a portion of the design and development is already effectively completed,” he said in a note to clients.

Because of the complexity involved in the project, Benoit Poirier, Desjardins Securities analyst, ventured the development costs should fall between that of a derivative and an all-new plane.

“We believe that this project is a complex derivative of existing Global aircraft and thus assume that the cost of development should be between US$300-million (cost of a derivative) and US$1-billion (cost of a clean-sheet design),” he said in a note to clients.

Nevertheless, Tasneem Azim, UBS analyst, said the new aircraft will help Bombardier “protect and potentially grow” its market share of 35% in the larger, more lucrative business jet segment.

“By leveraging the success of its existing Global platform as well as that of the [Gulfstream] G650, Bombardier will likely garner significant customer interest in the expanded Global family,” she said.
http://business.financialpost.com/2010/10/18/questions-remain-about-cost-of-bombardiers-new-global-jets/

Amicalement


_________________
Jullienaline

aeroduO5
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par aeroduO5 le Ven 22 Oct 2010 - 19:05

Bonjour à tous

Je ne crois pas que les différents programmes de Bombardier soient un problème.
-CRJ 1000: il entrera très bientôt en service donc il ne posera plus de problèmes aux ingénieurs.
-CSeries: ils est prévu pour 2013 donc ça laisse de la marge. Peut-être qu'il y aura du retard mais c'est un programme ambitieux.
-Learjet 85: prévu pour 2013 aussi mais ce ne sont pas les mêmes équipes que le CSeries puisque c'est la division avions d'affaires qui en est responsable.
-Global 7000 et 8000: ils sont prévus pour 2016 et 2017 donc ça laisse du temps pour les développer.

Donc si il y a un embouteillage à craindre, c'est en 2012 avec la finalisation de 2 programmes technologiquement ambitieux. Cet éventuel embouteillage ne sera donc pas dû aux nouveaux Global.

Par contre je trouve surréaliste que Bombardier ait déjà des commandes. Comment savoir de quel avion on aura besoin dans plus de 6 ans?
C'est une grande leçon du 787. Ca ne sert à rien d'avoir des clients pour avoir des annulations avant l'entrée en service.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Poncho (Admin) le Ven 22 Oct 2010 - 19:48

Peut on comparer les Global 7000 et 8000 aux A340-500 et 600 par rapport aux Global actuels qui seraients des A340-200 et 300 ?
Ces machines valent plus cher que des A319...


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Ven 22 Oct 2010 - 22:45

Bonsoir à tous,
bonsoir Aerodu05,

Sans vouloir vous vexer, je ne comprends pas votre phrase :

aeroduO5 a écrit:-Global 7000 et 8000: ils sont prévus pour 2016 et 2017 donc ça laisse du temps pour les développer.

Voulez-vous dire que Bombardier a le temps avant de commencer le développement (2013 voire 2014) ?

Pour moi, le développement d'un appareil nouveau, ce qui semble bien être le cas ici (aile nouvelle, nouveau moteur, hublots très agrandis,...), demande bien 4 ans si ce n'est 6 ans de développement (cf B787 Rolling Eyes ).
Je suis d'accord, la charge demandée à chaque étape, n'est pas la même suivant la période. Mais d'après le vieux dicton tout ce qui est fait n'est plus à faire, le développement ne sera pas retardé pour parer à toute mauvaise surprise, qui peut venir de n'importe lequel des 4 programmes.
Il me semble aussi, quand cas d'imprévu, des possibilités (j'entends ici temps d'ingéniérie) soient redistribuées au gré des besoins des différentes divisions. Je veux dire en cela que les divisions ne sont pas des vases clos. Si le plan de charge est faible chez l'une, une partie de ses employés peuvent être réaffectés vers une autre qui est en demande. Mais ici, il semble bien que cette variable d'ajustement risque de disparaitre : il y a maintenant au minimum un programme entièrement nouveau dans chaque division.
La question des analystes n'est donc, pour moi, pas si innocente. Bombardier a-t-il les reins assez solides pour supporter des imprévus d'ingéniérie et/ou financiers ?

Amicalement


_________________
Jullienaline

Beochien
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Beochien le Ven 22 Oct 2010 - 22:52

Salut Julienaline !
Allez va pour une MAJ du type "Forte" comme pour le 748 ... 4 ans peut être ?
Par contre les coûts de développement annoncés me paraissent bien bas peut être moins d'heures que pour un "gros" ???
Ce ne sont pas de si petits avions pourtant ...et une aile à refaire, reste une aile à refaire !

JPRS

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par jullienaline le Sam 23 Oct 2010 - 0:17

Salut Beochien,

Oui, pour ma part je pense surtout à des imprévus sur le CSeries qui appartient à un segment où Bombardier n'a jamais travaillé.
Il développe quand même un appareil entièrement nouveau.
Les CRJ ont été développé en partant des Challengers, donc d'une base exixtante. Ce qui n'est pas vraiment le cas du CSeries.
De plus, sur le segment du CSeries, Bombardier est en relation directe avec les majors compagnies et en concurrence directe avec les deux poids lourds A & B.
Cela fait beaucoup de paramètres nouveaux pour Bombardier.

Bien sur, en écrivant cela, j'espère ne pas lui porter la poisse...

Amicalement


_________________
Jullienaline

Paul
Whisky Quebec

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Paul le Sam 23 Oct 2010 - 1:58

jullienaline a écrit:
Inauguration de l'usine méxicaine devant produire le Learjet 85.
Je ne sais pas comment les salariés canadiens prennent cette montée en puissance de Bombardier au Mexique.
Mais cela ne semble concerner que le Learjet 85, je n'ai pas vu d'infos concernant les nouveaux Global.

Bonjour jullienaline,

L'usine mexicaine fabriquera l'aile et le fuselage (en composite) du Learjet 85. FAL au Kansas. D'autres produits Bombardier fabriqués au Mexique :

- Harnais électriques de la quasi totalité des appareils Bombardier.
- Assemblage du fuselage central des CRJ200/Challenger 850
- Assemblage de la pointe arrière des Global 5000 et Express XRS. Bombardier a déjà annoncé que la pointe arrière des Global 7000/8000 sera presque identique à celles des Global actuels donc, les mexicains hériteront surement de l'assemblage.
- gouvernail de direction, de profondeur et stabilisateur horizontal du Q400
- gouvernails CRJ700/900/1000 et Challenger 605/850
- Divers sous-assemblages pour toute la gamme Bombardier (carénages, panneaux d'accès, etc)

J'ai quelques amis qui travaillent à Queratero pour former et aider les mexicains. Il y eu certains problèmes de qualité au départ mais selon ce qu'on m'a dit, il y a eu beaucoup d'amélioration depuis. Pour ceux qui sont intéressé à travailler au Mexique :

http://www.wilsonaero.com/component/option,com_jobline/Itemid,30/task,view/id,409/lang,fr/

Contenu sponsorisé

Re: Bombardier Avions d'affaires

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:43


    La date/heure actuelle est Mar 6 Déc 2016 - 22:43