ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Ariane VI

Partagez

seb2411

Re: Ariane VI

Message par seb2411 le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:35

Admin a écrit:C'est quoi Pride et XIV ?

XIV : https://en.wikipedia.org/wiki/Intermediate_eXperimental_Vehicle
C'est un démonstrateur de rentrée atmosphérique qui à fait son vol en début d'année.

Pride c'est censé être son successeur, avec cette fois la possibilité de le faire atterrir sur une piste et le réutiliser plusieurs fois. Il pourra en outre transporter 300Kg de matériel et devrait avoir une soute et peut être un bras robotisé.

Les deux sont lancés par Vega.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:37

Merci !

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Jeu 13 Aoû 2015 - 21:57

seb2411 a écrit:
Admin a écrit:C'est quoi Pride et XIV ?

XIV : https://en.wikipedia.org/wiki/Intermediate_eXperimental_Vehicle
C'est un démonstrateur de rentrée atmosphérique qui à fait son vol en début d'année.

Pride c'est censé être son successeur, avec cette fois la possibilité de le faire atterrir sur une piste et le réutiliser plusieurs fois. Il pourra en outre transporter 300Kg de matériel et devrait avoir une soute et peut être un bras robotisé.

Les deux sont lancés par Vega.
Poncho, c'est aussi ici ! 
http://avia.superforum.fr/t1534-demonstrateur-ixv-de-rentree-atmospherique-esa

Seb : pour les 10 ans (pour PreX renommé IXV), et non 5, il m'a semblé que c'était surtout un retard sur Vega, non ?
Ou alors un problème de financement ? Je n'avais pas compris qu'il avait fallu plus de temps pour ce projet

seb2411

Re: Ariane VI

Message par seb2411 le Jeu 13 Aoû 2015 - 22:48

Laurent Simon a écrit:
seb2411 a écrit:

XIV : https://en.wikipedia.org/wiki/Intermediate_eXperimental_Vehicle
C'est un démonstrateur de rentrée atmosphérique qui à fait son vol en début d'année.

Pride c'est censé être son successeur, avec cette fois la possibilité de le faire atterrir sur une piste et le réutiliser plusieurs fois. Il pourra en outre transporter 300Kg de matériel et devrait avoir une soute et peut être un bras robotisé.

Les deux sont lancés par Vega.
Poncho, c'est aussi ici ! 
http://avia.superforum.fr/t1534-demonstrateur-ixv-de-rentree-atmospherique-esa

Seb : pour les 10 ans (pour PreX renommé IXV), et non 5, il m'a semblé que c'était surtout un retard sur Vega, non ?
Ou alors un problème de financement ? Je n'avais pas compris qu'il avait fallu plus de temps pour ce projet
Aucune idée. Le projet avait l'air de ne pas avoir rencontré de soucis. Du coup je ne sais pas.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Des précisions sur les décisions prises pour Ariane 6, son industrialisation

Message par Laurent Simon le Jeu 17 Sep 2015 - 16:29

Comment Airbus et Safran préparent le décollage d'Ariane 6

http://www.challenges.fr/transports-et-defense/20150916.CHA9462/comment-airbus-et-safran-preparent-le-decollage-d-ariane-6.html

Article intéressant, abordant de nombreux points de la future industrialisation de Ariane 6,
l'effet d'échelle,

y compris l'utilisation d'une imprimante 3D pour faciliter et accélérer la production d'une tête d'injection, "aujourd’hui composée de 278 pièces, peut être produite en 3 pièces imprimées en 3D"
Voir aussi l'article spécifique :
http://www.leparisien.fr/sciences/les-recettes-d-airbus-safran-launchers-pour-s-assurer-du-succes-de-la-future-ariane-6-15-09-2015-5093953.php

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mar 15 Déc 2015 - 4:22

Airbus Safran Launchers : des retards à l’allumage qui inquiètent

http://objectifaquitaine.latribune.fr/business/aeronautique-et-defense/2015-12-14/airbus-safran-launchers-des-retards-a-l-allumage-qui-inquietent.html

"L’avenir de la joint-venture entre les groupes Airbus et Safran, Airbus Safran Launchers (ASL), présente sur 8 sites en Europe, dont 2 en Bordelais (Le Haillan et St-Médard-en-Jalles),

inquiète les syndicats CFE-CGC et CFDT qui viennent d’adresser une lettre au Président de la République et au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, entre autres. "

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Dim 14 Fév 2016 - 18:42

un excellent et court article sur Ariane6, la fabrication, les coûts, etc.

Ariane 6 sera fabriquée à l'horizontale

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/01/28/01008-20160128ARTFIG00292-ariane-6-sera-fabriquee-a-l-horizontale.php

extrait : "«Cette organisation va permettre de travailler en parallèle sur les différents éléments-clés», explique Alain Charmeau, président exécutif d'Airbus Safran Launchers (ASL), la récente joint-venture en charge de la conception et de la production des lanceurs européens.

«On devrait pouvoir diviser par deux environ le temps d'assemblage ce qui devrait permettre de passer facilement de 7 ou 8 lancements annuels aujourd'hui avec Ariane 5 à une douzaine avec Ariane 6.»

L'intégration horizontale présente aussi l'avantage de ne pas nécessiter la construction d'un bâtiment tout en hauteur, plus difficile à dimensionner et à climatiser. C'est d'autant plus intéressant qu'Ariane 6 fait 60 mètres de haut, soit 5 de plus que sa prédecesseure.

Cette taille accrue permet, par exemple, de simplifier la tuyère du moteur cryogénique ré-allumable Vinci de l'étage supérieur qui ne sera pas rétractable.

«C'était un peu un rêve d'ingénieurs», commente Alain Charmeau. «Or, pour dire les choses de façon un peu abrupte, on essaye au contraire en ce moment de faire sortir les ingénieurs de leur bureau d'études pour les amener à l'atelier. L'objectif principal est clairement la réduction des coûts.» "

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Dim 14 Fév 2016 - 18:58

Autre article très intéressant, à la fois sur Ariane 5 et la future A6 :

http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/021657267658-pour-lutter-contre-spacex-ariane-6-promet-de-tenir-les-delais-1196281.php

extrait :
Et de 70 ! Dans la nuit de mercredi à jeudi à Kourou, en Guyane, la fusée Ariane 5 a lancé avec succès un satellite de télécommunications pour Intelsat, approchant ainsi son précédent record de 74 tirs consécutifs réussis. Cette mise en orbite géostationnaire d’un gros satellite de télécoms (6,5 tonnes) a pour particularité d’avoir été montée en un très bref délai (quatre mois). Ce qui témoigne, selon le maître d’œuvre de la fusée Airbus Safran Launchers (ASL), de la réactivité de la filière depuis sa réorganisation en 2015.
« Un délai aussi court entre la commande et le lancement, c’est du jamais-vu », commente Alain Charmeau, président d’ASL, en rappelant que les carnets de commandes des ports spatiaux sont pleins à 5 ans.

Les ingénieurs plus rapides que les juristes

Fondée le 2 décembre 2014 pour rationaliser la filière européenne de fabrication des lanceurs Ariane, la coentreprise entre Airbus et Safran s’est vu confier l’été dernier un contrat de 2,4 milliards d’euros par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour développer Ariane 6. Jeudi, Alain Charmeau a fait la démonstration que les ingénieurs courent plus vite que les financiers et les juristes.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 16 Mar 2016 - 19:12

Article intéressant, de synthèse, paru il y a 2 mois, qui pose de bonnes questions (et y répond souvent de façon abusive) :

Ariane 6 : le début de la fin pour l’industrie spatiale européenne ?

http://www.breizh-info.com/2016/01/12/37594/ariane-6-le-debut-de-la-fin-pour-lindustrie-spatiale-europeenne

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 16 Mar 2016 - 19:35


Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Mer 16 Mar 2016 - 21:44

Merci

J'ai pris le temps de lire celui là http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/021754538302-arianespace-marque-des-points-face-a-spacex-1205936.php que tu as mis ici http://avia.superforum.fr/t353p125-astronautique-actualites-news#75938

A la prochaine révolution, faute de bastille faudra démonter pierre par pierre Bercy

Au dernier lancement Space X avec son Falcon 9 amélioré n'avait à priori pas l'énergie nécessaire à bord pour satelliser ET freiner la fusée à la redescente (SES-9 : 5,271 kilograms que Falcon 9 -> http://spaceflightnow.com/2016/02/24/falcon-9-rocket-to-give-ses-9-telecom-satellite-an-extra-boost/)


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Ven 8 Avr 2016 - 11:16

Bonjour,

http://www.industrie-techno.com/ariane-6-sera-produite-a-la-toyota-et-avec-les-methodes-d-airbus.43611

une vue de l'industrialisation d'Ariane 6
Très intéressant défi


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Beochien le Ven 8 Avr 2016 - 11:36

Oh purée ... Avio est à bord ... Avionvol
Bon, à la réflexion, il suffit que les engrenages tiennent 5 minutes sur une fusée ... clown

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 4 Mai 2016 - 15:21

Airbus et Safran lancent enfin Airbus Safran Launchers

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-et-safran-lancent-enfin-airbus-safran-launchers-568518.html

"Avec plusieurs mois de retard, Airbus Group et Safran ont enfin signé un accord sur la seconde et dernière phase de constitution de leur société commune à 50/50, Airbus Safran Launchers (ASL), selon un communiqué commun des deux groupes.

Les deux entreprises apporteront leurs activités dans le domaine des lanceurs spatiaux civils, dont Ariane 6 le futur lanceur européen, et militaires (dissuasion nucléaire française).

La finalisation de l'accord (closing) est prévue au deuxième trimestre 2016, à l'issue des formalités administratives et réglementaires."

Beochien
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Beochien le Mer 4 Mai 2016 - 15:55

Le tout dans une ambiance de taxes plombantes (Blackmail étatique) intéressantes ...
Purée qu'attendent ils pour envoyer tout ça en Hollande ...
Le développement d'Ariane VI, affronte assez de difficultés pour se passer d'une saignée d'un milliard de € !

http://www.reuters.com/article/us-airbus-safran-tax-idUSKCN0XU1OL


"If the operation had been considered as an asset sale, Airbus Group would have had to pay a billion euros in tax," the source said, asking not to be identified because of the confidentiality of the discussions.




Airbus Group will still have to pay some tax on the lump sum from Safran, but the source declined to say what the newly agreed bill would be.




Airbus declined to comment and French finance ministry officials could not be reached for comment.




Officials involved in setting up the venture say it is unusual because the two companies value its strategic importance in equal measure and both are locked in for the long term.




The project took more than a year to finalize, largely because French tax regulations are not easily applicable to such a partnership of equals, people involved in the discussions said.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 4 Mai 2016 - 19:57

Airbus Group a négocié avec Bercy pour réduire sa facture fiscale

..." à la différence d'autres coentreprises, où l'un des deux partenaires a vocation à sortir du capital à terme, Airbus Group et Safran n'ont jamais caché qu'ils considéraient tous deux Airbus Safran Launchers comme un actif stratégique, insistant pour en détenir chacun 50% du capital."

http://www.usinenouvelle.com/article/airbus-group-a-negocie-avec-bercy-pour-reduire-sa-facture-fiscale.N389772

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mar 17 Mai 2016 - 21:05

Ariane 6 a besoin d'une « préférence européenne »


http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/021918519120-ariane-6-a-besoin-dune-preference-europeenne-1221007.php

Selon le nouveau DG (allemand) de l'ESA,
et par opposition à la Commission européenne,

Début de l'article :
"Directeur général de l'Agence spatiale européenne depuis l'été dernier, Jan Woerner est encore un euro-optimiste : «  Je rêve d'utiliser l'espace pour recoudre l'Europe », déclare-t-il. Mais pour construire les « United Space of Europe » comme il plaisante, la bataille diplomatique est rude.

Il faut non seulement convaincre les Etats membres de l'Agence (22 participants dont la Suisse et la Norvège) d'investir dans le spatial, mais aussi négocier avec un partenaire particulièrement coriace : la Commission européenne !

En effet depuis le traité de Lisbonne, la Commission, a des compétences spatiales et elle vient donc de lancer des consultations pour finaliser une stratégie spatiale avant la fin de l'année. En résumé, elle doit faire pour les 28 Etats membres de l'Union le même travail que ce que fait l'Agence spatiale pour ses 22 membres !

Jan Woerner promet de tout faire pour que l'Europe parle d'une seule voix. Un minimum au vu des dépenses publiques consacrées à l'espace : 12 milliards d'euros entre 2014 et 2020 pour les constellations Galileo et Copernicus, 4 milliards sur la même période pour la fusée Ariane 6, le budget annuel de l'ESA s'élevant à plus de 5 milliards.

Mais la communauté de l'espace se méfie du libéralisme de la Commission."  ...

"

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Lun 13 Juin 2016 - 21:43

Une revue remise à l'ESA le 10 juin :

ASL confirme la maturité du concept Ariane 6

http://www.zonebourse.com/SAFRAN-4696/actualite/SAFRAN-13-06-2016-Airbus-Safran-Launchers-confirme-la-maturite-du-concept-Ariane-6-Ajouter-au-pani-22516034/

"Cette revue de conception finalisée avec succès marque une étape majeure de la validation du programme Ariane 6, sous contrat avec l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Elle permet à Airbus Safran Launchers de valider l'ensemble des caractéristiques techniques, industrielles et programmatiques d'Ariane 6."


Le succès de cette étape permet à Airbus Safran Launchers et à ses partenaires industriels européens de continuer le développement du lanceur au rythme prévu.

« Ce succès confirme tous nos engagements auprès de l'Agence Spatiale Européenne et de ses Etats membres et nous permet de nous engager définitivement en terme budgétaire pour le développement et la production d'Ariane 6, dont le 1 vol est prévu en 2020, s'est félicité Alain Charmeau, CEO d'Airbus Safran Launchers.




Cette revue a été validée sous la responsabilité d'Airbus Safran Launchers en y associant les représentants des agences spatiales ESA, CNES, DLR et ASI ainsi que des experts indépendants.

Appelée « Maturity Gate 5 », cette revue a commencé le 28 avril 2016, soit moins de 9 mois après la signature du contrat de développement signé avec l'ESA le 12 août 2015. Elle fait suite à la finalisation du design de la future fusée européenne et de la mise en place de son organisation industrielle avec l'ensemble des partenaires industriels organisés en « entreprise étendue ».

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Lun 13 Juin 2016 - 23:14

C'est toujours après que les ennuis commencent non? là on peut encore cacher de la poussière sous le tapis !
Enfin ça ira bien je suis sûr !


_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 6 Juil 2016 - 11:14

Un excellent article de synthèse, dans l'Usine nouvelle
(tout est à lire)
qui donne aussi des précisions très concrètes

 "Avec Ariane 6, on change le modèle industriel des lanceurs en Europe", selon Patrick Bonguet

http://www.usinenouvelle.com/article/avec-ariane-6-on-change-le-modele-industriel-des-lanceurs-en-europe-selon-patrick-bonguet.N400962

"... Quel est l'objectif le plus difficile à tenir? C'est d'atteindre la baisse de 40 à 50% du prix d'exploitation d'Ariane 6 par rapport à Ariane5. Il fallait une révolution culturelle chez les industriels. Les fournisseurs sont devenus de véritables partenaires industriels"

"...Vous avez également mis en place des filières d’excellence industrielle. En quoi consistent-t-elles ?
Il a fallu définir une politique industrielle tout en respectant le retour géographique. Pour cela, nous avons créé cette notion de filière d'excellence industrielle. L’objectif consiste à standardiser au maximum le design de pièces tout en maximisant l'usage des grands moyens de production. Pour cela, nous avons concentré en un seul endroit tous les composants de même nature. Par exemple : les structures métalliques comme les grandes viroles (soit l'enveloppe du lanceur, ndlr) qui sont aujourd'hui produites un peu partout en Europe sont concentrées en Allemagne chez MT Aerospace. L’industriel est chargé de standardiser tous ses produits, afin d'avoir les mêmes viroles de haut en bas du lanceur. Sur Ariane 5, les grands moyens de soudure chez MT Aerospace fonctionnent une semaine par mois ; sur Ariane6, ils fonctionneront 24h sur 24, 5 jours sur 7. En maximisant l'usage des moyens lourds, les frais fixes sont amortis sur un bien plus grand nombres de pièces. Grâce à cette rupture, les partenaires pourront attendre des baisses de coût entre 40 et 60 %.

Cette organisation implique-t-elle une réduction du nombre des fournisseurs?
Nous avons globalement les mêmes industriels que sur Ariane5 mais ils ne font pas la même chose. Toutes les structures métalliques se font désormais en Allemagne, les vérins seront tous réalisés par Sabca en Belgique, CASA fera les pièces composites en Espagne...

Vous évoquez un changement culturel de la part des industriels. Comment se manifeste-t-il?
J’entends deux choses principalement.
D'une part, c’est arriver à travailler en « entreprise étendue », c'est à dire créer une grande confiance entre les partenaires pour que chacun se dévoile, montre ses marges sur les spécifications et la conception du produit. Cette confiance est indispensable pour atteindre la convergence optimale."
...

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Mer 6 Juil 2016 - 14:34

Merci
C'est intéressant effectivement



_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Jeu 21 Juil 2016 - 9:55

Je doublonne ici le post sur le fil La politique spatiale européenne (UE, ESA), la dimension européenne de l'espace. 


Il semble que l'enquête réalisée par la Commission européenne ait apporté un certain nombre de garanties intéressantes.

Cf l'article très complet de La Tribune :

L'Europe donne son accord au rachat d'Arianespace par Airbus Safran Launchers

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-europe-va-donner-son-accord-au-rachat-d-arianespace-par-airbus-safran-launchers-587054.html

La commission européenne accepte l'acquisition d'Arianespace par la coentreprise Airbus Safran Launchers.

"la commission européenne a accepté mercredi l'acquisition d'Arianespace par la coentreprise Airbus Safran Launchers (ASL). ASL va donc pouvoir acheter la participation que le CNES détient dans Arianespace, soit 34,68%.
La filiale à 50-50 entre Airbus et Safran possédera 75% du capital de la société européenne de services de lancement de satellites, présidée par Stéphane Israël. La Commission avait ouvert fin février à la très grande surprise d'Airbus une enquête approfondie afin d'examiner ce projet d'acquisition, qui aurait pu mettre Arianespace en position de monopole.
Elle craignait que "l'opération n'entraîne un recul de l'innovation et une hausse des prix sur les marchés des satellites et des services de lancement". La Commissaire chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager, avait estimé qu'une "industrie spatiale concurrentielle est essentielle pour renforcer la base industrielle de l'UE et stimuler notre compétitivité générale".

Pourquoi la commission a-t-elle donné son feu vert?

Comment ASL a-t-il obtenu l'accord de la Commission, qui a priori n'était pas favorable à ce projet?
Selon nos informations, ASL a passé au printemps un accord avec Avio, qui a développé et fabriqué le lanceur italien Vega au sein d'ELV, une entreprise commune réunissant le motoriste et l'Agence spatiale italienne. Cet accord a fait pencher la balance du bon côté pour ASL.

...
Le lanceur italien pourrait donc concurrencer à terme le futur lanceur européen Ariane 6.2 destiné aux satellites institutionnels, tels que ceux de Galileo. Ce qui va relancer la concurrence dans le secteur spatial européen et satisfait la Commission. Car elle avait estimé en février que cette opération serait "préjudiciable au lanceur concurrent Vega, fabriqué par ELV et qui, actuellement, ne peut être commercialisé que par Arianespace".

Un accord avec Thales Alenia Space

La coentreprise avait déjà passé un accord avec Thales Alenia Space (TAS) pour ne pas léser les intérêts du rival d'Airbus Space Systems. Une fois l'accord trouvé, TAS n'avait pas souhaité déposer de dossier auprès de la Commission.

... 
En outre, la Commission avait soulevé un problème de concurrence dans le domaine de l'approvisionnement des adaptateurs de charge utile et de séparateurs. Elle a craint que que ASL ne se fournisse qu'"exclusivement auprès d'Airbus indépendamment du prix et de la qualité des produits d'entreprises concurrentes" (notamment au groupe suisse Ruag), "ce qui porterait préjudice à ces dernières". Là aussi, il semblerait qu'il n'y ait pas eu d'accord entre ASL et Ruag.

A la Commission de surveiller si les décisions d'ASL et d'Arianespace n'impactent pas la concurrence en Europe, génératrice d'innovations et de compétitions. Mais la Commission semble avoir considéré qu'elle a mis en place des solutions afin de garantir l'indépendance d'Arianespace vis-à-vis d'Airbus et de Safran, ainsi que l'ensemble des acteurs de la filière lanceurs
"

-------
Un article, moins complet, et à la tonalité un peu différente, dans Les Echos :

 Arianespace devient une filiale d'ASL

http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0211143314679-arianespace-devient-une-filiale-dasl-2015913.php

L'intégration d'Arianespace dans ASL permet de privatiser et rationaliser la filière des lanceurs européens.

Que de temps perdu ! ...

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Sam 10 Sep 2016 - 10:03

Article qui concerne aussi sûrement Vega C,
puisque si j'ai bien compris, les boosters seront communs

  Succès de l’essai moteur Arta 6 en Guyane

https://www.aerospatium.info/succes-de-lessai-moteur-arta-6-guyane/

Je n'ai pas accès à plus que le début :
"Un moteur à propergol solide a été testé avec succès lors d’un essai statique à Kourou.

Après quatre ans de silence, le Banc d’essai des accélérateurs à poudre (BEAP) du Centre spatial guyanais est revenu à la vie pendant deux minutes, avec la mise à feu d’un moteur à propergol solide d’Ariane 5.

Réalisé par Europropulsion (filiale à parité d’Airbus Safran Launchers et Avio), ce moteur a été prélevé sur la production à l’Usine de propergol de Guyane (UPG) voisine et spécialement instrumenté pour l’essai. Il a parfaitement brûlé ses 241 tonnes de propergol en 128 secondes, en produisant une poussée moyenne de 5 040 kN (avec une pointe à 6 900 kN)."

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Sam 10 Sep 2016 - 22:49

Merci

En farfouillant

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t18001-arta-6-tir-au-beap-8-septembre-2016

C'est bien du Ariane 5

Traitement des obsolescence + mise à niveau directive Reach (produits chimiques) + réduction coûts + réductions des durées de procédures....

Peut être des éléments pour les futurs booster...


_________________
@avia.poncho

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Dim 11 Sep 2016 - 14:38

Poncho (Admin) a écrit:Merci

En farfouillant

http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t18001-arta-6-tir-au-beap-8-septembre-2016

C'est bien du Ariane 5

Traitement des obsolescences + mise à niveau directive européenne Reach (produits chimiques) + réduction des coûts + réductions des durées de procédures....

Peut être des éléments pour les futurs boosters...
Merci bien Poncho, de ces précisions.
Au passage : pourrais tu déplacer des 2 messages, vers fil Ariane 5 (et supprimer celui-ci), puisque mon post initial n'était pas bien placé ?
Merci par avance.

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Mer 14 Sep 2016 - 8:53

Nouveau feu vert pour Ariane 6

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/nouveau-feu-vert-pour-ariane-6-598843.html

"Sans surprise, l'Agence spatiale européenne a décidé mardi de poursuivre le développement du prochain lanceur européen.

Et un pas de plus franchi par Ariane 6. Ce qui devrait mener le prochain lanceur européen sur le pas de tir en 2020. Le Conseil de l'Agence spatiale européenne a décidé mardi de poursuivre le développement du prochain lanceur européen, a annoncé le  directeur des lanceurs de l'ESA, Gaele Winters. Ce qui n'est pas réellement une surprise tant ce programme est stratégique pour l'Europe.
"

Laurent Simon
Whisky Quebec

Re: Ariane VI

Message par Laurent Simon le Ven 11 Nov 2016 - 9:14

L'Europe engage 1,7 milliard d'euros sur Ariane 6


http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0211479776416-leurope-engage-17-milliard-deuros-sur-ariane-6-2041876.php

http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0211479776416-leurope-engage-17-milliard-deuros-sur-ariane-6-2041876.php

"L'Agence spatiale européenne (ESA) a confirmé, mercredi, les commandes industrielles nécessaires à la réalisation de la fusée Ariane 6, afin qu'elle prenne la relève d'Ariane 5 à partir de 2020.
Lors de la cérémonie de signature officielle, mercredi à Paris, entre l'Agence et le maître d'oeuvre industriel du projet, Airbus Safran Launchers (ASL), le secrétaire d'Etat à la Recherche, Thierry Mandon, a rappelé qu'Ariane 6 est actuellement « la plus belle et la plus grande aventure industrielle européenne ». « Le compte à rebours est lancé, il reste 1.500 jours avant le premier vol qui doit être 50 % moins cher que ceux d'Ariane 5 », a-t-il résumé pour « Les Echos ».

...L'Agence spatiale européenne avait déboursé 680 millions d'euros en août 2015 pour les premières phases de développement. Mercredi, elle a rajouté 1,7 milliard d'euros à dépenser d'ici à 2023 pour mener à terme le projet. Au-delà de ces 2,4 milliards, les industriels investissent 400 millions en propre, auxquels s'ajoute une dépense de 600 millions d'euros environ pour réaliser un nouveau pas de tir à Kourou.
Avant de confier ses sous, l'ESA a mené de longs examens pour valider le projet proposé par ASL, filiale à 50 % d'Airbus et 50 % de Safran
...
Il y a notamment eu de longues discussions sur la création d'une deuxième ligne de fabrication de boosters en Allemagne, à Augsburg, en sus de l'usine italienne d'Avio.
...
Entre les deux versions d'Ariane 6, celle à 2 boosters ou celle à 4 et en incluant la nouvelle version de sa petite soeur italienne Vega, le besoin de production est estimé à partir de 2020 à 35 boosters par an. De quoi justifier la création de deux lignes, plaide le patron de l'ESA, Jan Woerner. Un point de vue que ne partagent pas forcément tous les spécialistes, qui rappellent que SpaceX tire sa compétitivité en grande partie de son unité.
Toutefois, ce sujet mis de côté, ASL a tout fait pour rationaliser la production des divers composants de la fusée, afin d'éliminer les doublons et les ambiguïtés.

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Ariane VI

Message par Poncho (Admin) le Ven 11 Nov 2016 - 9:34

Ah quand même des couvertures sont toujours tirées ?
L'Esa n'a qu'à trouver une autre fusée à laquelle fournir des booster à poudre ? pour justifier cette seconde ligne


_________________
@avia.poncho

Contenu sponsorisé

Re: Ariane VI

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:47


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 11:47