ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Boeing 787 (partie 1)

Partagez

macintosh
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par macintosh le Mar 13 Jan 2009 - 23:15

Bonsoir,
En 2005, l'A380 qui avait volé pour la première fois fin avril, était bien présent au Bourget... On peut donc espérer peut être y voir le 787 cette année si le premier vol n'est pas repoussé.

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 3:48

Bonjour, chers tous !

B787 : voici le post No. 7 dans la série. Genre de synthèse des points 'clé' , glose incluse, des 6 post précédents. Désolé pour la longueur de ce texte.

Il est important que les lecteurs aient tous les éléments 'clé' sous les yeux, même si cela peut faire des doublons et "edits"qui gênent.
Ceci est dans l'intérêt de la factualité et de la clarté, sur le fond, en priorité, mais dans la forme, aussi !
Le but est de transmettre une certaine réalité perçue, ni plus ni moins, que des professionnels, travaillant 'in situ' ont eu l'amabilité de nous présenter. Et ceci semble être accepté par ceux qui privlégient les faits,....mais conspué par les ignorants, derpetes du DPO, qui font semblant de savoir, et qui (pour des raisons que personne de sensé ne comprend) préfèrent diffuser de la propagande infondée et non étayable.
En vrac (sans ordre hiérarchique) :
-- Boeing ne peut fixer aujourd'hui une fourchette de dates ou "time-window" fiable pour le 1er vol ;
-- raisons 'clé' avancées : impossibilité actuelle de déterminer les effets de la grève sur travaux restant à faire; l'étendue du problème "fasteners" semble avoir été cernée ; mais il reste les complications dues au besoin de quantifier le temps nécessaire pour faire tout le travail y afférent ;
-- pas d'échanges actifs entre Boeing & clients, même les clients de lancement, sur la question du 1er vol (contrairment à la thèse avancée par certains adeptes du DPO , qui n'aiment pas les faits);

-- la priorité des clients en général a deux volets :

-- (a) désir de connaître le calendrier de livraison de leurs appareils commandés ;
-- (b) détermination d'obtenir des compensations équitables (pas question, à ce stade de faire des annulations sèches et de perdre ses acomptes au bénéfice de Boeing ; pas question de pénalités, même si le terme "liquidated damages" doit figuere dans le cadre de certains dossiers, pour des raisons liées à la présentation à faire dans les Rapporte Annuels (question de "disclosure requirements", sous normes IFRS / IAS etc., & traitement fiscal local de ce type d'élément) ;

-- pour (a), Boeing, selon ses propres dires, aura besoin de plusieurs semaines afin de commencer à voir clair, dans le sillage de la grève, & d'intégrer l'impact de celle-ci, et du problème des "fasteners", avant de pouvoir traiter le calendrier des livraisons pour les clients de lancement, et de celles des autres clients ensuite ;
-- pour (b), les clients, avec un peu d'hypocrisie, ne veulent pas révéler trop tôt à Boeing leur demande / préférence (le cas échéant) de différer leurs premières livraisons, car ils ont peur de perdre une partie de leur "leverage" & "bargaining power"/'pouvoir de négociation' dans le cadre des compensations (R. ABOULAFIA a mentionné, à sa façon, cet aspect);

-- les motoristes (RR & GE) disent eux-mêmes qu'ils ne savent pas exactement quand le 1er vol pourra avoir lieu ;

-- RR discute bien plus que Boeing avec ANA en ce moment, au Japon, ( cela pourrait être dû, pour partie, à d'éventuelles conversations sur la motorisation des A380 qu'ANA envisagerait d'acquérir.....).
Maintenant la clarté ! Eureka !

Lien :
http://www.air-cosmos.com/site/afp.php? ... 86wlay.xml

Boeing 787: ANA veut être informée en priorité d'un éventuel nouveau retard
TOKYO, 11 déc 2008 (AFP)

Le patron de la deuxième compagnie aérienne japonaise, All Nippon Airways (ANA), qui doit être la première à utiliser le nouvel avion de ligne moyen porteur Boeing 787, a déclaré qu'il souhaitait être informé en priorité d'un éventuel énième report des livraisons.
© 2008 AFP
Autre lien :
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14 ... -46,0.html

Boeing 787: ANA veut être informée en priorité d'un éventuel nouveau retard
AFP 11.12.08 | 09h07
Le patron de la deuxième compagnie aérienne japonaise, All Nippon Airways (ANA), qui doit être la première à utiliser le nouvel avion de ligne moyen porteur Boeing 787, a déclaré qu'il souhaitait être informé en priorité d'un éventuel énième report des livraisons.

Mineo Yamamoto, directeur général exécutif d'ANA, dit toujours attendre le premier exemplaire du B787 en octobre 2009, avec déjà 18 mois de retard sur l'échéancier initial, conformément à ce que l'avionneur américain Boeing a officiellement indiqué jusqu'à présent.

Cependant, des rumeurs font état d'un nouveau calendrier en préparation, selon lequel le premier surnommé "Dreamliner" n'arriverait chez ANA que début 2010, soit grosso modo avec un différé supplémentaire de six mois.
Ceci confirme avec une clarté éblouissante le contenu les 6 posts qui précèdent. Bien sûr, c'est la réalité des choses, qui a été exposé, et ceci est la preuve on ne peut plus concluante (comme s'il en fallait, pour ceux qui 'savent vraiment de quoi ils parlent) qu'ANA se sent, depuis le début, comme très mal traité par Boeing, malgré sa position de client de lancement. Il n'a pas été tenu informé par Boeing, contrairement aux dires fallacieux de certains, qui ont écrit longuement sur ce Forum pour justifer leurs opinions infondées et erronées.
"Nous sommes le client inaugural et nous aimerions à ce titre prendre connaissance (d'un nouveau changement) avant quiconque d'autre", a déclaré M. Yamamoto à l'agence Dow Jones Newswires, lors d'un déplacement à Chicago.

Indication claire que les rumeurs ont circulé et que, en effet, ANA s'est trouvé comm étant "informé par laes media", ... après les autres ! Quelqu'un va contredire ?
ANA a commandé au total 50 B787 dont le premier exemplaire devait en théorie entrer dans sa flotte en mai dernier. Boeing a reconnu début novembre que le premier vol d'essai du B787 ne pourra plus avoir lieu d'ici la fin de l'année comme prévu. Le rival d'Airbus n'a cependant pas détaillé depuis de nouvel échéancier pour les étapes ultérieures, la direction de Boeing ayant, selon ses dires, besoin de temps pour évaluer la situation.
Reflet exact de nos posts datant d'il y a plusieurs semaines, n'est-ce pas ?
Un calendrier mis à jour sera rendu public une fois cet examen terminé, avait alors fait savoir une porte-parole. Une annonce officielle à ce sujet pourrait avoir lieu cette semaine, d'après des médias.

Tous auront compris qu'ANA soUhaite une communication personnalisée, en priorité, qu'il déclare n'avoir jamais reçue !
Qu'avons-nous dit d'autre?

(i) Sans rancune, et sans vouloir stigmatiser le participant qui nous a plus ou moins dit d'aller nous promener, en nous faisant comprendre que lui sait de quoi il parle (par là, impliquant que nous .. pas ?), je demande s'il fallait vraiment que les Forums aient à supporter tout cela, pour arriver à la simple confirmation de nos dires.

(ii) Toujours sans rancune, il serait agréable que les contradicteurs de service reconnaissent ouvertement le bien fondé de nos posts passés.

Il s'agit de la simple reconnaissance que les longueurs futiles, dans tout ceci, sont, pour la majeure partie, le résultat du dogmatisme des adeptes du DPO, qui ne veulent pas reconnaître les simples faits connus, mais préfèrent chercher à imposer leurs avis infondés ! D'autant plus que les faits connus étaient déjà dans le domaine public ! Les adeptes du DPO auraient pu y faire un peu de recherche, avant de taper dans le clavier, pour débiter leurs opinions, "logique" et "philosophie" personnelles, .... erronées ! Ils auraient pu réfléchir différemment ! Rolling Eyes

A suivre ! Post no. 8 dans la série.


Dernière édition par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 18:56, édité 1 fois

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 15:50

Bonjour, chers tous !

B787 : voici le post No. 8 dans la série sous mon clavier. Réponse a un post de Jeannot, rédigé dans un autre registre, et contenant des questions pertinentes.
Ceux, qui ont réussi à bien digéré les 7 posts précédents, devraient voir comment celui-ci s'insère plus ou moins sans heurt dans la série.
Bon Boeing nous fait son cinéma et a « compensé » l’annonce du retard « inattendu » du 787 par une commande surprise.
Non, Jeannot ! Boeing ne s'offre pas le luxe de faire du cinéma en ce moment. Mais, pour nous, il semble y avoir des incohérences. Cela indiquerait qu'il y a des détails qui, inévitablement, nous échappent !
Mais ce nouveau retard
1. ne va-t-il pas engendrer des demandes de pénalités ?
Le vocabulaire, ...le choix des mots, ici, est très important ! Non. Il y aura des "compensations"! Le terme est d'une grande importance. Il ne s'agit pas de 'finasser', comme l'avait dit érronément un participant. Mais il est possible que certains clients, pour satisfaire à des exigences de "reporting financier" dans leur pays (ou à des principes de droit des sociétés, de droit boursier et / ou fiscal), s'organisent administrativement pour utiliser le vocable, & bien ajuster certains montants sous ce libellé.
2. ne vat-il pas mettre ou renforcer le doute de la profession sur la capacité de Boeing à se sortir de ce guêpier ?
Certainement. Mais la vaste majorité croira, ou fera semblant de croire, ou espérera que Boeing finira par s'en sortir. Et Boeing le fera. De toutes façons, ce sera la solution la moins mauvaise. Les partie intéressées ont intérêt à soutenir Boeing, pour toute la profession, dans toutes ses ramifications. Et même Airbus a besoin d'un Boeing renforcé, capable de surmonter ses difficultés !
Mais, il y a un véritable problème complexe, allant au-delà des aspects purement économiques,...jusque dans les facteurs à caractère politique et d'éthique !
3. ne va-t-il pas provoquer des demandes d’annulation de la part des compagnies clientes qui seront ainsi trop contente de profiter de cette aubaine.....
Si elles font des annulations sèches, il leur faudra être prudentes. A condition d'avoir été bien guidé par les avocats, au coup par coup, de façon "bespoke" ('sur mesure'), sur chaque dossier de contrat, Boeing a dû négocier une position, librement avec les clients, qui efface les dates de livraison d'origine, avec un "wording" / 'verbiage' selon une ingénierié juridique et financière, voire une 'orfèvrerie verbale' concomitante et enveloppante.

Dans ce système,....
-- où les dernières dates de livraison, fixées d'un commun accord (selon les principes de la liberté de contracter, et sous le régime du droit commercial international, susceptible de mettre en route tous les principes de "Equity Law") deviennent les dates de référence pour déterminer 'la période de retard de deux ans',........
-- au-delà de laquelle, le client peut, théoriquement, annuler impunément de façon "sèche" (sans solution de substitution par des produits du même avionneur, ou autre compensation), ... soit en récupérant ses acomptes.

Ainsi, pour la plupart des clients, il devrait rester une assez belle marge, en faveur de Boeing, avant d'atteindre cette "borne contractuelle" de deux ans. Dans ce cas, si le client, qui a accepté que ses dates de livraison d'origine soient effacées, pour être remplacées par les nouvelles dates négociées, toute annulation sèche de sa part pourrait entraîner la perte automatique de ses acomptes ! Il y a, sans doute, de nombreux clients, qui n'ont pas intérêt à faire des annulations sèches.

Le cas des cies. japonaises, ANA et JAL, est délicat, compliqué par d'autres facteurs. La Cie. Qantas a été très astucieuse, car elle semble avoir négocié des compensations sous forme d'avions Airbus (A330),
-- 'acquis', ou à être 'acquis', en leasing, avec prise en charge directe par Boeing, de la totalité, ou d'une partie négociée, des redevances de leasing !
[quote]:
....et ainsi de mettre en position d’attente face à la crise ?

Lire commentaires ci-dessus.
4. ne va-t-il pas considérablement augmenter les coûts de production de cet oiseau et affaiblir considérablement la position financière de Boeing ?

Voir sous lien :
http://www.ft.com/cms/s/0/73096570-c793 ... 07658.html
Boeing delays Dreamliner debut
By Justin Baer in New York

Published: December 11 2008 15:20 | Last updated: December 11 2008 19:15

Boeing has postponed the first deliveries of its 787 Dreamliner for a fourth time, moving the commercial debut of the aircraft into 2010, a delay of nearly two years.
Et cliquer sur le video, "Dec. 11: Boeing Delays"

A suivre ! Voir post No. 9 de cette série, qui fera le lien entre les problèmes sur B747-8I et B787, et la pertinence de ce lien pour ANA !

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 16:23

B787 : voici le post No. 9 dans la série ( lien entre les problèmes sur B747-8I et B787, et la pertinence de ce lien pour ANA) !

Je reviens sur cette affaire, après les nouvelles concernant le B747-8I.

Lien :
http://www.flightglobal.com/articles/20 ... order.html

DATE:21/11/08. SOURCE:Air Transport Intelligence
ANA defers decision on A380 or 747-8 order
By Nicholas Ionides
[quote] Japan's All Nippon Airways (ANA) has deferred a decision on an order for ultra-large aircraft and is now unlikely to choose between the Airbus A380 and Boeing 747-8 until early next year.

A spokesman confirms that "we are not likely to come to a decision this calendar year". But he adds that "it's not likely to be pushed back too far".
[quote]
Avis personnel, qui n'engage que moi ! ANA a décidé. Elle ne ne veut pas commander le B747-8I. Boeing a été obligé de lui révéler tout le contenu de l'article de Stephen Trimble (lien ci-dessous), et bien plus encore :
DATE:25/11/08. SOURCE:Flight International
747-8 schedule undone by 787 crisis, management errors
Lien :
http://www.flightglobal.com/articles/20 ... rrors.html
ANA veut prendre l'A380, et va le commander, sauf si l'impact de la crise est jugé trop fort ou défavorable pour passer commande (pas plus de 6 exemplaires fermes, et, peut-être 3 ou 4 options).

Mais cette cie. veut que le problème soit posé dans toutes ses facettes. Il est si déçu, qu'il ne veut même plus réfléchir trop à ce stade au B747-8F.

ANA voit que l'airframe est loin des espoirs de tout le monde.La Cie. n'a jamais été convaincu par le GEnx. Elle est désenchanté devant GE (y compris le GE90-115B).

Elle est très déçue par Boeing. Elle prendra ses B787 -8 et -9, mais pourrait annuler carrément ses B787-3, en exigeant le retour de ses acomptes versés sur cette variante.

Cie. ANA est très frustrée, parce que ses dirigeants n'ont pas oublié la manière dont leur signature (ainsi que celle de JAL) leur a été plus ou moins arrachée, sous la pression de Boeing, qui, parmi d'autres, n'a eu cesse de rappeler le travail que Boeing avait apporté aux acteurs industriels du Japon, dans leur participation au programme B787 !

Il y a un aspect politique, en raison :
-- de la relation spéciale entre Boeing et les Cies. JAL et ANA, et celle entre les USA et le Japon,
-- du contexte spécial de l'arrivée du nouveau Président elu OBAMA,
-- de la discussion qu'ANA veut porter jusque dans le dossier JAL, en raison de la grosse déception sur ces deux grands dossiers,
-- de la reconaissance que, historiquement, et jusqu'ici, le Japon a tout fait pour favoriser Boeing et les autres acteurs américains tels que GE, dans ces marché des avions gros porteurs, plus pou moins barrant la route aux Airframer (Airbus) et motoriste (RR) européens.

Pour ANA, il est question que les USA et Boeing & partenaires doivent "payer la note" !

Un aspect serait / pourrait être que, aux yeux des dirigeants / de certains dirigeants d'ANA,
il serait permis de croire que Boeing aurait soumis une offre, pour vendre à ANA son B747-8I, ... offre dont il savait, ou aurait dû savoir, qu'il ne pourrait tenir les promesses contractuelles !

Cela s'appelle comment, selon les participants de ce Forum ?

En outre, il convient de positionner cette affaire dans l'ensemble des faits concernant le dossier B787, chez JAL & chez ANA, en particulier, et au Japon en général !

Problème :
comment prendre la décision qui semble s'imposer, et la communiquer, en la "causant", avec élégance, et dans un cadre ou ce sera l'aspect industriel qui sera mis en relief, sans pollution politique ?

Le reste de cet article est de la littérature.

Réactions ?

---------------------

A suivre ! Voir post No. 10 dans la série, dédié à un cas particulier, illustratif & 'parlant' :
Qatar Airways.


Dernière édition par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 18:18, édité 1 fois

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Mer 14 Jan 2009 - 18:12

Je suis assez d'accord avec cela. ANA doit cependant subir une énorme pression de Boeing pour ne pas prendre de 380 mais 747-8 quiite à en brader les prix au titre des compensations sur le retard des 787. Boeing veut absoluement éviter de voir Airbis investir son pré carré japonais.

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Mer 14 Jan 2009 - 18:16

Concernant les pénalités, je pense aussi que Boeing a du bien se couvrir par des contrats en béton mais tout de même, je ne trouverai pas si absurde que cela que la fautif paye un peu.

Et puis, il y a les pénalités déguisées sous la forme des compensations sous diverses formes 'BA, Quantas, etc.).

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Mer 14 Jan 2009 - 18:28

Jeannot a écrit:Concernant les pénalités, je pense aussi que Boeing a du bien se couvrir par des contrats en béton mais tout de même, je ne trouverai pas si absurde que cela que la fautif paye un peu.

Et puis, il y a les pénalités déguisées sous la forme des compensations sous diverses formes 'BA, Quantas, etc.).

Salut, Jeannot ! Merci pour les réactions.

Mais, ... ne pas parler de "pénalités déguisées" ! Les termes sont maniés et à manier avec précaution et précision !

Il y a :
-- 'compensations' ( ce sont les éléments les plus fréquemment rencontrés ; les compensations peuvent revêtir de nombreuses formes ; beaucoup de créativité sous ce vocable !) ;
-- 'pénalités' (rares) :
-- "liquidated damages", qui peuvent être, par exemple :
-- des compensations monétaires directes, sans contenir un brin de pénalité, au sens juridique du terme, ou qui peuvent être carrément des pénalités ! Wink

Beaucoup de jurisprudence à ce sujet, en France, et encore plus 'à l'international' !

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Mer 14 Jan 2009 - 19:09

J'avais bien compris. On en avait parlé un fois enfin par forum interposé.

De plus il y a l'historique de la relation Fabricant/Compagnie, lla flotte existante, a politique etc ...

cacahuette

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par cacahuette le Dim 18 Jan 2009 - 17:48

http://blog.euresis.com/index.php?/archives/292-Intelligece-economique-exemple-A-propos-du-cas-BoeingAirbus.html

Je ne sais pas où mettre cela. Ce n'est pas nouveau mais répond à quelques questions sur la diffusion d'un tel document dit secret.

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Dim 18 Jan 2009 - 18:54

B787 : Voici, comme promis, le post no 10, dans la série, .... (post dédié aux aspects de communication et relations entre Boeing & Qatar Airways, qui sont nécessairement liés aux questions de Compensations, en raison des retards).

NB : Ce post n'est pas en conflit, et ne fait pas double emploi avec le post de Beochien.
Qatar Air says Boeing 787 delay affects expansionSun Jan 11, 2009 5:51am EST


By John Irish
DUBAI (Reuters) - State-owned Qatar Airways is in talks to revise delivery of Boeing Co's 787 Dreamliner jet and is seeking compensation after the manufacturer's latest delay affected the airline's expansion.
Entrée en matière immédiate ! Qatar veut fixer les choses, en terme d'un nouveau planning de livraisons, et de compensations.
Ali al-Rais, the airline's executive vice-president, commercial, said no new delivery deadline has been set yet.
On le voit ! Malgré l'importance de la commande ferme (30 appareils) le vide en terme d'échanges, de dialogue, de tentartive de refaire un planning de livraisons qui tienne la route !
"They already know they have been at fault," he told reporters in Dubai. "They know that the standard clause will kick in."
Pas la clause de 'pénalités' (ou "d'amendes", comme disait quelqu'un ! ), mais de compensations à négocier.
Qatar Airways, which has a fleet of more than 60 planes and has been expanding rapidly, has about 200 planes on order including 30 787 Dreamliners.
Qatar est, donc, un client que va "peser". Mais Boeingsemnble l'avoir 'négligé jusqu'ici'. Pourquoi ? Sans dioute poarce que Boeing a d'autres dossiers prioritaires à traiter avec les clients positonnés plus tôt dans la queue que Qatar !
Boeing pushed back the schedule for its troubled 787 Dreamliner for the fourth time last December, making its new plane almost two years late.
Pour la période qui va connaître les modifications dans le calendrier des livraisons, ... Boeing et les clients ne peuvent pas établir une visibilité réaliste et / ou une lisibilité valable correspondante !
Qatar had originally expected a 12-month delay, but as of yet no new schedule was set.
Ceci réfléchit plusieurs de nos observations faites par ailleurs.
"We have not banked totally on the 787 and do have an agreement with Airbus ... We will not be hassling our supplier, there is compensation and we are discussing the schedule."
Comportement sensé, 'civilisé' & bien avisé de la part de Qatar. Boeing sait que, fautif, il va lui falloir faire des concessions.
Rais declined to say how much the airline would receive in compensation.
Normal !

SLOW DELIVERIES
More than 50 airlines are waiting for 892 Boeing 787s, worth a combined $145 billion at list prices. The 787 has been held up as the U.S. plane maker makes slow progress on assembling planes and struggles with other delays.
Le tableau n'est pas rose pour Boeing.
On Sunday, Rais told reporters the carrier expected to receive its A380 orders by 2011 to coincide with the opening of a new airport. The airline has ordered five of the world's largest passenger plane from Airbus.
Dans les circonstances, et en raison des événements du passé, concernant respectivement l'A380 & le B787, ce genre d'élément exerce une grande pression sur Boeing !
Qatar Airways, which begins flights to Houston on March 30 to tap into the U.S. energy hub's close links with the world's largest exporter of liquefied natural gas, expects to receive at least 12 Boeing 777s in 2009, Rais said.
Oui ! Mais il sait que le B777-300ER est un appareil déjà en état de mort (commercial) lente. Il n'aime pas du tout voir les problèmes- moteurs (GE90-115B) perdurer ! Il ne veut point les voir déteindre mal sur l'image de marque de la Cie. Qatar Airways, que ses Co-dirigeants et lui cherchent à construire comme une des meilleures dans le marché !
.....................
The airline is looking at passenger growth of as much as 35 percent this year despite the global financial crisis as it looks to focus its expansion into Asia, Africa and the Middle East.
"There has been a drop in Europe, but we still have the rest of the world ... we are able to redesign our strategy," Rais said.
(Writing by Amran Abocar; Editing by Anshuman Daga and David Cowell)
Ceci est un signal envoyé vers Boeing, qui aura envie de jouer un rôle proéminent en accompagnant Qatar, plus comme un partenaire qu'en simple fournisseur ! Ne pas oublier qu'Emirates n'a pas commandé de B787, et qu'Emirates et Qatar ont tous deux pris des commandes très importantes d'A350-XWB !
Boeing veut une tésence importante pour son B787 dans cette partie du monde !
Malgré cela, Boeing n'a pas, comme disent les Anglo-Saxons, "stayed close to his customer, Qatar" !
C'est une erreur que Boeing voudra gommer !
------------------
Voilà, cette série de posts, que le dossier Qatar complète de manière pertinente, semble donner le démenti aux idées reçues qui circulent ici et là !


Dernière édition par sevrien le Dim 18 Jan 2009 - 23:20, édité 1 fois

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Dim 18 Jan 2009 - 19:00

Au secours ! Je ne sais pas ce qui s'est passé ! Comme vous pourrez le voir, il semble y avoir eu un doublon dans l'enregistrement (même heure) !

Qui peut éliminer le doublon totalement, svp ?

Merci d'avance !
Sevrien

Rasta'
Modérateur

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Rasta' le Dim 18 Jan 2009 - 19:11

Hello Sevrien
Vous avez peut-être cliqué deux fois sur Envoyer.
Je pense avoir pu le supprimer.
Sinon, vérifiez si vous avez la petite à côté des boutons Citer et Editer. Celui-ci permet de supprimer son message.

Edit:
J'oubliais: Merci pour cet intéressant topo.

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Dim 18 Jan 2009 - 19:15

Clic, clic, Bonsoir ! Idem, idem, clic, clic Very Happy Merci Rasta !

pascal83
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par pascal83 le Lun 26 Jan 2009 - 15:38

Depuis milieu decembre, boeing ne difuse plus ou tres peu sur le 787.
Les essais statique de la cellule doivent maintenant etre terminée.
Je peux me tromper mais pour son premier vole ce teste doit etre entierement validé.
Quelqu'un peu repondre?

Poncho

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Poncho le Mar 27 Jan 2009 - 15:30

http://blog.seattlepi.nwsource.com/aerospace/archives/160454.asp#extended

Des infos pour Pascal !

Boeing to fly 787 with problem fasteners !

Je pense que tout est dit dans le titre...

Vols d'essais avec certains rivets non remplacés..

Pas de quoi fouetter un chat !

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Mar 27 Jan 2009 - 15:53

Ben ils pourront bronzer dans l'avion, si on voit le ciel ... à travers les joints !
Et mettre la pressur à fond au cas ou cela fuie un peu ... Merci le bleed air ???
Je blague !

Plus de chance qu'ils soient dans les ailes les rivets difficiles à remplacer .... ils en avaient parlé !
Mais quand même celà sent un peu la précipitation ... quand même ! What a Face

alain57
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par alain57 le Mar 27 Jan 2009 - 16:11

info de 787.. ca avance...lentement.....

Dreamliner One set for re-power-on, first flight TBD, Five to begin final
assembly


http://www.flightglobal.com/blogs/flightblogger/2009/01/dreamliner-one-set-for-re-powe.html

sevrien
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par sevrien le Mer 28 Jan 2009 - 9:54

Il doit y avoir beaucoup de stress et de pression, tout de même, chez Boeing, sur le projet B787 !

Un décision a été prise de ne pas remplacer tous "les fasteners temporaires" sur les 6 premiers appareils réservés aux essais !

Lien : http://www.atwonline.com/news/story.html?storyID=15401
'Frenetic' Boeing moving ahead with 787 with temporary fasteners
Wednesday January 28, 2009
Boeing has elected not to replace all the temporary fasteners on the first six 787 test aircraft because they are not in critical load areas.

Voila la décision et sa justification. Les fasteners en question sont situés dans des zones considérées comme ne subissant aucune charge aérodynamique crtique. Que pensent nos spécialistes ?
The manufacturer confirmed a Leeham Co. report stating that "the small number of fasteners that won't be replaced are not easy to reach and don't represent a safety of flight issue. They have the ability to withstand the loads and number of cycles expected during the flight test program. They must be repaired before long-term operations begin so they will be replaced during the refurbishment program after flight test."

Boeing confirme, donc, cet extrait d'un rapport de Leeham Co. Le Fasteners en question seront remplacés après le programme d'essais, et pendant le programme dit "refurbishment" / 'refourbissement'.
There are no details available on the percentage of fasteners involved, but Boeing said the number declines from aircraft one through aircraft six.

Boeing n'indique pas le pourcentage des "fasteners" (dans la masse globale des fasteners), représenté par ceux visés ici. Mais il indique que les nombre et pourcentage diminuent progressivement entre les numéros 1 & 6 des apparails d'essai.
......
Work has reached a "frenetic pace" on the first test aircraft (ZA001), according to a source on the production floor, and re-power-on of the first flight test aircraft, now moved to the 767 production hall, is expected later this week.

Le travail est réputé avoir atteint une cadence 'frénétique' sur le premier avion concerné (ZA001), et le "re-power on" est attendu pour cette semaine.
At the same time, final assembly is due to start on flight test aircraft ZA005, while the wings for ZA006 arrived last week.
By Geoffrey THOMAS

L'eassemblage final de l'avion ZA005 a commencé, ....rt les ailes du ZA0001 viennent d'arriver (la semaine dernière).

Effectivement, .... ça semble bouger !


Dernière édition par sevrien le Ven 27 Fév 2009 - 20:50, édité 1 fois

alain57
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par alain57 le Mer 28 Jan 2009 - 10:58

Boeing a le couteau sous la gorge, si l'avion ne vole pas bientôt, afin de validé tous les systèmes, ou de pouvoir rectifié ce qui cloche rapidement, ils vont a la catastrophe vis a vis de leurs clients. et sans parler de leurs crédibilité.

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Mer 28 Jan 2009 - 13:12

Merci pour ce lien, Sévrien !

ATW on ne le voit pas tous les jours, comme Flightglobal par exemple!
Même s'il n'est pas inconnu ATW !
http://www.atwonline.com/news/story.html?storyID=15401
Et il a atterri de l'autre côté de la mare en 1 heure !
Curieux ! Bon, celà prouve au moins que nous sommes lus ! Tant mieux !
Béochien

pascal83
Whisky Quebec

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par pascal83 le Mer 28 Jan 2009 - 17:12

Annulation de 15 787 texte sur flightglobal.

cacahuette

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par cacahuette le Mer 28 Jan 2009 - 17:50

pascal83 a écrit:Annulation de 15 787 texte sur flightglobal.

Affaire à suivre...

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Mer 28 Jan 2009 - 18:05

Lien pour Pascal !

http://www.flightglobal.com/articles/2009/01/28/321754/boeing-data-indicates-15-787s-recently-cancelled.html

Et cela de Jon Ostrower ! Vu hier Pour le premier vol du 787 !
http://www.flightglobal.com/blogs/flightblogger/2009/01/dreamliner-one-set-for-re-powe.html
Ca irait un peu mieux ! A part les fasteners laissés pour compte !
Ou moins mal que d'hab ! Donc RV fin Avril …. Et 4 mois après pour 6 avions en essais ??
On peut toujours rêver ! Les 6 787 de test , en l'air, si c'est déjà pour la fin d'année ce serait pas mal ! santa

------------------------
Dans le Buzz A,net ! Spéculations..... :The following airlines/companies have 15 787's on order.
Les paris sont ouverts !
Mots clef : 15, et commandés pour livraison tard dans le planning !
Leeham l'avait annoncé !

Air China
China Eastern
Dubai Aerospace Enterprise
S7 Airlines
Virgin Atlantic.
Ou un UFO à 15 qui à été commandé récemment ??

Béochien

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Mer 28 Jan 2009 - 19:20

Tiens tiens de James Wallace Seattle PI !

Ses sources lui disent (Confirment) ?? ....

UPDATE2: 9:15 a.m.

Boeing won't say what customer canceled its 787 order for 15 planes. My sources confirm it was the S7 Group in Russia. McNerney, in the conference call, said the customer canceled because of the uncertain global economic environment, not because of the program delays.

The Russian airline placed the 787 order in May 2007

Et, Jon Ostrower cite le même JW pour S7 !

http://www.flightglobal.com/blogs/flightblogger/

Béochien

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2009 - 2:20

Des nouvelles des permiers vols avec une certification au premier trismestre 2010 :

"In other Dreamliner-related news from the earnings call, CEO Jim McNerney provided additional insight into the start of the 787 flight test schedule. Boeing now expects that all six flight test aircraft will be airborne within four months of the start of the flight test campaign. The airframer previously anticipated having its six test aircraft flying within two months of first flight based on its revised April 2008 schedule.

Program sources I've spoken with indicate that ZA002 first flight could come as early as May with ZA005 flying by early to mid-July. These estimates are previously based on ZA001 flying by late April, though this target remains up in the air. My apologies for the pun.

Though McNerney does not anticipate further schedule disruptions to the 787 program, he felt that the flight test program could present a "possible long pole in the tent" for meeting the certification and delivery target in the 1st quarter of 2010.

http://www.flightglobal.com/blogs/flightblogger/2009/01/seattle-pi-confirms-s7-group-a.html

La vérité si je mens.... lol!

Invité
Invité

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2009 - 15:16

Bon maintenant que nous savons qui a annulé sa commande de 15 787, je me pose une question. Quid du dépot à la commande que la compagnie a, sans doute, du versé au fabricant ? Pensez vous que, compte tenu du retard , etc.., la compangie va en revoir la couleur ou bien derva-telle le passer en PP ?

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Jeu 29 Jan 2009 - 15:25

Ca rentre maintenant dans la politique Mktg de Boeing !
Ben, 5 % peut être, 10-12 millions de $, qui seront perdu ou à re-négocier ... peut être contre qq 737 ???
Ou gelés, dans la simple attente d'un retour du client dans 3-4 ans ... Juste aprés la crise !

Beochien
Whisky Charlie

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Beochien le Jeu 29 Jan 2009 - 18:21

Bonjour

Continental Airlines, assez diplomatique avec Boeing ... ça sent l'âne qui a reçu du son !!
Pour les retards du 787 !
Au passage, pas de changement de modèle prévu !
2 Ans pour les premiers, et plus pour la suite !
Une location de 767 bien "Subventionnée" en plus !

-------------------- De Flightglobal Extrait ----------------------------

http://www.flightglobal.com/articles/2009/01/29/321829/first-continental-787-scheduled-for-delivery-in-2011.html

Today during an earnings call Continental CEO Larry Kellner pointed out the original scheduled date was next month.

Kellner says Continental hopes to receive three of the 25 787s it has on order in 2011, and explains delivery rates for the following years will be slower than anticipated. While the carrier does not foresee its targeted 5%-7% annual growth during the next couple years, Continental won't be able to achieve that level "until we get the aircraft in", says Kellner.

The chief executive praises Boeing in its effort to communicate programme delays and says Continental has some schedule flexibility if further delays occur.

Kellner appears committed to the 25 aircraft order - split between 17 787-9s and eight 787-8s. He praises both types since the 787 should give Continental operational capabilities not currently available. The 787-8, Kellner says, is a smaller aircraft that offers the range of a 777.

In the short term Continental has finalized a deal with Boeing Capital to lease four 757-300s previously operated by ATA Airlines at what the carrier believes are attractive rates. Management believes the -300 is ideal for high-density low-yield markets, making the -300 one of Continental's lowest cost per available seat mile (CASM) aircraft.

-----------------------------------------------
Et ....

S7 va essayer d'avoir recours au leasing pour ses 787 !
Ils confirment l'annulation de commande des 15 787 !

http://www.flightglobal.com/sectionhome/sectiondefault.aspx?NavigationID=179&CategoryID=10249&SlotID=2

Béochien

Contenu sponsorisé

Re: Boeing 787 (partie 1)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:07


    La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 3:07