ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Privatisation CSA

Anonymous
Invité
Invité

Privatisation CSA Empty Privatisation CSA

Message par Invité le Lun 20 Avr 2009 - 22:45

Second tour de la privatisation de CSA.

AF / KLM et Unimex Travel sont retenus, pas Aeroflot : polémique :

Sur Google, AFP

PRAGUE(AFP) (AFP) — Les candidatures du groupe franco-néerlandais Air France-KLM et le tchèque Unimex Group/Travel Service ont été retenues pour participer au second tour de la privatisation de 91,51% des parts de la compagnie aérienne tchèque CSA, a annoncé lundi à Prague le ministre tchèque des Finances, Miroslav Kalousek.

Le cabinet a éliminé la compagnie aérienne russe Aeroflot, et le groupe d'investissement tchèque Odien Group détenue par le premier voyagiste local Cedok.

Le choix a été fait "après examen de tous les critères, y compris les critères sécuritaires", a affirmé M. Kalousek devant la presse, sans vouloir fournir davantage de précisions.

"Air France-KLM se félicite de participer à la deuxième étape de la procédure de privatisation de Czech Airlines" et "entend poursuivre sa collaboration avec les autorités tchèques concernées", déclare le groupe franco-néerlandais, dans un communiqué.

Prague s'était dite prête à exclure au premier tour tout prétendant contrôlé par un État dont la politique représenterait "un risque pour la sécurité de la République tchèque".

"Nous acceptons tranquillement cette décision, le gouvernement tchèque a le droit de choisir ses partenaires économiques", a réagi le vice-président d'Aeroflot, Lev Koshlyakov, interrogé par l'agence CTK.

M. Koshlyakov s'est toutefois dit "préoccupé" par certaines déclarations de politiques tchèques sur une "prétendue menace sécuritaire" qui serait liée à Aeroflot.

"Nous espérons que la décision des autorités tchèques n'a pas été fondée sur de tels jugements subjectifs et politisés", ajoute par ailleurs le groupe russe dans un communiqué.

Selon CTK, Aeroflot envisageait de se retirer lui-même de l'appel d'offres, en raison d'une forte opposition de l'un de ses actionnaires minoritaires et aussi du ministre russe des Transports, Igor Levitine, à la transaction envisagée.

"D'ici deux mois, nous attendons les offres des deux prétendants retenus", a dit M. Kalousek en précisant que le prix serait l'unique critère du second tour.

La décision finale doit être prise avant le 30 septembre et Air France-KLM fait désormais figure de favori, face au groupe d'investissement Unimex associé à Travel Service, la première compagnie charter locale, selon les experts locaux.

Après s'être fait souffler Austrian Airlines par sa rivale allemande Lufthansa, le franco-néerlandais tente à nouveau d'étendre sa toile en Europe de l'Est, son point faible et considère que le réseau de CSA "présente une bonne complémentarité avec celui d'Air France-KLM".

Prague espère obtenir de 3,5 et 5 milliards de couronnes (131 à 187 millions d'euros) de cette privatisation, qui doit être suivie par celle de l'aéroport international Prague-Ruzyne.

Mais selon l'analyste du groupe financier Cyrrus, Jan Prochazka, un prix proche de 5 milliards de couronnes "relève désormais de l'utopie", après l'élimination d'Aéroflot.

"Il n'y a plus de concurrence, il n'y a plus d'accélérateur", a-t-il expliqué.

Lancée par le gouvernement de centre-droite du Premier ministre Mirek Topolanek, renversé il y a un mois par une motion de censure, la privatisation devrait être conclue par l'équipe de Jan Fischer, qui doit assurer l'intérim de début mai aux législatives anticipées attendues en octobre.

Membre de l'alliance commerciale SkyTeam, avec Air France-KLM, Alitalia, Aeroflot et Delta, CSA a récemment annoncé un bénéfice de 500 millions de couronnes (18,7 millions d'euros) avant impôts en 2008, avec une augmentation du nombre de passagers de 2,4% à 5,6 millions de personnes.

Ces derniers mois, la compagnie a suivi une cure d'austérité et s'est séparée de son terminal cargo à l'aéroport de Prague-Ruzyne, ainsi que de ses activités de catering.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jW7h3e8hz4itcW2klZv60Q934nBw
avatar
sevrien
Whisky Quebec

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par sevrien le Mar 21 Avr 2009 - 1:42

Il serait temps que les uns et les autres se souviennent du fiasco des opérations AF-CSA, à l'époque ou Jacques ATTALI était Président de la BERD; et son frère jumeau Président d'Air FRANCE !

Du Vaudeville !

Les leçons, ont-elles été apprises ?
Anonymous
Invité
Invité

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par Invité le Mer 22 Avr 2009 - 9:20

Aeroflot réagit à la décision de sa mise à l'écart, des risques sur la situation financière de CSA, et " espère que la décision ne fut pas dictée par des considérations politiques

Sur ATN :

“We acknowledge the decision of the Czech government, which has the legitimate right to select its preferred business partners, not to progress with Aeroflot into the second round of the CSA privatization tender.

Aeroflot’s decision to participate in the tender and the intention of the bid was solely
driven by commercial considerations.

Following a thorough examination of CSA’s financial and operational situation, Aeroflot
detected considerable risks in the bid, which would have entailed serious financial obligations at a time of a global financial crisis. Thus, the decision of the Czech government objectively corresponds with the interests of Aeroflot's management.

There have been recent statements made by Czech politicians that associated Aeroflot with “a security threat to the Czech Republic” and with a lack of high standards of flight safety.

We feel that it would be inappropriate if the Czech government were to have based their decision on politically biased assessments.

In the interest of both CSA and Aeroflot passengers, we firmly intend to continue our
active cooperation with CSA in the framework of existing commercial agreements.”

http://www.airtransportnews.aero/article.pl?mcateg=&id=16979
avatar
sevrien
Whisky Quebec

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par sevrien le Mer 22 Avr 2009 - 9:57

Bonjour , Xmad !

Il y en a qui préfèrent la version qui suit, de toutes façons !

Lien :
http://www.atwonline.com/news/other.html?issueDate=4%2F22%2F2009
Aeroflot said the Czech government's decision to pass on its bid for CSA Czech Airlines "objectively corresponds with the interests of Aeroflot's management" because SU "detected considerable risks in the bid, which would have entailed serious financial obligations at a time of a global financial crisis."
Ce ne serait pas étonnant ! Objectivement, CSA ne s'est jamais "renforcée" ! L'affaires et aussi faible qu'avant, et dans une conjoncture qui laisses des perspectives douteuses pour l'activité du Transport aérien, en général, et surout pour ces économies 'émergentes' ..... et 'vacillantes".
Puis, il y a une cohérence ! AF (et AF/KLM) semble toujours aimer se laisser tenter par ces "coups pourris" que personne d'autre ne veut ! Ce qui est important dans cette affaire, ... c'est l'absence de vrais gros calibres parmi les postulants , ... en dehors de AF/ KLM! Celui-ci devrait se poser des questions !
S'étant montré totalement inepte sur ce dossier CSA, depuis ses origines, AF semble vouloir s'entêter de nouveau (ce n'est surment pas la partie KLM qui s'excite pour CEA ! ), jist pour montrer que :
-- il pourra , enfin réussir le coup qu'il a raté dans une opération (effectivement) de "gré-à-gré", où il s'est laissé avoir comme un bleu ;
-- il n'a pas perdu le goût pour le "mine's bigger than yours " ! Rolling Eyes
The Russian airline said it came to that conclusion "following a thorough examination of CSA's financial and operational situation."
Air France KLM and the Unimex/Travel Service consortium were chosen to advance to the second round of bidding for a 91.5% stake in CSA (ATWOnline, April 21). [/quote]
A noter ! Mérite l'investigation, tout de même !
SU also confirmed that "recent statements by Czech politicians" had "associated" the airline with "a security threat to the Czech Republic" and with a "lack of high standards of flight safety." Aeroflot said it acknowledged the government's "legitimate right to select its preferred business partners" but that it "would be inappropriate if the Czech government were to have based their decision on politically biased assessments".
C'est bien dit !
Mais AF adore ces dossiers dont personne d'autre ne veut vraiment (LHA n'a jamais vraiment voulu l'affaire Alitalia ! Comme nous l'avions dit ! Et cela devient de plus en plus évident).

Bien sûr, ... cela permet aux Syndicats d'AF de voyager ! Wink

Réactions ?
Anonymous
Invité
Invité

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par Invité le Mer 22 Avr 2009 - 10:01

Pour moi l'affaire CSA chez AF/KLM est une réaction épidermique à l'affaire Austrian Airline. AF/KLM veut garder un point central en Europe de l'Est pour alimenter ses 2 gos Hubs. Mais c'est une opinion.
avatar
sevrien
Whisky Quebec

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par sevrien le Mer 22 Avr 2009 - 10:41

Jeannot a écrit:Pour moi l'affaire CSA chez AF/KLM est une réaction épidermique à l'affaire Austrian Airline. AF/KLM veut garder un point central en Europe de l'Est pour alimenter ses 2 gos Hubs. Mais c'est une opinion.
Oui ! Il y a de cela ! Il ya visiblement une partie de réaction défensive (et ça finit, toujours, par coûter cher, ... que de chercher à défendre un pré-carré ou ses parts de marché ! AF a sans doute un genrs de "base technique" à Prague (en raison de ses accords déjà existants avec CSA)!

Quand je travaillais à Vilnius (Lituanie), je prenais, en général, les avions de SAS, selon l'itinéraire : Paris-Copenhague- Vilnius (et vice versa). Pour des raisons exceptionnelles, je fus obligé, une fois, de faire Vilnius-Prague-Paris (aller-&-retour).

J'ai eu les privilèges, dans ce dernier cas :
-- de payer plus de 50% plus cher mon billet ;
-- d'avoir à subir les conséquences des grèves de Servair (même l'eau en bouteille fut rationnée dans l'avion, entre Prague et Paris ; OK, ... cela n'est pas le cas pour chaque voyage ) :

-- le trajet Vilnius -Prague, dans les deux sens, dans un ATR bruyant (rien à voir avec les versions plus modernes), sur un vol dont la longueur était à la limité du tolérable, compt tenu du bruit des turbo-props (et je ne suis pas de ceux qui ont l'habitude de se plaindre de tout et de rien ; j'ai tout de même voyagé infiniment plus dans les PECO que la vaste majorité des "occidentaux", y compris les Français et Italiens qui peuvent connaître l'ATR) et ce dans des conditions lamentables, ... dont je ne me plains pas) ;

-- de constater que, en raison de la forme du fuselage, l'ATR, côté hublot, est franchement inconfortable (épaule & nuque), et bien moins confortable que le Bombardier Q400 (fuselage 'cylindrique', sans l'inconfort précité).
jullienaline
jullienaline
Whisky Charlie

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par jullienaline le Sam 5 Sep 2009 - 23:11

Air-France renonce à CSA.

http://marches.lefigaro.fr/news/societes.html?&ID_NEWS=115882156

http://www.pros-du-tourisme.com/actualites/detail/14335/air-france-renonce-a-csa.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

Contenu sponsorisé

Privatisation CSA Empty Re: Privatisation CSA

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 6 Déc 2019 - 20:23