ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


Accident Tu-154 Présidence polonaise

Partagez

art_way
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par art_way le Sam 10 Avr 2010 - 10:49

L'avion qui transportait le président polonais s'est écrasé

URGENT - 132 personnes au
total sont mortes dans l'accident...

Aucun survivant. L'avion de ligne qui transportait notamment le
président polonais Lech
Kaczynski
s'est écrasé samedi à son atterrissage à Smolensk dans l'ouest de la Russie,
vers 10h45, heure locale (8h45 heure française) a annoncé le
porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères, Piotr
Paszkowski.
Le Tupolev 154 «a accroché des arbres, il s'est écrasé et a pris
feu», a déclaré Piotr Paszkowski à la chaîne de télévision privée
polonaise TVN24.
«A son bord, il y avait le président, accompagné de son épouse, le chef
de l'état-major, et le vice-ministre des Affaires étrangères Andrzej
Kremer», a-t-il ajouté.
132 morts au total


«Selon les informations préliminaires, il y avait 85 membres de la
délégation et l'équipage à bord», a indiqué le gouverneur Sergueï
Antoufiev au téléphone à la chaîne de télévision Vesti-24. Le parquet
russe, cité par les agences russes, a pour sa part fait état de 132
personnes à bord.
L'accident s'est produit à l'extrémité de la ville de Petchorsk de la
région de Smolensk «dans la situation d'un fort brouillard», a précisé
un responsable du département d'enquête du parquet, Vladimir Markin,
cité par l'agence RIA Novosti. La télévision russe a diffusé en direct
les images des débris de l'avion éparpillés dans une forêt et dont
certaines parties étaient toujours en feu.
Le président polonais Lech Kaczynski avec son épouse et des familles
d'officiers polonais exécutés il y a 70 ans par la police
de Staline
se dirigeait à Katyn, près de Smolensk, pour se recueillir sur
leurs tombes. Le président russe Dmitri Medvedev, «immédiatement
informé» du crash, a dépêché le ministre des Situations d'urgence
Sergueï Choïgou sur les lieux du drame, a indiqué le service de presse
du Kremlin cité par les agences russes.

http://www.20minutes.fr/article/396932/Monde-L-avion-qui-transportait-le-president-polonais-s-est-ecrase.php


_________________
art_way

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Sam 10 Avr 2010 - 11:45

Drôle de nouvelle
Triste définitivement


_________________
@avia.poncho

Beochien
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Beochien le Sam 10 Avr 2010 - 14:09

Entendu a la radio, et vu sur le web !

Brouillard et 4eme présentations à l'atterrissage ! Obstinés (Ou sous pression) les pilotes!

Ils ont touché la cime des arbres !
Erreur humaine, ou PB instruments , ou du système de guidage de l'Aeroport !

JPRS

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Sam 10 Avr 2010 - 21:51

Bonsoir

A la radio aussi, le contrôle de l'aéroport à suggérer un déroutement vers minsk ou moscou.
A priori l'équipement de Smolensk n'est pas à la pointe


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Sam 10 Avr 2010 - 21:52



_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Lun 26 Avr 2010 - 8:37

Bonjour à tous

http://www.flightglobal.com/articles/2010/04/24/341071/crashed-polish-tu-154-fitted-with-terrain-warning-system.html



Russian investigators have confirmed that the Polish state Tupolev Tu-154M which crashed on approach to Smolensk had been equipped with a ground collision-warning system.

Based on information derived from the aircraft's flight recorders, the Interstate Aviation Committee (MAK) states that the aircraft was also fitted with US-built satellite navigation equipment.

MAK has yet to clarify whether the terrain awareness and warning system was active.

The aircraft, transporting a presidential delegation from Warsaw, crashed after striking trees while attempting to land in fog on 10 April.

MAK states that it is studying documentation detailing modification to the Tu-154 undertaken at the Samara-based Aviakor plant towards the end of last year.

Investigators are still working to identify voices of the flight crew and are performing a forensic examination to establish the precise locations of crew members at the time of the accident.

MAK has also been synchronising the information received from the cockpit-voice and flight-data recorders and cross-checking it with transcripts from air traffic control communications.


A priori l'avion présidentiel disposait de l'équipement pour éviter les collisions avec le terrain.

Bonne journée


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Mer 19 Mai 2010 - 13:30

Bonjour à tous

Entendu à la radio

Voix non identifiées dans le cockpit en plus de celle de l'équipage...

Bonne journée


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par jullienaline le Mer 19 Mai 2010 - 13:58

Bonjour à tous,
Bonjour Poncho,

Je l'ai aussi entendu et je viens de trouver des précisions. Une des voix a été identifiée mais l'identité n'est pas révélée. Cela pourrait peut-être relancée l'hypothèse des pressions sur l'équipage.
Bon, un élément qui relativise, est que ces voix sont présentes plus de 15 min avant l'impact.

Accident de l'avion polonais: l'équipage n'était pas seul dans le cockpit

MOSCOU — D'autres personnes que l'équipage de l'avion du président polonais Lech Kaczynski étaient dans le cockpit quelques minutes avant la catastrophe aérienne et le capitaine avait bien été prévenu que le brouillard était trop épais pour atterrir, ont annoncé mercredi les enquêteurs.
Le comité d'aviation interétatique, chargé des enquêtes sur les accidents d'avion en ex-URSS, a exclu toute défaillance technique ou attentat, laissant entendre que les facteurs météo et humains étaient à l'origine de l'accident qui a coûté la vie aux 96 occupants du Tupolev-154 dont Kaczynski et son épouse.
"Il a été établi que dans le cockpit se trouvaient des personnes qui n'étaient pas membres de l'équipage", a déclaré Tatiana Anodina, chef du comité lors d'une conférence de presse.
"La voix de l'une d'entre elle a été identifiée, l'autre, ou les autres, doivent encore être identifiées par la partie polonaise", a-t-elle ajouté. Mme Anodina n'a précisé ni l'identité de la personne identifiée ni le contenu des conversations.
Mais l'agence polonaise PAP a rapporté de son côté qu'une des deux voix ne faisant pas partie de l'équipage enregistrées dans le cockpit était celle du commandant en chef de l'armée de l'air, Andrzej Blasik. PAP a cité une source anonyme proche de l'enquête.
Le représentant polonais, Edmund Klich, a pour sa part indiqué à la presse qu'il ne "pensait pas" que la présence dans le cockpit de personnes étrangères à l'équipage soit à l'origine de la catastrophe. "Cela a eu lieu de 16 à 20 minutes avant l'impact avec le sol. Je ne pense pas que cela ait influencé de manière décisive le cours des événements, mais il s'agit là de mon opinion personnelle et toutes les circonstances seront claires après la fin de l'enquête".
Mme Anodina a pour sa part confirmé des conclusions annoncées en avril, soulignant qu'il n'y avait eu ni défaillance technique, ni explosion, ni incendie à bord de l'appareil de fabrication russe. D'autre part, elle a souligné que l'équipage avait été prévenu des mauvaises conditions météo.
"La commission technique a très clairement établi qu'il n'y a eu ni attentat, ni explosion, ni feu à bord, pas plus qu'une panne de l'équipement aérotechnique. Les moteurs fonctionnaient jusqu'à l'impact avec le sol", a-t-elle ajouté.
"L'équipage a reçu à temps les données sur la situation météo et les aéroports alternatifs" où l'avion polonais aurait pu atterrir, a souligné Mme Anodina.
Alexeï Morozov, chef de la commission technique du Comité a pour sa part souligné que l'équipage, des militaires de carrière, n'avait "pas été entraîné" pour conduire un Tupolev et avait "été formé quelques jours avant le vol".
"Lors de la communication avec le contrôleur aérien de l'aéroport de Smolensk-Severnyï (ouest de la Russie), ce dernier a prévenu à deux reprises que l'aéroport était dans le brouillard, que la visibilité était de 400 mètres et que les conditions d'accueil n'étaient pas réunies", a-t-il déclaré.
M. Morozov a aussi insisté sur le fait que "durant le vol", l'avion du président polonais avait été averti "à plusieurs reprises" que les conditions pour atterrir étaient "inférieures au minimum requis".
"Cette information a été transmise par les contrôleurs aériens de Minsk (Bélarus) et de Smolensk ainsi que par l'équipage d'un avion Yak-40 de l'armée de l'air polonaise (...) qui avait atterri à Smolensk-Severnyï", a-t-il ajouté.
Le capitaine de l'avion polonais parlait en russe avec les contrôleurs de Smolensk et "son niveau était suffisant", selon M. Morozov.
La catastrophe est survenue le 10 avril alors que la délégation polonaise se rendait à Katyn pour rendre hommage à des milliers d'officiers polonais abattus il y a 70 ans sur l'ordre de Joseph Staline.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5g7YrSJu2z_LVvTw3r8SfanIOj_kw

Amicalement


_________________
Jullienaline

Beochien
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Beochien le Jeu 20 Mai 2010 - 12:18

Bonjour ..

Une note sur Flight global !

Il y aurait eu 2 personnes de plus devant, et la porte de cabine ouverte !

Les conditions pour se poser, n'étaient pas bonnes, il y a eu prise de risques délibérée !
La pression !

---------------------- Extrait d Flightglobal ------------------

Polish presidential flight crew ignored low-visibility warnings before the crash
By David Learmount

The flightcrew of the Polish air force Tupolev Tu-154M that crashed at Smolensk, Russia on 10 April had ignored repeated warnings that the visibility in fog was well below minimums for the approach, according to an initial factual report released by the Russian Interstate Aviation Committee (MAK).

There was nothing wrong with the aircraft, its engines or the navigation aids at Smolensk North aerodrome, the report says.

The accident was a tragedy for Poland because the flight was carrying President Lech Kaczynski and a large delegation of senior figures from the country's government and institutions, to attend a remembrance ceremony for Polish lives lost in the Katyn massacre at the end of the Second World War. All 96 people on board were killed when the aircraft hit trees on the approach and crashed.

The report says that the cockpit door was open at the time of the crash, and that there were two non-crew people on the flightdeck, one of whom has been identified but is not named in the report.

Despite being warned that the 400m (1,311ft) horizontal and 50m vertical visibility was insufficient to land, the Tu-154 crew requested permission to carry out a trial approach to the decision height of 100m, and was cleared to do this.

The type of approach guidance the crew used is not stated in the report, but a trial flight on the same route three days before had found the airport's precision approach radar serviceable, and the weather minimums provided to the crew on the day would have been appropriate for precision approach radar.

JPRS

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par jullienaline le Ven 28 Mai 2010 - 19:17

Bonsoir à tous,

Le commandant en chef de l'Armée de l'air polonaise Andrzej Blasik était dans le cockpit au moment de l'impact. Il y serait entré quelques minutes avant. Une autre personne y était aussi mais son identité n'est pas encore identifiée.
La personne présente 15 min avant l'accident serait le directeur du protocole du ministère polonais des Affaires étrangères Mariusz Kazana.
Cela fait bien du monde ! Un vrai moulin ce cockpit. Y a-t-il eu des pressions pour atterrir ? En tout cas cette hypothèse regagne en crédibilité.

Crash du TU-154 polonais: le chef de l'Armée de l'air était dans le cockpit (officiel)

Le commandant en chef de l'Armée de l'air polonaise Andrzej Blasik se trouvait dans le cockpit du Tu-154 présidentiel polonais au moment du crash dans la région russe de Smolensk le 10 avril, a annoncé mardi le représentant polonais Edmund Klich à la chaîne de télévision TVN.

Selon le responsable polonais, le militaire est entré dans le cockpit à quelques minutes de la tragédie et y est resté jusqu'au moment du crash.

"Oui, c'était bien le général Blasik, il voulait se rendre compte de la situation", a indiqué M.Klich. Et d'ajouter que la présence du commandant en chef de l'Armée de l'air dans le cockpit était une situation atypique. Toutefois, il s'est refusé à envisager qu'une pression ait pu être exercée sur les membres de l'équipage. Selon M.Klich, ce sera aux psychologues d'en décider.

"Je dispose de données permettant de comparer l'état psychologique des pilotes du début à la fin du vol", a confié le responsable.

"Une autre personne se trouvait dans le cockpit avant l'entrée du général, mais son identité n'est pas encore établie", a annoncé M.Klich.

Auparavant, les médias ont fait état de la présence dans le cockpit du directeur du protocole du ministère polonais des Affaires étrangères Mariusz Kazana.
http://fr.rian.ru/world/20100525/186759139.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par jullienaline le Ven 28 Mai 2010 - 19:21

La suite :

Crash de Smolensk: la présence du chef de l'armée a pu faire pression sur l'équipage

La présence du chef de l'Armée de l'air polonaise dans le cockpit de l'avion Tu-154 du président Lech Kaczynski, qui s'est écrasé le 10 avril dernier dans la région russe de Smolensk, a pu constituer une pression sur l'équipage, a déclaré mercredi le chef de la commission d'Etat polonaise chargée de l'enquête Edmund Klich.
"Rien n'a été dit qui soit susceptible d'exercer des pressions sur les membres d'équipage. Nous n'avons entendu aucune phrase ressemblant à +Nous devons atterrir immédiatement+, il n'y a eu rien de tel. J'ai écouté l'enregistrement de toutes les conversations… Mais la seule présence (du chef de l'Armée de l'air Andrzej Blasik) pourrait constituer une pression", a estimé M.Klich à la télévision polonaise.
http://fr.rian.ru/world/20100526/186771767.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Lun 31 Mai 2010 - 10:58

Bonjour à tous

http://www.securiteaerienne.com/node/205

Un lien en français avec la vision de l'auteur des lignes sur ce qu'il a pu se passer...

Costaud un bouleau de 40 cm de diamètre

Bonne lecture


_________________
@avia.poncho

jullienaline
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par jullienaline le Jeu 17 Juin 2010 - 10:00

Bonjour à tous,

Et bien, il n'y a eu que du beau mondde dans ce cockpit. L'identité d'une autre personne présente dans le cockpit est établie selon l'agence de presse polonaise PAP. Il s'agit du chef du protocole diplomatique Mariusz Kazana. Il aurait prononcée la phrase "Nous n'avons pas la décision du président, qu'est-ce qu'on fait?" enregistrée par les boîtes noires...

TU-154 polonais : le chef du protocole diplomatique dans le cockpit avant le crash

Les spécialistes du Comité interétatique de l'aviation (MAK) ont identifié le second intrus présent dans le cockpit du Tu-154 polonais peu avant son crash le 10 avril près de Smolensk, il s'agissait du chef du protocole diplomatique Mariusz Kazana, a annoncé l'agence de presse polonaise PAP.
"L'identité de Mariusz Kazana a été confirmée", a annoncé l'agence.
Auparavant, il a été confirmé que le commandant en chef de l'Armée de l'air polonaise Andrzej Blasik se trouvait dans le cockpit de l'avion au moment de la tragédie, alors les médias avaient annoncé que la seconde voix enregistrée par les boîtes noires aurait pu appartenir à Mariusz Kazana.
Selon la source c'est M.Kazana qui a prononcé la phrase "Nous n'avons pas la décision du président, qu'est-ce qu'on fait?" interceptée par les enregistreurs de bord.
L'agence PAP a en outre réfuté l'hypothèse selon laquelle Andrzej Blasik était aux commandes du Tu-154 au moment de l'accident et assure qu'à l'instant même du crash le commandant en chef était assis dans le cockpit et attaché à son siège par la ceinture de sécurité.
L'avion présidentiel Tupolev Tu-154 avec 96 personnes à bord dont le président Lech Kaczynski, son épouse et de nombreux représentants haut placés de l'Etat polonais s'est écrasé le 10 avril à l'approche de l'aéroport russe de Smolensk sans laisser de survivants. La délégation polonaise se rendait à Katyn pour participer aux cérémonies de commémoration de la mort de plus de 20.000 officiers, policiers et civils polonais fusillés en 1940 sur ordre du NKVD, la police politique soviétique.

http://fr.rian.ru/world/20100608/186857909.html

Amicalement


_________________
Jullienaline

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Lun 17 Jan 2011 - 10:00

Bonjour à tous,

Voici un lien intéressant avec un reportage photo édifiant

http://www.securiteaerienne.com/node/226

Voilà

bonne journée


_________________
@avia.poncho

Poncho (Admin)
Whisky Charlie

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Poncho (Admin) le Ven 29 Juil 2011 - 23:18

Bonjour à tous

http://www.flightglobal.com/articles/2011/07/29/360164/polish-side-blames-its-own-for-presidential-tu-154-crash.html


Polish investigators have attributed the overwhelming majority of responsibility for the fatal crash of President Lech Kaczynski's Tupolev Tu-154 on the country's own military representatives, limiting the degree of blame on Russian authorities.
Despite highly-public statements which initially criticised the findings of the Russian-led inquiry into the crash - a stance which drove the setting-up of a separate Polish investigation - the final 328-page report contains just a single recommendation directed at the Russian government.
Polish defence minister Bogdan Klich has resigned following the publication of the report.
In its conclusions over the 10 April 2010 accident at Smolensk, where the Tu-154 was attempting to land in poor weather, the Polish ministerial inquiry report states that the immediate cause of the crash was the descent below minimum descent altitude at excessive rate in condition that prevented visual contact with the ground.
It also said the attempt to execute a go-around was "delayed" and led to the collision with trees, before the runway threshold, following which the trijet broke up.
Circumstances directly contributing to the crash included the failure to monitor the altitude and the crew's failure to respond to a 'pull up' command by the terrain warning system. The flight crew had undergone "incorrect training", the report also concluded.
Russian approach controllers had confirmed to the crew the Tu-154's correct position in relation to the runway threshold, the report points out, which "might have affirmed the crew's belief that the approach was proceeding correctly", while the landing zone controller did not inform the crew that the jet had descended below the glideslope.
The report contains a catalogue of 163 findings, many of which highlight procedural violations and instances of poor training, preparation and operational handling of the flight.
Four of these relate to issues at Smolensk airport. It said the airport, overall, was "not adequately prepared" to receive aircraft: notably its lighting system was "incompatible with the specifications required of visual navaids" while the tall tree growth in the vicinity of the runway posed a potential hazard to aircraft.
Another 17 findings centred on air traffic control, particularly the information which controllers passed to the Tu-154 as well as other inbound aircraft - a Yakovlev Yak-40 and Ilyushin Il-76 - which were due to land at the airport.
But the harshest criticism is reserved for the Polish military authorities who were ultimately responsible for the flight. "The aircraft commander, co-pilot and navigator had been trained hastily, haphazardly and in violation of the respective training regulations," said the report. The crew "did not meet the criteria for fully-trained pilots who are competent in performing the duties required on their jobs".

Sans concession
Sans langue de bois
Etonnant


_________________
@avia.poncho

Contenu sponsorisé

Re: Accident Tu-154 Présidence polonaise

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:09


    La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 0:09