ACTUALITE Aéronautique

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ACTUALITE Aéronautique

ACTUALITE Aéronautique : Suivi et commentaire de l\'actualité aéronautique


EADS a 10 ans

jullienaline
jullienaline
Whisky Charlie

EADS a 10 ans Empty EADS a 10 ans

Message par jullienaline le Mar 13 Oct 2009 - 21:29

EADS a 10 ans 609631

EADS attend la sortie de Lagardère et de Daimler

Véronique Guillermard et Yann Le Galès
EADS a 10 ans 4ee776c4-b819-11de-a8ab-2fd8d928ab23
Jean-Luc Lagardère, Juergen Schrempp, Gerhard Schroeder, Lionel Jospin et Dominique Strauss-Kahn (de G à D) serrent leurs mains, le 14 octobre 1999 lors de la signature de l'accord de fusion entre les groupes aéronautiques allemand Dasa et français Matra. Crédits photo : EADS

Le géant européen fête sobrement la signature, le 14 octobre 1999, de l'accord franco-allemand qui lui donna naissance.

Voici dix ans, jour pour jour, les Français et les Allemands scellaient, à Strasbourg, un accord historique. Lionel Jospin, premier ministre, Gerhardt Schröder, chancelier allemand, Dominique Strauss-Kahn, ministre de l'Economie ainsi que deux industriels, Jean-Luc Lagardère, président d'Aerospatiale-Matra et Jürgen Schrempp, président de DaimlerChrysler signaient le contrat constitutif de la future société EADS. Paris et Berlin mariaient leur industrie aéronautique, une partie de la défense et de l'espace.

L'Etat français avec ses 15% du capital avait accepté de déléguer la gestion et la stratégie de l'entreprise à son président Jean-Luc Lagardère dont le groupe détient la même participation. Du côté allemand, le groupe privé Daimler détient 30% des parts. Deux mois plus tard, les Espagnols de CASA rejoignent EADS.

La société repose sur l'équilibre franco-allemand à tous les niveaux. Ainsi EADS compte deux présidents non exécutifs et deux présidents exécutifs de chaque nationalité. Un pacte lie les actionnaires français et allemands. Tous sont d'accord: le tour de table de départ doit évoluer afin que la société sorte à moyen terme de ce face à face franco-allemand. «Le mécanisme de sortie coordonnée des actionnaires de départ était inscrit dans les accords d'octobre 1999», précise Philippe Camus qui fut coprésident d'EADS de 1999 à 2005.


Dix ans plus tard, ce n'est toujours pas le cas.

Après des mois d'affrontement au sein d'EADS, Nicolas Sarkozy, à peine élu président de la République, et Angela Merkel, la chancelière, ont décidé de nommer un seul président: Louis Gallois. Mais «l'incapacité à faire évoluer l'actionnariat est patent. On n'aurait jamais imaginé en être toujours au même stade dix ans après. EADS n'est toujours pas une société normale», constate un observateur étranger.

La géant européen attend toujours la sortie de ses deux actionnaires industriels qui ont abaissé leur participation de 7,5% chacun en 2006 mais qui ne peuvent pas sortir complètement. Cela, en raison des difficultés de certains programmes - l'A 380 au premier chef - et d'un cours de Bourse en berne. Le scandale du supposé délit d'initiés qui a éclaté en juin 2006 les a aussi paralysés. (Aujourd'hui, 7 dirigeants et ex-dirigeants d'EADS et d'Airbus sont soupçonnés). Une situation qui pèse sur la marge de manœuvre de la société: des actionnaires sur le départ ne sont pas enclins à encourager des acquisitions.

L'Europe politique n'a pas non plus tenu ses promesses. «Depuis 1999, l'Europe n'a pas fait de progrès d'intégration considérable, ni fourni à EADS l'environnement géopolitique et technologique pour s'épanouir», analyse Philippe Camus, actuel président du conseil d'administration d'Alcatel Lucent.

Autre raison, le choc des ambitions. «La gouvernance n'est pas un vrai problème c'est le désaccord entre personnalités. Les égos de certains ont pris le dessus sur les objectifs», ajoute-t-il.

Malgré ces handicaps, EADS a permis à Airbus de lancer le super jumbo A 380 qui fête demain ses deux ans de mise en service dans le ciel. Et l'avionneur a pu entrer sur un nouveau marché dominé par les Américains: l'aéronautique militaire avec un ravitailleur (tanker) dérivé de l'A 330 et le futur avion de transport de troupes et de matériels A 400M. A preuve, depuis le lancement de l'A 380, Boeing n'a pas vendu un seul B 747, le jumbo concurrent, en version passagers. Et EADS associé à l'américain Northrop Grumman est toujours en compétition face à Boeing pour fournir à l'armée de l'air américaine des «tankers» de nouvelle génération.

http://www.lefigaro.fr/societes/2009/10/13/04015-20091013ARTFIG00581-eads-attend-la-sortie-de-lagardere-et-de-daimler-.php

Amicalement


_________________
Jullienaline
jullienaline
jullienaline
Whisky Charlie

EADS a 10 ans Empty Re: EADS a 10 ans

Message par jullienaline le Mer 14 Oct 2009 - 14:26

Bonjour à tous,

Un autre article

http://www.ladepeche.fr/article/2009/10/14/693382-Anniversaire-d-EADS-dix-ans-de-succes-et-de-scandales.html

Amicalement


_________________
Jullienaline
art_way
art_way
Whisky Charlie

EADS a 10 ans Empty Re: EADS a 10 ans

Message par art_way le Mer 14 Oct 2009 - 15:41

La scène se passe à Strasbourg le 14 octobre 1999. En grande pompe est
annoncée la naissance politique du groupe européen EADS par la fusion
entre Aérospatiale-Matra et DaimlerChrysler Aerospace (Dasa).

Quelle belle ville... EADS a 10 ans Icon_razz


_________________
art_way

Contenu sponsorisé

EADS a 10 ans Empty Re: EADS a 10 ans

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 24 Oct 2020 - 5:14